Participez à notre aventure ! Suivez-nous à la recherche de ce qui relie les hommes et les femmes du monde.

Large_affiche

Présentation détaillée du projet

English version follows

   

    Img_8127

  

 

A travers des portraits simples des personnes que nous rencontrerons dans les trains d'Asie et d'Europe, nous voulons chercher, découvrir, comprendre ce qui nous connecte, ce qui nous rassemble, nous, les citoyens du monde !

 

De wagon en wagon, des forêts de Sibérie jusqu'à l'océan Atlantique, d'Oulan-Bator à Nantes en passant par Astana, Samarcande et Istanbul, le voyage nous fera rencontrer des gens qui, comme nous, iront d'un point à un autre. Nous suivrons ensemble le même rythme lent, nous nous laisserons tirer par la même locomotive, pour un temps seulement, et puis nous nous séparerons sur le quai, nos vies reprendront leur rythme. Mais pendant un instant nous aurons été des voyageurs semblables, partageant la même banquette, regardant le même paysage et... curieux de la même manière de la présence de l'autre.

 

Nous partons à la recherche de ces hommes et de ces femmes russes, khazakes, ouzbeks, géorgiens... qui partageront un instant notre quotidien, notre fatigue, notre émerveillement.

Et ramener dans nos sac-à-dos, les portraits, les histoires, les aventures, les échanges que nous aurons eu avec ces personnes qui nous prouverons j'en suis sûre, que nos ressemblances sont bien plus fortes que nos différences, et que si on y prend le temps, on peut tous se comprendre.

 

Img_8086

 

 

 

Pourquoi ce projet ?

 

De retour de Mongolie après un an de découvertes et d'émerveillement, il fallait un projet pour prendre toute l'ampleur de ce que ce voyage nous avait apporté. Rentrer en France, oui, mais comment ? Dans quel état d'esprit ? Par quel moyen ? Dans quelle condition ?

 

Prendre le temps de rentrer par la terre, et prendre le temps de réaliser ce que représente le retour.

 

Et puis, faire un projet autour de notre conception du voyage. Car bien plus que de rencontrer « l'étranger », en voyageant, on rencontre des amis, des frères, des sœurs, des pères, des mères, des gens avec qui on partage, des amis avec qui on rit aux larmes, des parents qui nous consolent et des sœurs qui nous raniment d'un regard. Voyager, c'est bien plus que se déplacer, bien plus que de « consommer » des paysages lointains, des cultures différentes de la nôtre. Voyager, c'est accepter de se laisser transformer par les autres, c'est laisser de côté tout ce qu'on sait, tout ce qu'on croit savoir et se montrer nu devant l'immensité et la richesse du monde.   

 

 

The best way to understand what brings citizens of the planet together seems us to be : traveling by train. Therefore, we have planned to go meet people and try to forge a bond with these passengers just for a moment, to look for similarities, or differences, to share a moment with Russian, Kazakh, Uzbek, Azeri, Turk, Greek, Italian, etc people.

From Mongolia to France, from Ulaanbaatar to Nantes through Omsk, Astana, Samarkand, Baku, Istanbul, Athen, Budapest, ... we will share a moment, a meal, a discussion, or just silence with these people. And keep this moment in mind but also try to catch the uniqueness moment with a polaroïd photography. 

We'll go for a moment together, we'll wait on the same platform, get on the same train, enjoy the same landscape, a sunset, a nightfall, and probably feel the same curiosity about each other.

We will hopefully come back with backpacks top-full with portraits, life stories, daily adventures and with cultural and human discoveries in mind. This is likely to prove us we have much more in commons than what one expects, regardless of our gender, nationality, personal background, needs and hopes.

 

Mongolia is a country full of surprises. Living in UB was a daily challenge but what we will remember above all are the cultural discoveries, the people and the countless astonishing moments. We then felt the need to get home slowly, step by step, to get the chance to realize what we had experienced in the last ten months.

 

Traveling back home by train allows us to enjoy the way back, and offer us another opportunity to go meet people. Indeed, traveling is not only “getting home”, “going somewhere”, or “visiting a new place”. For us, traveling means meeting people like you and me, mothers, fathers, brothers, sisters, people living their lives their own way, maybe like us, maybe very differently. Traveling means being confronted to other ideals of life, to other points of view. Traveling might make you feel like a drop in the ocean but in the end, you will still be stronger, enriched by discoveries and wisdom.

 

     Img_9173

À quoi servira la collecte ?

Qui sommes-nous ?

 

Louise Lelièvre et Charlène Ménard, toutes deux professeures de français langue étrangère à l'Alliance française de Mongolie, à Oulan-Bator, et baroudeuses professionnelles !

 

We are both french teachers working mostly abroad, in Mongolia at the moment (Alliance Française de Mongolie). 

 

      Tuxpi.com.1397664480                                                       

 

 

Pourquoi en train ?

 

Prendre le train, c'est prendre le temps. Le temps de la translation lente, le temps de la contemplation. C'est prendre le temps de se noyer dans les paysages qui défilent lentement de l'autre côté de la vitre. Prendre le train c'est la meilleure manière d'aller à la rencontre des gens, des peuples, des cultures, c'est voyager à travers l'espace et à travers le temps. Finalement, c'est prendre toute la mesure du « voyage ».

 

Comment ?

 

D'Oulan-Bator à Nantes, nous emprunterons les trains d'Asie centrale et d'Europe, car c'est le meilleur moyen pour passer du temps avec les gens de chaque pays.

 

 

     Trac__trajet_2014

 

 

Combien de temps ?

 

Nous partirons début Août 2014 et nous prévoyons 2 mois pour atteindre notre destination finale.

 

We are planning on leaving Mongolia in the beginning of August 2014 and our trip should last about two months. 

 

Financement :

 

En participant à notre projet, vous nous permettez de le réaliser !

 

Vos parrainages nous permettront de payer :

 

Les billets de trains :

 

en Asie (de la Mongolie à la Turquie) : 500 € (pour 2 personnes)

en Europe (de la Turquie à la France) : 860 € (pour 2 personnes)

 

l'achat d'un polaroid, pour les portraits, car ainsi, nous pourrons aussi laisser une trace de notre passage aux personnes rencontrées : 50 €

                                                                                                              TOTAL : 1 500 €

 

L'argent supplémentaire récolté nous aidera à financer le reste du voyage (visa, hébergement, nourriture, cours de russe...) et la réalisation du carnet de portraits. 

 

Why do we « crowd-fund » ?

 

The money we'll get will pay for the train tickets and the Polaroid camera.

Train Mongolia-Turkey for two people : 500€

Train Turkey-France for two people : 860€

Polaroid Camera : 50 to 100€

The extra money will help us pay for the visas (4 per person), food and the photo album with the portraits. 

Thumb_tuxpi.com.1397664480
Charlène_Ménard

Nous sommes deux enseignantes de français langue étrangère, habituées des grands voyages et amoureuses de la route. Nous nous sommes rencontrées à Oulan-Bator il y a 3 mois, et depuis, nous ne comptons plus les thés, les repas et les fous rires partagés. Louise vient de Châtellerault et Charlène de Monnières, à côté de Nantes. Nous avons entrepris ce... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
En espérant bien que tu nous raconteras cette aventure ! Benoît & Isabelle La Bournaire
Thumb_default
Merci à Marie et Jacques, Mireille, Angela qui se joignent à notre soutien !
Thumb_tuxpi.com.1397664480
Thank you so much for all your supports ! It's gonna be a great experience we will share with you ! Charlène & Louise