Le son de PAUSE KINO enfin sur une galette… Aidez-nous à la sortir cet automne!

Large_visuelkkbb-1469434604-1469434620

Présentation détaillée du projet

PAUSE KINO, c'est qui?

C'est Gaspard Beck, immergé très tôt dans la musique et rentré au conservatoire à l'âge de 6 ans dans la classe de percussions de Claude Ferrier (membre des Percussions de Strasbourg). 

A 13 ans, il intègre la classe de jazz et musiques actuelles dans laquelle il découvre et apprend de nombreuses notions rythmiques, harmoniques et qualités humaines qui lui seront essentielles pour la suite. Actuellement élève du département de percussions du conservatoire de Strasbourg, il se produit parallèlement  avec diverses formations telles que le groupe d'Afrobeat "Kathy Faller" où il œuvre au clavier et le groupe "Afro Albinoid Orchestra" à la batterie.

 

C'est Delphine Langhoff, musicienne originaire de Strasbourg, reconnue surtout dans son rôle de batteuse polyvalente depuis une dizaine d'années aux côtés d'artistes de divers horizons tels que Pierre Schott (ex-RAFT), Jamie Clarke (ex-Pogues), Boni Gnahoré, ou encore Luc Arbogast.

Après un cursus dans le département "Jazz et musiques improvisées" du Conservatoire de Strasbourg où elle enrichit son jeu et sa culture, Delphine décide de monter un projet plus personnel dans lequel elle chante et joue ses propres chansons.

La rencontre avec Gaspard lors d'un stage de musiques improvisées durant le Festival Météo à Mulhouse en 2012 va amorcer ce projet.

 

PAUSE KINO, c'est 4 années de création

PAUSE KINO né donc de la rencontre improbable entre Delphine et Gaspard, réunis autour d'un goût commun pour le décalage et l'impertinence. Ces deux percussionnistes auraient pu être frère et sœur tant la ressemblance est frappante et la complicité évidente. Ensemble, ils composent une musique aux textes tendres ou mélancoliques, oscillant entre chanson ludique, électro et afrobeat.

Des compositions originales, souvent accompagnées de clips vidéos, n'ont cessé de voir le jour depuis 2012, créant ainsi un véritable univers autour de deux personnages généreux et atypiques.

Suite à quelques concerts plutôt acoustiques, PAUSE KINO commence à fédérer un public manifestant le désir de voir un véritable spectacle. L'aventure commence donc avec une première représentation au Camionneur (Strasbourg) en avril 2013, devant une salle comble et un public conquis.

Le duo, ravi mais toujours insatisfait, redouble donc de travail et s'accompagne de Daniel Knipper à la création lumière et de Jean-Philippe Koch au son pour peaufiner son spectacle : des résidences suivies de représentations publiques se mettent en place dans de belles salles de spectacles qui soutiennent le projet (l'Illiade à Illkirch-Graffenstaden et le Centre culturel de Vendenheim).

 

Après près de quatre années remplies de recherches sonores, d'écritures de textes et de bricolages d'images animées avec les moyens du bord, le duo se donne les moyens d'enregistrer un premier album composé de 7 chansons accompagnées d'interludes musicaux.

 

 

11010950_898089153600770_8980468738598464189_n-1469436503

 Crédit photos : Sébastien Moullier

À quoi servira la collecte ?

La fabrication de notre disque implique l’enregistrement, le mixage et le mastering de nos 7 morceaux en studio. La mise à disposition du studio et de son équipe technique a un coût.

 

Une bonne partie de la collecte servira aussi à la fabrication du support physique, autrement dit le pressage des disques, mais aussi à la création et à la réalisation de la pochette (artwork) pour que l’objet disque soit aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur.

 

Et enfin, pour que le projet PAUSE KINO tout comme cet album vive au mieux, l'équipe de Bloody Mary Music and Records qui nous accompagne dans nos démarches de développement (administration, production, diffusion) travaillera aussi avec acharnement les relations avec la presse et les radios afin que ce nouveau disque soit entendu par un maximum de monde, ce qui permettra en outre à PAUSE KINO de pouvoir de plus en plus tourner avant la reconnaissance mondiale méritée!

 

Ci-dessous le détail de nos frais pour vous aider à comprendre:

 

- Frais de studio : 2100 euros  (300€/jour de studio, 1 jour/morceau, ingénieur du son compris)

- Frais de mastering : 700 euros

- Pressage à 1000 ex. : 500 euros

- SDRM : 400 euros

- Artwork : 600 euros

- Bloody Mary Music and Records : 500 euros

- Commission et frais KissKissBankBank : 400 €

 

On vous remercie tout plein d’avance!

 

Delphine et Gaspard

 

Thumb_logo2-1467539574
BLOODY MARY MUSIC AND RECORDS

Bloody Mary Music and Records, bureau de développement et d’accompagnement d’artistes, est né de la volonté de participer à l’existence des groupes indépendants et émergents du secteur des musiques actuelles tout en assurant leur professionnalisation. Bloody Mary s’est donné pour missions principales : - l’entretien et la veille du réseau des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
On y est presque ! Je croise les doigts.
Thumb_default
Allez les gens!!! kisskissbankez!
Thumb_default
Forza Pause Kinooooooooooooooo !