Participez à l'édition d'un livre tendre et émouvant de frimousses d'enfants sud américains prises lors de notre voyage en famille en vélo

Large_diapositive1

The project

 

Dsc_1641

 

Peu aprés s'être rencontrés, nous sommes partis faire un trek au Maroc. Les longues heures de marche dans l'Atlas, nous ont laissé le temps de discuter.... de voyages futurs. Nous nous sommes aperçus que nous nourrissions le même rêve : celui de partir en Amérique du sud plusieurs mois, mais ils nous manquait un fil conducteur, un but.

Tony étant un passionné de photos, moi aimant les portraits d'enfants en particulier, nous avons imaginé ce voyage en souhaitant méler nos deux passions, comme si ce projet pouvait sceller notre rencontre.

Un projet à deux qui est devenu, quelques temps plus tard, un projet à trois... c'est alors devenu une évidence pour nous, le thème de ce livre serait L'enfance en Amérique du Sud !

Nous souhaitons, à travers cet ouvrage, montrer aux enfants qui nous entourent et aux autres  comment vit-on de ce côté de notre planète.

P1010492

 

Véhicule à ciel ouvert par exellence, le vélo offre une grande facilité pour les rencontres.

Il est très important pour nous de prendre le temps de partager des instants de vie avec les habitants, d'échanger et d'apprendre à leur contact.

Nous voyagerons avec notre petit garçon ce qui, là aussi, nous ouvrira des portes afin d'obtenir de beaux clichés. Durant notre voyage, nous mettrons en place des contacts entre l'école de notre village et celles que nous croiserons, liens que nous espèrons garder après notre retour.

 

C'est un voyage sur lequel nous oeuvrons depuis quatre ans afin de le rendre réalisable.

Nos divers expériences passées de cyclo ou rando seront un véritable atout durant cette année à venir. 

 

 

Plusieurs pays seront traversés. L’Equateur, le Chili, le Pérou, la Bolivie, l’Argentine et l’Uruguay. Nous avons fait volontairement le choix de n’en visiter que 6, l’idée étant pour nous, non pas d’effectuer un challenge en terme de kilomètres, mais bien de prendre notre temps afin de nous imprégner de tout ce qui nous entoure, notamment de la civilisation et de ses coutumes. 

 

 

Faisabilité, disponibilité : 

Tony est gérant majoritaire de sa société. Thomas, son associé, reprendra les rênes de l’entreprise dès le mois d’avril 2013. 

Tout est déjà prévu entre eux et ils rencontreront dès le mois de décembre leurs avocats afin de tout ficeler. 

Tony deviendra alors actionnaire minoritaire et pourra, dès notre retour retrouver une place de salarié au sein d’éconeaulogis. 

Véro, de son côté, s’est dégagée de toute obligation professionnelle en ne signant que des contrats à durée déterminée pour cette dernière année. 

Elle a, à son retour un projet professionnel, au sein de la petite enfance, qu’elle commence déjà à préparer, afin d’être opérationnelle pour le retour. 

 

 

Préparation : 

Depuis trois ans, les choses évoluent dans nos esprits : ce qui, au départ est un voyage lointain, se dessine et s’affine au fur et à mesure que le temps passe. 

Les mois avancent et nous sommes de plus en plus imprégnés par ce beau projet. 

Nous pensons tout d’abord au matériel et notamment ce qui sera notre compagnon fidèle, le choix du vélo et de tout son équipement. Nous ne devons pas nous tromper. 

Déjà à ce stade nous apprenons une infinité de choses. En résumé, lorsque l’on souhaite voyager à vélo, il faut penser « simple » car à l’autre bout du monde, où que vous soyez, ils n’auront pas forcément la dernière technologie qui existe chez nous. 

Nous allons de blog en blog, allons jusqu’en Suisse, découvrir un magasin spécialisé en vélo de voyage, nous discutons beaucoup, comparons, hésitons, croyons avoir trouvé pour finalement choisir un autre qui nous parait plus fiable, avec un meilleur rapport poids/qualité/prix. 

 

Ca y est, nous le tenons, ce sera un Surly long pour Tony, un VSF pour Véro et un Puky Z2 pour Nao assorti d’un système« follow me ». C’est un système permettant de relier un enfant à son parent garantissant sécurité, confort et stabilité en roulant, grâce à ses fixations sur l’axe de la roue, car aucun levier n’entre en compte comme cela est le cas dans les fixations au tube de la selle.

 

Folo_me                        Img_0539

 

                                 

         

Il nous semble important que Nao puisse avoir le choix. Ainsi, il pourra jouer, lire ou se reposer dans la charriote ou être acteur en pédalant ou non, sur son propre vélo. 

Puis viennent ensuite les questions du reste du matériel. Nous passons là aussi de longues soirées à comparer les produits, à en discuter avec des personnes plus avérées que nous en la matière afin de faire le bon choix, nous échangeons avec des personnes qui sont revenues de ce même type de voyage, les rencontrons parfois. 

Nous mettons un point d’honneur à choisir le filtre à eau, le réchaud et la tente, qui rempliront des besoins essentiels : boire, manger, dormir. 

Enfin, le temps est venu de définir notre parcours, de préciser ce que l’on veut voir, s’il tel itinéraire est faisable ou non en vélo. 

C’est le moment de re-décorer notre salon avec la carte de l’Amérique latine et de la couvrir de post-it… 

 

Expériences :

 

 

Imgp2476

Habitant en montagne et pratiquant régulièrement la randonnée et le ski de randonnée, nous avons une certaine connaissance de la moyenne montagne, ce qui nous aidera dans certains pays à anticiper des conditions montagneuses et les risques que cela comporte. 

De plus, ce voyage ne sera pas notre première expérience du « nomadisme ». 

Nous avons déjà effectué le tour du Péloponnèse et de la Corse en vélo, et plusieurs randonnées en autonomie : trek dans l’Atlas avec ascension du M’Goun, treck en Nouvelle Zélande, au Népal, tour du Mont blanc, tour des dents blanches, tour du Queyras, Une partie du GR 5. 

Ces aventures nous ont appris beaucoup de choses tant sur le matériel de camping que sur nos aptitudes physiques, notre capacité à gérer la fatigue, le stress et à accepter les aléas de la météo. 

Nous restons néanmoins conscients que la dimension de ce voyage nous amènera sans doute à gérer des situations jusqu’alors inconnues. 

 

Philosophie du cyclo-campeur :

 

Le cyclo-campeur est un homo erectus-vélus évoluant sur un engin composé de deux roues, d’une selle plus ou moins confortable, de deux pédales et d’un guidon. 

Ayant plutôt un penchant pour l’écologie et la zen attitude, il évolue au gré de sa monture qu’il bichonnera s’il veut aller au bout de son aventure. 

Il aime le calme, la douceur et son maître mot est la liberté. 

Il tient à rester maitre de sa destination sans être tributaire d’horaires et sait prendre le temps d’observer ce qui l’entoure. 

On dit de lui qu’il est sauvage, c’est un leur ! C’est justement parce qu’il voyage de cette façon qu’il fait des rencontres et peut ainsi partager la vie des 

autochtones. 

Le cyclo-campeur, en plus d’aimer les grands espaces, a une énorme soif d’apprendre, il n’est jamais rassasié !! 

Pour être un cyclo-campeur digne de ce nom, il faudra être doté du chromosome humilité… 

 

                                                            Dsc_1749

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Why fund it?

A financer l'édition des cent premiers exemplaires de notre livre. Nous prenons à notre charge la mise en page ainsi que la commercialisation qui se fera par le biais de conférences, d'expos photos, de présence sur des salons de livres de voyages.

Le format sera 19,5*23 cm, sera en couleurs et possèdera environ 50 pages.

Si les premiers exemplaires se vendent bien, nous en rééditerons d'autres. 

 

 

      Dsc_0045

 

 

 

 

 

Thumb_kisskiss_avatar_3
totovero

Nous sommes un couple avec un enfant de presque 4 ans. Tony, 41 ans : Depuis tout petit, il rêve de grands espaces, de se retrouver avec la nature, de découvrir le monde et ses populations. Son parcours professionnel est progressif, toujours en accord avec ses passions. Il s’est engagé davantage ces dernières années dans la protection de... See more

Newest comments

Thumb_default
Bon courage les amis pour cette belle aventure en famille.
Thumb_default
Bon voyage, quels courageux ! ! ! ! Bisous bisous
Thumb_default
Toutes nos pensées vous accompagneront dans ce beau voyage, que vos tours de roue vous portent au fil de l'air vers de belles rencontres et des paysages enchanteurs. L'équipe Sirteme