François Missen, prix Albert Londres et co-lauréat Pulitzer, a besoin de vous pour financer son documentaire sur la Santeria à Cuba.

Large_banni_re_kkbb_300dpi2-1440514347-1440514359-1440514364

Présentation détaillée du projet

Affiche-1437147242

Affiche du documentaire "Pour l'amour d'Ochun"

 

Présentation de François Missen et du projet "Pour l'amour d'Ochun"

 

Ochun, Vierge de la Caridad del Cobre et la déesse des eaux douces, représente la sensualité, la féminité, l'amour mais aussi l'infidélité… Le jaune et l'or sont les couleurs des colliers que portent les affidés d'Ochun, la patronne de Cuba.

 

Ochun2-1437145770

Une représentation d'Ochun

  

Durant les cinquante ans de présence de l'Union Soviétique à Cuba, alors que les religions furent réduites à la clandestinité, une autre fut épargnée, la plus répandue. Il s'agit de la Santeria, à mi-chemin entre le catholicisme et le vaudou, héritée de la colonisation espagnole. 

 

Très populaire à Cuba, la Santeria se développe de plus en plus loin de l'île, notamment par les Cubains expatriés ou l'entremise des Européens, telle que Jeanine Carta, une Marseillaise initiée depuis quelques années, pratiquante depuis la Canebière.

 

Jeanine-1437145971

                       Jeanine Carta, Marseillaise adepte de la Santeria

 

François Missen vous amènera à Morales, l'endroit précis où les naufragés ont ramené la statue de la Vierge. Vous suivrez également le pèlerinage des villageois. Tous épargnent durant l'année pour faire leurs offrandes à Ochun et assurer durant trois jours une diététique à base de rhum et de yuka.

 

Dossier-santeria-2015_1_-4-1437148186

Le chemin parcouru par les fidèles chaque 7 septembre

 

Chaque 7 septembre, les villageois se rendent près de Santiago de Cuba et participent au pèlerinage de la Caridad Del Cobre, à 25 kilomètres de Santiago, où afflue près d'un million de Cubains et d'adeptes internationaux de la Santeria. Parmi ses visiteurs prestigieux, on retrouve l'écrivain Ernest Hemingway, qui a déposé dans la basilique sa médaille du Prix Nobel, et Fidel Castro, qui y a déposé ses médailles de la Révolution.

 

Santeria-1437143033

La Basilique del Cobre 

 

Le dernier visiteur de marque dans la Basilique n'est autre que le précédent pape Benoît XVI. Cette année, en septembre prochain, le pape François fera l'honneur de sa visite dans la Basilique lors de son voyage officiel en Amérique du Sud. Chaque année, les 7 et 8 septembre un pélerinage draîne des milliers de personnes de la Baie de Nipe, sur la côte Atlantique de Cuba jusqu'au hameau El Cobre. La-bas, fut édifiée une basilique en son honneur, nommée la Basilique del Cobre. Cette année, le pape François fera même l'honneur de sa visite dans la Basilique.

 

Dossier-santeria-2015_1_-24-1437148013

L'intérieur de la Basilique del Cobre 

 

Ce reportage permettra de mettre en lumière cette religion, aussi mystérieuse que passionnante.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer : 

 

 

. Des billets d'avion Paris - La Havane pour une équipe de tournage composée de 4 personnes pour un voyage de 15 jours ;  

. La location d'une voiture sur place pour 15 jours ; 

. L'hébergement et le coût de la vie durant 15 jours ;  

. Ainsi qu'un mois de montage et la post-production du documentaire.

 

 

L'objectif, atteindre la somme de 25 000 euros. Toute somme reçue en plus sera reversée à l'association France Guantanamo, dont François Missen est membre et fondateur. L'objectif étant de promouvoir les rapprochements culturels entre la France et Cuba, plus précisément la ville de Guantanamo. 

 

 

Cropped-bandeau-france-guantanamo-1437385814

Thumb_avatar_300dpi-1437051672
Missen & Haug

François Missen est un auteur et journaliste français, récipiendaire du prix Pulitzer et du prix Albert-Londres pour son travail sur la French Connection. Il a réalisé de nombreux reportages en Afghanistan, Australie, Japon, Afrique du Sud, Maghreb et Moyen-Orient.

Derniers commentaires

Thumb_default
Et bon courage cher François, tu as un beau projet entre les mains et suis confiante. Bises