Que feriez-vous si vous receviez un appel de votre mère, décédée depuis 15 ans?

Large_blabla-1426429238

Présentation détaillée du projet

Postmortem est un court-métrage d’horreur écrit et réalisé par Anthony et Loïc, deux frères qui partagent la même passion pour le cinéma.

 

Anthony et Loïc sont tous deux originaires du Nord-Pas-de-Calais. L’un fait des études de communication dans le but de réaliser des projets artistiques et l’autre termine sa scolarité pour rentrer dans les forces de l’ordre.

 

En septembre 2014, Anthony a réalisé, dans un but exclusivement privé, un court-métrage d’horreur de 22 minutes avec Alexandra, une de ses amies. Malgré un budget inexistant et un tournage éclair, les critiques de ses amis ont été unanimes : le court-métrage était angoissant, mais l’histoire était inexistante. C’est pourquoi il a décidé de retenter l’aventure avec, cette fois-ci, un véritable scénario et une mise en scène plus poussée. Il s’est de nouveau entouré de son amie Alexandra pour réaliser ce projet, mais également de son petit frère, Loïc, afin d’écrire un scénario réaliste et intelligent. Ils travaillent ensemble depuis maintenant 4 mois dans le but de réaliser un court-métrage complexe et angoissant, et qui, on l'espère, plaira peut-être à tout le monde.

 

Le synopsis

Anthony reçoit un appel téléphonique de quelqu’un qui dit être sa mère, mais celle-ci est morte depuis 15 ans. Il commence à se poser des questions et se demande si elle peut être en vie et séquestrée quelque part. Il fait alors appel à son frère Loïc et à Alexandra, une journaliste spécialisée dans les phénomènes inexpliqués. Ensemble, ils vont se retrouver au milieu d’une incroyable machination et vont, malgré eux, faire la découverte d’un terrifiant secret qui va à tout jamais bouleverser leurs croyances.

 

Les personnages

Anthony : 28 ans, vit à Paris et est un enquêteur d’investigation indépendant. Il est intelligent, adroit et aime les sensations fortes.

Loïc : 23 ans, vit en Italie et travaille en collaboration avec la police italienne. Il est méticuleux, bavard et très impulsif.

Alexandra : 26 ans, vit à Limoges et est une journaliste locale qui travaille en relation avec la police. Elle est discrète et déterminée.

 

Untitled-1-1426683050

 Alexandra et Anthony (photos promotionnelles à venir).

 

Concept

Le court-métrage sera scindé en deux parties bien distinctes.

La première partie concernera l’enquête qui débutera à Bucarest (Roumanie) et qui mènera les protagonistes jusqu’à Saint-Martin (France). Plusieurs décors seront exploités, tels que des maisons abandonnées, d’anciens bureaux et même les montagnes italiennes. Ce détour en Italie nous permettra de passer de l’architecture française que nous avons l’habitude d'apprécier à une architecture typiquement italienne, dans le but d’offrir au spectateur une expérience inédite et internationale. Nous souhaitons à tout prix diversifier les espaces et profiter des occasions qui s’offrent à nous. Cette petite partie permettra au spectateur de comprendre l’histoire et de mener l’enquête avec les protagonistes, et plus spécialement à travers les « yeux » de celui qui tient la caméra. En résumé, les 15 premières minutes du court-métrage serviront à installer progressivement l’histoire et à multiplier les perspectives, dans le but de faire languir le spectateur.

 

  Rec, 2007 (Source : www.filmcaptures.com)

 

La seconde partie concernera l’enquête à Saint-Martin. Nous souhaitons que ce village soit synonyme de mystère et de crainte. Les 40 dernières minutes du court-métrage se dérouleront en majeure partie dans le noir le plus complet. Les protagonistes ne seront armés que d’une lampe et d’une caméra leur permettant de filmer les preuves qu’ils trouveront tout au long de leur périple. Dans ces dernières scènes, nous souhaitons retranscrire au spectateur cette impression que l’on ressent lorsque nous passons d’un espace ouvert, très large et presque illimité comme dans la première partie du film, à un vaste et sombre espace, difficilement discernable à l’œil nu. Cette sensation de malaise et de crainte que nous détestons lorsque la nuit tombe et que nous ne voyons plus rien. Être dans l'obscurité la plus complète le temps d'un instant.

 

  Catacombes (As Above, So Below), 2014 (Source : www.filmcaptures.com)

 

Tout le court-métrage sera tourné façon caméra embarquée afin d'entraîner le spectateur dans l’histoire et pour donner au film un maximum de réalisme. Le film sera censé être la bande vidéo brute filmée par le protagoniste. Il se distingue par le fait que la caméra est un personnage du film. En effet, tout le film se verra depuis le point de vue d’Anthony, qui filmera tous les évènements. Nous pourrons voir ses chaussures, ses mains et vaguement son corps, mais très rarement son visage.

 

Éclairage

Les scènes en extérieur seront tournées grâce à la lumière naturelle du soleil. La plupart des scènes en intérieur seront tournées grâce à des lumières artificielles telles que des lampes, le reflet du soleil ou des spots, et les scènes où les protagonistes enquêteront dans les maisons abandonnées et les anciens bureaux seront tournées grâce à une lampe torche. Tout ceci afin d’alimenter l’idée que les dangers, la peur et les angoisses ne surviendraient que la nuit, alors que la sensation de sécurité et de gaîté ne se manifesteraient que le jour.

 

Son et musique

Les sonorités, les tonalités et l’atmosphère seront minutieusement travaillées afin d’avoir un rendu et une ambiance parfaite et de haute qualité. La musique, quant à elle, sera quasiment inexistante dans le court-métrage. Nous avons jugé que la musique d’ambiance comme celle des films traditionnels n’aurait pas sa place dans notre court-métrage.

 

Casting

Nous avons décidé de jouer nous-même les personnages de notre court-métrage et de garder nos véritables prénoms afin de garder un maximum de crédibilité dans notre rôle.

 

Tournage

Le tournage du film se déroulera du mois de juin au mois d'août 2015, et aura lieu à Valenciennes (Nord-Pas-de-Calais), à Limoges (Limousin), à Peyrat-le-Château (Limousin), à Rome (Latium) et à Cerchio (Abruzzes). Le court-métrage ne sera pas tourné de façon chronologique.

 

Et maintenant ?

Le scénario du court-métrage est quasiment terminé. Nous hésitons seulement entre plusieurs fins alternatives, qui mèneront : soit à une fin qui conduira à une suite, soit à une fin qui conclura définitivement le court-métrage.

Nous avons actuellement rassemblé une dizaine de personnes autour du projet, notamment un jeune étudiant en céramique qui va nous créer des pièces originales et exclusivement pour notre court-métrage.

Enfin, nous avons jusqu’à présent rassemblé 500€ pour le budget du court-métrage, mais ce n’est malheureusement pas suffisant pour nous procurer tous les objets et accessoires nécessaires pour le tournage, prévu pour le mois de juin prochain. Nous espérons que notre projet vous aura interpellé et qu’il sera assez percutant pour que vous ayez envie d’y participer. Merci d’avance pour votre soutien.

 

Fiche technique :

 

Titre : Postmortem

Réalisation : Anthony et Loïc

Scénario : Anthony et Loïc

Budget prévu : 1500 €

Pays d’origine : France, Italie

Durée : 58 minutes

Dates de sortie :

- Bande annonce : 3 octobre 2015

- YouTube Direct : 23 octobre 2015

- YouTube : 30 octobre 2015

- DVD : 10 décembre 2015

À quoi servira la collecte ?

Le budget estimé pour ce court-métrage est de 1500€, ce qui comprend pour 10 jours de tournage :

 

- L’achat d’un dictaphone de haute-qualité à 150€

- Le défraiement des acteurs à 50€

- L’achat d’objets clés pour le tournage à 500€

- Les frais de déplacement à 50€

- La location de deux chambres d’hôtel pour le tournage à 100€

- Le maquillage et les costumes à 150€

 

Nous avons déjà réunis 500€. Nous comptons sur votre aide et votre gentillesse pour nous aider à rassembler les 1000€ manquant. Par ailleurs, tout dépassement éventuel de la collecte sera automatiquement ajouté dans le budget matériel, afin d’améliorer la qualité du court-métrage.

Thumb_10895198_1572387302975525_1406161627_n-1422024267
anthonybacci

Je m'appelle Anthony, j'ai 24 ans et j'étudie la communication à distance, ce qui me permet de diversifier mes projets. J'ai un diplôme de photographe, et un autre de communication visuelle. J'aime l'art, la musique, le cinéma et la cuisine.