Couzbé présente

PARANOID

Aidez au financement de PARANOID, mon premier film en tant que réalisateur indépendant !

Large_capture_d__cran_2015-04-27___16.12.32-1430143984-1430143990

Présentation détaillée du projet

Capture_d__cran_2015-04-24___22.54.29-1429908950

 

SYNOPSIS :

 

Paranoid est un court métrage d'horreur/thriller psychologique indépendant, racontant l'histoire de Natan, un jeune étudiant en droit rongé par de mystérieux remords qui, une nuit, voit sa fidélité mise à très rude épreuve lorsqu'il se retrouve face à face avec ses fantasmes les plus obscurs.

Mais les apparences sont trompeuses et ses décisions ne lui appartiennent déjà plus.

Malgré lui, et quoi qu'il fasse, Natan a mis le doigt dans l'engrenage qui le mènera inexorablement à sa perte.

 

 

LE PROJET / NOTE D'INTENTION :

 

Ce projet est mon premier film en tant que réalisateur indépendant.

Depuis la fin de mes études en cinéma, en Juin dernier, je n'ai de cesse d'y réfléchir, d'y travailler et, aujourd'hui, je concrétise enfin ce projet.

 

Le film se veut basé sur la contemplation des méandres de l'esprit humain, de son inconscient et de comment celui-ci utilise nos erreurs passées pour nous torturer, nous plaçant dans une position d'impuissance, de détresse profonde.

 

Largement inspiré de l'univers graphique et scénaristique de David Lynch (Mulholand Drive, Twin Peaks...), de la fatalité et du vice omniprésents, représentés avec brio dans "Passion" (Brian De Palma), et de l'ambiance torride et dangereuse, ainsi que du personnage de Catherine Tramell (Sharon Stone), de "Basic Instinct" (Paul Verhoeven), l'appartement du personnage prendra des airs de Black Lodge (cf : "Twin Peaks"), lorsque son Destin viendra frapper à sa porte, matérialisé en une créature de rêve.

 

Twin-peaks.64502_image-1430128541

 

Paranoid est un film noir et cru, à l'ambiance inquiétante et surréaliste, où les désirs et fantasmes se transforment en cauchemars, où chaque action se paye au prix fort, et où la moindre tentative d'évasion face aux conséquences de ces dernières fait redoubler de cruauté la punition qu'elles ont engendré.

 

Basic-instinct-original-1430129118

 

 

 

DÉTAILS SUR LE TOURNAGE / MATÉRIEL UTILISÉ :

 

Le tournage aura lieu les 22, 23, 24 et 30 Mai prochains.

Les trois première nuits, nous travaillerons dans un appartement Montmartrois que nous re-décorerons complètement, puis en studio.

 

L'équipe image utilisera un appareil Canon 5D MarkIII, déjà en notre possession, et trois optiques cinéma fixes (35, 50 et 85 mm ) que nous devrons louer.

 

A la lumière, nous avons prévu un nombre conséquent de divers projecteurs, pour pouvoir permettre une mise en scène optimale de l'espace filmé.

 

Côté son, nous avons pu nous faire prêter un enregistreur NAGRA, ainsi qu'une perche et un micro. Nous avons, par contre, loué deux micros HF (sans fil), que nous placerons dans la pièce et sur les comédiens.

 

Les décors seront créés, pièce par pièce, par l'équipe de mise en scène.

Pour cela, nous devrons trouver diverses fournitures, telles que des meubles, des appliques murales lumineuses, du papier peint, un téléphone à combiné...

Nous avons prévu, et étudié le budget, dans l'intention d'acheter un maximum de matériel chez Emmaüs, pour réduire le coût total.

 

Enfin, pour les costumes, la coiffure et le maquillage, nous devrons acquérir de quoi transformer notre actrice en une femme fatale digne des fantasmes (et cauchemars) les plus fous, et prévoir le nécessaire pour divers effets de contusions et blessures nécessaires au scénario (latex, faux sang...).

 

 

 

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE VOUS ?

 

Pour ce film, je me suis entouré d'une équipe technique de confiance, qui travaille bénévolement, et dont la plupart des membres ont été à mes côtés lors de ces trois dernières années. 

 

Mais, dans un souci de professionnalisme et d'ambition quant au projet, nous tenons à mettre tous les moyens de notre côté, pour réaliser le meilleur film possible, en ne laissant aucun détail au hasard.

Qu'il s'agisse des décors, des costumes, de la lumière ou encore du matériel utilisé à l'image, notre ambition est de faire de ce court métrage un film maîtrisé, réfléchi techniquement, esthétiquement, et artistiquement parlant, dans le but de le lancer en compétition dans divers festivals...

Et aussi, tout simplement, de pouvoir être fier de notre projet.

 

Voilà pourquoi votre aide nous est précieuse.

Nous avons besoin, pour remplir nos objectifs, de matériel de qualité et, dans le monde du cinéma indépendant, acquérir ce matériel pose très vite un problème de budget, n'ayant pas le renfort d'un producteur.

Nous avons toute la passion nécessaire pour faire de Paranoid une réalité, il nous manque encore un coup de pouce côté financement.

 

Toute l'équipe et moi-même comptons donc sur vous pour nous aider à réaliser ce projet qui nous tient à coeur, et nous vous remercions tous d'avance pour votre générosité.

 

 

 

ACTEURS :

 

Quentin SANTARELLI

 

2013-quentin_santarelli-0921-d4-016-1429963422

 

Sélectionné pour le rôle de Natan, Quentin est un jeune homme de 23 ans ayant déjà un bagage impressionnant dans le milieu de l'actorat.

 

Ayant suivi une formation au Cours Florent, il a déjà joué dans plusieurs téléfilms ("Camping Paradis", "Joséphine Ange Gardien"...), publicités, productions cinématographiques ("Dans la Maison" de François Ozon, "Catherine ou les atomes d'une âme paumée" de Alix Veroneze...) et courts métrages ("La passion de Matthieu" de Alix Veroneze...).

 

Lors des auditions, Quentin s'est vite imposé comme un des choix évidents.

Doté d'une grande sensibilité, d'un talent certain et d'une très bonne réceptivité aux directives de jeu, sachant vite s'adapter...

Le jeune homme étonne lorsque son tempérament naturel, très sympathique, se transforme, quand il joue, du tout au tout, et fait place en un instant à des émotions complètement contradictoires, faisant brusquement surgir la peur sur son visage.

 

Quentin fait partie de ces acteurs qui n'ont pas peur de se donner à fond, et c'est exactement ce qui était recherché pour ce court métrage sombre, qui plonge dans les tréfonds de l'âme et des vices humains.

 

 

 

Maya DE WAELE

 

Capture_d__cran_2015-04-28___15.29.34-1431768821

 

Originaire de Bruxelles, c'est à 11 ans que Maya commence le théâtre, discipline artistique qui, très vite, deviendra une passion chez la jeune femme.

 

Passion qu'elle suivra dans ses études dès la fin du cursus secondaire, pour faire une année préparatoire à l'ARA (Académie Royale d'Auderghem), puis se lancer à l'assaut du réputé Conservatoire de Mons, où elle suit actuellement ses études.

 

Forte d'une très grande expérience dans l'art dramatique, et n'ayant pas froid aux yeux, Maya s'est démarquée par son jeu sans concession, incarnant tout de suite le personnage de Femme Fatale pour lequel elle a auditionné avec brio et envie.

 

Pour son premier rôle dans un court métrage, la belle jeune femme saura, sans aucun doute, se parer de ses plus sombres apparats, et attirer Natan et spectateurs dans ses dangereux filets...

 

 

Margaux AGNAN FONTAINE

 

Capture_d__cran_2015-04-28___15.30.11-1431948156

 

Née à Charleroi, en Belgique, Margaux étudie le théâtre avec Maya, au Conservatoire de Mons.

 

C'est une jeune femme éclectique qui, s'il a également étudié la photographie, se passionne fondamentalement pour le théâtre, domaine pour lequel elle possède un bagage important et un talent plus que certain.

 

Nourrissant des  ambitions d'écriture et de mise en scène, Margaux est, pour l'instant, une actrice exceptionnelle et motivée qui a su marquer les esprits, et qui le fera, sans nul doute, encore à maintes reprises.

 

La jeune femme officiera, pour son premier rôle dans un court-métrage, en tant qu'Anna, la petite amie de Natan.

 

 

 

L'ÉQUIPE TECHNIQUE :

 

Réalisateur :

 

Valentin BECOUZE

 

Capture_d__cran_2015-04-28___18.24.36-1430238303

 

Moi-même. A 21 ans, je suis sorti de l'ESEC (Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques) en Juin dernier.

Originaire de l'Aveyron, j'essaie maintenant de travailler autant que je le peux dans le cinéma, en m'efforçant de réaliser mes projets... Paranoid étant mon premier court métrage en tant que réalisateur indépendant.

J'adore aussi la photographie argentique.

 

 

 

Assistante réalisatrice :

 

Katie EVANS

 

Capture_d__cran_2015-04-25___14.30.04-1429965090

 

Cette jeune femme de 22 ans, d'origine canadienne, est arrivée sur le sol français il y a quelques années pour ses études d'économie.

Cependant, elle dérive vite de cet univers pour se tourner vers sa vraie passion: le cinéma. 

Katie fait partie des personnes avec qui j'ai étudié à l'ESEC, elle est aussi réalisatrice, et sait prodiguer de bons et précieux conseils à toutes les étapes de la production du film.

 

 

 

Chef opérateur / Cadreur :

 

Tristan THOMAS

 

Capture_d__cran_2015-04-25___14.29.49-1429965107

 

A 22 ans, Tristan est un garçon éclectique.

La tête fourrée dans de nombreux projets, ses domaines de prédilections sont le cinéma (nous avons également étudié dans la même école), et la musique, branche dans laquelle il officie sous le pseudonyme de Zaspero en solo, et Ovhal 44 en groupe avec Lucas Ortiz (l'ingénieur son).

Passionné (entre autres, donc!) par l'image, Tristan m'a été, et sera encore d'une grande aide pour bien des aspects de la réalisation de ce projet, et je lui voue une confiance totale en ce qui concerne le poste qu'il occupe sur le tournage.

 

 

 

Assistant opérateur / Pointeur :

 

Max CHABAT

 

Capture_d__cran_2015-04-25___12.36.16-1429959642

 

Actuellement étudiant en deuxième année à l'ESEC, Max et moi nous sommes rencontré à Paris, connectés par nos connaissances communes et par la passion du cinéma.

Au vue de ses compétences en matière de technique photographique et de sa grande motivation, c'est tout naturellement qu'il s'est imposé pour travailler sur ce projet.

 

 

 

Chef Electro :

 

Victor BÉGUÉ

 

Capture_d__cran_2015-04-25___14.29.17-1429965121

 

Ancien étudiant à l'ESEC, et acteur vétéran, Victor officie avec sa troupe, la compagnie du "Théâtre du Chat Huant".

Mais, s'il va sans dire qu'il est passionné par le cinéma, le jeune homme voue aussi un amour pour un domaine indissociable de ce dernier : la lumière et son maniement délicat.

Créant déjà des ambiances théâtrales, et fort d'un bagage dans le milieu cinématographique, Victor saura faire de l'ambiance lumineuse de Paranoid, une beauté.

 

 

 

Ingénieur son :

 

Lucas ORTIZ

 

Capture_d__cran_2015-04-25___12.39.25-1429959803

 

D'origine marseillaise, Lucas est un jeune homme très dynamique, passionné par la musique et le son.

Toujours accompagné de son enregistreur, avec lequel il capte des moments de vie, des ambiances, qu'il réutilise parfois dans sa musique et ses créations sonores, il officie dans la musique en solo, sous le pseudonyme de Tonte Concept, et en groupe avec Tristan, dans Ovhal 44.

 

 

 

Perchman :

 

Elliot HUSSON

 

Capture_d__cran_2015-04-25___14.30.20-1429965136

 

Rien qu'à regarder la photo d'Eliott, on comprend qu'il sera dans son élément pour ce qui est de capter le son.

Le jeune homme, fan de vinyles et de musique, beatmaker de génie (sous le pseudonyme de National Funky Bitch), est expert en maniement de matériel sonore.

 

 

 

Habillage - Maquillage - Coiffure :

 

Caroline PLANQUE

 

Capture_d__cran_2015-05-16___11.50.14-1431769839

 

Vus sa formation à l'Atelier International du Maquillage, à Paris, avec une option prothésiste, et ses nombreux postes dans des longs, moyens, et courts métrages ( "Nous trois ou rien", de Kheiron ; "Le Passé", de Asghar Farhadi...), ainsi que dans des publicités, des clips et des téléfilms, c'est une très grande chance d'avoir Caroline avec nous sur ce projet.

Le maquillage étant un élément capital dans l'ambiance du film ; car habillant directement les visages des protagonistes, sans parler de la difficulté que représente la réalisation d'effets (comme les blessures), et du résultat catastrophique s'il ne sont pas faits de manière professionnelle ; il fallait absolument quelqu'un de compétent sur ce poste... C'est chose faite.

 

 

Scripte :

 

Djanik MAYAUX

 

Capture_d__cran_2015-04-25___12.42.12-1429959925

 

D'origine belge, et ayant étudié à l'ESEC, Djanik travaille maintenant dans le milieu du cinéma (Gaumont...), et nourri des ambitions de réalisation, pour lesquelles il se bat bec et ongles chaque jour.

C'est un ami très cher, plein de motivation qui, s'il sait faire la fête (adage de sa patrie), peut aussi faire preuve d'un sérieux et d'une précision sans pareils.

 

 

 

Régisseuse générale :

 

Cyane Talamoni

 

 

Capture_d__cran_2015-06-14___21.00.08-1434308466

 

Etant arrivée au dernier moment sur le tournage, Cyane a été d'une grande aide pour toute l'équipe.

Jeune fille énergique et possédant un sens de l'organisation plus que remarquable, Cyane est une régisseuse hors pair, qui a même, bien souvent, outrepassé son rôle pour aider sur la mise en place des décors, photographier le plateau et son ambiance...

Sans elle, la survie de l'équipe pendant trois nuits consécutives n'aurait été possible en aucun cas.

 

 

 

Assistant Electro / Machinerie:

 

Léo Christ

 

_s7a0503-1434309052

 

C'est à se demander où nous avions la tête quand, pendant une grande partie de la préparation du tournage, nous comptions nous passer d'un assistant électro !

Léo, arrivé, comme Cyane, de manière assez tardive sur le projet, s'est révélé un élément essentiel au bon fonctionnement de l'équipe.

Discret et très efficace dans son travail, Léo est un garçon motivé et précis, sur lequel tout le monde a pu compter les yeux fermés... Tombé du ciel ! 

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'équipe travaillant bénévolement, l'argent collecté sera investi dans:

 

-les décors (papier peint, meubles, luminaires...),

 

-les costumes,

 

-la location du matériel technique nécessaire à la réalisation (objectifs caméra, trépieds, projecteurs...),

 

-la régie du tournage (repas...),

 

-le défraiement des trajets (les actrices vivant en Belgique).

 

 

 

L'éventuel dépassement du budget sera investi dans l'organisation de la projection publique du film.

 

Thumb_capture_d__cran_2015-04-27___15.28.31-1430141450
Couzbé

Sorti en Juin 2014 de l'ESEC (Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques), je suis un jeune réalisateur et photographe indépendant de 21 ans. J'ai publié mes photos dans quelques magazines régionaux, et ai travaillé sur un livre avec ma mère en tant que photographe (Aveyron-Pigué, les descendants). A part ça, j'essaie autant que je peux de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Intrigué par votre projet... Je me laisse tenter! Bon tournage et à bientôt. Pierre
Thumb_default
Bravo les jeunes !! La relève est assurée !
Thumb_default
Félicitations !! C'est un très beau projet, bon courage pour la suite !