Aidez-nous à créer Poudre, un spectacle plein de talc, de grosses robes encombrantes, d'idiotie, de drame et de Révolution!

Large_visuel_kisskiss3-1460399901-1460399930

Présentation détaillée du projet

 

" - Jean ? A quelle heure avons-nous convié Madame De La Bataille ?

- A 16h Madame.

- Ah …(un temps) Et quelle heure il est ?

- 16h02 Madame.

- 16h de ? "

 

 

Poudre, c'est quoi ? 

 

Du talc qui fume, des fleurs en plastique, des trucs qui brillent.

Des carreaux qui cassent, de grosses robes encombrantes.

Des têtes emperruquées sur des piques, de l’aristocratie, une guillotine.

Du chocolat, des soupirs, des inquiétudes.

De la musique dix-huitièmo-ravageuse.

Du jeu burlesque, mélodramatique et généreux.

 

C’est une marquise qui se prend les pieds dans le tapis, porte une perruque trop lourde et s’aperçoit, terrifiée, que son monde change.

Ce sont des valets qui ne savent que faire de cette Révolution qui gronde. Ce sont des chanteuses qui rigolent et nous regardent.

 

Un spectacle où tout va très bien.

 

Img_1940-1460386303

 

A l'origine ?

 

Il y a eu l'envie de rire des gros costumes de théâtre, de faire trébucher une marquise et puis de parler de Révolution.

Il y a eu cette idée de montrer un moment. Le moment où cette marquise prendra conscience des événements qui vont bouleverser son monde et l'envie de montrer ses valets perdus dans cette Histoire. Il y a l’envie d’une bascule. 

Il y a ce désir de prendre la maladresse burlesque comme credo, de parier sur l'idiotie. Le désir de croire que c'est souvent la faiblesse qui révèle et qu'elle nous permet d'évoquer les remous révolutionnaires dans ce qu'ils ont de d'intime et de bouleversants.

Et puis il y a l'évidence pour nous, que la révolution traine dans l'air de notre monde et que cette Marquise pourrait bien évoquer plus que son 18ème siècle. L'envie et l'évidence donc, de mélanger les chants de manif au printemps de Vivaldi, et les pavés à la poudre à canon.

 

Poudre, c'est qui ?

 

Poudre c'est une équipe composée de 3 comédien-nes, 3 chanteuses, 4 figurant-es, une assistante à la mise en scène et co-costumière, une metteur en scène-scénographe-costumière.

 

Toute cette équipe s'est créée à l'occasion du Master Professionnel Mise en scène et scénographie d'Hélène, qui porte le projet. Nous travaillons donc depuis septembre 2015 (et même avant pour certain) pour créer le spectacle, répéter, s'organiser, construire, coudre...

 

Avec : Pauline Blais, Pascal Laurent, William Petipas, Yprésis

Mise en scène : Hélène Godet assistée d'Amély Colas

 

Le spectacle a la chance d'être parrainé par Juliette Noureddine et François Morel qui nous conseillent sur la création musicale et théâtrale.

 

Poudre, c'est quand ?

 

Nous répétons depuis janvier dernier par périodes de 3-4 jours et nous entrons en résidence plus longue à la Maison des Arts de Pessac à partir de début Juin. Fin Août, nous aurons aussi l'opportunité de finir la création à La Maison Broche, en Deux-Sèvres. D'ici là, nous travaillons d'arrache-pied sur la création des costumes et des décors.

 

Le spectacle jouera sa première en septembre à la Maison des Arts de Pessac, lors du festival Première Acte avant Récidive qui regroupe les créations de toute la 11ème promotion du Master Mise en scène et Scénographie. Il cherchera ensuite à rencontrer de nouveaux théâtres et de nouveaux spectateur-trices.

 

Img_2157-1460386427

 

Et pour nous suivre ?

 

Pour connaitre l'avancée du spectacle, n’hésitez pas à aller faire un tour sur la page Facebook du spectacle et  à cliquer sur "J'aime" !

 

https://www.facebook.com/poudre.spectacle

 

À quoi servira la collecte ?

Même si nous privilégions la récup, il est parfois nécessaire de débourser pour acheter des choses neuves ou introuvables gratuitement. Nos portes-monnaies ne sont pas bien pleins, étant pour la majorité étudiants. il y a quelque temps, nous avons proposé à des gens de nous donner les vieux tissus dont ils ne se servaient plus, et, Merci à eux, nous avons pu récupérer de la matière pour concevoir l'univers visuel du spectacle. Cependant, il reste encore beaucoup de choses à trouver et notamment, à acheter.

Nous vous proposons donc de nous aider à couvrir les frais qui arrivent peu à peu ! 

 

Img_3669-1460390285

 

Les Costumes

 

Nous aimons penser les costumes comme de véritables supports de jeu pour les comédiens et qui dit Marquises, dit robes à panier. Et nous avons 7 robes à coudre !  Nous fabriquons les cages de robes en arceaux de tentes 2 secondes, les rubans en anciens rideaux, les liens en chambre à air de vélo mais il nous reste des dépenses :

 

Tissus qui nous manquent (thermocollant, doublure, etc..) : 60 €

Chaussures : 120 €

Perruques (à partir de fils, d'anciennes perruques, de tissu, de grillage, de polystyrène) : 30 €

Accessoires costumes (collants, gants, etc..) : 30 €

Maquillage (Au 18ème siècle, ils étaient tous barbouillés) : 30 €

 

Pantalon-1461864346       _paules_vestes__800x600_-1461865178        Profil-1461864495

Dessins : Pascal Laurent

 

La Scénographie

 

Nous devons aussi créer les décors de notre spectacle et, encore une fois, nous récupérons la majorité des éléments qui s'y trouveront. Certaines dépenses pour assembler tout cela et en faire un décor deviennent nécessaires.

 

Ignifugeant (nous souhaitons intégrer du textile à la scénographie, et dans les théâtres, cela est très réglementé, pour ne pas avoir de problèmes, il faut tout protéger !) : 190 €

Quincaillerie (Roulettes, vis, clous, charnières, goupilles, colle à bois, agrafes, papier de verre !) : 100 €

Accessoires décor (plateaux, vaisselle, ampoules, chaises, même à Emmaüs, ça finit par faire un petit budget !) : 70 €

 

Les frais divers

 

Communication (Il nous faudra imprimer des dossiers de de diffusion, des flyers, des affiches, pour faire la promotion du spectacle !) : 70 €

Transport (Nous ne comptons pas ici les déplacement de l'équipe mais quelques trajets de déplacement du décor pour les fois où nous allons répéter un peu loin. ) : 150 € 

Imprévus (Sur plusieurs mois de création, il y en a forcément ! Un accessoire qui casse, une urgence de rouleaux de scotch ou une rupture de stock de plexiglas ? ) : 100 €

 

Et si vous nous donniez un peu plus que tout ça ?

 

En additionnant, on arrive à 950 € ! Mais si les résultats de la collecte dépassaient cette somme, nous pourrions réaliser un teaser pour mettre tout le monde en appétit et présenter le spectacle, nous pourrions payer plus de frais de déplacement et nous permettre d'aller jouer encore plus loin !

 

 

Sur les photos : Pauline / La Marquise

Derrière l'appareil-photo : Elsa Boulay et Hélène Godet

Thumb_img_6433__1280x768_-1460402868
Hélène Jeanne

Hélène Godet approfondit d’années en années un parcours théâtral commencé au lycée. Une Licence Théâtre puis un Master Pro Mise en scène et scénographie à l’Université Bordeaux Montaigne forgent chez elle un bagage artistique pluridisciplinaire et contrasté. Au détour de ses stages, Hélène croise le chemin ou collabore aussi bien avec de jeunes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Vivement que l'on puisse enflammer les bancs, les barricades, les bars et les arts de Poitiers devant ce beau projet !!!!! On aime !!!!
Thumb_default
Un spectacle qui promet d'offrir à celles et ceux qui auront la chance de le voir, des rires, de l’émerveillement, et un subtil regard critique et acerbe sur un monde (quasi?) révolu: celui de l'aristocratie. A soutenir, à partager, à aller voir!
Thumb_default
Ouaiiiiis chouetttte bravooooo Signé : Paulette du 5-6