Oyé Oyé bonnes gens, quelques minutes et quelques Louis d'or pourront changer ma fin d'année scolaire !

Large_photographe-ancien-vertige-01-800x664_copie-1427906994

Présentation détaillée du projet

Photographe-ancien-vertige-04-626x800_copie-1427962639   

 

 

    Le printemps est là, délicatement accompagné des allergies et des pique-niques dans les jardins publics. Mais ça n’est pas tout ! Voici l’heure de la fin de l’année et des mémoires de fin d’étude.

 

    Après trois années passées à l’Ecole de Condé une dernière étape annonce l’avènement de l’entrée de bon nombre d’étudiants dans la jungle hostile de la vie professionnelle.

A l’instar des tribus d’Amazonie, le jeune étudiant doit accomplir son mémoire tel un rite initiatique.

   En l’occurrence, il s’agit ici de produire un livre dont la portée consiste à révéler les vérités les plus obscures de la photographie.

    En d’autres termes, il est question pour l’apprenti photographe de se battre avec ses méninges contre son envie de profiter du soleil pour converser longuement avec le clavier de son ordinateur à propos de choses très intéressantes que des personnes non moins intéressantes ont établies sur la photographie.

    Outre l’Oeuvre accomplie, le projet de fin d’étude doit se déployer (tel un paon majestueux) sous la forme d’une exposition.

(Notez bien que la notion d’exposition apporte immédiatement un soupçon d’exotisme.)

    Il faut s’avoir que ladite exposition consiste en : prendre des photos, faire une vidéo et créer une scénographie suffisamment pertinente pour que chaque personne visitant l’exposition en sorte en déclarant « mon dieu, c’est épatant ! ».

 

    Vaille que vaille ce mémoire a pour thème l’intime,  en s’appuyant sur le portrait de ma grand-mère et de ma mère. Arrivés à ce point précis, soyez vigilants : ceci n’est pas un projet déguisé qui cacherait une envie de psychanalyse.

    En fait, mon travail se veut d’interroger les questions de l’atavisme et de l'hérité, d’une part. Et d’autre part il s’agit de se demander de quelle façon photographier les personnes qui sont le plus proches de nous, et en cela, de saisir ce que la photographie peut révéler d’un proche qui devient sujet. Ceci revient à considérer l’intime, qui est d’abord une expérience personnelle de son quotidien, par le biais de l’art. C’est-à-dire, à tenter de rendre objectif une subjectivité dans la mesure où ce qui est initialement personnel (mon rapport à ma grand-mère et à mère) devient un réceptacle pour chacun, un lieu où tout le monde peut questionner ses propres rapports familiaux.

 

   Au delà de cet aspect théorique, il convient de ne pas non plus oublier l’esthétisme de la photographie où l’image est en soi un objet duquel on peut profiter et se délecter – d’ou l’importance de la qualité de tirage qui n’est pas négligeable.

 

L’exposition se tiendra au mois de juin après ma soutenance, pendant laquelle j’aurai bien sûr  ébloui les jurées, grâce à ma verve délicate connue de tous.

 

Chacun de vous, mes humbles mécènes seront invités à cette dite exposition et pour les plus généreux, un tirage de votre choix vous sera offert.

 

Merci à vous tous, qui m’aiderez à accomplir la dure tâche qu’est faire de l’Art. 

 

 

 

Mur_en_beton_arme_brut_6494_copie-1427962941

 

 

7-14279630508-14279630639-142796307310-142796309011-142796310012-1427963114

 

 

13-1427963148

 

 

 

 

 

Mur_de_beton_brut_avec_salissure_1754_copie-1427963390

 

 

 

 

 

Rt-img_3654-1427897167

 

 

 

 

 

Img_9481-1427896974

À quoi servira la collecte ?

 

La-baie-des-anges-604-tt-width-604-height-406-bgcolor-000000-1427964284

 

 

 

La collecte servira à  :

 

- Fabrication d'un book : essais tirages + tirages finaux  ( Fine Art) = 300 euros

 

- Impression du mémoire en trois exemplaires = 150 euros

 

- Tirages d'exposition : essais + tirages finaux  ( Fine Art) + cadres = 900 euros

 

Pour le reste (déplacements, scénographie, café), je remercie certains parents de me confier ponctuellement la garde de leurs marmousets depuis septembre, contre quelques kopeks.

 

 

 

TOTAL = 1350 euros 

 

 

Merci beaucoup à ceux qui me permettront grâce à leur don de mener à bien mon projet de fin d'études et de me permettre d'obtenir un résultat de qualité. Je vous serai extrêmement reconnaissante de toute l'aide que vous pourrez m'apporter. 

 

Thumb_10818436_10204390331372275_1615263078467151654_o-1427908325
ClémenceLosfeld

Clémence Charpentier-Losfeld, 23 ans, étudiante en dernière année à l'École de Condé.

Derniers commentaires

Thumb_default
best of luck !
Thumb_default
bon courage clém ! :):)