"Où étais-tu?", road-movie poétique, amoureux et déjanté, la toute dernère création de l'auteure, Natalie Rafal, au Lucernaire.

Large_affiche_ou_etais_tu-1413908883

Présentation détaillée du projet

 

"Où étais-tu?" est la toute dernière création de Natalie Rafal, auteure contemporaine (et vivante!), qui se jouera au Lucernaire du 12 novembre 2014 au 17 janvier 2015, salle "le Paradis" du mardi au samedi à 21h.

Road-movie poétique, amoureux et déjanté, un voyage à la fois universel et intimiste qui s'adresse à tous les publics.

http://www.leschantsdelames.com

 

Affiche_ou_etais_tu-1413908430

 

 

Note d'intention de l’auteure (Extraits) :

 

J’ai rencontré le père de mes enfants en 2003.  J’avais 37 ans. Un an après j’étais enceinte. Notre premier fils est né en 2005. Le deuxième il y a deux ans. Dix années de vie commune. Deux fils. Ce qui peut sembler normal, banal pour certains, relève du miracle  pour la fille-sans-racines, la fille-papillon que j’étais alors. Avant lui, je n’étais jamais restée plus d’un an avec un homme, homme qui vivait bien souvent à l’étranger… Que s’est-il passé ? Pourquoi lui ?

Ce n’est pas de cela dont je parlerai. C’est d’avant. De 17 à 37 ans.

De toutes ces années de quête. De tous ces hommes rencontrés, traversés, plus ou moins connus.

De tous ces pays foulés, parcourus. De toutes ces terres, ces peaux arpentées. Espoirs avortés.

Rêves, désirs, fantasmes, promesses, serments, rires, ruptures et larmes.

Engrossée d’histoires, lavée, ballottée par les flots, mue par l’espérance d’un renouveau.

Quelle flamme me consumait de l’intérieur, quel feu me poussait toujours plus loin ?

Qui étaient-ils ? Qui étais-je ? Où étais-je ?

 

 

A propos du spectacle

 

-          Où étais-tu ? est le voyage poétique, fort et émouvant d’une femme en quête de son identité à travers le regard de l’autre,  une quête de l’amour, une quête de soi dans l’amour de l’autre,  une quête de l’amour de soi dans l’amour de l’autre. Un texte qui nous réconcilie avec nous-mêmes, avec l’autre. Une traversée rafraichissante qui nous incite à continuer le voyage. Isabelle Labrousse, metteur en scène.

 

-          J’ai été très heureux de ce retour aux sources de Natalie vers l’autofiction qui me rappelle le début de notre collaboration avec Ailleurs l’herbe est plus verte.. ?.. Mais elle y revient autrement, avec une poésie différente, une construction et un fil plus aboutis. Elle garde cependant cette légèreté pour traiter de sujets graves, cerner par petites touches le gouffre, la question existentielle… 

Jérôme Pisani, collaboration artistique.

 

-          Où étais-tu ? est d'abord un beau texte, frais sur une fille d'ailleurs, de nulle part, de partout, semant ses post-it sur une carte du monde avant de se trouver en trouvant son désir et son  homme… la bande-son avec les musiques et tubes des années 80 et plus nous replonge dans le monde de la route vécu par une jeune fille passant d'un train à un avion, à un autobus ... d'une peau à une autre,  dérive qui finit par accoucher d'une histoire en construction où l'amour a la place centrale. J'espère que Marie Bernanoce dont le livre Vers un théâtre contagieux est remarquable découvrira l'univers de Natalie Rafal. 

JC Grosse, auteur, éditeur

 

-          Quand j’ai lu Ou étais-tu ? pour la première fois, j’ai senti le passage du vent. L’insoutenable légèreté des oiseaux migrateurs. Je me suis souvenue de ce bonheur de l’autostop : de ne jamais savoir ou j’allais être le soir. Ou bien de cette excitation de voir un nouveau pays surgir du brouillard. Et aussi de ces décollages mélodramatiques, ces vols de retour en larmes, quand mon cœur était resté accroché quelque part… Dans le texte de Natalie il y a le monde. Tout le monde. Quand on voyage en autostop, le monde et ses possibilités infinies s’offrent à nous.

Liina Keevallik, scénographe.

 

O___tais-tu7-1413554619 

Extraits

-         Où étais-tu ?

-          A Hong-Kong. A Paris. Moscou. Dublin. Oslo. Java. Bali. Au Canada. Québec. Près du mont Saint Pierre.

-          Des noms. Donne-nous les noms.

-          Pierre. Celui du mont Saint Pierre.

-          Des noms. Tous les noms.

-          Je ne sais plus.

-          Donne-nous les noms.

-          Pierre. Franck. Richard. Thierry. Laurent. François. Nicolas. Christophe. Igor. Félix. Winoc.

-          Continue.

-          Juan. Miguel. Carlos. Pedro. Manuel. Orlando. Antonio... Wayne. Barry. Jimmy. Jerry. Jarlath. Joe. John. Gere. Joel. Et un australien. Ecrivain..."

« Si tu veux être universel, commence par peindre ton village. »

Léon Tolstoï

 

 

L'ÉQUIPE

 

NATALIE RAFAL

 

Auteure, comédienne, pédagogue et praticienne de la Méthode Feldenkrais.

Membre des EAT (Ecrivains associés du Théâtre)

O___tais-tu9-1414709951

 

Elle reçoit d’abord une formation théâtrale pluridisciplinaire (corps, Jeu et voix) au Conservatoire de St Maur, à l’Université Paris 8, à l’école Internationale de Mime M. Marceau, auprès de Monika Pagneux et Jos Houben (Ecole Jacques Lecoq), Ann Bogart (USA), Blanche Salant, Kazem Sharhyari et de maîtres Orientaux. (Danse Balinaise, Kyogen…) et joue dans des créations contemporaines sous la direction de nombreux metteurs en scène Jérôme Pisani, Rodrigo Garcia, Valérie Antonijevich, Günter Leschnik, Josette Buschell-Mingo, Igor Grigourko, Nika Kossenkova, Enrique Pardo, Martine Harmel, Miyoko Shida, Shiro Daîmon.

Pendant 15 ans, elle parcourt le monde à la recherche de l’Autre. Des Autres. Crée sa compagnie et joue à Paris, Dublin, Moscou, Hong-Kong, au Japon et à Singapour. Elle met en scène plusieurs spectacles dont Cette trace de ta vie dans la mienne, La Conférence des Oiseaux

Depuis 10 ans, Natalie est auteure associée à la compagnie les Chants de Lames, subventionnée par le Conseil Général du Var. Elle écrit notamment les textes des trois dernières créations de la Cie : Ailleurs l’herbe est plus verte.. ?..,  Moi, dans ma tête j’ai des trous et Ferme les yeux et regarde au loin ou le guide pour réussir sa vie, Editions Les cahiers de L’Egaré, 2008. Ce projet a reçu l’aide à la production et à la diffusion d’ARCADI (120 représentations depuis 2008).

 

Natalie reçoit des commandes d’écriture d’autres Cies, notamment de la Cie Rêve-Lune, Fleming Welt, Cie des Songes… Elle écrit récemment : Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire (et elle-même par la même occasion) texte lauréat du concours Scène aux ados 2011Editions Lansman / volume 7 de la scène aux ados 2011. Création d'une maquette prévue à l’espace des Arts au Pradet (83) en fév 2015 et au T2r à Charenton (94) en Mai 2015.

Où étais-tu ? à l’affiche du théâtre du Lucernaire à Paris du 12 novembre 2014 au 17 janvier 2015. Mise en scène Isabelle Labrousse, collaboration artistique Jérôme Pisani.

RÉSIDENCES, BOURSES, PRIX :

§       Finaliste  du concours l'InédiThéâtre 2012 (Postures, Lansman et le théâtre de l’Aquarium) pour  Où étais-tu ?

§       Lauréate du concours la scène aux ados 2011. (Editions Lansman, volume 7 de la scène aux ados 2011) pour Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire

§       Lauréate française du concours européen d'écriture Camper Citytelling 2010 avec la fille immobile

§       Finaliste du concours commande d'écriture en Seine-Saint-Denis 2009 organisé par le  Conseil Général du 93 et l'Espace 1789 à St Ouen, le Forum de Blanc Mesnil, le théâtre des Bergeries à Noisy le sec, la ville de Pantin, l'Espace Prévert à Aulnay et l’association Livre au trésor.

§       Finaliste du concours Nouvelles au Pluriel 1998 avec comment je suis arrivée au sommet de l’Himalaya d’où je vous écris en ce moment (1998)

§       Résidence d’écriture à Annamakerigh/ Irlande pour Suzanne Valadon, The Nude Who painted Back (1997)

§       Finaliste du concours de nouvelles de L’Université de Paris 8 avec Georges (1996)

 

ISABELLE LABROUSSE

 

Metteure en scène, comédienne, pédagogue et responsable artistique de la Compagnie Théâtrale Kokoya.

 

Img_8076-1414965486

 

Après une formation à l’Atelier d’Expression théâtrale R. Riaskova et à l’Université Censier Paris III, Isabelle travaille comme metteure en scène, professeure d’art dramatique et comédienne. Comédienne, elle travaille entre autres avec  Alain Mollot, Juliet O’Brien, Maria Monedero, Serge Catanese, Alain Blanchard, Laurentiu Azimioara, Isabelle Starkier.

En tant que metteure en scène elle co-écrit Le Voyage de Tatou Honoré création jeune public pour la compagnie Kokoya.

Suite à une rencontre avec la compagnie Loutka et  Francis  Jolit  - avec qui elle joue La dernière conquête de Dom Juan et Roméo et Juliette - elle découvre l’univers de la marionnette ; elle met en scène Un Alphabet Fou, fou, fou et Boucle d’or et les trois ours, deux créations avec  marionnettes pour la Cie Poudre de sourire.

Pour la compagnie Kokoya elle écrit et met en scène plusieurs petites formes jouées hors les murs, commandes sur des thèmes très variés (Maltraitance à l’hôpital, Discrimination, Homophobie, sexisme et racisme…)  Loi 1901, vous connaissez ? Le regard de l’autre, Le cri des sardines, etc. Elle invente Les fol’s reporters  qui interviennent sur de multiples évènements tels que la Journée des Solidarités Internationales. Au sein de sa Cie, Isabelle fait aussi appel à d’autres metteurs en scène et auteurs. Pour le jeune public,  elle invite Alain Blanchard pour la création de Un rêve peut en cacher un autre, Maria Monedero pour Mozart est là. Pour le théâtre in et hors les murs, Maria Monedero pour Et si on participait, et Juliet O’Brien pour Femmes d’ici et d’ailleurs, J’ai grandi ici, Née femme.

Récemment Isabelle écrit et met en scène deux spectacles exposition avec la photographe Delphine Beaumont : Projet Musée vivant II et III, Du lycée au métier, Histoire(s) d’un quartier, et met en scène Ma cité c’est comme un village dans le projet Si t’es d’ici, Projet Musée vivant I avec la photographe Marie-Pierre Dieterlé  et la journaliste Emmanuelle Pichelin.

Les créations de la Cie Kokoya ont régulièrement été soutenues par la région Ile de France Projets citoyens, L’Acsé région Ile de France, la Ville de Paris, Le Conseil Général du Val de Marne, Le Théâtre Romain Rolland de Villejuif, Le Théâtre de la Jacquerie et l’ADAMI.

Depuis plus de 20 ans, Isabelle intervient en milieu scolaire et auprès d’adultes amateurs et réalise avec eux des spectacles avec le Théâtre de la Jacquerie et le Théâtre Romain Rolland de Villejuif. Elle intervient aussi au sein de la Compagnie Loutka, dans le cadre du festival Banlieues ’Arts à Trappes et avec le Groupe Carla dans des lycées et collèges de Montargis (DRAC Orléans). Elle mène des stages d’initiation au jeu de l’acteur et réalise des spectacles avec les comédiens de l’UNEDO, au Centre Culturel Français de Ouagadougou (Burkina Faso), Mission de coopération française. Elle a été professeur d’art dramatique à l’Atelier d’Expression Théâtrale Radka Riaskova, école agréée pas le Ministère de la Culture et a mis en scène des spectacles avec les élèves sortant de l‘école.

 

GUILLAUME EDE

 

Comédien, chanteur, metteur en scène et auteur

 

 

Dscn1939-1414862163

 

Guillaume est comédien-chanteur avec le théâtre du Campagnol, le Nada Théâtre, la compagnie Brozzoni, la compagnie Fleming Welt, et dans le domaine de la musique médiévale avec  l’Itinéraire Médiéval, l’ensemble Micrologus, Ligeriana, Diabolus in Musica et Oriolanz. Il a joué et chanté sous la direction de Roland Topor, Jean-Claude Penchenat (1,Place Garibaldi, Les enfants gâtés,…), Jean-Louis Heckel (Hänsel & Gretel), Jean-Pierre Miquel (Comment va le monde, môssieu ?), Ariel Garcia-Valdes, Charlie Brozzoni, Olivier Bénézech, Michel Bruzat, Vincent Colin, Jean-François Dusigne, Jeanne Champagne, Anouch Paré, Laurent Boulassier, Philippe Delaigue, Johanny Bert (L’Opéra de Quat’sous), Eric Fauveau, Alexia Subert, Youlia Zimina et Christina Batman.

Il est auteur ou co-auteur d’Amours Plutoniques, Un fol envi, Carniphobia, Concerto en Yaka Majeur et Odysséus Plastok. Il a enregistré Syllabaire pour Phèdre de Maurice Ohana avec Musicatreize et Roland Hayrabédian, et La Légende du Châtelain de Coucy avec L’Itinéraire Médiéval chez Calliope (Choc de la Musique), l’Arbre sans Lumières chez l’Autre Distribution, Carmina Carolingiana avec l’ensemble Ligeriana chez Ligia.

Depuis 2006, il travaille de manière privilégiée avec Agnès Sighicelli au sein de la compagnie Fleming Welt : Chansons à dérouiller pour la mise en scène, Cabaret Désoxydé où il chante et met en scène, Concerto en Yaka Majeur en tant qu’interprète et auteur (en co-écriture avec Annabel de Courson et Jorge Migoya), Odysséus Plastok, en tant que co-auteur, comédien-chanteur et marionnettiste et Cette Femme avec qui tu crois vivre, de Natalie Rafal, en tant qu’interprète. Diplômé d‘État en tant que professeur de théâtre, il enseigne depuis une dizaine d’années le théâtre et le chant auprès d’enfants et d’adultes.

LIINA KEEVALIK

Scénographe, costumière, graphiste, peintre et réalisatrice.

 

Liinakeevallik_photo-1414865075

 

Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts d’Estonie (maitrise en scénographie), Liina Keevallik soutient sa thèse à l’Université Paris 8.

Décoratrice et costumière, elle travaille depuis 1992 sur une soixantaine de spectacles, dans son Estonie natale, ainsi qu’en Europe. (France, Belgique, Espagne, Norvège, Chypre).

Son nom est à l’affiche des grands opéras classiques : Carmen (Bizet), Faust (Gounod), Turandot (Puccini), Werther (Massenet), le Barbier de Séville (Rossini), Cosi fan tutte (Mozart), etc. Elle crée le décor et les costumes des comédies musicales tel que Jesus Christ Superstar (Lloyd Webber), Orphée aux enfers (Offenbach), My Fair Lady (Loewe), etc. Avec le musicien Sven Kuntu elle créé Éducation sentimentale, spectacle musical. Liina travaille autant pour le théâtre que la danse contemporaine, le théâtre de marionnettes, des productions “multimédia” : L’Histoire du Soldat (Stravinsky), Les Jeux Estoniens et Le Graal - tous au Théâtre Von Krahl (Estonie) où elle est chef scénographe pendant 8 ans. Au cinéma elle signe des décors de longs et courts métrages ainsi que des films d’animations, et réalise aussi des films courts et des documentaires : Estonitudes parisiennes, Roméo, Juliette et Jüri, Temps perdu. Elle expose de temps à autre en tant qu’artiste peintre, conçoit des installations, crée des affiches de théâtre, écrit des textes pour le théâtre, des scénarios de courts-métrages, des paroles de chansons, etc. Liina vient de créer la scénographie et les costumes d’un autre texte de Natalie Rafal : Cette femme avec qui tu crois vivre… joué au T2r à Charenton (94) et prochainement, elle signera la scénographie et les costumes de Où étais-tu ?

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Chers kissbankers,

Oui, il s'agit de financer un voyage, mais la collecte ne contribuera pas à augmenter son kilométrage ni le confort de l'hôtel comme pour une liste de mariage...

Il s'agit bien d'un voyage organisé, mais ici pas de tourisme de masse, pas de visite de monuments à marche forcée, pas de Joconde cachée par le dos des visiteurs et leurs tablettes tactiles brandies à bout de bras... C'est une exploration où l'on vient vous chercher par la main...

Ce voyage est aussi le vôtre, nous vous considérerons non pas comme des clients mais bien comme des usagers, vous êtes nos obligés…

Et pour cette expédition unique dont le point de départ se situe au Paradis, dans l'enceinte du Lucernaire, renouvelée  sur les coups de neuf heures du mardi au samedi du 12 novembre au 17 janvier, un voyage d'hiver donc, nous avons besoin de votre contribution…

Il nous manque encore, à ce jour quelques sous… 850€ pour que Liina Keevalik, notre talentueuse scénographe, vous emporte encore plus loin, 850€ pour l’irrésistible capitaine Isabelle Labrousse et sa mise en scène au long cours, 800€ pour que la presse s'empare de "Où étais-tu?" et le transforme en  un événement incontournable... 2500€ au total, vers l'infini et au-delà!...

A votre bon cœur donc, chers kissbankers, il vous sera rendu au centuple, de multiples façons, en nature, en matière, en inspiration, en good feeling, en joie physique ou céleste et j’en passe !

En route pour le Paradis ! 

Thumb_o___tais-tu9-1414709296
ogier93

Auteure, comédienne, pédagogue et praticienne de la Méthode Feldenkrais. Membre des EAT (Ecrivains associés du Théâtre) Elle reçoit d’abord une formation théâtrale pluridisciplinaire (corps, Jeu et voix) au Conservatoire de St Maur, à l’Université Paris 8, à l’école Internationale de Mime M. Marceau, auprès de Monika Pagneux et Jos Houben (Ecole... Voir la suite