Comment trouver un candidat à la présidentielle dans un pays où cataclysmes, épidémies et crises politiques se succèdent? Ils en ont plein les bottes. M. Romulus, M. Papillon et Mme Séraphin sont réunis devant Mr Blanc. Il faut trouver une solution. Partir le plus loin possible? Ou rester et construire la nation? Soutenez-nous, ensemble, produisons notre version de Plein les bottes.

Large_bottes

Présentation détaillée du projet

Plein les Bottes - Port au Prince ...

Comment trouver un candidat à la présidentielle dans un pays où cataclysmes, épidémies et crises politiques se succèdent? Ils en ont plein les bottes. M. Romulus, M. Papillon et Mme Séraphin sont réunis devant M. Blanc. Il faut trouver une solution.

Partir le plus loin possible? Ou rester et construire la nation?

Cet objet théâtral mêlant chant, danse et  poésie est une allégorie d'une société démunie face aux pressions de l'étranger et au manque d’engagement citoyen.

 

J'ai vécu en Haïti en 2010-2011, cette île des Caraïbes m'a inspiré. Elle m'a fait grandir, donné une force que je ne soupçonnais même pas. Je n'y ai jamais cessé d'écrire, d'amour, d'horreur, de bonheur, de beauté,  de dégoût...Et puis en août 2011, je suis partie, frustrée, le coeur brisé. J'ai gardé Haïti en moi, je savais que je reviendrais. Comme pour la remercier de m'avoir si bien accueillie.

 

Plein les bottes ne parle pas d'Haïti, il s'en inspire. Cette histoire pourrait se dérouler en Côte-d'Ivoire, en Guinée, en Sierra Leone, au Libéria, en Républiqe Démocratique du Congo...

 

C'est en Février 2012, en dix jours grâce à une équipe de comédiens et musiciens hors du commun, des amis fabuleux et une énergie incroyable, nous avons monté et donné une représentation unique de la version haitienne de Plein les bottes, à Port au Prince.

Soutenez-nous, ensemble, produisons notre version de Plein les bottes.

Les personnages

  Plein les Bottes - Port au Prince ...

Gertrude Séraphin : la matriarche.

Intellectuelle d’une cinquantaine d’années, elle a passé une grande partie de sa vie à l’étranger. Pendant sa jeunesse elle a fait partie de mouvements contestataires, Mai68, les Black Panthers, avec l’âge, elle s’est assagie et a décidé de retourner au pays. Elle a occupé de nombreux postes ministériels, elle est pressentie par la communauté internationale comme la candidate idéale à la présidentielle. Ruinée, tout ce que Madame Séraphin veut, c’est quitter le pays et couler des jours heureux, loin des cataclysmes, comme professeur d’université à l’étranger. Elle entretient des relations difficiles avec sa fille Beverly.

Sa réplique fétiche : « Tout ce que je sais c’est que je ne sais pas, et vous non plus »

Plein les Bottes - Port au Prince ...

Berverly Séraphin: l'enragée

Beverly est la fille de Madame Séraphin, elle sort à peine de l’adolescence. Elle n’a aucune admiration pour sa mère qu’elle considère comme une « vendue ». Elle est enceinte, déscolarisée et prise en charge par sa mère. Beverly aime son pays et ne le quitterait pour rien au monde. Elle est la rage et l’espoir de la jeunesse

Sa réplique fétiche : «  vous n’avez aucune fierté. Vous mendiez. Vous mettez ceux qui nous pillent sur un piédestal. »

Plein les Bottes - Port au Prince ...

Bernard-André Romulus : l’irrésistible.

Bernard-André Romulus est un ami de longue date de Madame Séraphin. Il a une cinquantaine d’année, a étudié le droit, les sciences politiques, la sociologie, l’anthropologie. Il a vécu de nombreuses années à l’étranger. Depuis son retour au pays, il s’est investi dans la vie politique d’abord à l’échelle locale, avec les paysans. C’est un grand séducteur, il a des enfants un peu partout. Il a écrit de nombreux ouvrages de référence sur la gouvernance et l’exception culturelle de son pays. La communauté internationale le verrait bien comme futur président de la République. Mais il préfèrerait retourner à l’étranger, loin de sa famille, de ses nombreux enfants et des problèmes.

Sa réplique fétiche « si je pouvais m’ouvrir le crâne, prendre le bloc de problèmes et le jeter à la poubelle »

Plein les Bottes - Port au Prince ...

Félix-Marie Papillon: l'aigri

Il a une quarantaine d’années, il a passé toute sa vie au pays et Madame Séraphin et Monsieur Romulus l’exaspèrent. Il a fait un doctorat en sociologie politique et a travaillé pendant de nombreuses années pour le président sortant. Monsieur Papillon n’est pas populaire. Il est un peu paranoïaque, aigri et n’a aucune considération pour ses concitoyens, il estime avoir suffisamment donné de sa personne et rêve de quitter le pays. Il aime les chansons à texte et est fan d’Edith Piaf. Il est passé maître dans l’art de la corruption et des petites magouilles. La communauté internationale l’utilise comme la caution « locale » de cette élection.

Sa réplique fétiche « que celui qui veut penser la Nation le fasse. Moi je préfère me concentrer sur mes problèmes »

Plein les Bottes - Port au Prince ...

Jean-Claude Blanc: l'étranger

Il a une soixantaine d’années. C’est l’étranger. La communauté internationale. Son métier : décider ce qui est mieux pour vous, vous le suggérer puis l’imposer, par la force si il le faut jusqu’à ce que vous cédiez. Il passe 10 mois sur 12 sur le terrain. Monsieur Blanc a perdu son entrain des premières années. Cette mission est la dernière. Après, il l’a promis à sa femme, il arrêtera tout.

Sa réplique fétiche « on n’est pas en train de vous proposer de partir, bien au contraire, on vous demande de rester ici, c’est chez vous. »

 

J'ai écrit les chansons en français et les musiciens les ont adaptées en créole, en voici quelques extraits enregistrés pendant les premières répétitions.

La route est longue, la chanson du spectacle, elle dit: " la route est longue mais nous allons y arriver, c'est là-bas que nous voulons aller, là-bas, c'est chez nous".

Tout ce que je sais " tout ce que je sais, c'est que je ne sais pas et vous non plus".

 

À quoi servira la collecte ?

Maintenant qu'il existe, cet objet théâtral doit être remonté et joué devant le plus grand nombre. Cette collecte permettra de produire une représentation unique de la version française de Plein les bottes.

 

Si nous dépassons notre objectif nous pourrons donner plus de représentations. Soyons fous, 2, 3 10, une tournée européenne. Soutenez Plein les Bottes.

 

La location de la salle 600 euros

4 Comédiens professionnels 1200 euros

Je vais apprendre à déléguer et demander à des professionnels de nous aider. Il faut aussi qu'ils soient rémunérés pour les conseils avisés qu'ils fourniront.

-la scénographie 300 euros

-la chorégraphie 300 euros

-la mise en musique 300 euros

-l'administration 250 euros

-la communication 250 euros

 

Thumb_img_0136
Madame Bavardages

Élevée en Côte-d'Ivoire, jusqu'à l'âge de 15 ans, j'ai posé mes bagages en France en 1997. Issue d'une famille de saltimbanques, mi-intellos, mi-hippies, et véritable globe-trotter, j'ai toujours eu la bougeotte! A la suite d'une formation en médiation culturelle et sociologie ponctuée de réorientations aussi fantaisistes qu'inachevées, je décide de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_img_0136
Bonjour, bonjour, Je parle de Plein les bottes ce matin de 9h a 10h sur la radio Africa N1, 107.5 FM. Vous pourrez meme poser des questions en appelant au 01 55 07 58 01. J'ai besoin de vooooous!
Thumb_img_0136
Bonjour les amis, Il reste encore 6 places au tarif de 12 euros pour le Vendredi 13 septembre sur: http://www.billetreduc.com/94496/evt.htm Qu'est ce qu'on fait? On les prend bien sûr!
Thumb_img_0136
J'étais désespérée, je n'y croyais plus et grâce à vous, nous avons collecté 105% du budget pour "Plein les bottes". Je voudrais remercier tous les généreux donateurs/co-producteurs qui ont cru et continue de croire en la création artistique indépendante. Maintenant, que dire...au travail! Je vous tiendrai au courant des prochaines étapes. Si vous n'aviez pas inscris vos adresses postales sur KissKissBankBank, allez tout de suite le faire, je dois vous envoyer vos contreparties. Vous m'avez fait le plus beau cadeau d'anniversaire, je commence cette nouvelle décennie avec le sourire et j'ai envie de crier: PRENONS NOS RÊVES POUR DES RÉALITÉS. I was desperate and thought it was over and thanks to you, we collected 105% of the budget for "Plein les bottes." I want to thank all the generous donors/co-producers who believed and continue to believe in the independent artistic creation. Now, let's get it done! I'll let you know the next steps of the project (casting, creation, rehearsals...). If you did not register your home address on KissKissBankBank, please do it. I have to send you your counterparties. You gave me the best birthday gift I could ever imagine, I start this new decade with a smile on my face and i just want to scream, LET'S MAKE OUR DREAMS A REALITY. Merci, merci, je vous embrasse bien fort, Saran