Aidez-moi à presser une édition limitée de mon premier single "Temporary People" au format vinyl et des CD pour une campagne de promo radio.

Large_header_1-1423516012

Présentation détaillée du projet

Chers amis,

 

Après m’être installé à Seattle en septembre 2014, je prépare activement la sortie de « Temporary People » le premier titre de mon nouveau projet, Glass Coat, dans une édition limitée au format vinyl et sur mon propre micro-label, Room 126.

 

1. La musique en France :

 

J’ai joué dans des groupes de rock depuis mon adolescence, d’abord comme batteur, en commençant, comme beaucoup, dans le garage de mes parents, à Lyon, à la fin des années 1990, avec des amis du lycée.

 

Après quelques années de pause musicale et de vie dans différentes villes (Lille, Southampton, et La Haye), je me suis installé à Paris en 2004 et suis revenu à la musique comme bassiste de scène pour Orouni, de 2008 à 2011.

 

Pendant cette époque, j’ai sorti deux albums de folk, en 2010 et 2011, sous le nom de David Franck Keller. Les albums sont épuisés en format physique, mais sont toujours disponibles en version digitale sur la page Bandcamp du projet. Pour les amateurs d'archéologie internet, vous pouvez encore consulter la page MySpace du projet.

 

Les deux disques, enregistrés à Paris, ont été chroniqués sur plusieurs sites musicaux français (Dans le mur du son, ou Benzine Magazine) et étrangers (ainsi de Rootstime, en Belgique).

 

La musique a été diffusée sur des radios indépendantes, en France, mais aussi dans de nombreux pays, de l’Australie aux Etats-Unis, en passant par l’Allemagne.

 

2. Le départ de Paris :

 

J’ai quitté Paris à l’été 2011, d’abord pour Copenhague, puis pour Atlanta, en Georgie, et me suis finalement installé à Seattle à l’automne 2014.

 

J’ai beaucoup appris après avoir quitté Paris et ai eu la chance de jouer avec des musiciens professionnels de renom comme Mike Froedge (ancien de Black Label Society, et élu, dans l’Etat de Georgie, producteur de l’année 2012) ou Thomas Risell, bassiste plus connu sur Youtube sous le nom de MarloweDK.

 

J’ai également beaucoup voyagé, des Caraïbes à l’Asie, parcouru le Sud des Etats-Unis en tous sens, de Mobile, en Alabama, à Nashville, au Tennessee, et de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, aux Blue Ridge Moutains de la Caroline du Nord.

 

3. Le projet Glass Coat :

 

Le projet que je présente sur la plate-forme Kiss Kiss Bank Bank est le fruit de ces expériences personnelles, de ces voyages, et de ces années de vie dans des villes différentes.

 

Le projet est de pouvoir presser un vinyl à 300 exemplaires, pour de la vente en ligne et de la distribution aux Etats-Unis et en France, mais également le pressage de CD pour envoi auprès de radios indépendantes.

 

J’ai décidé d’enregistrer une première chanson, la face A du vinyl et de travailler à réécrire cette chanson, sous deux formats différents, pour la face B, en changeant le tempo, les instruments utilisés et en essayant de créer, à chaque fois, une ambiance différente et unique.

 

La sortie du vinyl sera accompagnée de trois vidéos réalisées par Bean Worley, un artiste et VJ d’Atlanta. Les trois vidéos seront mises en ligne à la sortie du vinyl, en mai 2015.

 

Je précise également que les trois chansons sont actuellement disponibles sur la page Soundcloud du projet. A l'issue de la campagne les titres RMX 1 et RMX 2 seront enlevés de Soundcloud, et disponibles uniquement au format vinyl.

 

Le premier vinyl de Glass Coat et mes futurs projets musicaux sortiront sur mon propre micro-label Room 126. Le site du label est encore en développement, mais vous pouvez en apprendre plus sur les réseaux sociaux, ainsi de notre page Facebook ainsi que le compte Twitter. Vous pouvez également vous inscrire à notre newsletter, si vous le souhaitez.

 

Glasscoat_011915-05_-_logo_definitif-1423771571

 

Le design du site internet, ainsi que la pochette sont le travail de la talentueuse Gretchen Nash, basée à Seattle. 

 

4. La musique :

 

La musique de ces trois titres a été composée au Danemark, enregistrée dans mon home-studio d’Atlanta, mixée et masterisée à Paris. La musique a été enregistrée en autoproduction complète et je me suis chargé moi-même de l’intégralité des sessions. Comme beaucoup d’artistes, la solution du home-studio était la seule possible pour des raisons financières.

 

Je travaille par ailleurs à construire mon propre studio à Seattle, pour continuer à faire de la musique et travailler avec d’autres artistes. Je privilégie le matériel analogique, synthés Roland ou Dave Smith, boîtes a rythmes vintages ou modernes, avec une préférence pour la marque Elektron. Je reste néanmoins résolument moderne dans le choix de la manière d’enregistrer, en utilisant les dernières versions disponibles du logiciel ProTools, présent dans la plupart des grands studios d'enregistrement.

 

Un premier projet de collaboration avec une artiste française devrait sortir à l’été et je travaille actuellement avec une chanteuse britannique installée à Toronto….. Suspens…. Suspens…. Intenable, je sais.

 

Room_126-1423769299

 

Voici une photo de notre espace de travail, dans le studio Room 126 à Seattle, au bord du lac Washington. En photo, du matériel analogique Golden Age et Summit Audio. Les Kiss bankers qui contribuent 650 Euros et plus pourront enregistrer une chanson dans notre studio... 

 

Les phases de finalisation des prochains projets réalisés dans le cadre du micro-label, ainsi du mix et du mastering, seront réalisées en partenariat avec des studios avec lesquels j’ai pu travailler par le passé, ainsi de Montmartre Recording à Paris et de Crackle and Pop à Seattle.

 

Crackle_and_pop-1423770502

 

La console Raven du studio Crackle And Pop, à Seattle. Notre prochain projet, en collaboration avec une chanteuse française, est en cours de mixage dans ce studio. La console Raven est l'ancienne console du studio Avast, qui a vu passer de grands groupes de Seattle, ainsi, récemment, de Band of Horses, ou de Fleet Foxes et où a été enregistré l'album Transatlanticism de Death Cab For Cutie. 

 

5. Les contreparties pour les Kiss Bankers :

 

Je propose ce projet aux Kiss Bankers, avec des contreparties allant du simple envoi d’un vinyl à l’envoi de l’ensemble des fichiers WAV, libres de droit, pour une réutilisation ou un remix.

 

Je propose également, pour celles et ceux qui le souhaitent, d’écrire et d’enregistrer une chanson.

 

J’espère que la communauté des Kiss Bankers sera intéressée par le projet et contribuera à en faire un succès !

À quoi servira la collecte ?

Voici à quoi servira la collecte : comme la musique est produite et prête à être distribuée, et que nous avons pu réaliser une pochette avec notre graphiste partenaire, le soutien des Kiss Bankers ira directement à la production physique des vinyls et des CD.

 

Voici donc ce que sera, dans le détail, l’utilisation de ce budget :

 

1040 Euros : pressage du vinyl 33 tours de couleur transparente ;

 

600 Euros : pressage CD digipack pour envoi en contrepartie et pour envoi aux radios alternatives et étudiantes en France et aux Etats-Unis ;

 

160 Euros : 8% du total de la somme levée est attribuée à KKBB pour la mise à disposition de la plate-forme et la gestion des frais bancaires ;

 

200 Euros : gestion des imprévus de production et coûts supplémentaires liés à des envois internationaux. J’ai par le passé eu l’opportunité de réaliser deux albums en auto-production complète, mais également de travailler avec des compagnies de danse et des artistes visuels, tant dans le monde du street art que de l’art digital. Afin de ne pas décevoir les Kiss Bankers et d’être certain de mener à bien le projet, je préfère instaurer une marge de 10%, qui pourra servir, en cas de besoin, à financer des dépenses supplémentaires (changements des tarifs de pressages vinyl et CD, coûts additionnels pour les envois internationaux, achat de paquets plus solides pour l’envoi, etc). Nous prévoyons donc 200 Euros pour les imprévus.

 

Total du projet 1040 Euros (vinyl) + 600 Euros (CD) + 200 Euros (imprévus) + 160 Euros (frais de gestion KKBB) = 2000 Euros.

 

En cas de dépassement du montant initial de la collecte, les financements qui seront levés rendront possible : 

 

- L’embauche d’un / une attachée de presse pour couvrir la sortie du vinyl, et l’envoi d’un kit de presse à des sites et magazines de musique ;

 

- L’embauche d’un / une spécialiste des médias sociaux pour la sortie du projet et le soutien sur les comptes Facebook, Twitter et Tumblr du projet.

 

Voilà, vous avez toutes les informations ! Pour en savoir plus sur le projet Glass Coat, vous pouvez vous diriger vers les liens, vers le site du projet, ou bien vers les différents réseaux sociaux !

 

Merci pour votre soutien ! J’espère que la communauté des Kiss Bankers s’appropriera le projet et lui permettra de prendre son envol !

Thumb_glasscoat_011915-05_-_logo_definitif-1423771958
Glass Coat

Glass Coat est le projet de musique électronique à travers lequel je concentre mes activités musicales et les rencontres faites en France, au Danemark et aux Etats-Unis lors de ces dernières années. J’ai quitté Paris en 2011, pour Copenhague, puis Atlanta, et, enfin, Seattle, où je vis désormais. A Paris, j'ai autoproduit deux albums de folk sous le nom... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bravo pour ce beau projet
Thumb_default
Go Glass go !