"Oscar Wilde est mort", création à partir de la vie et de l’œuvre de Wilde.

Large_oscar2

Présentation détaillée du projet

Cette création met en scène Oscar Wilde à la fin de sa vie.

 

 

Synopsis :

 

En 1896, trois ans  avant sa mort, Oscar Wilde est incarcéré à la prison de Reading. Seul, il parle de sa vie, ses succès, sa chute, ses amours, son œuvre…

 

Un face-à-face avec un homme trop brillant, Insatisfait de ce que la vie peut offrir.

 

Une mise en lumière de la personnalité et de l’esprit de Wilde à travers ses pensées, ses confidences, ses confessions, ses poémes, ses pièces et ses brillantes réparties.

 

Entre humour, drame et poésie…

 

Face à la médiocrité de la vie, que faire ? Oscar Wilde est mort.

 

Oscar_wilde_est_mort__b-a__a7122013_2050_-_copie

 

Note d’intention (par Oldan) :

 

Curieusement, c’est la trajectoire de vie d’Oscar Wilde qui a suscité en moi l’envie de mettre en œuvre ce projet. Derrière cet auteur brillant apparaissait un homme prisonnier de ses peurs et de ses obsessions… un homme qui se fuit et qui est lui-même l’instrument de son malheur…

D’où l’idée d’aller à la rencontre de Wilde à cet instant précis où sa vie bascule : l’aristocrate est en prison, il sait que sa jeunesse et sa beauté sont perdues à jamais, il est détruit physiquement et moralement…

Oui, il est perdu, oui, il est un homme comme un autre, mais parce qu’il est Oscar Wilde, il conserve un regard ironique sur lui-même et sa destinée.

 

La scénographie:

 

L’homme est emprisonné, son corps est meurtri mais son esprit s’évade et voyage. Wilde, mondain, s’invente un parterre d’invités, il veut encore briller ! Et pourtant il est seul. Il se révolte, se résigne, le personnage en souffrance interroge ses fantômes, dans le noir, à ses côtés…

 

L’importance de la musique:

 

Il fallait trouver le moyen de faire vivre cet esprit d’Oscar Wilde, cet esprit Dandy qui traverse  le temps. La musique permet de rendre universelle sa souffrance, d’accompagner le cheminement de sa pensée, de souligner sa solitude, son désespoir, son exaltation…

 

Le choix des textes:

 

La volonté est de faire découvrir l’univers de Wilde à travers ses époques de création. Le spectacle évoque son théâtre, ses pièces comiques, son roman, ses poésies, la Ballade de la geôle de Reading, son De Profundis, mais aussi ses anecdotes de salon … pour montrer toutes les facettes de son talent créateur.

Même si le spectacle est évidemment destiné à un public francophone, il était important, par des passages en anglais, de faire sonner la langue de Wilde, de rappeler ses origines irlandaises et son appartenance à la société anglaise du XIX° siècle.

 

 

L’ambition du spectacle:

 

Oscar Wilde est assurément un personnage attirant et mystérieux à la fois, à l’image romantique et sulfureuse. Si le spectacle constitue une rencontre entre ce personnage fascinant et le spectateur, si l’envie est donnée d’aller plus loin, de lire Wilde, de jouer Wilde, la mission est remplie

 

 

Oscar_wilde_est_mort__b-a__b7122013_0458_-_copie

 

La Presse :

 

« Avec une grande simplicité et peu d’effet, hormis un costume de satin rose et le geste gracile, c’est indéniablement Oscar Wilde que nous avons devant nous. Sur scène, quelques livres piochés de temps en temps, un comédien, grand, gracieusement habité, une chanteuse et un guitariste qui rythment le propos et soulignent le suspense, et nous voilà plongé dans la vie, la pensée, les questionnements d’Oscar Wilde. Magnifique. »

Laurence Haziza - RFI (Mars 2014)

 

« Rencontre avec un Wilde déchiré et déchirant. Un portrait doux et fort à la fois. »

Les scènes d’Avignon - (Festival Avignon juillet 2013)

 

« Un spectacle plein de mélancolie qui réveille notre curiosité. Qui nous donne envie de nous plonger ou replonger dans l’œuvre et la vie d’Oscar Wilde. Un musicien est présent sur scène avec une guitare. Ainsi qu’une chanteuse/lectrice. Par moment des lectures des écrits de Wilde nous sont lus en anglais et en français pour que nous puissions apprécier la musicalité de la langue maternelle de Wilde. Nous partageons ainsi un moment de sa vie et on sort avec cette envie d’en savoir plus. » www.Citylocalnews.com - (Festival Avignon – juillet 2013)

 

"Oldan, en acteur expérimenté, a su s’approprier le personnage d’Oscar Wilde, le rendant à la fois attachant et mystérieux."

Clément Lainé - MAD TRIBUNE (Avril 2014)

 

Carte_postale_wilde_2014_recto_

 

Auteur : Oldan / Compositeur : Patrick Matteis

Interprètes : Oldan, Patrick Matteis, Claire farah

Mise en scène : Roland Abbatecola

Collaboration artistique : Léo sam

Lumières : Quino Gonzales

Création graphique : Mikaël Le Bleis

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte a pour but de nous aider à réaliser la promotion de notre spectacle sur Avignon

Grâce à vous, nous pourrons financer, l’impression des affiches, des flyers, du matériel d'affichage et  réaliser l’affichage au Festival d'Avignon.

Ainsi nous gagnerons en visibilité sur le projet Oscar Wilde, ce qui nous permettra de faire de nouvelles rencontres et de partager d’avantage notre passion pour l’auteur avec le public.

Thumb_oscar_wilde_est_mort__b-a__c7122013_3880_-_copie
Oldan

Oldan : Artiste au parcours original, Oldan se glisse dans la peau de Wilde et dévoile les doutes et les obsessions de ce personnage complexe. La musique, jouée en Live, renforce la puissance des mots et l’atmosphère intimiste de cette rencontre attachante.

Derniers commentaires

Thumb_image-1443124637
Bravo pour ce spectacle qui séduira les amateurs d'Oscar Wilde et donnera envie aux autres de le découvrir..
Thumb_default
BRAVO