Soutenez des lycéens qui expérimenteront au Pérou l'interculturalité sous toutes ses formes, de l'échange scolaire au projet de solidarité !

Large_logo_projet_alpakitay_2-1437586461-1437586471

Présentation détaillée du projet

Le projet Alpakitay est mené par un groupe de jeunes participant à un échange scolaire au Pérou. A l'occasion de notre séjour d'un mois et demi dans des familles d'accueil  de Lima et Arequipa, nous avons décidé de consacrer 10 jours à un projet de solidarité dans la communauté  villageoise de Matalaque.

 

Ce projet peut paraître modeste (et après tout, nous ne sommes qu'une bande de jeunes, loin d'être des pros !!) mais nous sommes surtout guidés par des valeurs et une curiosité sans limites !

Alors soutenez notre rêve et lancez-vous dans l'aventure péruvienne avec nous !!

 

 

 

Mais avant de vous en dire plus...

Une petite vidéo de 3 minutes pour présenter notre projet !

 

Et pour suivre nos actualités ou voir des photos, c'est par là : page web du projet Alpakitay

 

 

1_qui_sommes-nous-1432801009

 

Nous sommes un groupe de 16 jeunes (12 lycéens et 4 accompagnateurs), répartis entre Marseille et Vitré, en Bretagne.

 

A Marseille, nous avons 9 lycéens porteurs du projet : Josh, Cloé, Hugo, Luna, Camille, Laura, Jeanne Agathe et Milena. Nous nous connaissons pour la plupart grâce à l'échange et travaillons ensemble depuis un peu plus d'un an.

Nous sommes accompagnés par 3 autres jeunes qui en parallèle de leur volontariat en service civique, nous encadrent bénévolement : Hélène (plus spécialement en charge de l'organisation du projet Alpakitay), Loïc (trésorier du projet), et Anne (qui est s'occupe de la communication).

 

Du côté de la Bretagne, Audrey, Agathe et Lucie se sont rencontrées au lycée de Vitré et ont décidé de rejoindre l'aventure. Elles sont accompagnées par Camille, qui fait le relais entre les marseillais, les péruviens et les actions menées en Bretagne.

 

 

 

2_echange_scolaire_fort_en_emotion-1432800448

 

Ce qui nous réunit et nous offre l'opportunité de voyager au Pérou, c'est l'échange Latina. Cet échange scolaire existe depuis maintenant 12 ans. Côté français, des lycées marseillais et bretons et côté péruvien, un lycée de Lima (la capitale du pays) et un lycée d'Arequipa (la deuxième ville du pays).

 

Cet échange scolaire est une formidable opportunité d'en apprendre plus sur la culture de l'autre pays. Autant pour ceux qui accueillent que pour ceux qui sont accueillis, les apprentissages sont nombreux !

 

Durant les mois de janvier-février (pendant les vacances d'été au Pérou !), nous accueillons un groupe de péruviens. Cette année à Marseille, 6 péruviennes nous ont rendu visite ! Elles ont été réparties dans plusieurs familles d'accueil (dont au moins un enfant est au lycée). Ces familles offrent le gîte et le couvert à titre gratuit. Chaque année, les péruviens vont également au lycée, avec leur correspondant.

 

Et nous, nous allons partir du 13 juillet au 26 août et être accueillis dans des familles d'accueil (également à titre gratuit). Et nous nous réjouissons de bientôt découvrir les lycées péruviens !

(c'est vrai quoi ?!? quel jeune ne rêve pas de passer ses vacances d'été au lycée ?!?)

 

Dans les lycées péruviens, nous sommes spécialement invités pour intervenir dans quelques classes de français. Nous avons préparé plusieurs animations pour présenter la France et les régionalismes culturels (d'autant plus qu'entre Marseille et la Bretagne, nous sommes déjà représentants de deux régions très différentes !!). Mais nous souhaitons aussi susciter le dialogue et interroger la notion d'identité culturelle grâce à quelques outils de débat (et aussi en se basant sur le fait que les péruviens sont très fiers de nous parler de leurS cultureS !! De vraies pipelettes !! ).

 

Vous l'aurez compris, la réciprocité et les multiples occasions d'échanger sont les principales forces de cet échange !

 

 

3__mais_pas_seulement-1432800403

 

Notre séjour au Pérou ne se résume pas à cet échange scolaire. En effet, nous avons conscience qu'en restant dans le cadre de l'échange Latina, nous allons découvrir qu'une infime partie du Pérou (la vie dans les grandes villes, dans les quartiers les plus favorisés, etc...).

 

Nous avions la volonté de créer d'autres contacts et échanges avec la population rurale notamment. C'est alors que nous avons décidé de monter le projet Alpakitay !

 

Évidemment, ce projet est guidé par des valeurs de solidarité car, nous européens, avons la possibilité de mobiliser nos proches et notre communauté pour collecter des fonds qui peuvent s'avérer précieux pour le développement de ce village.

 

Mais c'est surtout un projet qui défend les valeurs du partenariat. La communauté villageoise de Matalaque a été impliquée dans le montage du projet dès son origine. Ce sont eux qui ont pu nous expliquer quelles étaient les priorités de leur village.

Encore plus surprenant et tout aussi intéressant, nous avons réussi à leur faire comprendre que nous n'étions rien de plus qu'une bande de jeunes bénévoles (autrement dit "pas grand chose"...!). En tout cas, nous sommes loin d'être une ONG, des professionnels du développement ou une quelconque autorité... Nous venons avec le motif premier d'échanger et découvrir d'autres façons de vivre !

C'est aussi pour ça que la communauté ne nourrit pas des attentes trop fortes à notre égard. Et qu'ils sont prêts à nous filer un coup de main concret pendant les 10 jours que nous passerons là-bas.

 

Un autre message que nous souhaitons faire passer concerne la durabilité du projet. Si c'est bien la première fois que les jeunes de l'échange Latina coopèrent avec le village de Matalaque, ce ne sera pas la dernière !

Nous avons pour objectif de poser les bases d'un projet qui s'inscrit dans la durée. Nous savons qu'un projet est dynamique, fait pour évoluer, grandir et se terminer au bout de quelques années. Notre venue à Matalaque aidera surement le groupe prochain à définir ses actions et comprendre quelles sont les aspects prioritaires pour lesquels ils peuvent intervenir.

 

Un autre aspect qui nous tient à cœur est celui de la réciprocité. Notre objectif sur le long terme serait de permettre à un ou deux jeunes de Matalaque de venir en France, participer à l'échange scolaire Latina.

Evidemment, les freins (financiers et administratifs pour ne citer qu'eux...) sont nombreux. Mais avec beaucoup de motivation (et le soutien de la communauté Kisskissbankbank ! ), on a le droit d'y rêver !

 

4__pk_matalaque_pk_alpakitay-1432800811

 

Hélène, aujourd'hui accompagnatrice, a été participante à l'échange Latina en 2008. Et elle a très vite réalisé l'impact que ce voyage a eu dans sa vie... Une telle expérience à seulement 17 ans (et parfois moins...) ouvre tellement de perspectives !

Serait-ce vrai que les voyages forment la jeunesse ?!?

 

En tout cas, depuis son premier séjour au Pérou, elle n'a eu de cesse de vouloir y retourner. Et c'est ce qu'elle fit lors de son année de stage à l'étranger, en 2013.

A cette occasion, elle a travaillé avec Carlos Orihuela, porteur du projet Casas del Peru. C'est grâce à ce stage qu'elle a pu se rendre à Matalaque, visiter la vallée, nouer des contacts avec quelques membres de la communauté villageoise et expérimenter leur incroyable hospitalité.

 

C'était décidé, dès qu'elle serait libérée de ses études, elle monterait un projet dans la vallée fruituière de Matalaque, un des endroits les plus accueillants du Pérou !

 

Lorsqu'elle revient en France, Hélène reprend contact avec l'association Latina et apprend qu'ils n'ont pas d'accompagnateurs pour l'été 2015... Et paf ! ça a fait Alpakitay !

 

Et pourquoi Alpakitay ??

Ben ça c'est un peu plus honteux mais surtout, ça évoque l'alpaca (avec des sonorités quechua quand même !). Et quoi de plus typique que l'alpaca au Pérou ? Le lama ? Oui bon d'accord admettons...

 

En tout cas, ne tapez pas alpaquitay sur youtube... non ne faites pas ça... le folklore péruvien peut vous jouer des tours !

 

5__casas_del_peru_c_est_quoi-1432801031

 

C'est avant tout notre principal partenaire ! C'est grâce à ce projet que nous avons pu entrer en contact avec la communauté villageoise de Matalaque. Et nous travaillons main dans la main avec les porteurs de projet qui nous fournissent aide et conseils pour l'organisation de notre projet.

 

En quelques mots :

Casas del Perú est un projet de tourisme participatif visant à replacer l'habitant au coeur du tourisme de sa région.

A travers la création d'un réseau de chambres d'hôtes, concept nouveau en Amérique Latine, Casas del Perú propose des rencontres authentiques avec des habitants désireux de faire découvrir leur région et leur patrimoine.

 

Découvrez plus de choses sur Casas del Perú (ou partez carrément à la découverte du Pérou avec eux !) sur leur site !

 

6__nos_actions_a_matalaque-1432801249

 

Nos actions à Matalaque se décomposent en 3 axes :

Appui lors des travaux organisés par la municipalité : Cette année, la communauté villageoise a pris la décision de repeindre toits et portes des 200 maisons du village. Nous allons donc leur fournir de la peinture anti-rouille et du matériel de peinture pour que les habitations soient plus résistantes au passage du temps. Intervention dans l’école : Nous sommes invités par le maître d'école pour intervenir auprès des enfants de l'école primaire. Nous organisons pour eux des animations et discussions autour de la culture française et péruvienne. Nous souhaitons aussi leur faire découvrir des jeux français et leur laisser en souvenir. Nous aimerions également les sensibiliser aux enjeux du tourisme responsable. Inventaire touristique : Nous allons répertorier des activités et lieux intéressants pour l’agro-tourisme ou tourisme rural, dans la vallée de Matalaque. Ce point intéressera particulièrement lecomité de tourisme du village et notre partenaire Casas del Perú.

 

7__pourquoi_nous_aider-1432801773

 

Nous avons mené plusieurs actions d'autofinancement : vente d'artisanat péruvien, fabrication et vente de décorations de Noël en céramique, vente de gâteaux, vente de muguet, organisation de soirées Pérou (astucieusement appelées Apéro-Pérou !).

 

Nous sommes également en négociation avec quelques commerces et entreprises (notamment la Banque Populaire) pour qu'ils co-financent notre projet.

 

Nous avons également obtenu des aides et contributions bénévoles pour que le budget du projet reste minime.

Par exemple, la municipalité de Matalaque nous héberge gratuitement pendant les 10 jours du projet. Elle nous prête également du matériel pour peindre toits et portes.

Nous avons aussi pu organiser nos soirées sans avoir à paye de salle (merci à l'Equitable Café et au SCCM !).

 

 

Mais malgré toutes ces bonnes volontés et ces aides, il nous manque encore un petit coup de pouce de votre part !

 

Parce-que vous croyez en la jeunesse qui se bouge,

parce-que vous partagez nos valeurs et notre envie de découverte,

parce-que vous croyez que la rencontre et l'échange sont les meilleures façons de faire évoluer les mentalités...

 

... Soutenez-nous !

À quoi servira la collecte ?

BUDGET PREVISIONNEL PROJET ALPAKITAY

 

Budget-1432805945

 

Tous les prix en soles nous ont été communiqué par nos partenaires péruviens.

Le reste a pu être estimé grâce à une petite étude des prix français (jeux, matériel bureautique, services bancaires, etc...).

 

Et si nous collectons plus ?

Nous avons plusieurs idées :

- Tout d'abord, nous aimerions commencer une collecte pour permettre à un jeune péruvien de Matalaque de se rendre en France.

- Nous avons eu des sollicitations de la par du professeur de l'école de Matalaque pour du matériel scolaire.

- Nous avons également besoin de fonds pour commencer la collecte de l'année prochaine (ramener de l'artisanat péruvien par exemple). Et ça serait chouette si ce l'association Latina pouvait faire l'avance plutôt que de compter sur l'avance des participants.

 

En clair, si nous obtenons plus que ce que nous demandons, cela nous permettra de nous avancer pour l'année prochaine !

 

Thumb_logo_perou-1432809152
projet.alpakitay

Les personnes plus spécifiquement en charge de la rédaction de la page Kisskissbankbank sont : Camille et Luna, toutes deux lycéennes à Marseille ; et Hélène, fraîchement diplômée d'une école d'agronomie et actuellement en service civique à Unis Cité, sur une mission d'éducation à la citoyenneté mondiale.

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci pour votre beau projet et bon courge dans la dernière ligne! Surtout profitez au max du voyage et des riches expériences qui vont marquer votre vire. Emile
Thumb_logo_perou-1432809152
Plus que 7 jours pour finaliser la collecte. On compte sur vous !! Et merci à tous ceux qui nous ont déjà beaucoup aidé !!
Thumb_default
Bon courage pour les derniers préparatifs. Catherine et Thiébault