Plastique débloque Un plastique éco-tri(p) Deux clowns perdus sur le 7ème continent ... Soutenez notre nouvelle création !

Large_kisskissfond-1461616547-1461616552

Présentation détaillée du projet

Tragédie comique et scientifique dans ce qui reste du plastique.

De quoi est fait le plastique ? Le plastique ça se recycle ? C’est quoi les 7èmes continents … des montagnes de déchets plastiques ? Ça fait comme une île mais c'est où ????...... Un planisphère ? Une planète plastique …...une Plastisphére ? Ça vit là -bas ? Ça respire ? Y a des monstres ... ?

 

Allo, allo ici Hulot vous m’entendez Hugo ?

Allo, ici Hugo je vous reçois Hulot, où êtes-vous Hulot ?

C : A la mer, sur le septième continent

A : En vacances Hulot ?

C : Non Hugo, j’explore, j’analyse, je découvre, je suis en mission Hugo.

A : Quel boulot Hulot, je vous plains !

C : Houlà, si vous saviez Hugo ! Tous ces déchets, mamamia, tous ces déchets.  On ne sait plus par où commencer.

A : Allons, allons Hulot, il ne faut pas se décourager !

C : Vous en avez de bonne vous, on voit bien que vous n’y êtes pas ! La plupart des déchets que l’on trouve dans les océans et sur nos plages proviennent de la terre.

A : Non !

C : Si !

A : ça alors !

C : Tourismes côtier, détritus abandonnés

H : Pauvre détritus !

C : Rejets des eaux usées charriant avec elles toutes sortes d’ordures

A : C’est dur

C : Déchets de pêche, cordages, filets, containers

A : Que faire !

C : ça rime à quoi tout ça Hugo ?

A : Ben…

C : Et les particules, les micros particules de plastiques qui se retrouvent dans la chaine alimentaire jusque dans nos assiettes

A : C’est bête !

C : Des petits poissons, mangés par de plus gros, ces plus gros mangés par des plus gros encore, eux-mêmes mangés par de plus gros et ainsi de suite, ça s’accumule

A : Trop nul

C : Au bout de la chaine

A : Pas d’veine !

C : C’est nous mon cher

A : Trop vénère !

C : Dîtes-moi Hugo, vous n’avez rien d’autre à dire que vos commentaires vaseux

A : Si j’ai mieux, la fable du sac plastique, vous la connaissez ?

Un pauvre sac plastique orphelin sur la mer

Dérivait ; Il n’avait plus d’usage

Et comme il est bien sage pour un sac de la sorte

De servir une cause,

En son âme polymérique

Il cherchait le moyen d’être utile et de rendre service : c’était là sa nature.

…....

Fait de PEHD, il flottait tout léger, balloté par les flots.

Neptune le savait ; pour le désintégrer

Il lui faudrait bien des années....

Désolé, dépité, déprimé, sans but errant, et sans espoir ;

Il surnage.

Pris soudain d’un élan mystique, il prie le Dieu Polyéthylène d’achever ses souffrances.

Il prie, lui, le sac pour la première fois.

A cet instant passe une carapace de cuir lisse, brillant, bleu très foncé et tacheté de blanc.

C’est une tortue luth de très belle envergure.

Elle voit, elle s’approche, les mouvements du sac simulant une proie ; la tortue est gourmande ;

Une méduse se dit-elle, aussitôt elle l’engloutit.

C’en est fini, pas tout à fait.

La tortue hélas mourut étouffée.

Quant au sac, il fut à nouveau rejeté dans les flots.

A ce jour, est-il devenu particules ?

Nul ne le sait. 

 

"Extrait du spectacle Plastique Débloque"

 

 

 

1-1461680672

 

 

Entrez dans un univers déjanté, où le terme plastique s'emplit de sens au gré des élucubrations de deux personnages complétement givrés ! Dans un décor plastique qui se fait et se défait, vous sauterez de la poésie à la science par petits bonds délicieux.

 

Une expérience pour réfléchir sur la matière plastique. Dans un univers fait de résidus de plastique, île au milieu d'un océan (un 7ème continent ?), deux personnages échoués (on ne sait d'où, on ne sait quand...) se croisent, se questionnent, expliquent, jouent, fabriquent... Des séquences clownesques se succèdent : dans un esprit récup', les deux protagonistes transforment les objets - déchets plastiques - pour dévoiler les capacités de cette matière à être ré-utilisée, inviter le public à changer de regard sur les modes de consommation, la valeur du matériau recyclé, pour alerter enfin sur l'ampleur des déchets et l'urgence d'une prise de conscience. Ceci tout en reconnaissant la formidable avancée technologique que représente cette matière artificielle pouvant faire office de matière première à chaque fois renouvelée. Le tout par l'art du rire, de l'absurde, du jeu et l'efficacité de la fable pour rendre visible les travers de l'humanité, sa responsabilité et sa capacité à créer du beau.

 

Les deux clowns évoluent dans un décor où la toile de fond fait penser aux grilles, aux arbres où viennent s'accrocher tous les sacs plastiques qui s'envolent pour venir tisser une toile.

Le parti pris est que tout est en plastique ou rappelle cette matière : décor, costumes, objets ….

 

4-1461680691

 

Exposition de notre projet

Le "plastique" il y a "matière" à dire :

"Sur les 220 millions de tonnes de plastiques produits annuellement 14% finissent inexorablement leur course dans les océans, exutoires de nos pollutions terrestre. Le Programme des Nations-Unis pour l’Environnement estime ainsi que chaque année 30 millions de tonnes de déchets aboutissent dans les océans. Sous l’effet des courants marins ou "gyres" des concentrations inquiétantes de 18 000 morceaux de plastique par km² dans le Pacifique Nord et jusque 115 000 en Méditerranée sont relevés. Si les premières zones de concentration ont été mises en lumière dès les années 1970 en Atlantique Nord les recherches récentes en dénombrent cinq majeures : Pacifique Nord & Sud, Atlantique Nord & Sud et Océan indien. Des concentrations dans les "gyres" qui ne doivent pas faire oublier que désormais plus aucun espace marin n’est vierge de ces pollutions. Les échantillons collectés dans l’océan Antarctique contiennent de 956 à 42 826 morceaux de plastique par kilomètre carré tandis que les planchers océaniques se révèlent jonchés de macro déchets." Source : Association Océans sans plastique http://www.oceans-sans-plastiques.org/

 

Comment réfléchir au devenir du plastique au travers d’une œuvre artistique, ludique et mais également un brin scientifique ?

 

5-1461680704

 

 

Détails du projet

L'Atelier engage dès 2015 un cycle important de création sur le rapport entre l'homme contemporain et l'environnement, les ressources naturelles, les excès d'un comportement majoritairement destructeur envers le sol qui le nourrit. Sans militantisme politique, sans prise de position partisane, l'équipe artistique, cultivant depuis toujours une vision profondément humaniste de son temps, choisit de mettre l'accent sur la question du devenir.

Comme il n'est aucunement question de faire la morale à quiconque, de délivrer un message "prêt-à-comprendre", de philosopher en scène, les artistes ouvrent la boite à question, vivifient par l'absurde, secouent par le rire, s'engagent par le verbe poétique, la métaphore, la fiction. Ils laissent le propos ouvert, et laissent libre le spectateur.

La participation à l'acte de représentation permet au spectateur de plonger dans sa nature humaine fondamentale : il perçoit ainsi l'actualité, les problématiques de l'époque où il baigne sous un autre angle, un angle régénérant, un angle ludique. Ne parle-t-on pas de jeu pour le théâtre d’acteur ? Le maillage des situations lui fait vivre, dans l'espace-temps consacré à la représentation, avec plus d'acuité et plus de recul aussi, le tissu des relations qui le dépassent dans la vie quotidienne. La métaphore, le jeu, la fiction le mènent dans des lieux de sa personne que, seulement en cet espace-temps privilégié, il peut appréhender.

L’art théâtral mis en avant est l'acteur/clown dans un mélange pluridisciplinaire (musique, danse, théâtre d’objet). Dans un esprit "récup'", dans de petites formes centrées sur l'art des interprètes, ils transforment les objets, déchets en plastique, pour démontrer les capacités de cette matière à être réutilisée, pour inviter les publics à changer de regard sur les modes de consommation, la valeur du matériau recyclé, pour alerter enfin sur l’ampleur de la prolifération des déchets et l’urgence d’une prise de conscience.

L'équipe de l'Atelier du Réverbère traite sans relâche les sujets contemporains.

 

Cette œuvre s'appuie sur une extrapolation d'une problématique bien d'aujourd'hui. Ce que deviennent les déchets, et notamment l'actualité de la formation de conglomérats de plastiques dans les océans, amas que l'on commence à dénommer "continent" sur lequel l'on découvre de nouvelles formes de vie organique. Certains utopistes y perçoivent déjà de futures zones habitables ...

 

 

3-1461680731

 

Notre objectif :

Que le spectacle soit un support pour que des acteurs institutionnels lancent la réflexion sur plusieurs thématiques qui découlent de la problématique du recyclage du plastique.

Les enjeux du développement durable. La pollution des sols et des mers. L’économie circulaire : valorisation du déchet qui devient une matière première industrielle. Les comportements citoyens : l'art de la récupération, le tri sélectif, le recyclage. L’industrie plasturgique face aux enjeux du développement durable. L’activité industrielle du département de l’Ain. La sensibilisation aux politiques locales sur la problématique du tri des déchets. La recherche scientifique dans le domaine des plastiques. La culture scientifique et industrielle. La condition humaine, au sein des mutations ultra rapides des sociétés.

 

En lien avec le spectacle, des ateliers ludiques tout public sont proposés. Ces ateliers, en mettant le déchet plastique en lumière, transforment le regard sur cet objet qui de banal et jetable, devient partenaire de jeu, prétexte à création, à imagination sans pour autant effacer sa particularité d’objet résiduel.

Ce changement de point de vue questionne l’individu sur le devenir du déchet plastique sur sa propre responsabilité au quotidien par rapport au tri sélectif des déchets produits par sa consommation personnelle. Il porte la réflexion sur le développement durable, l’économie circulaire ou comment donner une deuxième vie à un objet. Que faire d’un sac plastique, pour ne pas que le vent, la rivière l’emportent jusqu’à l’océan et qu’il vienne échouer sur les 7èmes Continents ? Au cœur de ce travail, il y a toujours l’idée de la transformation et de la création.

 

 

2-1461680761

 

 

Pourquoi avons-nous besoin de vous ?

Notre sortie de résidence se fait les 12 et 13 mai. ET APRES ? L'objectif étant de provoquer la discussion, les échanges, nous souhaitons aller dans des lieux divers et varies : association de recyclage, de récup comme les ressourceries, les forums, milieux scolaires … lieux non équipés pour accueillir des spectacles, les villages ou petits lieux en dehors des salles habituellement fréquentées ... Pour cette itinérance dans le département de l’Ain, la région Auvergne - Rhône Alpes et plus loin encore, nous devons être techniquement autonome et cela demande du matériel, donc des finances. La création a eu des soutiens financiers mais pas suffisant pour terminer de boucler le budget de la création. Nous avons besoin de votre soutien pour nous accompagner sur ce chemin.

Aidez-nous à finaliser notre création et à la rendre visible dans les quatre coins de la France pour multiplier les échanges et la réflexion autour de ce sujet.

 

 

Nous avons besoin :

Nous avons besoin de 3000 € pour financer la dernière étape de la création ainsi que le matériel technique nécessaire pour tourner dans les lieux non équipés à accueillir des "spectacle-vivant" (Salles rurales, écoles, centres sociaux...).

 

 

Au moins 5 bonnes raisons pour nous soutenir :

-C’est un acte artistique. Soutenir une création artistique originale.

-C’est un acte écologique.  C’est une façon d’informer, par une comédie drôle, poétique et ludique, sur les impacts du plastique dans notre monde, pour mieux les prévenir.

-C’est un acte citoyen. C’est agir pour la sensibilisation à une problématique environnementale trop peu évoquée.

-C’est un acte solidaire. C’est devenir partenaire de notre travail, et un soutien précieux pour rendre le spectacle visible par un large public qui ne va pas forcément au théâtre.  

-C'est un acte adapté à vos moyens. Le don à l'Atelier du Réverbère ouvre droit à déduction fiscale, et permet de bénéficier à une réduction d’impôt de 60% du montant de ces versements. Plus d'infos sur ce lien .

 

7-1461680974

 

 

Equipe artistique du spectacle : Qui sommes-nous ?

Plastique Débloque

Auteurs : Sylvie Delom / Nathalie Stora

Mise en Scène : Nathalie Stora

Comédiennes : Cathy Badoit / Anne Marie Foret

Costumes : Laetitia Tricoire

Décor : Drivet Gaël et Noémie, Yolande Gerphagnon

Création lumière : Elise Manjot

Bande son : Nathalie Stora / Sylvie Delom

 

 

Sylvie DELOM, direction artistique, auteure et compositeure

Auteure dramatique, metteure en scène et conteuse-chanteuse, Sylvie Delom est professionnelle du spectacle vivant depuis 1994. Elle s'attache à porter un théâtre du verbe, textes anciens et auteurs contemporains, récits traditionnels oraux, contes et mythes. Elle insiste sur la fonction vibratoire de la voix parlée, lui conférant une présence musicale et attachant des règles de prononciation adaptées à une réceptivité optimale des contenus par tous les publics. Tournant sur toute la France et à l'étranger ses réalisations pluridisciplinaires de la parole en scène, a fondé l'Atelier du Réverbère à Ambérieu en Bugey en 2009.

 

Nathalie STORA, metteure en scène et auteure

Auteure dramatique, metteure en scène et comédienne depuis 1989. Spécialiste de l'acte théâtral et de la dramaturgie de la situation, du burlesque et de l'absurde, elle travaille un théâtre du mouvement et du masque, de la présence de l'acteur en scène. Sa précision du geste, du mot, de la posture, du déplacement en font une collaboratrice essentielle du travail de création de l'Atelier du Réverbère. Actuellement, elle met en scène à la fois pour le théâtre et le cinéma, accompagne des compagnies dans leur création et encadre des ateliers clowns au sein de l'Atelier.

 

Anne-Marie FORET, comédienne et marionnettiste

Comédienne professionnelle depuis 2010, Anne-Marie Forêt s'est formée à la marionnette pour s'orienter ensuite vers le théâtre d'objet, puis le théâtre d'acteur du verbe et du masque (depuis 2000). A partir de 2008, elle se forme à la pratique du clown avec Nathalie Stora. Elle interprète des auteurs contemporains comme Jean-Pierre Siméon, Philippe Dorin ou encore Charles Juliet ... Son projet professionnel artistique se déroule au sein de l'Atelier du Réverbère depuis 2011.

 

Catherine Badoit, comédienne, chorégraphe et danseuse

Catherine Badoit obtient son CAE danse contemporaine en 1985. Après sa formation avec le théâtre du mouvement à Lyon, elle continue son parcours avec Dominique Dupuis, Anne Popouliss, Michel Hallet Eghayan, Christine Lenthéric, Sylvie Beauviche et bien d’autres. Pendant plusieurs années, elle s’est formée au théâtre auprès de Nathalie Stora et Sylvie Depuis 2011, elle intervient comme formatrice et intervenante théâtre et danse au sein de l’Atelier du Réverbère.

 

Site du spectacle ! (en construction).

Site de l'Atelier du réverbère

 

6-1461680960

 

 

Partenaires financiers et moraux

Nous remercions nos différents partenaires !

 

Pour leur soutien financier :

Ville d'Ambérieu en Bugey CCPA communauté de communes de la plaine de l'Ain Le conseil départemental de l'Ain

 

Pour leur accompagnement et leur aide à la diffusion :

Centre culturel MJC Louise Michel Ambérieu en Bugey

 

Pour leur accompagnement et leur soutien :

Association OSP Océans sans Plastiques

 

Pour les conseils judicieux :

Monique Lombard MeliMelo marionnette, marionnettiste lyonnaise

 

À quoi servira la collecte ?

 

Plus précisément, vos dons nous permettront de payer ...

 

Pour la création :

-Une partie des costumes pour 800 €.

-Une journée de recherche et d’apprentissage en maquillage clown avec une professionnelle et achat du maquillage pour 350 €.

-L’élaboration de la bande son électroacoustique par un professionnel pour 480 €.

Pour la tournée :

-Matériel technique lumière complémentaire du parc existant pour 620 €.

-L’achat de deux micros HF serre tête (et système HF) de qualité 490 €.

-Un tapis de sol noir PVC d’occasion pour 260 €.

 

Le budget total de la création de "Plastique débloque" s’élève à 15 000 euros.

 

Si votre mobilisation nous permet de dépasser cet objectif cela nous permettra de financer le travail d’un chargé de production pour promouvoir le spectacle tout au long de l’année.

 

Merci pour votre soutien !

Thumb_finalfinafinal-1461269128
Atelier du Réverbère

Fondé en 2009 par un réseau composé d’artistes de différents horizons (Conte , théâtre ...)passionnés par leur art. L'Atelier du Réverbère est à la fois : un atelier d’artisans du spectacle un laboratoire de création artistique un lieu de transmission des savoirs

Derniers commentaires

Thumb_default
Bien impatient de voir cette nouvelle création. A très bientôt donc Anne-Catherine
Thumb_default
Merci pour votre projet et d'ouvrir la possbilité à totu un chacun d'y participer par un coup de pouce (petit ou grand). Bon courage, bonne réussite, Artistiquement, MCecil Que vive l'art, pour que vive l'humanité
Thumb_default
La création artistique est, comme le rire,le propre de l'homme (et de la femme). Nos ancêtres de Lascaux et de la grotte Chauvet ont initié la démarche, bravo à tous ceux qui la poursuivent !