Financez la publication de 'Paris Coffee Revolution,' un livre d'art sur l'histoire du café de qualité et des coffeeshops à Paris.

Large_paris_coffee_revolution_promo_image_v1.2-1441357090-1441357101

Présentation détaillée du projet

_p2q1669_small-1441282429

 

“LA REVOLUTION DU CAFE A PARIS”, QU’EST-CE QUE C’EST?

 

Il y eut un temps à Paris où les amateurs de café arrivaient désespérés dans la capitale française.

 

Mais depuis dix ans, la ville vit une révolution, menée par de plus en plus d’individus qui entrent en scène et la transforme. Pour l’amateur de café, un voyage à Paris n’est désormais plus synonyme de déception. On y trouve des artisans torréfacteurs et des baristas bien formés, et bien qu’un café de pure origine soit encore réservé au monde des cafés de spécialité, reste l’espoir qu’un jour, les restaurants et cafés traditionnels placent plus haut la barre.

 

Paris Coffee Revolution (La révolution du café à Paris) raconte l’histoire de ce changement, et brosse le portrait de ceux qui ont joué un rôle important dans le monde du café, dans la capitale française. Ensemble, Jeff Hargrove, photographe, et Anna Brones, journaliste, ont créé un livre d’art de grande qualité, qui raconte comment Paris est passée d’une “zone morte” à une capitale bourgeonnante du café de spécialité, mais aussi à quoi l’avenir pourrait ressembler.

 

Mêlant les magnifiques photographies de Hargrove au reportage de fond de Brones, Paris Coffee Revolution est une histoire visuelle et écrite de la nouvelle scène du café à Paris, mais aussi de la passion qui a inspiré ces artisans.

 

_p3q0103_small-1441282607

 

 

LE LIVRE :

Nous voulions que ce livre représente visuellement et physiquement le savoir-faire de l’artisan, tout autant que les personnes qui y sont décrites. Tous les portraits ont été réalisés avec une chambre Canham 4x5 pliante en métal faite à la main (faite à la main dans le désert d’Arizona). Le film utilisé est du Kodak T-max 400. Tous les portraits ont été pris à la lumière naturelle. Comme le dit Jeff : "je pense que le grand format change le rapport entre le photographe et la personne photographiée. Tout ralentit. Les deux personnes sont obligées de se concentrer sur le processus. Le résultat est unique”.

 

Les autres images ont été réalisées avec la gamme Sigma dp Quattro (dp1, dp2, dp3) connue pour sa haute résolution, son extrême netteté, son rendu unique de couleurs et du flou qui ressemble davantage au film que d’autres appareils numériques grâce à une technologie de capteurs sur trois couches. La petite taille des appareils a permis à Jeff de travailler sans être trop envahissant,  comme cela aurait pu être le cas des appareils numériques DLSR.

 

Nous voulions imprimer le livre en Europe, et nous avons finalement choisi de travailler avec Narayana Press au Danemark, une imprimerie dédiée au savoir-faire artisanal. Sur le terrain où est installée l’imprimerie, on y trouve une ferme biologique mais aussi des ruches. Narayana récolte et vend son miel, ce qui rend leur entreprise vraiment unique.

 

Pour mettre en valeur le côté artisanal de ce livre, la reliure apparente est cousue avec un fil brun, de la même couleur que le café.

 

Nous voulions aussi que le livre soit accessible à tous, et nous avons donc fait un livre en deux versions, en anglais et en français. Cette dernière version est rendue possible grâce à notre traductrice Aimie Eliot.

 

DETAILS DU LIVRE :

-Versions en français et en anglais

-21x27cm

-Certifié FSC

-Reliure à coutures apparentes

-Les pages d’intérieur, papier 150g mat

-Les couvertures, papier 300g, verni

-152 pages

-Plus de 100 photographies

 

Pcr_cover_small-1441877649

 

Layout_caf_o_small-1441727598

 

Layout_gloria_small-1441727612

 

Layout_texte_1_small-1441727581

 

EXTRAITS DU LIVRE:

 

"Nous n’en sommes peut-être pas à un point de basculement mais nous sommes sûrement sur la bonne voie grâce au nombre croissant de cafés qui ouvrent à Paris, mais aussi dans le reste de la France. On est revenu au savoir-faire, celui qui a toujours été valorisé dans la culture française : faire du bon travail avec un bon produit. Les artisans d’aujourd’hui donnent leur temps et leur énergie au café, comme il le mérite. Les artisans valorisent la provenance du café, son goût et sa préparation. Ils sont en train de faire revivre l’art du café en adoptant une approche plus artisanale, plus indépendante, en opposition totale avec la production industrielle devenue la norme."

 

***

 

"...il faut tisser un lien plus fort entre le luxe et le café et expliquer pourquoi le café devrait être considéré comme un produit de luxe. Avec l’accès au café dans le supermarché comme produit de tous les jours, cette connexion a été difficile à faire, pas seulement en France, mais aussi sur tous les marchés où les entrepreneurs de café de spécialité sont en train de travailler; c’est aussi pour cela que l’éducation est essentielle pour tirer la scène du café à Paris vers le haut, pas seulement pour le public, mais aussi pour la restauration."

 

***

 

"Regardez autour de vous. Il est facile de percevoir que, bien que ce ne soit pas encore très grand public, un changement culturel est en train de pousser les gens vers des choses plus authentiques, vers des biens produits localement. Nous en avons assez de la production de masse et nous voulons des choses faites maison. Nous apprécions ce que le monde moderne nous a donné, mais nous avons tout de même commencé à en questionner quelques aspects. Nous nous battons pour un système dans lequel nous jouissons d’une certaine qualité, mais pas aux dépens des autres. Nous avons commencé à réévaluer le travail artisanal."

 

COMMENT EST-ON ENTRE DANS LE MONDE DU CAFÉ :

 

Photographe - Jeff Hargrove:

 

« J’avais une seule passion dans la vie: la photographie. Jusqu'à ce que je me rende dans un nouveau café qui a ouvert dans mon quartier du 3ème arrondissement, The Broken Arm. Seul client dans la salle, je me suis assis, et j’ai attendu l’habituel café, l’espresso brûlé et amer qu’on sert dans tous les cafés du coin à Paris. Je pensais surtout faire l’expérience d’un nouvel endroit, d’une nouvelle ambiance. J’avais tort! Le barista (je ne savais même pas que « barista » était le nom de cette profession) m’a servi un espresso et un nouvel univers de saveurs et d’arômes a explosé dans ma bouche. Pour moi, ce fut ce café « lumière » que décrit Hippolyte Courty, l’un des torréfacteurs du livre, lorsqu’il raconte sa rencontre avec le café de spécialité.

 

J’avais envie d’en savoir plus, et je me suis inscrit au cours de barista à La Caféothèque. Une nouvelle passion était née.

 

D’un côté il y avait la photographie, et de l’autre coté, le café. En tant que photographe portraitiste, je m’intéresse aux gens : qui ils sont, qu’est-ce qui les motive à faire ce qu’ils font. C’est ce que j’essaye de capturer dans un portrait. Ce livre est un moyen d’explorer le monde du café de spécialité à Paris, à travers les gens qui portent le mouvement et avec qui je partage une passion commune. Ce livre est un moyen de les remercier de m’avoir ouvert un nouveau monde.

 

Auteure - Anna Brones :

 

« Parce que j’ai grandi dans le nord-ouest des Etats-Unis, près de Seattle, et avec une mère suédoise, le café fait parti de ma vie depuis longtemps. J’ai commencé à boire du café à 17 ans, lorsque je vivais en Suède, et je me suis rendue compte que le café n’était qu’un prétexte pour passer du temps avec des gens (une coutume que j’allais décrire plus tard dans mon livre  Fika: The Art of the Swedish Coffee Break). Puis, j’ai vécu 10 ans à Portland, en Oregon, ou j’ai rencontré le monde du specialty coffee. Là-bas, boire du café de spécialité est quelque chose de tellement habituel que je n’y faisais même pas attention. Je n’habitais pas très loin du torréfacteur Stumptown, mais aussi de beaucoup d’autres torréfacteurs et de coffeeshops connus, comme Heart et Coava. C’est en déménageant à Paris au début de 2013 que je me suis rendue compte que le bon café n’était pas la norme partout.

 

A cette époque, il n’y avait que quelques endroits pour trouver du bon café, et j’ai beaucoup cherché pour savoir où en trouver. Je me souviens de mes balades en vélo, traversant la Seine pour acheter des grains chez Coutume, et je me réjouissais à chaque fois qu’un nouveau café ouvrait. Vers la fin 2013, d’autre cafés ont encore ouvert (comme Loustic, Fondation, Holybelly) et j’ai commencé à écrire pour le site web, spécialisé en café, Sprudge. Faire des reportages sur la scène du café à Paris pendant les dernières deux ans m’a permis de rencontrer une communauté incroyable, de gens passionnés, qui sont convaincus que le café est un produit à respecter. J’ai hâte de voir comment cette communauté va continuer à se développer et comment le specialty coffee en France évoluera. »  

 

Traductrice - Aimie Eliot

 

« C’est en arpentant les rues de Montréal que je suis tombée dans le café. Le Cagibi, le Nevé, le Café Myriade m’initient à l’univers du coffee shop indépendant, bulles de chaleur physique (en plein hiver québécois !), mais surtout humaine, qu’on fréquente autant pour la qualité des tasses que l’atmosphère des lieux. Etudiante puis journaliste, j’en fais mon repaire pour y sentir battre une culture. Le fil rouge de mes expatriations était né. Changement d’horizon. Direction l’Afrique de l’Est, terre de café. En Ethiopie d’abord, où on consacre au buna une véritable cérémonie. Fascinée, je raconte son histoire et les rituels qui l’entourent. Puis ce sera l’Ouganda. Là-bas, le café est une marchandise précieuse qu’on s’est longtemps interdit de consommer. Au fil de mes reportages, je découvre les innombrables plantations de robusta, mais aussi ces petits producteurs qui font pousser de l’arabica sur les flancs des Monts Elgon et Rwenzori.

 

Ils misent sur leur terroir, leur savoir-faire, mais aussi sur l’engagement du consommateur au Nord. Je rentre à Paris avec leur café et l’envie de raconter leur histoire. Et découvre, enthousiaste, que certains ont commencé à le faire! A valoriser dans leur coffee shop et leur torréfaction le noble travail de ces gens. Fragments, Folks and Sparrows, Coutume et d'autres deviennent alors les étapes d'un nouveau chemin jalonné de rencontres passionantes. Celle d’un barista, puis d’Anna et Jeff, qui me proposent de traduire leur récit. Ni une, ni deux, j’embarque. Il n’y avait plus de doutes, comme le dit joliment Anna, j’avais bel et bien été "bitten by the coffee bug!" »

 

RECOMPENSES

 

En tant que Kissbanker, vous avez l’occasion de faire un précommande de Paris Coffee Revolution au prix spécial de 40€ (après l’impression, le livre sera vendu 45€), avec les frais de port offerts (pour la France). En remerciement pour votre précommande, nous dédicacerons le livre pour vous.

 

Pour les contributions importantes, nous joindrons à l'envoi aussi un petit sachet de grains de café torréfies à Paris par des torréfacteurs qui apparaissent dans le livre: L'Arbre à Café, Belleville Brûlerie - Paris, La Caféothèque, Café Lomi, Coutume, and KBCafeshop.

 

Img_5366-670x446-1441043611

 

Merci aussi à Blue Crow Media pour la Paris Specialty Coffee map; nous sommes ravis de voir qu’il y a aujourd’hui suffisamment de coffeeshops pour qu’une carte les répertorient.

À quoi servira la collecte ?

_p2q0917_small-1441282585

 

 

Pourquoi collaborer au financement participatif ?

 

Ce livre est le résultat d’’une rencontre entre deux amateurs de café passionnés, un photographe et une journaliste, qui ont cherché à découvrir ce qui motivent ces entrepreneurs de café. Nous avons tous les deux beaucoup travaillé à documenter ce moment de l’histoire à Paris, en mots et en photos.

 

Aidez-nous à soutenir le travail et le dévouement de ces révolutionnaires qui ont permis de transformer Paris, “zone morte” devenue une capitale bourgeonnante de café de spécialité.

 

Le livre sera vendu à 45€, mais pour ceux qui participent sur KissKissBankBank, nous proposons le livre à 40€.

 

En participant, vous partagez notre passion pour Paris et le specialty coffee, découvrez les gens qui ont aidé à faire émerger une scène du café d’aujourd’hui, mais vous soutenez aussi une auto-publication. Comme les gens qui torréfient et préparent notre café, nous croyons aussi à l’artisanat, et ce livre en est l’exemple.

 

10.000€ ne couvrira que les frais d'impression. Si nous arrivons à obtenir plus grâce au financement participatif, nous pourrons payer aussi les frais de traduction, marketing, distribution, etc. 

 

Thumb_headshot_small-1441043951
annabrones

Anna Brones is a writer and producer. She is the author of The Culinary Cyclist and Fika: The Art of the Swedish Coffee Break. Paris Coffee Revolution is a collaboration with photographer Jeff Hargrove.

Derniers commentaires

Thumb_default
So glad this will happen. Can't wait to read it.
Thumb_default
Très belle idée! Hâte de voir ce beau livre!
Thumb_default
Best of Luck on your new book! I'm anxious to read it! Mike