Vous êtes notre rédacteur en chef, ensemble créons un média d’un nouveau genre: un site web d’information local, participatif et indépendant

Large_sans_titre-1

Présentation détaillée du projet

POUR UN MEDIA LOCAL ET PARTICIPATIF

 

Il y a ceux qui pensent que l'information est en crise.

Ceux qui pensent que les médias ne reflètent plus notre société.

Ceux qui ne veulent plus des sujets rapidement abordés, rarement approfondis.

Ceux qui se noient dans les flux, qui se perdent dans les flots du flash et de l'actualité chaude.

Ceux qui se plaignent que l'actualité est trop soumise aux faits divers.

Ceux qui veulent de l'enquête, du reportage et des révélations.

Ceux qui veulent quelque chose en plus, un support d’information complet pour réfléchir sur notre monde et ses enjeux.

 

Parmi nous, plusieurs avis, plusieurs constats qui se croisent et nous amènent à une même idée.

L'idée d'une utopie, l'idée jubilatoire de laisser la possibilité aux lecteurs de nous dire ce qu'ils veulent découvrir ou approfondir.

 

 

Fly_verso

 

Le journalisme subit une crise. Elle est économique mais, selon nous, liée à l’appauvrissement du traitement de l'information. Nous croyons en l'idée que les médias, qu'ils soient locaux ou nationaux, se sont trop regardés évoluer, subissant de fait la désaffection de leurs lecteurs. A force de changements éditoriaux, certains perdent leur âme et leur raison de paraître. D'autres, en ne traitant l'information que sous l'angle du nombre de clics qu'elle génère, s'en sont remis à la médiocrité éditoriale.

 

Une information brève a son importance. Mais en restant trop en surface, certains médias perdent leur fonction essentielle: conter, décrypter, expliquer. Aux côtés du "breaking news", une information approfondie a toute sa place.

 

L'information est l'un des fondements de la démocratie. Il est plus que jamais d'utilité publique de démêler le vrai du faux à l'heure où la communication et le marketing s’imposent, omniprésents.

 

Nous sommes de ceux qui pensent que l'information doit être construite ensemble, journalistes et lecteurs, main dans la main.

 

Et si le pouvoir était redonné au lecteur?

Et si l'information locale se construisait à travers ceux qui veulent la découvrir?

Et si, avant d’être livrée, chaque facette d’une histoire était approfondie?

Et si Internet était vue, non comme un fossoyeur de l’information de qualité, mais comme un formidable outil pour la mettre en avant?

 

"Vous êtes notre rédacteur en chef"

 

Agissons! L’échec de certains modèles nous a appris une chose: le fossé entre ceux qui fabriquent l'information et ceux qui la consomment ne cesse de grandir. Des sondages en ligne aux revues de tweets, on nous sert du participatif à toutes les sauces. Et pourtant les rouages d'une rédaction n'ont jamais été aussi opaques.

La profession n'a jamais fait l'objet d'une définition fermée et durable. Au 19ème siècle, le journaliste est un écrivain. Après la Seconde Guerre mondiale, le journaliste est un militant. Ainsi, empruntant à d'autres champs professionnels, les frontières de la profession restent abstraites. Pourtant, ce « flou » définitoire n'est pas un défaut. Il est à considérer comme constitutif et créatif. Il laisse la porte ouverte, à toute personne souhaitant s’engager dans la construction de l’information, qu’il soit journaliste ou citoyen, chacun à sa façon.

 

Notre démarche n'est plus de comprendre mais de changer le système. Avec vous, nous souhaitons créer un nouveau modèle, celui du lecteur-rédacteur en chef. Appuyé sur votre soif d'information, le journalisme ne se limite plus à la supposition de vos centres d'intérêts. "Vous êtes notre rédacteur en chef". Cette phrase n'est pas une promesse démagogique mais bien un engagement. Vous donnerez à notre journal son rythme, son contenu et ses positions.

 

"Nous fonctionnerons ensemble"

 

Capture_d__cran_2014-04-08___10.03.01

 

"Nous sommes connectés"

 

Un formidable outil nous est offert. Un outil qui nous permet de dialoguer en permanence avec vous. Un outil qui permet de développer une information à travers plusieurs formats. Internet n'est pas seulement une révolution technologique, c'est aussi une fenêtre ouverte sur le monde. La possibilité pour chacun de faire entendre sa voix. En créant Particité, nous voulons revenir à l'un des fondements du Web 2.0: écouter toutes les voix et les transformer en contenu de qualité.

 

Les sites web d'information se limitent trop à la transposition de journaux papiers sur la toile. Pourtant, à travers ce média, des milliers de développements sont possibles. Internet nous offre la possibilité de construire des sujets autrement que par les mots. Des infographies, des vidéos, des parcours interactifs et bien d'autres formats permettent de clarifier des sujets qui méritent notre compréhension. Un constat: l'actualité est appauvrie sur Internet, Internet peut enrichir l'actualité.

 

“Nous sommes indépendants”

 

La presse doit retrouver sa valeur. Nous sommes convaincus que des lecteurs sont prêts à payer pour une information locale de qualité. La subordination de titres à des logiques commerciales est en contradiction avec les valeurs journalistiques que nous défendons. Que ce soit par la publicité ou par l’actionnariat, la dépendance des médias à leur succès marchand déprécie, selon nous, la qualité de l’information. Pour le moins, elle crée une atmosphère qui nuit à la crédibilité des journalistes, souvent critiqués pour leurs rapports trop intimes avec les puissants.

Notre association, à but non-lucratif, est là pour rappeler que nous nous ancrons dans un journalisme d’utilité publique. Notre média ne sera financé que par ses abonnés, pas de publicité, pas de dépendance aux subventions, qu’elles soient publiques ou privées.

 

Pourquoi Grenoble?

 

Croquis_grenoble

 

Nos questionnements sur la façon de construire l'actualité se sont articulés autour de cette ville pour des raisons précises. Tout d'abord car nous la connaissons, nous savons à quel point elle répond à la notion de cité: une communauté de citoyens. Souvent désignée comme un laboratoire politique, Grenoble est aussi le lieu d'une vie associative particulièrement riche. Nombreux sont les citadins, les habitants de la cité, qui s'intéressent à la chose publique et aux enjeux que peuvent porter la politique locale. Au sein du paysage médiatique grenoblois, Particité a toute sa place et contribuera à la pluralité des voix.

 

Grenoble est intéressante car Grenoble est intéressée.

 

Approfondie, ciselée, interactive. Telle est l’information que nous voulons construire avec vous. Devenez notre rédacteur en chef.

 

Suivez notre actualité sur Facebook et Twitter

 

L’équipe de Particité

Photo1

À quoi servira la collecte ?

CrowdfundingGrâce à vos dons, nous allons créer Particité, un média dans lequel les abonnés ont un rôle essentiel, celui de proposer et de choisir les sujets enquêtés.

 

Pour cela, nous avons besoin de votre aide:

 

 - 1 500€ seront consacrés au développement du site web, de l'interface permettant aux abonnés de voter et de nous faire des propositions. Un accent sera mis sur l'esthétique, le design mais aussi sur  la simplicité d'utilisation pour l'internaute.

 

- 800€ seront utilisés pour la communication autour de notre nouveau média, le développement d'une communauté et la diffusion de Particité auprès de tous les habitants de l'agglomération pour fédérer autour de nous un ensemble d'abonnés fidèles. Pour cela, nous allons distribuer des flyers, coller des affiches dans toute la ville, communiquer sur les réseaux sociaux et veiller à notre visibilité sur Internet.

 

- 200€ seront versés à Kisskissbankbank pour frais de fonctionnement (commission de 8%).

Thumb_photoparti
Collectif Journalistes et Citoyens

Aujourd'hui, nous sommes quatre jeunes journalistes et citoyens qui rêvons d'une autre information. Celle qui redonnerait une place de choix aux lecteurs. Pour mettre en oeuvre ce projet, nous créons Particité, l'autre média à Grenoble. Un site d'information local, indépendant et participatif qui vous permet de devenir notre rédacteur en chef. En vous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Liberate de la press ! Equipe de choc ! Je vous soutien - bravo pour l'initiative. Marc
Thumb_default
Très Bonne initiative pour rafraîchir le contenu et j'espère la profondeur de la presse écrite . Continuez!
Thumb_default
félicitations pour le projet. Bon courage Anna & Vincent