Le Projet 51 consiste en la réalisation d’un tour du monde sur les droits des femmes dans 20 pays d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient.

Large_couv_2-1442952443

Présentation détaillée du projet

PROJET 51 - Un tour du monde au féminin

 

"Le monde est un bel endroit qui mérite que l’on se batte pour lui"

(Ernest Hemingway)

 

  Logo_final-1441207266                                               

 

 

Qui sommes-nous ?

   

 

Dsc_0142-1442065718

 

Marion (au centre) - 21 ans - étudiante à Sciences Po Paris - originaire de Limoges

Passionnée par la politique, l’économie, les relations internationales…mais aussi sportive et voyageuse. Plusieurs stages réalisés en Afrique, notamment en Ambassade et en structure de micro finance. Plus d'un an de vie à l'étranger. 

Présidente de l’association. Responsable des recherches de financements, de la médiatisation et de la communication, des recherches préparant les études de terrain.

 

Aymeric (à gauche) - 24 ans - diplômé d’école de commerce (ESSCA Angers) - originaire de Paris

Fin connaisseur du milieu de la solidarité internationale et grand voyageur. 

Plusieurs expériences professionnelles dans des pays en développement et en cumulé trois ans de vie à l'étranger. 

Trésorier de l’association. Responsable des partenariats avec les associations locales et internationales que nous rencontrerons sur le terrain et des recherches préparant les études de terrain.

 

Alexandre (à droite) - 21 ans - étudiant en STAPS à Limoges - originaire de Limoges

Sportif et aventurier, il a la fibre sociale et veut devenir professeur d’EPS. Ayant voyagé en Europe jusqu'à présent, il a soif de découvertes ! 

Responsable de la préparation logistique du voyage et de la transmission des connaissances au retour (auprès des publics scolaires notamment).

 

 

Un tour du monde, pour quoi faire ?

 

Pour sensibiliser aux luttes pour l’émancipation des femmes autour du monde, à travers nos supports de communications. Comment mieux raconter et expliquer que depuis le terrain, en observant les sociétés et en étudiant des actions concrètes dans des pays ciblés ?  

 

Pour mettre en réseau des associations et des programmes qui, sur des territoires différents, partagent des thématiques semblables et/ou complémentaires.  

 

Pour apprendre et partager.  

 

 

Pourquoi les droits des femmes ?

 

Un sujet vaste et toujours d’actualité : les femmes possèdent à peine 10% des richesses mondiales et sont deux fois plus susceptibles d’être touchées par l’extrême pauvreté. (Rapport du PNUD sur les OMD, 2014).

 

Quelques thématiques majeures : entreprenariat féminin, représentativité politique, accès à l’éducation, obstacles légaux à l’émancipation économique, mutilations sexuelles, esclavage sexuel, mariages forcés, foeticide féminin, le viol comme arme de guerre, etc.

 

 

Pourquoi « Projet 51 » ?

 

Parce que 51% de l’humanité est de sexe féminin et cette majorité fait face à des enjeux bien spécifiques.  

 

 

Où et quand ?

 

Départ le 29 septembre 2015 destination Casablanca et retour fin juillet 2016 depuis la Jordanie.

 

Au total, 20 pays en 10 mois: France, Maroc, Mauritanie, Sénégal, Rwanda, Burundi, Ethiopie, Egypte, Indonésie, Malaisie, Cambodge, Bangladesh, Inde, Népal, Iran, Arménie, Géorgie, Turquie, Liban, Jordanie (numérotés ci-dessous dans l'ordre).   

 

Iti3-1441217919

 

Principaux critères de sélection géographique : pays en développement et peu communs, importance des enjeux relatifs aux droits des femmes, possibilité d’y travailler, respect des consignes de sécurité du Ministère des affaires étrangères français (pas de zone rouge) et coût de la vie pour un voyageur.    

 

 

La force du Projet 51

 

Une démarche responsable : la position du voyageur social

 

Il existe deux façons de s’informer sur un pays que l’on ne connaît pas : les récits de voyage, personnels et parlants mais anecdotiques, et le contenu journalistique, impersonnel et abstrait mais essentiel. Notre volonté est de réconcilier les deux et de faire ressentir à nos lecteurs ce que signifie être une femme dans certains pays du monde à travers des expériences personnelles, auxquelles chacun peut s’identifier.  

 

Choisir d’aller en Iran, au Bangladesh, en Ethiopie ou au Rwanda, c’est espérer mettre des mots, des silhouettes, des visages, bref, du vécu, sur une réalité qui paraît abstraite dans le prisme médiatique.

 

Nos compétences académiques nous permettront de mener les recherches nécessaires avant l’entrée dans chaque pays. Nous vulgariserons les informations et analyses les plus intéressantes en les mêlant aux récits de nos expériences de terrain. Nous adopterons une vision transdisciplinaire, qui croisera les thématiques liées spécifiquement aux droits des femmes avec des analyses contextuelles sur le plan historique, sociologique, économique, politique, etc.

 

Enfin, un voyage itinérant et solidaire signifie minimiser les coûts au quotidien (logement chez l’habitant, transports en commun, alimentation locale) et accepter de renoncer pendant 10 mois à un certain confort de vie. C’est une question de budget, mais aussi un principe et une nécessité pour être immergés dans nos environnements et pas seulement expatriés.  

 

Plusieurs billets d’avion restant indispensables (frontières terrestres inaccessibles pour des raisons de sécurité et/ou de distances), certaines dépenses étant incompressibles (visas, vaccins, matériel, services bancaires et d’assurance, etc), et notre apport personnel représentant 46% du budget, nous avons besoin de KissKissBankers !  

   

 

Concrètement, que va-t-on faire pendant 10 mois ?

 

Voyager, bien sûr, mais ce périple ne sera pas une année de vacances ! 

 

Tout au long du voyage, nous rencontrerons des acteurs et actrices du changement  engagés pour l'émancipation des femmes et la défense de leurs droits dans chaque pays que nous visiterons : 

ONG internationales, ONG locales, think tank, personnalités, parfois même des organisations institutionnelles ou autorités publiques travaillant sur ces questions, mais aussi et surtout des anonymes, affecté(e)s chaque jour par divers types d'inégalités et de discriminations. 

 

Ces rencontres nourriront des travaux et compléteront nos recherches académiques : articles, vidéos et images seront publiés gratuitement en ligne, sur notre page Facebook et notre site internet, mais aussi dans des journaux locaux et sur des chaîne de télévision ou de radio locales et étudiantes qui suivront notre parcours, sur des blogs de plateformes médiatiques ou de sites de voyage. 

 

Nos meilleurs travaux seront compilés et adressés à tous ceux qui le souhaitent dans une newsletter bimensuelle, envoyée depuis la France par des proches pour éviter les problèmes de connexion.

Pour la recevoir, rien de plus simple, envoyez-nous un mail avec votre nom et vos coordonnées électroniques à l'adresse suivante : newsletterprojet51@gmail.com

 

Chaque mois nous réaliserons 3 vidéos, accessibles à tous et d'une durée maximum de 10-15 minutes :

- "les rencontres marquantes du mois" : compilation de nos meilleures interviews 

- "les découvertes du mois" : micro-reportage sur un pays  et un sujet particulier

- "le clip du mois" : compilation de photos prises sur la route, le tout monté sur une musique que nous avons entendu loin de chez nous ! 

 

Les articles seront rédigés dès que nous aurons des choses à raconter. Certains présenteront les enjeux d'un sujet précis qui touche les femmes d'un ou plusieurs pays et les résultats de nos études de terrain, d'autres seront les récits de notre voyage et des anecdotes de notre itinérance, d'autres expliqueront les initiatives prises par la société civile pour relever le défi de l'égalité hommes-femmes et lutter contre les discriminations injustes qu'elles subissent. 

 

Enfin, des "cartes d'identité" seront aussi rédigées pour chaque pays. Elles feront une présentation rapide et efficace du pays et de la situation des femmes et expliqueront pourquoi nous avons choisi de nous y rendre. Certaines sont déjà disponibles. Pour les consulter, cliquez sur les liens ci-dessous et profitez-en pour partager et aimer notre page Facebook, ce sera déjà un super coup de main ;-) 

 

Notre site internethttp://projet51.com

 

Notre page Facebookhttps://www.facebook.com/projet51 (ou tapez "Projet 51" dans le moteur de recherche)

 

Imgscan-contrepoints922-le-crayon-1441218206

 

Bref, en suivant et en soutenant le projet 51 vous vous intéressez à un sujet majeur et d'actualité tout en ayant l'occasion de voyager à travers nos articles, vidéos et photos !

Ou comment lier l'utile à l'agréable, l'apprentissage à la découverte d'autres horizons !

 

Nous vous invitons, ainsi que vos proches, à participer à cette aventure avec nous.

Ce projet sera aussi le vôtre, quel que soit votre soutien ! Les petits cours d'eau font les grandes rivières comme on dit ;-) 

 

Pour plus d'informations, ou si vous êtes une entreprise ou connaissez une entreprise potentiellement intéressée par un sponsoring, n'hésitez pas à nous contacter. Nous avons aussi des contreparties originales à proposer à nos partenaires ! 

 

Notre adresse mail : associationprojet51@gmail.com

Par téléphone : Marion Dupuy au 06.09.89.03.47

 

A bientôt ! :-) 

À quoi servira la collecte ?

Notre budget global pour la réalisation de ce projet est de 34 404€. Nous y contribuons à hauteur de 46% (apport personnel + vente d'effets personnels).  

 

Nous avons fixé l'objectif de cette collecte en ligne à 4000€, mais le dépasser signifiera moins de pression et de travail de recherche de financements (avant le départ comme sur le terrain).

Au moment du lancement de cette opération nous n'avons pas encore conclu suffisamment de partenariats avec des acteurs privés ou institutionnels pour atteindre les 14 404€ à financer par sponsoring ou subvention. Nous y travaillons sans répit pour atteindre notre but et restons confiants !

 

Budget prévisionnel détaillé du Projet 51

 

B1-1441201350

 

B2-1441201579

 

Précisions :

 

Les estimations pour toutes les dépenses courantes sont réalisées grâce à nos expériences précédentes et à des recherches approfondies. 

Toutes nos premières dépenses seront financées avec nos apports personnels, certaines ont déjà commencé (billets d'avion et visas). 

 

Nous ne budgétisons pas les dépenses liées à la préparation de ce projet, comme les frais d'impression, d'affranchissement ou de déplacement induits par nos recherches de partenaires financiers, ou les vaccinations, médicaments, passeports, etc. Nous estimons que ce sont des dépenses certes indispensables mais n'entrant pas dans la réalisation concrète du projet sur le terrain. Par conséquent nous les prenons en charge, en plus de notre apport personnel. Il en sera de même pour les dépenses effectuées au retour du voyage pour l'organisation de nos divers événements. 

 

Les frais d'assurance sont considérés comme nuls car Marion et Alexandre conservent leur statut étudiant et donc les mêmes offres que pour leurs autres années d'études en France. Aymeric souscrit à une assurance internationale à un prix avantageux grâce à un partenariat avec AVI International. Ceci est une dépense personnelle qu'il assume seul, en plus de son apport au projet. 

Les frais de banque sont inexistants car Marion bénéficie d'un partenariat école qui nous évite tous frais bancaires. 

Thumb_logo_final-1441189725
projet51

Nous sommes trois jeunes étudiants porteurs d'un projet mêlant mobilité internationale, recherche universitaire et solidarité internationale. Le Projet 51 consiste en la réalisation d'un tour du monde dans vingt pays d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient pour étudier des questions relatives aux droits des femmes et aux luttes pour l'émancipation... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Aymeric, quel beau projet que l'on est content de soutenir. Affectueusement. Emmanuelle et Hervé
Thumb_default
bon courage et réussite au projet, et que de nouveaux donneurs apportent un peu de soutien afin de vous aider.
Thumb_default
Bon courage Marion ainsi qu'à tes compagnons de projet.