Participez à la création d'un mini-restaurant à disposition des élèves et étudiants du quartier Cacavéli, Togo.

Large_image3-1466436459-1466436474

Présentation détaillée du projet

50% de l'objectif !!

 

La moitié du chemin est atteinte : merci beaucoup à tous les contributeurs et toutes les contributrices. C'est une excellente nouvelle et il reste encore l'autre moitié à parcourir !

 

Nous espérons pouvoir annoncer la bonne nouvelle à Prénam fin juillet et de la voir prendre en main son avenir, et que le mini-restaurant ouvre ses portes fin août.

 

Alors Participez ! Partagez ! Transférez !

 

 

Qui sommes nous ?

Wp_20160510_07_53_34_pro-1466684902

 

Francis est médecin de santé publique, il a effectué une partie de sa formation en santé publique en France et c'est à cette occasion que nous nous sommes rencontrés. Maintenant il s'en est retourné travailler auprès des siens. Moi, Nicolas, suis épidémiologiste indépendant en France. Après avoir depuis longtemps encadré des étudiants africains, je souhaitais m'investir directement en Afrique.

 

Notre rencontre à été déterminante et par le biais de mon entreprise EPIBM (www.epibm.com), spécialisée en méthodologie des études en santé publique, nous sommes investis ensemble dans des projets de santé au Togo.

 

Mais les problèmes de santé ne sont pas les seuls problèmes auxquels font face les Togolais. Mes visites sur place m'ont appris qu'avec un peu on pouvait aider beaucoup, cela dans tous les domaines, et en particulier le développement économique et social.

 

Nous essayons donc aussi de soutenir des personnes portant des actions qui nous semblent prometteuses. Pour Francis, dans le cas présent, il s'agit d'aider sa famille ; pour moi il s'agit de faire quelque chose pour aider mes amis. De plus cela ajoutera une composante humanitaire à notre entreprise qui se chargera de transmettre le financement depuis la France vers le Togo.

 

L'accès à l'information est un problème majeur là-bas et il est très difficile de faire parler d'un projet ou d'une idée depuis le Togo, l'accès à Internet étant cher, instable et lent. L'idée nous est donc venue de proposer ces projets en France.

 

Pourquoi avoir choisi de soutenir Prénam ?

 

Prénam est une cousine de Francis, elle est brillante et titulaire d’une licence en sciences juridique, politique et de l’administration obtenu à l’université de Lomé (Togo) en 2012. Malgré cela, elle nous a récemment fait part de ses difficultés à s'en sortir. En effet, Prénam subit la même réalité que beaucoup d'autres jeunes diplômés au Togo : l'absence d'emploi. Si cette situation pousse bon nombre d’étudiants à tenter, au péril de leur vie, un exode vers l'Europe pour une "vie meilleure",  Prénam elle, a l'ambition de réussir en Afrique ; en réalité, elle n'a pas le choix ! Ce projet, en partie déjà réalisé, lui permettra d’acquérir une autonomie et de subvenir aux besoins essentiels de sa famille et peut-être de poursuivre ses études.

 

Plus largement, son initiative pourra servir d’exemple à d’autres jeunes diplômés tenter par l'exode et permettra d'améliorer les habitudes alimentaires de milliers de jeunes.

 

Mais elle pourra seulement y parvenir si nous l'aidons !

 

Prénam

Wp_20160510_07_55_44_pro-1466435826

 

Présentation du projet

 

Enjeu pour le quartier Cacavéli

 

Cacavéli est un quartier périphérique de la ville de Lomé au Togo où se trouvent plusieurs établissements scolaires : une université des sciences techniques et technologiques (Formatec),  un lycée et deux écoles primaires, rassemblant au total 5500 élèves.

 

Pourquoi la création d'un mini restaurant dans ce quartier ? A ce jour, il n'existe aucune activité de restauration similaire dans le quartier. De plus, les associations d'élèves et d'étudiants demandent depuis longtemps, et sans succès, la création de cantines. D'autre part, le domicile étant souvent très éloignés des établissements scolaires, les élèves ont des difficultés pour se nourrir convenablement les matin et midi. Enfin, il existe nombre de point de vente de rue où les conditions d’hygiènes sont déplorables, ce qui entraîne de nombreuses maladies diarrhéiques chez les enfants et adolescents, maladies bien décrites actuellement par les services de veille sanitaires.

 

Une enquête de terrain menée par Prénam et ses proches auprès des élèves et étudiants du quartier a montré que la présence d'un restaurant, à prix abordable et respectant les normes d’hygiènes, sera un point incontournable et convivial de rassemblement et d'échange au moment de la pause de midi pour les élèves et étudiants du quartier.

 

Le mini-restaurant portera le nom de « Pré’s Food », et sera situé juste en face de l’Université Formatec. Si le financement est obtenu, le mini-restaurant pourra ouvrir ses portes dès la prochaine rentrée scolaire en août 2016, et pourrait devenir à moyen terme un établissement de plus large envergure.

 

Emplacement du mini-restaurant (entrée de Formatec à gauche)

Wp_20160506_11_11_42_pro-1466709751

 

Travail déjà réalisé

 

De nombreuses démarches ont déjà été menées par Prénam pour la mise en œuvre de son projet.

 

Pie-1466714576

 

Signe de sa motivation et de sa volonté de réussir, elle a investi elle-même la somme importante de 1760€ (1 155 000 FCFA) et dispose déjà d'un congélateur/réfrigérateur, d'une vitrine, de plats, d'assiettes, de couverts, d'une cuisinière avec bouteille de gaz, d'une sonorisation, de tables et chaises et d'un four micro-onde.

 

Petit matériel déjà acquis

Image1-1466429630

 

Gros matériel déjà acquis

Image2-1466431350

 

La carte des menus a également déjà été établie en concertation avec plusieurs élèves et étudiants du quartier :

+ Super sandwich (viande hachée, poisson, chou râpé, œufs caillés, pâté, beurre) : 400FCFA (0,60€)

+ Super Dèguè (arachide grillée, pain, cake) : 300FCFA (0,45 euros)

+ Pâte à base de farine de riz et sauce ademè (poisson, viande, riz) : 1800FCFA (2,74 euros)

+ Salade et poisson braisé (laitue, poisson) : 1800FCFA (2,74 euros)

+ Atchèckè et poisson braisé (farine de manioc, poisson) : 1800FCFA (2,74 euros)

+ Super jus naturel citron, gingembre, bisape, fruit de la passion, lait de soja) : 100FCFA (0,15 euros)

+ Tasse de café (pain, café) : 200FCFA (0,30 euros)

 

Prénam est très bonne cuisinière et il ne fait nul doute que cette activité sera rentable étant donné les milliers de clients. Mais malgré ses efforts, faute de ressources financières, elle n'est plus en mesure à l’heure actuelle de respecter son calendrier prévisionnel et voit son projet et ses efforts s'envoler.

 

Nous pouvons lui rendre espoir et relancer son projet !

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer trois postes importants du mini-restaurant. Premièrement l’achat d'un container. Il s’agit d’un container préfabriqué de 4,5m*2,5m qui sera utilisé pour recevoir le matériel nécessaire à la préparation des menus. Deuxièmement, l'achat d’une tente/chapiteau de 5m*2,5m est nécessaire pour accueillir les clients. Troisièmement, il est indispensable d’électrifier le container et d’aménager l’emplacement. Ceci permettra d'assurer la chaine du froid des produits frais.

 

Exemple de container/préfabriqué

9-1466430790

 

Exemple de chapiteau

10-1466430824

 

Le budget nécessaire à l'aboutissement du projet de Prénam est :

+ Container préfabriqué de (4.5m*2.5m) : 750 000FCFA (1143,37€)

+ Chapiteau de (5m*2.5m) : 427 975FCFA (652,44€)

+ Travaux d’électricité : 133 925FCFA (204.17€)

> Total à financer : 1 311 900FCFA (1999,98 soit 2000€)

 

Nous demandons donc une participation de 2250€ afin de couvrir ces 3 achats, la commission du site Internet, ainsi que de probables petites dépenses imprévues.

 

Calendrier (sera illustré en fonction de l'avancement du projet)

 

+ Juillet 2016 : achat du container et du chapiteau

+ Août 2016 : installation du container, du chapiteau et électricité

+ Fin août 2016 : ouverture du mini-restaurant et premiers clients

 

Et si la collecte dépasse la somme demandée

 

Si la collecte dépasse la somme demandée, les fonds supplémentaires seront utilisés pour :

+ en fonction de l'activité, employer une ou deux personnes pour assister Prénam au restaurant (35000FCFA soit environ 50€ par mois)

+ agrandir son restaurant par l'achat de tables et chaises supplémentaires(45000FCFA soit 68,60€) ainsi que d'une tente supplémentaire (427975FCFA soit 652,45€).

 

Garantie de réussite si le financement est atteint

 

Sur place, le suivi du projet est assuré par Francis et je me déplace deux fois par an là-bas. Mon entreprise, située en France, sera destinataire des fonds qui seront intégralement reversés à Prénam pour la réalisation de son projet. De cette manière, nous garantissons la bonne utilisation du financement ainsi que la distribution des contreparties.

 

En conclusion

 

« Pré’s Food » est un micro-projet, mais un projet de développement économique et social. Initié en mai 2016 et entièrement financé jusqu’ici sur des économies propres, ce projet nécessite un effort financier de seulement 2250 euros pour voir le jour. C’est un projet d’espoir qui bénéficiera à des milliers de jeunes et qui encouragera la jeunesse africaine à rester sur ses terres.

Thumb_wp_20160510_07_53_44_pro-1466493610
Nicolas Voirin et Francis Tchaa Abalo Bakaï

Francis est médecin de santé publique et travaille au Togo. Nicolas est épidémiologiste indépendant en France. Nous sommes tous les deux investis dans des projets de santé au Togo. Par ailleurs, nous en profitons pour soutenir des personnes qui portent des actions prometteuses.

Derniers commentaires

Thumb__paris-1469747799
Bonjour a vous ...je vous souhaite une bonne chance pour la suite
Thumb_default
Félicitations pour ce beau projet ! C'est magnifique !
Thumb_default
S'il fallait une rallonge pour aboutir faites le moi savoir Bon courage et félicitations MP