PRINCES est une écriture Postroman de L'IDIOT par le collectif les bâtards dorés LisahoursChristopheMontenzRomainGrardManuelSeveriJulesSagot

Large_10288746_290724547752849_2459181885610951036_n

Présentation détaillée du projet

Le collectif "les bâtards dorés" est né durant nos années de formations. Nous sommes tout les cinq issus d'écoles supérieures de théâtre différentes: L' EPSAD à Lille, L'ENSAD à Montpellier et L'ESTBA à Bordeaux. Après plusieurs résidences nous nous sommes mis d'accord sur une envie commune de théâtre et nous avons trouvé un point de départ qui à tous nous parlait: L'idiot de Dostoïevski. Aujourd'hui nous sommes à Toulouse, nous répétons au théâtre du pavé,  nous faisons appel à votre générosité car nous avançons beaucoup d'argent pour acheter décors, matériel et faire la publicité nécessaire afin que les gens aient connaissance de ce spectacle.

 

 

 

 

 

10246788_290727434419227_6583211284783187532_n

 

MANIFESTE

 

Nous ne savons pas ce que nous faisons.

Nous sommes à l’âge où plus rien ne semble possible.

Où l’on se cache derrière le mouvement obscur d’un monde qu’on ne peut contrôler.

Nous sommes issus d’une génération endormie.

La génération qui recycle les modèles en les édulcorant. Alors, pour transformer le dégoût immobile en un mouvement d’espoir nous faisons ce Théâtre.

Nous rêvons d’unité, de communion. Au-delà des pièces à raconter nous désirons montrer un groupe qui, fier de ses disparités, prend des risques car chacun en l’autre a confiance.

Nous fonctionnons sous la loi de cette utopie, la possibilité des individus de se dépasser en toute sérénité grâce au groupe.

L’entraide semble pour nous un facteur évolutif de la société plus important que la compétitivité.

Nous sommes naïfs.

Notre Théâtre sera spectaculaire.

Nous sommes un collectif.

Nous croyons à cette utopie.

Notre Théâtre sera spectaculaire car nous revendiquons la prétention véritable: La prétention de créer un objet qui touche.

Nous sommes maladroits et certains.

Nous avons dans notre prétention l’humilité de ne pas masquer notre bêtise.

On s’est dit qu’on n’écrirait pas le mot humilité dans le manifeste, ce mot utilisé pour tout pour rien et qui nous emmerde.

Merde. Raté.

Les textes s’écrivent à cinq.

Les pièces se jouent à cinq.

La hiérarchie qui se dessinera sera la nôtre. Inqualifiable.

C’est notre monde, notre théâtre.

Nous refusons la dramaturgie mathématique qui feint de faire comprendre.

Notre théâtre sera celui de l’instant.

Le message que l’on désire dire sur l’instant.

Plus les fondements d’un cri sont insondables plus le cri retourne.

Toujours créer dans la nécessité.

Pas de compromis.

Nous voulons du sacré.

Faire du théâtre un temple bruyant.

Un lieu vivant et pas un endroit de délectation précieux où goûter “l’Art” en tranquillité.

Les bâtards dorés parce que tout le monde trouve cela ridicule. Et que le monde nous envie cette bêtise de collégiens.

Ainsi nous nous nommons collectif.

 

Les bâtards dorés.

 

1969419_290728654419105_4439975260727390850_n

 

Nous jouons à Toulouse du 20 au 28 mai. 

Vous pouvez, pour de plus amples informations, consulter la page facebook PRINCES ou nous écrire si vous désirez consulter le dossier ou échanger à batards.dores@gmail.com.

En vous espérant à Toulouse,  

merci pour votre générosité.

 

les bâtards dorés.

À quoi servira la collecte ?

5 ventolines.

Un survêtement Roger Feder.

22 canons à serpentins.

Un micro "tête de mort".

Des ballons.

des chips de la vodka de la bière.

Un aller et retour TGV pour un créateur son.

Un costume de moujikette du kolkhose.

des pois chiches

10 coeurs de veaux.

Du produit pour la machine à fumée.

100 cartes de visites Lebedev and co.

100 affiches Hippolyte show.

Des grosses piles pour le mégaphone.

10 pâtes brisées.

5 Bombes de chantilly.

Un jean style diesel ou guess.

Une perruque brune au cheveux longs de qualité.

Des gants de chevalier.

Une cote de maille.

Le coiffeur pour une permanente.

40 berrocca.

10 bananes.

1 table de régie de 240 par 80.

200 affiches.

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_sans_titre-1432486335
jules21

"Grady de la manche" sera réalisé par Aelred Leplat et Jules Sagot avec Yann Joël Collin et Eric Louis.

Derniers commentaires

Thumb_default
Petite contribution
Thumb_default
Je vous préviens, je tiens à mon nom prononcé dans le spectacle tous les soirs !
Thumb_default
Un projet qui a plein d'avenir :) Bon courage à vous tous !