Soutenez l'édition du livre photographique "Paysans - Paysages" de Lise Gaudaire. Sortie prévue en novembre 2014 chez Diaphane Éditions.

Large_sans_titre-8

Présentation détaillée du projet

 

Ca y est, les 100 % sont atteints, un grand MERCI à tous pour votre soutien. C'est super ! Je peux continuer le projet sereinement.

MAIS ce n'est pas terminé !!!

Jusqu'au 8 août 2014 vous pouvez pré-acheter le livre (15 € au lieu de 18€), des tirages et même un dîner ! Vous pouvez donc continuer à soutenir, diffuser et partager le projet Paysans - Paysages. L'argent récoltée en plus, servira à couvrir les frais liés à la campagne KissKissBankBank (frais d'envois et contreparties) et au projet (développement des plans films, achat des consommables, trajets, petits matériels...).

 

 

 

 

 

 

Sans_titre-3

 

 

 

Les questionnements sur le paysage et le rapport que l’homme et en particulier les paysans entretiennent avec lui, sont apparus dans mon travail, il y a quelques années à la lecture du Court traité du paysage d’Alain Roger et des entretiens avec mon père alors encore paysan.

 

Le paysage comme lieu de travail, lieu de production, lieu façonné et utile.

 

« Le paysage c’est l’aspect des lieux, c’est le coup d’oeil, c’est une distance que l’on prend par rapport à sa vision quotidienne de l’espace. Le travail agricole étant le plus souvent incompatible avec cette disponibilité de temps et d’esprit, l’environnement est rarement « paysage » pour les agriculteurs »

Extrait du Court traité du paysage d’Alain Roger

 

Pourtant avec les paysans, le paysage, ses lumières, ses couleurs, sa rudesse, sa douceur, la végétation, les vents, les sécheresses, les pluies, les silences deviendront un prétexte à la conversation, à l’échange, à la promenade et à la photographie.

Quels regards ont-ils sur leur territoire ? Regardent-ils leurs paysages quotidiens ? Avec quels codes ? Comment le vivent-ils et le perçoivent-ils ? Quelles rôles ont-ils dans cette construction perpétuelle du paysage ? Comment s'adaptent-ils à l’expansion de nos villes ? Et ces paysages que nous disent-ils ?

 

Un regard sur ces paysans, sur leurs visages, sur ce qu’ils nous donnent à voir, sur ce qu’il se joue entre l’intime et leur relation au paysage et au monde.

 

 

Sans_titre-7

 

 

Paysans - Paysages vise à proposer un ensemble d'images se situant à la croisée d'une anthropologie visuelle et d'une archéologie du paysage.

Ainsi, depuis le printemps 2013, en résidence à La Métive au Moutier d'Ahun en Creuse puis en résidence mission au Carré d'Art à Chartres de Bretagne, en Ille et Vilaine, je réalise, selon un protocole rigoureux, à la chambre 4x5, une série de portraits d'agriculteurs et de paysages avec lesquels ils entretiennent des liens particuliers, et une série d'entretiens enregistrés à partir desquels Sandrine Cressant écrit des textes, racontant les paysans, la rencontre, le paysage...

 

La réalisation de ce livre sera alors l'aboutissement de cette année et demi de rencontres, d'échanges et de photographies.

 

 

Sans_titre-3

 

À quoi servira la collecte ?

Sans_titre-3

 

 

 

Nous avons déjà réussi à réunir avec les différents partenaires une partie du budget nécessaire à l'édition du projet Paysans - Paysages.

 

 

Aujourd'hui, il me manque 2 000 euros pour que le livre puisse exister. Les fonds recueillis sur KissKissBankBank permettront de boucler les coûts relatifs à la l'édition du livre.

 

 

Votre soutien au projet permettra que nous lancions la fabrication, cet été, et que Paysans - Paysages voit le jour à l'automne prochain et soit présenté lors de l'exposition prévue au Carré d'Art à Chartres de Bretagne en novembre 2014.

 

 

Caractéristiques du livre : 24 x 19 cm à l'italienne, 64 pages imprimées.

 

Le livre, pour moi est une belle manière de faire exister un projet, des images, des rencontres dans le temps.

 

 

Thumb_dsc05814
Lise Gaudaire

Née en 1983, Lise Gaudaire vit et travaille à Rennes. Diplômée de l'Ecole Supérieure d'Art de Lorient en 2007, elle continue dès lors ses projets photographiques. Les séries de portraits de Lise Gaudaire se situeraient peut être sensiblement du côté de l'enquête ethnographique ou de la collecte de visages. Après des images consacrées à son père... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo Lise pour ce projet! Dommage que nous ayons pas eut l'occasion d'échanger là-dessus plus tôt car le collectif d'agriculteurs "Terres & Bocages" réunis en association depuis 2008 pour laquelle nous travaillons avec Thierry Guéhenneuc aurait peut être pu être partenaire... Mais peut-être il y'a aura-t-il un "Paysans - Paysages 2"!... A bientôt Cyrille MENGUY
Thumb_default
Très beau projet ! Bisous d'encouragement
Thumb_default
Bravo Lise pour ce beau projet.