Popsima, c'est une Pop hybride teintée d'électro et de variété française. Aidez-nous à finaliser la réalisation de notre deuxième album !

Large_crowdfunding_-_2_me_album__1_-1508835870-1508835877

Présentation détaillée du projet

POP : abréviation de populaire. Peut faire référence à Musique Pop.

SIMA : sorte d'hydromel bue principalement en Scandinavie, à la fête organisée pour chasser l'hiver et ses journées sombres.

 

Mais qui sont ces deux jeunes hommes ?

 

Popsima, c'est Arnaud Arseni, auteur/compositeur/interprète, fan d’électro nordique, de musiques alternatives et de sonorités planantes, et Ludovic Cutaia, compositeur/arrangeur/percussionniste, passionné de musique pop au sens large. Popsima est né de notre désir commun de produire une musique singulière, regroupant nos influences dans un style cohérent et moderne.

 

Popsima_-_presse_-_2016-24-1508831224

 

Que font-ils de leurs journées ?

 

Notre premier album intitulé "Arrêt sur images",  est sorti en novembre 2014 et nos quatre singles ont été massivement partagés sur les réseaux sociaux et relayés par plusieurs radios. Nous avons pu compter sur le soutien du Festival des Francofolies de Spa en intégrant les FrancoSessions (3 semaines de coaching).

 

Dans la foulée, nous avons défendu notre premier album sur de nombreuses scènes, comme celles des Francofolies de Spa, du Bel'Zyk, de Fiesta City, des fêtes de Wallonie,...

 

Depuis deux ans, on travaille en studio pour réaliser un deuxième album qui nous ressemble encore plus, et devinez quoi ? On a presque fini !

 

Il est temps pour nous de vous dévoiler un nouveau morceau. Participez à ce crowdfunding et recevez un titre inédit dès la fin du financement participatif !

 

Popsima_-_presse_-_2016-8-1508833517

 

Qu'est-ce qu'on raconte derrière leur dos ?

 

« …une voix magnifique. Un son et des arrangements impeccables… » (Phil Baron)

 

« ...un projet intrigant, entre la variété et quelque chose de plus pointu, qui fonctionne à merveille... »  (Olivier Bas : CD d'aujourd'hui, Nouvelle Star)

 

« ...entre Zazie et Calogero, la relève de la scène française est assurée... » (Yves Care : Radio France)

 

Concrètement, ça donne quoi ? On te propose d'écouter "Iceberg", le premier extrait de notre futur album ! 

 

 

Ce deuxième album, c'est pour quand ?

 

Début mars 2018 ! Si cela peut sembler encore loin, pour nous, c'est demain !

 

Pour rendre ce projet possible, on a besoin de vous ! Après avoir passé ces deux dernières années à écrire et composer, on a presque terminé les enregistrements. On est vraiment fier de la direction qu'on a pris et du résultat qui commence à prendre forme ! On a tout fait pour produire un album de qualité mais là, on a atteint nos limites et on fait appel à vous pour pouvoir promouvoir notre travail en s'entourant de professionnels qui défendront notre musique avec passion ! Ces personnes, qu'elles soient attaché de presse ou artistes, nous les avons choisies pour leur talent et nous aimerions les rétribuer comme elles le méritent.

 

Photos de Dominique Bernard (https://www.facebook.com/Moseprod/)

Vidéo d'Iceberg réalisée par Magicowl (http://www.magicowl.be/fr/accueil)

 

Presse : 

 

Popsima part à l’assaut des charts (LaMeuse04 : 04/02/2015)

 

Un premier album représente toujours une étape particulière dans la carrière d’un groupe. Fin 2014, Popsima publiait « Arrêt sur Image », un recueil de 12 titres électro-pop aux jolies sonorités eighties. Un coup d’essai qui semble doucement se transformer en coup de maître, puisque le duo liégeois a rapidement vu grimper sa cote de popularité dans la région et au-delà.

 

L’histoire de Popsima a commencé en 2007, lorsqu’Arnaud Arseni faisait la connaissance de Ludovic Cutaia. Officiant dans différents projets musicaux en région liégeoise, le premier participe au concours de chant organisé par le second dans son studio d’enregistrement de Jupille. La prestation d’Arnaud marquera tellement Ludovic que ce dernier le recontacte trois ans plus tard pour lui proposer de poser sa voix sur un morceau qu’il vient de composer. Le duo liégeois le plus courtisé de ce début d’année était né.

 

« A l’origine, je suis plutôt amateur d’électro nordique et de musiques alternatives », confie Arnaud Arseni, qui se charge des textes et met son grain de sel dans les compositions de son acolyte. « Ludovic baigne quant à lui plutôt dans la pop et la variété française, si bien que nous avons dû trouver une voie commune permettant de réunir nos différentes influences. Au final, je pense que nous sommes parvenus à trouver un bel équilibre où chacun se retrouve, quelque part entre Zazie, Christine and The Queens et Calogero. »

 

Plutôt doué pour composer des mélodies qui font mouche, Popsima a d’ores et déjà créé la sensation avec « A 1000 lieues d’ici », un single dont le clip a été visionné plus de 100 000 fois sur Youtube. Un chiffre impressionnant mais qui n’empêche pas le duo de garder la tête froide. « On ne s’attendait pas du tout à rencontrer pareil succès », sourit Arnaud. « C’est bien sûr très agréable de voir qu’un de nos morceaux plait autant, mais nous sommes bien conscients que nous n’en sommes qu’à nos débuts. Le plus marrant, c’est de voir des gens qu’on ne connaît pas reprendre les paroles en cœur pendant nos concerts. Nous avons aussi reçu quelques très beaux compliments qui nous motivent pour la suite, mais c’est tellement inattendu qu’on ne sait pas toujours quoi répondre. » Ludovic et Arnaud feraient mieux de s’habituer aux éloges. Quelque chose nous dit qu’ils n’ont pas fini d’en entendre.

 

Retrouvez cet article en ligne via ce lien http://lameuse04.blogs.sudinfo.be/archive/2015/02/04/popsima-part-a-l-assaut-des-charts-138678.html

 

Un premier album prometteur (L'avenir.net : 02/03/2015)

 

Avant d’être un projet musical, Popsima est avant tout la rencontre entre deux hommes passionnés de musique qui décident d’associer leurs talents et de produire une musique électropop en français. Leur premier album, Arrêt sur Image, est sorti fin 2014.

 

«J’ai un studio d’enregistrement à Jupille et j’y ai organisé un concours de chant avec une ASBL. Arnaud s’est présenté et l’a remporté. C’était ça notre toute première rencontre » confie Ludovic. De son côté, Arnaud écrit et compose en anglais pour un projet en solo, mais en 2012, c’est Ludovic qui reprend contact avec lui. «Il m’a contacté car il cherchait une voix pour un projet en français. C’est à ce moment-là qu’est né Popsima » précise Arnaud. Leur manière de travailler est assez simple: chacun met la main à la patte. Arnaud écrit les textes, les deux hommes composent de leur côté, et Ludovic finalise le tout. Un dur labeur qui a abouti, fin 2014, à un premier album Arrêt sur image. 12 titres aux sonorités électropop exclusivement en français, une langue de moins en moins utilisée par les nouvelles formations. «J’ai toujours écrit en anglais parce que le travail sur les sons est plus amusant, mais au final on peut très bien le faire en français. Aujourd’hui, on a surtout envie d’être compris par notre public » explique Arnaud. Et le succès est au rendez-vous. Leur deuxième clip affiche déjà plus de 100 000 vues sur youtube et leur album est téléchargeable légalement sur différentes plateformes et en version physique dans les MédiaMarkt. «Nous sommes ravis de voir que le projet plaît. Notre prochain objectif est de décrocher davantage de scènes pour les mois à venir ». L’appel est donc lancé!

 

Retrouvez cet article en ligne via ce lien http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150302_00609871

 

Déjà un premier nom pour le Bel’Zik Festival (L’avenir : 30/07/15)

 

Le groupe Popsima ouvrira le Bel’Zik Festival en mars 2016. Un coup de cœur qui rompt avec la tradition d’un lauréat du Franc’Off.

 

« Les résultats du concours du Franc’Off des Francofolies sont connus depuis dix jours. Uncle Waldo, Ilia et Lilee se sont démarqués en glanant respectivement la 1re , 2e et 3e places du concours. On pouvait donc légitimement s’attendre à voir l’un de ces groupes couché sur la prochaine affiche du Bel’Zik Festival. Pourtant, la place reviendra à des locaux, à savoir l’excellent duo de Popsima.

 

 «Lors du Franc’Off, il y a, à chaque fois, un membre du Bel’Zik qui participe au jury et qui choisit un groupe pour le festival, avance Philippe Jeholet, président du Bel’Zik. Ce candidat n’est pas forcément le lauréat du concours. En 2015, nous avions Old Jazzy Beat Mastazz qui, pourtant, avait terminé à la 2e place derrière FantØme. Par ailleurs, Popsima correspond à l’esprit du Bel’Zik. C’est un groupe régional qui est déjà venu au Bel’Zik Cafés (NDLR: la Taverne).»

 

Charles Gardier, codirecteur des Francofolies revient sur ce partenariat entre les festivals. «Les différents membres du jury choisissent un groupe en fonction de leurs goûts et du festival, ce qui permet de ne pas avoir un seul groupe qui gagne tout. C’est prévu et on ne voudrait pas qu’il en soit autrement.» Ainsi, Popsima viendra diluer ses tonalités electro/rock sur le Plateau. Influencé par de l’electro suédois, Zazie ou Christine and The Queens, Arnaud Arseni et Ludovic Cutaia feront plaisir aux Herviens avec un retour sur la grande scène.

 

Retrouvez cet article en ligne via ce lien http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150729_00681933

À quoi servira la collecte ?

5000 euros, un premier palier pour réaliser les objectifs suivants :

 

Voici en détail comment nous prévoyons d'utiliser vos contributions : 

 

1) Engager un attaché de presse qui défendra notre projet auprès des médias locaux et nationaux. (valeur : 2000€)

 

2) Engager un scénographe qui travaillera sur un visuel pour les concerts à venir. (valeur :850€)

 

3) Organiser un concert de présentation dans de bonnes conditions (louer une salle, du matériel, travailler avec un ingé-son et un technicien lumière, rémunérer une éventuelle première partie...) (Valeur : 1500€)

 

4) Engager un graphiste pour réalisera les pochettes singles et album ainsi que le graphisme des contreparties. (Valeur : 250€)

 

5) Commision de 8% (5% pour Kisskissbankbank, 3% de frais bancaires) : 400€

 

10 000 euros, un deuxième palier pour aller encore plus loin : 

 

Si grâce à vous nous dépassons le budget initial fixé à 5000 euros, nous nous lancerons dans la seconde étape de ce crowdfunding avec un palier à 10 000 euros.

 

Pourquoi 10 000 euros ?

 

Les 5000 euros suivants serviront à financer le clip du prochain single. Avec la vidéo d'Iceberg, nous avons gravi un échelon et il serait dommageable pour notre projet de proposer une nouvelle vidéo qui soit d'une qualité inférieure. C'est pour quoi nous avons décidé de continuer à travailler avec Magicowl, un vidéaste montois aussi talentueux qu'adorable !

 

En cas de réussite, tous les contributeurs recevront, en plus de leur contrepartie, une version inédite d'Iceberg !

 

Parce qu'on ne peut pas tout faire tout seul, voici la super team avec laquelle nous avons la chance de travailler sur ce deuxième album : 

 

Mixage de l'album : Lionel Capouillez

Mastering de l'album : Pieter de Wagter

Ingénieur du son (live) : Kevin Jaspar 

Photos : Fabienne Henriet : "Album Shooting"

               Dominique Bernard : "Iceberg Shooting" 

Graphisme : Jérémy Sondeyker 

Scénographie : Dominique Lombardo

Vidéo : Magicowl

Presse/booking : Alpha Music

 

Thumb_popsima_-_presse_-_2016-24-1508747790
Popsima

Ludovic Cutaia : Né à l'aube des années 80 dans un hôpital qui est aujourd'hui une académie de musique, Ludovic prend rapidement conscience des deux passions qui vont régir sa vie. A un âge ou les jeunes enfants psychotiques torturent allègrement des petits animaux sans défense, Ludo se prend d'affection pour les machines et engins électroniques... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Longue vie à Popsima ... Félicitations! ;-)
Thumb_default
10€ de la part de Titanic ;)
Thumb_default
Bon courage et félicitations! Me réjouis !