Avec tout leur humour et leur amour des grandes chansons du répertoire français, Lydie Muller et Vincent Prezioso présentent « Parlez-moi d’Amour », un tour de chant comique autour des plus belles chansons d’amour des années 30 aux années 50. Nous avons besoin de vous !

Large_parlez-moi-d_amour

The project

 

"Pour la Saint Valentin, Géraldine et Roger décident de monter un spectacle sur l’amour. Mais la chanteuse clownesque et le pianiste misogyne vont aller de maladresses en situations abracadabrantes, qui font de ce tour de chant une représentation rocambolesque !"

 

Ecrit , mis en scène et interprété par Lydie Muller ( Voix) et Vincent Prezioso (Piano et Voix).

 

De Charles Trenet à Bourvil, en passant par Édith Piaf ou Aznavour, Lydie Muller et Vincent Prézioso revisitent ces chansons éternelles avec le sourire aux lèvres et l’oeil qui frise…De la rencontre à l’amour éternel, de l’espoir à la séduction, ils s’amusent de toutes les situations, laissant toujours la drôlerie flirter avec la tendresse…Un tour de chant heureux, dédié aux amoureux…

 

Un spectacle hors normes qui mèle chansons, sourires, chorégraphies et gags décalés !!!

Crée le 10 Février 2012 Au centre culturel "Le Grenier de La Mothe" en Normandie.

 

Dans un premier temps, il se jouera au Théâtre de la Comédie Caumartin du 19 Avril au 9 Juin 2012, les jeudi et vendredi à 18h30 et les samedi à 15h30.

 

Qui suis-je ?

Lydie Muller:

 

Après avoir suivi une formation théâtrale au Cours Florent, Lydie Muller enchaîne

 

les comédies dans les plus grands théâtres parisiens. Dotée d’un réel

 

tempérament comique, elle est dirigée par Olivier Lejeune dans « Tout bascule » avec Marthe Mercadier, Eric Hénon dans « Le Vison Voyageur » avec Sébastien Castro et Jean Franco, Philippe Hersen dans « Oscar » avec Bernard Farcy, Rodolphe Sand dans « Tout le plaisir est pour nous » avec Virginie Lemoine et Laurence Badie et Guillaume Mélanie dans « Mes Meilleurs Ennuis », entre autres.

 

Elle tourne également pour le cinéma avec Michel Leclerc « Le Nom des Gens », Akim Isker, Jalil Naciri, Albert

Dupontel et pour la télévision avec Eric Judor, Lucas Belvaux, Joyce Bunuel et Jean-Paul Lilienfeld….

 

Parallèlement, Lydie suit une formation de chanteuse au Studio des Variétés et auprès de Yaël Benzaquen,

 ce qui la conduit à la comédie musicale, en tant qu’interprète, mais aussi en tant qu’auteur et metteur en

 scène : « La vie très swing de Lili M » et « Au petit bonheur la chance », qui reçoit le Prix Schoenberg de la

 meilleure chanson de comédie musicale composée par Emmanuel Touchard.

 

Lydie a le bonheur de jouer régulièrement en Suisse, au Théâtre « Montreux Riviera », où cet hiver elle a chorégraphié et interprété avec Jean-Marie Rollin, la célèbre comédie musicale « Je t’aime, tu es parfait, change », dans une mise en scène de Guillaume Bouchède et une direction musicale de Vincent Prezioso.

 

Artiste pluridisciplinaire et passionnée, Lydie se lance dans l’écriture et la réalisation de deux courtsmétrages ( " Je suis enceinte!!!" puis " Le cadeau de Noël " )

 

 

 

Vincent Prézioso :

 

Après des études au conservatoire de Fribourg et à la Dick Groove School of Music de Los Angeles, Vincent Prezioso collabore à un grand nombre de CD comme arrangeur, compositeur et/ou réalisateur. Pour des "Majors" (EMI, VIRGIN, Warner, Sony, etc.) mais aussi pour des projets à compte d'auteurs.

 

En Suisse, il compose pour des artistes aussi divers que François Silvant, Barbara Hendricks, mais également  pour un grand nombre de pièces et de comédies musicales, dont notamment: « Le Contrat », avec Aldo Maccione, « Boule de Suif » avec Jean Rougerie, « Irma la Douce » et « Nous sommes des êtres exquis » avec Nathalie Cerdà, « Un Noël d’Enfer » de Jean-Pierre Althaus avec la participation exceptionnelle de Barbara Hendricks.

 

À Paris, il commence sa carrière de directeur musical et d’arrangeur, par un succès : « Frou-Frou-les-bains ».

 Ce spectacle écrit par Patrick Haudecoeur et mis en scène par Jacques Décombe au Théâtre Daunou,

reste cinq ans à l’affiche (soit plus de 1000 représentations), et lui vaut de recevoir le Molière du meilleur

 spectacle musical en 2002. Ensuite, il assure les créations musicales de : « Mémoire de deux jeunes mariées», avec Julie Depardieu et la participation exceptionnelle de Laurent Korcia au violon, au Théâtre de la Pépinière Opéra, « Les Oies du capital » aux Bouffes Parisiens, « Le dernier jour d’un condamné à mort » au Théâtre Montansier de Versailles, « La Jeune fille et la Mort » d’Ariel Dorfamann au Théâtre d’Orléans, « Monsieur Accordéon » de et avec Saïda Jawad, produit au Théâtre du SPLENDID par Gérard Jugnot ; tous ces spectacles sont mis en scène par Jacques Décombe. Mais aussi « Le Voyage en Armélie », mis en scène par Rodolphe Sand, le spectacle d’Armelle, dont il compose les chansons, « Le Monde selon Bulle » de et avec Agathe de Laboulaye, mis en scène par Claude Mathieu (de la comédie française), « Dixlesic » de Lauréline Kuntz, mis en scène par Rodolphe Sand au Théâtre de dix Heures, « Gros Mensonges » avec Roland Marchisio à la comédie Bastille, spectacle mis en scène par Corinne Boijols. Plus récemment, il coécrit avec son complice de toujours Jacques Décombe, « Que Viva Offenbach », spectacle déjanté autour des plus grands airs du roi de l’opérette, qui séduira plus de 25000 spectateurs en seulement trois d’exploitation, d’abord en tournée dans toute la France puis au théâtre Tête d’Or à Lyon. Il assure en décembre 2011, la direction musicale d’une comédie musicale américaine « Je t’Aime Tu Es Parfait, Change » pour le TMR de Montreux en Suisse dans une mise en scène de Guillaume Bouchède et des chorégraphies de Lydie Muller.

 

Au Cinéma, il co-compose avec Pierre Charvet et Yuri Buenaventura la musique de « Ma Femme s’appelle Maurice » de Jean-Marie Poiré. Il compose la musique originale des « Gaous » d’Igor SK produit par Jean-  Marie Poiré, du « Paravent » d’Agathe de Laboulaye, de « Johnny Albert » de Jacques Serres. Ainsi que deux films documentaires, « Cinquante ans d’Exil en Suisse » et « de Lutry à Cotonou » réalisés par Jean-Denis Borel et diffusés par la TSR (Télévision Suisse Romande). Pour Luc Besson, il compose la chanson phare de la B.O monde du film « Three Burials of Melquiades Estrada » de Tommy Lee Jones : « Donde Estas Papà » interprétée par Lila Downs.

 

Why fund it?

Les fonds collectés serviront à promouvoir et diffuser le spectacle ( publicités métro, colonnes morris, bannières dans journaux et sites ...) car le budget publicité actuel n'est pas suffisant pour atteindre un large public. Nous souhaitons informer le plus grand nombre de spectateurs de l'existence de ce spectacle pour qu'il puisse continuer à vivre sur Paris.

Newest comments

Thumb_img_1227
voilà une deuxième semaine qui commence bien... L'énergie était au rendez-vous de cette reprise, devant un publique visiblement conquis.... continuez à nous soutenir faites circuler ce lien qui nous permettra de promouvoir notre spectacle plus largement ...... Merci à tous de votre soutien :-))
Thumb_img_1227
Une semaine écoulée ..... que du bonheur !!!!! Soutenez-nous vous ne le regretterez pas :-))