Améliorons la station AIS d'Etel ! Le port de Lorient a besoin d'une couverture sur MarineTraffic à la hauteur de son activité.

Large_mail-7507-3-1425389409

Présentation détaillée du projet

Capture1-1425158073

 

Le site MarineTraffic.com est bien connu du monde maritime. Il diffuse gratuitement et en temps réel les données de navigation émises par les navires (système AIS).

 

MarineTraffic collecte les informations que des stations à terre captent des bateaux. Une antenne sur le toit, un récepteur AIS et une connexion internet suffisent pour faire partie de ce réseau de contributeurs bénévoles.

 

Depuis mai 2012, les abords de Lorient sont couverts par mon installation, située à Etel. Mais le temps fait son office, l'antenne et son câble donnent des signes de fatigue, diminuant la couverture de la zone.

 

Aujourd'hui, il est temps de remplacer l'antenne et son câble. C'est l'occasion d'installer du matériel plus efficace.

 

Vous qui de prêt ou de loin êtes intéressé(e)s par ce qui se passe en rade de Lorient, contribuez à améliorer un système d'informations accessible et utile à tout le monde !

À quoi servira la collecte ?

L'argent de la collecte servira d'abord à acheter un excellente antenne: la fameuse Procom CXL2-3LW/lm (372 euros livrée)

 

Cxl2-3lw-2_page_2-1425158507

 

Mais que vaudrait ce joyau de la technologie danoise sans un câble à sa hauteur ? Le superlatif Ecoflex 15+ s'impose. (123 euros, 15 mètres de câble et ses connecteurs spécifique)

 

Ecoflex15-1_page_1-1425158317

 

Enfin, il s'agira d'installer l'ensemble au faite de mon toit, sur un mât de 2 mètres. Ce n'est pas un boulot à faire en amateur. Le devis d'un spécialiste de la pose d'antennes s'élève à 170 euros.

 

L'antenne sera alors située à 24 mètres d'altitude, bien dégagée des possibles masquages du quartier et à 2 km de la mer sur la commune d'Etel.

 

Je garde à ma charge la maintenance du récepteur AIS, de l'interface série/réseau et de la connexion internet.

Thumb_mail-7440-1425420912
Lucas

Électricien sur les voiliers de course au large, formé un peu à l'école de la marine marchande et surtout dans les chantiers ou sur les pontons. Passionné des technologies qui se touchent, se testent, se bidouillent. Ministe (Minitransat 2011).

Derniers commentaires

Thumb_default
Parce que Lucas c'est pas que des idées c'est un engagé qui met sa passion à la disposition des autres.