Le Ciné-concert Jasmine : musiques à modeler est un projet artistique audacieux. Idée originale d'Isabelle Courroy. Film d'Alain Ughetto

Large_pr_sentation-jasmine-kkbb-1432563637-1432563645

Présentation détaillée du projet

 

 

L'origine du projet : 

 

Cette aventure artistique féconde, est le résultat de trois métamorphoses :

 

 

Le passé devient un film 

 

Jasmine (2013, France, 70 minutes) est le dernier film d'Alain Ughetto. Sous la forme d’un documentaire d’animation, le réalisateur revient sur sa relation avec l’étudiante iranienne qu’il rejoignait à Téhéran en 1977, dans un pays en pleine Révolution… L’auteur pétrit ses souvenirs dans la pâte à modeler qu’il transforme sous nos yeux. Une histoire incroyable ! 

 

JASMINE film annonce par ShellacSud" target="_blank">Réalisateur : Alain Ughetto Producteurs du film : Alexandre Cornu - Les Films du Tambour de Soie / Michèle Casalta - Mouvement / Alain Ughetto Distributeur France, Suisse, Belgique : Thomas Ordonneau - Shellac Distributeur international : Les Films du Tambour de Soie

 

                                         

​La création musicale émerge  

                                                  

Lors de la composition de la musique originale Isabelle Courroy a souhaité travailler "à l'image", c'est-à-dire, à partir des moments d'improvisation inspirés directement de la projection du film.

 

C'est ainsi qu'est née la mélodie de Jasmine, jaillissant dès la lecture du premier aérogramme du film au son de la voix de Fanzaneth Ramzi, et devenue par la suite la matrice de tous les autres thèmes. 

 

   

 

 

Les musiciens

 

 

Isabelle Courroy - Compositeur et instrumentiste

 

Elle compose et joue des kavals, ces flûtes au nom turc, emblématiques des régions de Thrace et d'Anatolie, dont elle a cherché l'enseignement auprès des musiciens qu'elle est allée rencontrer dans leur quotidien.

 

A partir de son travail sur les qualités spécifiques des flûtes naval, elle a su développer un vocabulaire qui lui est propre et à partir duquel elle construit les ponts de multiples rencontres, entre autres avec Aksak, Françoise Atlan, Zad Moultaka, Djamchid Chemirani, Shadi Fathi, Katerina Papadopoulou, Socratis Sinopoulos, Lyuben Dossev, Maria Simoglu... 

 

 

 

Mireille Collignon - viole de gambe

 

Après des études de flûte à bec et de violoncelle, Mireille Collignon s'oriente vers une carrière universitaire (doctorat de musicologie consacré au rock et à la chanson française. Elle revient à la pratique de son répertoire de prédilection, celui de la musique ancienne, par la viole de gambe.  

 

Elle enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence.

 

 

 

Philippe Franceschi - chant, clarinette

 

Il a reçu une formation classique au Conservatoire d'Aix-en-Provence en classe clarinette, musique de chambre et orchestre. 

 

Il se passionne pour la musique baroque, la création contemporaine et les musiques traditionnelles des Balkans. Clarinetiste du groupe Aksak depuis son origine, il est titulaire du diplôme d'Etat et enseigne le chant choral et la formation musicale au Conservatoire de Musique du Sud du Luberon et l'Université de Provence. 

 

                                            

Ensemble-bien-1432559365

 

 

 

 

Un film récent devient un ciné-concert                                               

 

Il est rare qu'une proposition de ciné-concert se greffe sur un film non muet, qui plus est, récent et doté d'une musique originale ! 

 

Isabelle Courroy a eu le désir d'en poursuivre l'aventure dans l'immédiateté de la projection avec le public et en compagnie des musiciens pour lesquels elle a composé.  

 

Ce projet artistique original à la fois fédère les énergies diverses et compte aujourd'hui avec la complicité de la société de production Les Films du Tambour de Soie et la société de distribution Shellac (installées à Marseille) et les associations Camera Lucida, L'Oreille Buissonnière et Zoom Allure Sud (situées dans le  Pays d'Apt-Luberon). 

 

Image_26-1432559455

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

La pré-production de le Ciné-concert Jasmine : musiques à modeler​ suppose plusieurs charges.

 

Tout d'abord, il faut extraire du support original du film (en format DCP), la bande de musique et faire un export vers un nouveau format. Les Films du Tambour de Soie et Shellac nous donnent leur soutien pour plusieurs raisons : ils croient à la vie du film au-dèla des festivals et ils partagent notre envie de soutenir des processus de création singuliers en lien avec le cinéma. 

 

Nous continuons notre recherche de financement pour la création mais pour le moment seulement les frais liés à la réalisation d'un nouveau support pour le film peuvent être payés.

 

 

 

Les 3500 € se repartiraient ainsi :

 

Création des éléments de communication  (réalisation d'un teaser

du ciné-concert Jasmine)                                                                                                      1400 €

 

Résidence - charge artistiques et techniques

 des répétitions de 3 musiciens  et un technicien                                                              2100 € 

 

 

 

 

Idéalement nous aurions besoin de bien plus ! Nous souhaitons que Ciné-concert Jasmine : musiques à modeler ​ait le plus de chance d'être visible par tous !

 

Comme objectif sur le court et moyen terme nous envisageons : 

 

 

- Elargir au maximum les possibilités de diffusion du ciné-concert auprès des différents réseaux (cinéma, musique, bibliothèques…)

 

 

- Faire la promotion du ciné-concert sur l'année 2015 - 2016 par l'intermédiaire d'au moins un(e) attaché(e) de diffusion engagé(e) pour la circonstance.

 

 

Votre contribution sera un soutien financier à la réalisation de ce projet et un encouragement à la création et la diffusion artistique. 

 

 

 

 

lucinda

Depuis 2010, l'association Camera Lucida propose un « cinéma autre et ailleurs ». Située dans le Pays d'Apt (Parc naturel régional du Luberon), elle suscite la découverte des films rares et indépendants (documentaires de création, fictions et films d’animation) en se donnant comme objectifs : - Favoriser l'éducation à l'images, à travers la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je connais le projet depuis le début de sa création et j'ai vu le film que j'ai apprécié, je souhaite à toute l'équipe longue et belle vie à ce beau projet.
Thumb_avatar2_kiev_kkbb
Que vive ce beau projet ! Nous n'aurons peut-être pas l'occasion de le voir passer vers chez nous, mais je suis heureuse qu'il puisse se faire...!
Thumb_default
Tous ensemble tous ensemble ouais ouais ouais ! ! !