PLEINE est l’histoire d’Elle, une femme enceinte, de neuf mois passés, qui n’accouche pas.

Large_visuel-1416526559

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS

 

PLEINE est l’histoire d’Elle, une femme enceinte, de neuf mois passés, qui n’accouche pas.


Le temps passe, interminable, dans sa chambre d’hôpital.
Le huis clos.

Seule, Elle s'ennuie et manipule l’échographe. Elle découvre alors que le passage de la sonde sur sa peau lui permet d’entrer dans une forme de communication avec son enfant. Lui, l’enfant, voit à travers la peau, au-delà du ventre. Il observe tout, sa mère, le personnel médical, les couloirs entêtants de l’hôpital. Il s’endort parfois, bercé par sa mère, et sombre dans des rêves inquiétants.

Une menace naît du personnel hospitalier. Une sage-femme et un médecin, étranges, malsains, dangereux. Ridicules parfois. Aussi.

A mesure que le temps avance, dans l’hôpital vieilli, la crainte grandit ; l’enfant déforme la réalité, accompagnant par ses chimères la paranoïa de sa mère.

Elle, pour protéger l’enfant du danger de l’hôpital, pour perpétuer son dialogue à travers la peau, son rituel privilégié, ne veut plus le mettre au monde. 

 

Dsc_4554-1416526097 

 

GENÈSE

 

"A l’origine, j’avais en tête l’image d’une femme enceinte qui étale du gel sur son ventre et passe la sonde de l’échographe. J’imaginais une sorte de danse, lente, avec une image vidéo qui se devinerait à mesure qu’elle passe le gel sur son ventre. Comme pour voir au travers. J’imaginais que ce moment soit l’antithèse de ce qu’on suppose être la douleur des contractions. Un soulagement extrême, une euphorie, une jouissance. L’image de cette danse sensuelle et étrange est devenue une histoire.

 

Je souhaite sonder la menace, la paranoïa, l’étrangeté. Ce qui arrivera à l’enfant ?

Dans le spectacle RECORD, mis en scène en avril 2013, j’avais déjà voulu travailler, rechercher la sensation d’angoisse, et déjà avec la vidéo comme acteur direct. La vidéo est pour moi un outil qui me permet de faire vivre un personnage. L’image était l’étranger, celui qui manque. Ici, elle sera l’enfant, le protégé, celui qui va être. La vidéo représente le regard de l'enfant, donne son point de vue sur le milieu hospitalier et ce qu'il voit diverge parfois de la réalité.

 

Une femme enceinte comme une bombe à retardement, comme une exhibition, une protubérance obsédante, une impudeur, une sexualité expansive. Un sujet qui m’a toujours beaucoup interpelé. La grossesse. La monstruosité. Au sens propre. Le monstre. Difformité. Changement de corps, de caractère. Un être vivant dans un autre être. Une partie du corps d’une mère qu’on déchire pour qu’il devienne un être à part entière. L’enfant est un bras. Comment fait une mère pour se séparer de son bras ? C’est un phénomène à la fois évident, ancestral, et inconcevable. La gestation. Façonner dans le secret. Garder longtemps pour soi, loin du regard des autres, le temps de concevoir chaque élément du vivant avant de l’extraire de soi. Après il ne nous appartient déjà presque plus. Réaliser de toute pièce un être unique. Fabriquer le vivant. Un acte de création."

 

Dsc_4699-1416526110 

 

ÉTAPES DE CRÉATION

 

Après une résidence à La Chapelle Gely (Montpellier), où nous avons tourné les images qui seront projetées durant le spectacle, nous avons travaillé le son et le rapport des comédiens aux micros HF au Théâtre Monfort (Paris) puis effectué un travail à la table à la MC93 de Bobigny.

Nous poursuivrons la création au mois de janvier à La Chapelle Gely où nous jouerons PLEINE  les 22 et 23 janvier 2015. Une re-création pour la saison 2015/2016 est prévue pour adapter le spectacle à une salle plus conventionnelle.

 

Img_3994-1416526130 

 

L’ÉQUIPE

 

Texte et mise en scène - Marion Pellissier

 

Vidéo - Nicolas Doremus

Lumière - Jason Razoux

Son - Thibault Lamy

Musique - Jean-Baptiste Cognet

 

Elle - Julie Méjean

Lui - Théo Costa Marini

La sage-femme - Katia Ferrera

Le Docteur Brock - Julien Testard

 

Dsc_4650-1416526161

 

Une création de La Raffinerie, en coproduction avec Music Events – La Chapelle

Création soutenue par la Région Languedoc Roussillon / Soutien aux résidences de création 2014

Avec le soutien de  Cyril Teste / Collectif MxM, du Monfort et de la Maison Louis Jouvet (ENSAD)

École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier

 

Couloir_pleine-1416526190

À quoi servira la collecte ?

La somme récoltée par le kisskissbankbank sera répartie comme suit :

 

-1200€ dans l'achat de matériel vidéo

- 600€ pour la création d'un faux ventre de femme enceinte, élément clé de notre projet

- 200€ pour des costumes, des accessoires et du matériel médical

- 500€ pour les frais inhérents à la mise en place du KissKissBankBank et aux contreparties

 

 

Si nous dépassons les 2500€ prévus, la somme récoltée en plus servira à financer les frais de transport du décor, de communication et de logistique.

Thumb_logo_la_raffinerie_carr_-1416245470
La Raffinerie

Dès notre rencontre, en 2006, nous avons partagé un parcours similaire. Nous nous sommes suivis, toujours à une promotion d’écart, d’abord au Conservatoire de Lyon, puis à L’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier. A la sortie de l'ENSAD, nous avons crée La Raffinerie. Nous cherchons la délicatesse avec laquelle nous parlerons... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Merde, bisous
Thumb_default
Je vous souhaite une bonne année et un énnnnnnorme succès! xxx Alcide
Thumb_default
bon courage pour votre projet. Biz Maryse et Bernard (envoyé avec l'adresse mail de christiane)