Nous avons besoin de vous afin de réaliser notre notre projet "Petit arrangement entre amis" ! Vous pouvez apportez votre pierre à l'édifice !

Large_visu_horizontal-1465248645-1465248685

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS

 

Trois jeunes colocataires rentrent éméchés dans leur appartement, ils retrouvent gisant au sol le corps inanimé du nouveau colocataire. A côté du corps ils trouvent également un sac rempli d'argent. Deux choix s'imposent alors à eux : appeler la police ou conserver l'argent et faire disparaître le corps. Entre cas de conscience et appel du gain, les trois amis seront tentés de vendre leurs âmes au diable …

 

NOTE D’INTENTION 

 

L’écriture de ce court métrage est née d’un projet de spectacle au sein du Cours Peyran Lacroix (formation d’acteurs) qui traite de la thématique « vendre son âme au diable », en référence à la célèbre tragédie Faust de Goethe.

En parallèle de ce spectacle qui se jouera les 26 et 27 juin au Théâtre de la Pépinière à Paris, trois élèves apprentis comédiens ont souhaité poursuivre ce travail thématique à l’écran en adaptant le premier long métrage Petits meurtres entre amis de Danny Boyle sous forme de court métrage.

 

VENDRE SON AME AU DIABLE

 

Face à un sac remplie d’argent et à un cadavre, que  seriez vous prêts à faire ?

C’est le dilemme auquel devront faire face Alex, Charlie et Sofiane. A partir de cette situation incongrue et face à cette prise de décision, nous avons voulu nous questionner sur les raisons qui pourraient pousser un individu à commettre l’irréparable.

 

L’UNIVERS

 

Notre court métrage est un remake du film Petits meurtres entre amis de Danny Boyle, nous souhaitons alors rester fidèles à l’univers du réalisateur, c’est pourquoi l’action du film se passera dans les années 90, le tout teinté d’humour noir sur fond de musique techno. 

 

LES PERSONNAGES

 

 

 

116-1465288965

 

CHARLIE / DEBORAH NOGAREDES

 

Charlie est la seule fille qui constitue ce trio, c’est pourquoi elle a un caractère bien trempé. Déterminée, elle est prête à tout pour accéder au niveau de vie dont elle rêve.

 

BIO

Passionnée de théâtre depuis son plus jeune âge, Déborah commence très jeune la pratique à La Maison Populaire et au Lycée Jean-Jaurès de Montreuil. Elle fait ses premiers pas sur la scène du Nouveau Théâtre de Montreuil avec Une maison de poupée d’Henrik Ibsen, Le Suicidé de Nicolaï Erdman mais aussi au Théâtre Mouffetard avec C’est la guerre de Louis Calaferte. Très rapidement, elle est contacté par son premier agent et suit une formation face caméra au Studio Alain Debock pour se préparer aux castings. Elle suit également des études théâtrales à l’université Paris III Sorbonne Nouvelle puis à l’Ecole normale supérieure de Paris et obtient son master en 2014.

Elle entre au conservatoire de Vincennes sous la direction de Laurent Rey et joue dans une création : Prévert et cetera, à l’auditorium de Vincennes.

 

Elle tourne également au cinéma pour différents courts métrages dans lesquels elle tient le rôle principal : Il suffit d’un rien de Thibault Lacombe, Une histoire de guibolles de Marie Malardier, Ca tourne mal de Guillaume Goujet (dans le cadre du 48h film project), mais aussi pour un clip de Mr Flash du label Ed Banger Records.

Puis en tant que silhouette et figurante pour les films suivants : Me Before You de Théa Sharrock, L’étudiante et monsieur Henri d’Ivan Calbérac et Joséphine s’arrondit de Marilou Berry. Par la suite, elle intègre directement la 2nde année de formation professionnelle du Cours Peyran Lacroix afin d'expérimenter la méthode Meisner. Elle jouera dans le spectacle de fin d’année Ghost Light à La Pépinière Théâtre en juin 2016.

 

Déborah a également été mannequin après avoir été repérée par les agences Karin models et Success à l'âge de 18ans, elle a notamment posé pour les marques de luxe Parakian et J.M De Saint Ange (dans le cadre d'un reportage sur M6), mais aussi pour du prêt à porter pour la marque Le Glazik et pour la marque de bijoux Del Rosario. Enfin, elle s'est retrouvée sous l'objectif du célèbre photographe Just Jeackin (en compagnie de Marie Laforêt notamment) dans le cadre de sa série de photos Nous sommes tous des indiens qui a donné lieu à un reportage sur Paris première et Technikart.

 

Touche à tout, Déborah travaille également dans le milieu culturel en tant que chargée de communication et programmatrice. Après être passée par diverses structures (Le Théâtre de Belleville, La Java, La Compagnie Nova) elle se voue désormais entièrement à ses propres projets. Attirée par la démarche artistique de la musique actuelle et par celle de l’art numérique, c’est tout naturellement qu’elle participe à la création de l’association Sinchromatic en tant que co-commissaire d’exposition et programmatrice pour le Festival Transient, événement entièrement dédié à la culture digitale.

En tant que comédienne, elle fait aujourd’hui partie de la compagnie Gosh.

 

 

Image2-1465289022

 

ALEX / TRISTAN LE MARC HADOUR

 

Alex est le rigolo de la bande, face à une situation difficile il fait preuve d’humour afin de détendre l’atmosphère, mais c’est aussi pour mieux se cacher et ne pas montrer sa faiblesse.

 

BIO

Né à Paris le 23 septembre 1982 d’un père musicien et d’une mère comédienne il à déjà depuis le plus jeune âge une passion grandissante pour les métiers d’art, dès son entrée dans le cursus scolaire l’option théâtre l’intéresse et il jouera plusieurs pièce classique dont le Bourgeois gentilhomme de Molière ce qui le mènera à quitter le format scolaire classique pour un BTS en communication visuelle avec option théâtre au cours du soir. Ce n’est qu’après plusieurs années sans théâtre et étant passé design consultant chez Nike qu’il décide de tout lâcher après 4 ans de bons et loyaux services pour enfin réaliser son rêve de devenir acteur/comédien.

 

Les débuts sont motivants puisqu’il accède à différentes productions françaises (Miserere, Turf, Mea culpa, Le voyage de cents pas, Eden, Camping 3) et américaines (Red 2, Smurfs 2, 3 Days to kill) ainsi que sur plusieurs séries (Un village français, Castle) et un premier pas intéressant sur le film Indigènes de Rachid Bouchareb ou il commencera comme doublure vocale, puis s’enchaine la figuration, la silhouette et même la cascade en amateur sur Mea Culpa de Fred Cavayé.

 

Après plusieurs essais dans différents cours du soir il entre après une audition en 2013 au cours Peyran Lacroix dirigé par le maitre d’atelier Philippe Peyran Lacroix avec une approche très organique du jeu comme la technique Meisner et des actions sur la méthode Stanislavski. Il commencera sa formation professionnelle, s’en suivra différentes pièces jouées sur scène au Théâtre de la Pépinière à Opéra : Les caprices de Marianne, dans le rôle de Claudio, Si tu me tue je te meurs, dans le rôle de Néron, Sénèque et Trimalchion et bientôt Ghost light dans le rôle du metteur en scène (juin 2016)

 

En parallèle il participe à plusieurs court métrages pour le groupe « 2 mecs en Tongs » (Une seconde d’hésitation, la défaite n’est pas un échec, Le silence d’un vol) et termine 2ème au concours du court métrage macadam sur la sécurité routière avec Une seconde de courtoisie.

Actuellement il est assistant réalisateur et preneur de son sur le documentaire Coulisses de Benjamin Jam et co-auteur et acteur (avec Déborah Nogaredes et Amine Jaji) sur le futur court métrage Petit arrangement entre amis de Sebastien Libessart et Benjamin Jam.

 

Img_4552-1465289168

 

SOFIANE / AMIN D. JAJI

 

Sofiane c’est le colocataire le plus « rationnel » du trio, il n’hésite pas à rappeler la notion de bien et de mal à ses colocataires avec lesquels il est parfois en conflit. Mais son personnage possède également des failles et peut parfois se montrer encore plus cruel que les autres lorsqu’il pense œuvrer pour sa vision « du bien ». 

 

BIO

Amin D. JAJI est un jeune comédien de 24 ans. Il est né le 31 mai 1991 à Clichy la Garenne dans les Hauts de Seine où il a passé toute sa scolarité jusqu'au lycée. Il alterne entre son travail dans la restauration et les voyages jusqu'à ses 22 ans, où il décide de tout arrêter pour se lancer dans le monde artistique (le cinéma et le théâtre), et s’y consacrer pleinement.

En 2013 il entre au Cours Peyran Lacroix, où il sera formé pendant 3ans en tant que comédien. Durant ces 3 ans il a ainsi pu tourner dans quelques courts métrages : Le Carrousel, Une seconde de courtoisie, Le cambriolage, Le Petit. Dans 2 pièces de théâtre de fin d’année (à La Pépinière Théâtre) : Les Caprices de Marianne (Alfred de Musset) 2014, Si tu me tues, je te meurs 2015.

Engagé, il a aussi donné durant l’année scolaire 2015/2016 des cours d’initiation au théâtre pour les jeunes de 5 à 10 ans pendant 1 an à l’école primaire, « Senghore », de Clichy la Garenne.

 

L'EQUIPE

 

 

SEBASTIEN LIBESSART / COREALISATEUR

 

149466_4-1465665633

 

Sébastien a été formé à l’Ecole Florent et ensuite à l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Technique du Théâtre, ex-Rue Blanche) où il étudie sous la direction de Nada Strancar, Alain Knapp et Sergeï Isaev (directeur du GITIS de Moscou). C’est grâce à la rencontre avec ce dernier, qu’il met au point sa propre pédagogie basée sur la biomécanique et l’étude du comportement.

 

Il rejoint l’Ecole Florent comme professeur pendant cinq ans, puis il participe à la création de l’école “Le Cours” en partenariat avec la Comédie des Champs Elysées.

Il continue de parfaire sa pédagogie en donnant des stages au Théâtre des Variétés.

Grace à ces multiples expériences, il met en place un protocole sur l’étude du corps et le travail à la caméra. En parallèle, des personnalités du spectacle font appel à lui en qualité de coach (répétiteur, mise en place du corps dans l’espace, Psychologique du personnage, perte d’accent pour comédiens étrangers etc).

 

Au théâtre, il est notamment dirigé par des metteurs en scènes comme, Marc Ange Sanz dans Enfer et damnation de Turrini, Henri Dalem dans La Guerre de Goldoni (Théâtre Mouffetard), Laurent Fréchuret dans Rouge Noir et Ignorant d’Edward Bond (Comédie de Saint-Etienne) et Olivier Mellor dans Glengarry Glenn Ross de David Mamet (Comédie d’Amiens).

 

Il tourne pour la télévision sous la direction entre autres de Nina Companez (Voici Venir l’Orage – France 2), Didier Le Pêcheur (La Commanderie – France 3), Mabrouk El Mechri et Jérôme Cornuau (Maison Close saisons 1 & 2 – Canal +), Lorenzo Gabriele (Détectives – France 2) François Velle (No second chance – TF1) et au cinéma, sous la direction notamment de Roger Planchon (Louis, Enfant Roi), Raoul Ruiz (Le Temps Retrouvé), Lucas Belvaux (38 Témoins), Olivier Dahan (Les Seigneurs), Pascal Elbé (L’apache).

 

 

BENJAMIN JAM / COREALISATEUR

 

Img_8521-1465290267

 

Après une première formation de comédien « atelier jeunesse » au Cours Florent, Benjamin s’envole de la France et séjourne un an à l’étranger.

A son retour, il intègre le Cours Peyran Lacroix et suit le cursus professionnel d’acteur pendant 3 ans.

Durant ces années, il se produira plusieurs fois sur la scène du Théâtre de la Pépinière dans les pièces suivantes : Les caprices de Marianne, Si tu me tues je te meurs et Ghost Light.

En parallèle de sa formation il fonde ne 2013 avec Alexandre Cohen et Jonathan Hebras le collectif 2MTG (2 mecs en tongs) dans le but de réaliser des courts métrages humoristiques.

En 2014 il remporte avec son micro film le 1er prix du concours vidéo de la sécurité routière.

La même année, il arrive second d’un autre concours similaire (concours MARZAC).

En 2015, il obtient le premier rôle pour le court métrage « je suis un geste » présenté au NIKON Festival.

Entre temps, Benjamin écrit, réalise et joue dans 4 autres courts métrages lui permettant d’acquérir de l’expérience devant et derrière la caméra.

En 2016, il se lance dans la réalisation de son premier long métrage : Un documentaire sur les coulisses de la création d’une pièce de théâtre. Par la suite, il rejoint en tant que coréalisateur et comédien le court métrage Petit arrangement entre amis

 

 

CHRISTOPHE PERRAUDIN - DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE 

 

1415428_10154195882445573_448120845592383684_o-1465293454

 

Dès son plus jeune âge, Christophe Perraudin se passionne pour la photographie. A la sortie de son école 3iS, il entame sa carrière d'assistant adjoint sur des longs métrages cinéma avec des directeurs de la photographie tels que Stéphane Fontaine, Tariel Méliava ou plus récemment Rémy Chevrin. Fort de son expérience d'assistant, Christophe développe son regard et débute sa jeune carrière d'opérateur, majoritairement sur des courts métrages mais aussi des publicités et des documentaires. Parmi les primés, nous pouvons citer Le Boche de Jean Decré, Les Enfants de Velours de Charles Cheval ou encore Nana de Marie Ceccon.

 

 

AMANDINE DERDOUKH - SCRIPTE

 

13517861_10210010097956958_1941038775_o-1466667318

 

Originaire du finistère, elle quitte sa région pour faire une licence de Cinéma à Montpellier. Le diplôme en poche, c'est ensuite en région parisienne qu'elle pose ses valises pour étudier dans l'école de Cinéma 3is où elle est actuellement en 3ème année. Passionnée tout d'abord de montage, elle prend goût à la mise en scène sur les plateaux de tournages et découvre le métier de scripte qui conjugue ses deux passions. Ainsi en 2016, elle participe à de nombreux projets de courts métrages en tant que scripte mais aussi en tant qu'assistante mise en scène comme D'une rive à l'autre, Safety First, De l'autre côté du comptoir.

 

 

 

MARIE SUZY LEE - CHEF DECORATRICE

 

13499492_291476051197397_1950424381_o-1466754899

 

Passionnée par tout ce qui a trait aux Arts Plastiques Marie a toujours été très attachée aux objets et aux ambiances. Après un diplôme de sculpture de décors éphémères à Olivier de Serres sur Paris elle complète sa formation aux Beaux-arts de Rennes puis d’Angers. Elle y développe une pratique personnelle sur la thématique de la ville nouvelle et de la dystopie et participe à plusieurs expositions dont « les ruines du futur » au Château Oiron en 2010. En parallèle Marie confronte les différents types de décors à travers plusieurs expériences dont notamment sur le court métrage en stop motion « Premier voyage » de Grégoire Sivan (prix Canal + Annecy 2007) et d’un stage aux sein de l’atelier de construction de décors « Proscénium » pour le théâtre et l’évènementiel. Ce n’est que quelques temps après la fin de ses études et un semestre Erasmus à la Faculté des Beaux Arts de Lisbonne que Marie revient à ses premières envies. Elle commence à travailler sur des courts métrages comme chef décoratrice, assistante décoratrice ou encore technicienne fx. Parmi ses derniers projets: « La petite brune avec une chaussure verte » de Fannie Plessis, « Borders » de Nina Allimann, « Wonder » de Thierry Detter (en préparation)

 

L'équipe au complet :

 

Réalisateurs : Sébastien Libessart et Benjamin Jam

Chef opérateur : Christophe Perraudin

Comédiens :  Déborah Nogaredes, Tristan le Marc Hadour, Amin D. Jaji,

Ingé son : Alban Mouginot

Scripte : Amandine Derdoukh 

Chef décoratrice : Mary Suzee Lee

Régisseuse : Samia Bitta

 

 

LE HUIS CLOS

 

Le huis clos au cinéma s'est imposé comme sous genre à part entière au fil des années.

Nous avons choisi le huis clos car il permet plus facilement de recréer l'intimité des personnages mais aussi de placer le spectateur dans un état de tension.

L'unité de lieu vient du Théâtre et c'est également en empruntant les codes du théâtre classique que nous souhaitons affirmer notre amour du cinéma et du théâtre.

Le huis clos permet également de centrer l'attention sur le jeu des personnages qui reste au centre de notre projet puisque ce court métrage est écrit, joué et réalisé par des comédiens.

 

Img_3725-1465665403

 

 

Img_3726-1465665454

 

 

LE TRIO

 

Le trio au cinéma est une forte source d'inspiration pour tous les réalisateurs, et nous pouvons compter bon nombre de films cultes construits autour de ce schéma. Le trio amoureux ressort le plus souvent et met au centre du propos la cruauté des relations triangulaires.

 

 

Jules-et-jim-1466667619

 

 

 

CALENDRIER :

 

JUIN :

- Lancement de la cagnotte et de la communication

- Repérages des différents lieux de tournage

- Découpages / plans

- Achat du décors 

 

JUILLET/AOUT :

- Répétitions des comédiens

- Finissage du scénario

- Production : comparaison des devis de location

- Achat du décors

 

- Envoi du court métrage en post production

 

SEPTEMBRE :

- Location du matériel

- Organisation, régie et achat du décors

- Dernières répétitions 

- Tournage 

- Fête de fin de tournage

 

OCTOBRE-DECEMBRE :

- Montage et mixage son

- Etalonnage 

 

JANVIER :

- Envoi du court métrage en festivals

 

 

UN GRAND MERCI AUX PREMIERS DONATEURS :

 

Audrey Duval

Marion Bacro

Talila Shauby

Léa Incorvaia

Frédérique de Givry

Sophie Bacro

Evan Boutin

Edith Cohen

Serge Cohen

Laurent Colombier

Alexandre Cohen

Stéphane Norca

Catherine Gillot

Baptiste Di Leo

Laurence Hababou

Laurence Journo

Julie Tristant

Suzanne Lh

Celine Degaine Levy

Clémentine Billy

Axel Halfon

Clémentine Severe

charlotte Boussey

Naser Challal

Chloe Galon

Jul Sauvanet

Annick Cavanna

Claudine Cavanna

Emilia Cavanna

Pierre Martinez

Pascale Incorvaia

Adeline et Thierry / Piment Café

Pascal Barbe

Marie Legendre

Joséphine Sirol

Julia Preis

Frédéric Ruiz

Florence Rolland

Brigite Avril

Angèle Arène

Claude Delebecque-Eginer

Sacha Rolland

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

PREMIER OBJECTIF 2200e :

 

- Défraiement du chef opérateur équipé d’une caméra : 500e pour trois jours

- Location du matériel restant (lumières, trépieds, slider, matériel son) : 1000e pour trois jours

- Location du lieu de tournage (grand appartement contenant un grand salon, une cuisine spacieuse ou américaine, une chambre minimum et une salle de bain avec baignoire) : 200e  pour trois jours

- Impression de faux billets : 50e

- Régie : essence, nourriture : 200e pour 3 jours et 10 personnes 

- Achat du décors années 90 : 50e

- Impression des affiches : 100e

- commission perçue par le site : 8% 

 

Dans le cas où le montant de la cagnotte serait dépassé cela serait formidable, ainsi nous pourrions mener à bien notre projet et être plus à l'aise pour les frais suivants : 

 

SECOND OBJECTIF 2500e :

 

- Investir dans un vrai décors "années 90" = 200e

- Achat des costumes adéquats  = 100e 

 

TROISIEME OBJECTIF 3200e :

 

- Investir dans un vrai décors "années 90" = 200e

- Achat des costumes adéquats  = 100e 

- Un équipement professionnel en terme de lumière et caméra : 500e

- Payer les frais liés à la post-production : 200e 

 

 

Thumb_13087628_433201463532837_8737435912789690216_n-1465249355
Entre amis - Le film

"Petit arrangement entre amis" est un court métrage inspiré du film "Petits meurtres entre amis" de Danny Boyle. Ce projet est né de plusieurs comédiens issus du Cours Peyran Lacroix, désireux de poursuivre leur travail à l'écran.

Derniers commentaires

Thumb_default
bravo pour ce super projet !
Thumb_default
Good Luck Dadzle
Thumb_default