La promotion de première année moniteur éducateur vous laisse ici découvrir leur projet interculturel !

Large_untitled-1-1486583190-1486583200

Présentation détaillée du projet

La promotion de première année de moniteur éducateur de l’IRTS des Hauts de France souhaiterait durant ces 2 ans de formation être formée aux métiers du social. L’IRTS forme au diplôme d'état de moniteur éducateur, des professionnels capables de guider des personnes en situation d’handicap, en difficulté, ou en situation de dépendance sur le chemin de l'autonomie.

 

Le moniteur éducateur donne aux personnes les moyens de s'intégrer à la société en leur inculquant les gestes du quotidien, le sens du travail, des responsabilités, et les règles de la vie en collectivité.

 

Cela signifie que l’humain, dans toutes ses composantes, est au centre de la construction d’un modèle social, intellectuel et pédagogique. Le collectif d’étudiant est attentif à développer des comportements qui invitent au respect et à l’ouverture au monde, aux autres, dans un esprit de solidarité. Ainsi qu’à poser la question du sens du moniteur éducateur à l’international.

 

Dans le contexte institutionnel de notre centre de formation depuis 2015 un pôle international a été créé. Un engagement à la charte Erasmus + qui encourage et soutient les étudiants à la création des projets à dimension internationale.

 

 

Les étudiants de première année de moniteur éducateur souhaitent mettre en place des échanges interculturels entre trois pays européens : la Belgique, la France et l'Angleterre.

 

15181190_10207607246035406_2675953688469681717_n-1488123017

 

Le collectif d’étudiants s’interroge sur :

 

Qu’est-ce qu’un moniteur éducateur à l’étranger ?

 

Quelles sont les différentes méthodes et pratiques pédagogiques exercées à l’étranger ?

 

Lors d’une réunion de travail animée par le collectif, une réflexion a été menée au sein de la promotion en concertation avec nos référents de formation.

De cette collaboration est né le « projet interculturel France Belgique Angleterre » qui regroupe un temps fort en réponse aux questionnements de départ, une restitution et des documents qui l’alimenteront, voir un séminaire interculturel.

 

Le collectif est constitué de 24 étudiants, il se divisera en deux groupes pour travailler sur les différents sites pendant 5 jours du : 29 mai au 2 juin 2017. 

Durant cette période 16 étudiants se rendront en Angleterre soit dans la ville de New Castle.

Les 7 autres étudiants iront en Belgique rencontrer plusieurs structures.

Le choix des étudiants d’aller en Angleterre ou en Belgique s’est effectué par le biais du volontariat.

 

Les deux groupes du collectif découleront et s’interrogeront sur les mêmes axes de travail.

 

Les étudiants ont établi ensemble des actions qui seront menées entre décembre à juin afin de récolter des fonds pour financer le projet et sensibiliser d’autres acteurs par la même occasion. 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à nous aider à financer les déplacements nécessaires aux projets. 

Les fonds seront reversés à notre formatrice Delphine Lecaille.

 

Une vente de coquilles a été déjà réalisé pour obtenir des financements, des buvettes également. 15327396_1350173538368934_1566300982147644677_n-1488123218

Thumb_untitled-1-1487009621
Projetinterculturel

Étudiants en première année moniteur éducateur nous souhaitons découvrir le travail social en Angleterre et en Belgique