2 jeunes femmes, 2 histoires parallèles, 1 grand amour! Le projet "Jihane" est un diptyque de films courts contre l'homophobie. Soutenez-le!

Large_affiche-jihane_ci_date_1080p-1413650228

Présentation détaillée du projet

Tournage cet été de 2 courts métrages:  "Amour naturel?"  et  "Jihane" inspirés de faits réels pour lutter contre l'homophobie en hausse.

Nous avons déjà tourné une scène du projet qui nous a permis de monter ces teasers, nous avons besoin de vous pour produire le reste.

 

Le choix du diptyque symbolise la séparation de deux jeunes femmes éprises l'une de l'autre, le jour où l'une d'elle cède à la pression familiale pour suivre un stage censé la "guérir" de son homosexualité.

Chacun des courts s'attachera à la vie d'une héroïne sans son Amour. Les films se suivront mais pourront être regardés indépendamment.

 

Deux histoires parallèles, deux jeunes femmes, une grande histoire d'amour !

Un concept original sur un thème sensible et d'actualité.

 

Bon nombre d'associations  de lutte contre l'homophobie et le sida nous soutiennent déjà, dont le CRIPS qui souhaite diffuser les courts dans les collèges et lycées dans un but pédagogique. D'autre part, nous avons été sélectionné par La maison des scénaristes dans la catégorie "du court au long" pour le festival de Cannes 2013.

 

Présentation vidéo du projet par l'équipe du film

 

 

- NOTE D'INTENTION

 

L’idée de cette collaboration est née de notre rencontre lors d’une soirée organisée  sur une péniche par des collectifs de femmes au lendemain de la marche des fiertés LGBT 2012. L'été dernier, nous avons été très choquées d’apprendre qu'une association, en France, organisait un séminaire de "restauration des sexualités pour retrouver "une saine hétérosexualité". Nous en avons fait le point de départ des deux films du projet Jihane. Nous avons eu le désir commun de faire une oeuvre collective et professionnelle, qui rompt les stéréotypes et les fantasmes sur l'amour entre femmes.

Encore aujourd'hui, les personnages lesbiens crédibles sont sous représentés dans les médias et la fiction française. Avec notre sensibilité, nous souhaitons apporter une visibilité et une diversité sur un sujet universel et d'actualité. 

 

Pourquoi 2 courts métrages ?

Nous voulons être réactives face l'actualité riche et mouvementée de cette année sur les droits LGBT. Or monter un long métrage prend plusieurs années et est trop coûteux. Le choix du diptyque nous a paru idéal car la plupart des festivals de courts-métrages limitent la durée des films à 15 minutes mais nous ne pouvions pas raconter leurs parcours en si peu de temps.

Loin d'être un frein, ce procédé sert la dramaturgie de l'histoire et apporte un côté conceptuel au projet.

 

Les films seront construits autour de symboles et de métaphores de la « restauration » de soi, de la nature, de la vie, de la mort, de l’amour...

 

Ces deux films symbolisant la séparation des deux héroïnes se feront donc écho, des clins d’œil visuels et dramaturgiques tout en gardant leur autonomie et identité propre.

 

Face  à une forte actualité sur la question de l’égalité des droits homos/hétéros, ce procédé nous permet d’interroger la notion d’identité, de genre, de sexualité, mais également d'évoquer des faits de société comme le suicide, l'homophobie, les droits de l'Homme.

 

Avant tout, nous souhaitons valoriser la liberté d’aimer...

 

Pour aller au bout de ce projet, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

 

151374485

 

Pour nous soutenir, vous pouvez déjà parler de ce projet autour de vous, liker et partager la page facebook, c'est gratuit et ça compte beaucoup!  ;-)

Elsa Aloisio et Patience Priso

 

- SYNOPSIS des deux courts métrages :

 

« AMOUR NATUREL ? » 15min

 

 

Iris et Jihane s’aiment d’un amour criant.

« Pour son bien », la mère d’Iris l’inscrit à un stage de « restauration des sexualités » proposé par l’association « Amour naturel ». Hésitante, elle finit par céder à la pression parentale.

Au centre, elle tente d’appliquer, avec d’autres stagiaires, les exercices supposés les aider à expier leur homosexualité. 

Les méthodes mises en place par Marc et Evangélie, les fondateurs du centre, amènent Iris à rejeter violemment Jihane.

Progressivement coupée du monde, elle sombre.

 

Présentation vidéo du personnage d'Iris interprété par Regina Demina

 

« JIHANE » 15min

 

 

Jihane est en colère.

Elle vandalise le siège de l’association « Amour naturel » supposée expier l’homosexualité des jeunes, association qui a éloigné à jamais Iris, son grand amour.

Dévastée, elle est condamnée à un travail d’intérêt général au sein d'un atelier de restauration de meubles, qui accueille d'autres jeunes dans le même cas. Elle y fera une rencontre déterminante, celle de Fred et Agnélé, les gérantes du lieu qui l’aideront à se reconstruire.

 

Présentation vidéo du personnage d'Agnélé interprété par Rudy

Présentation vidéo du personnage de Sabrina interprété par Assia

 

- ILS NOUS SOUTIENNENT!

 

FCTV-FEMMES DU CINEMA ET DE LA TELEVISION: 

"FCTV paris est fière de soutenir le projet "Jihane", c'est un projet qui mérite d'être reconnu, qui est d'actualité et qui touche énormément de gens"

 

 FRANCK MADUREIRA, FONDATEUR DE LA QUEER PALM DE CANNES:

 

YAGG:

"«Amour naturel?» et «Jihane», deux courts-métrages pour dénoncer la..." Lire la suite

 

LES BARBI(E)TURIX:

"Barbi(e)turix soutient…

Deux beaux projets cinématographiques, deux court-métrages qui nous tiennent à cœur et que..." Lire la suite

 

OCEANE ROSE MARIE, comédienne

Oceanesoutientjihane

 

FOLEFFET:

"L’auteure-comédienne Elsa Aloisio et l’auteure-réalisatrice Patience Priso travaillent actuellement à la réalisation d’un diptyque de courts métrages, « Jihane » et « Amour Naturel ? », qui conte l’histoire d’..." Lire la suite

 

UNIVERS L:

"Univers-L.com soutient le projet Jihane ! Pour que la visibilité augmente chaque jour un peu plus grâce à des projets comme celui-ci. Bon courage !"

 

Julie Maroh (auteure "Le bleu est une couleur chaude"), La Maison des scénaristes, Collectif FTN Fuk The Name,  Boîte Ach'veux, Cécile Lhuillier (co présidente de l'association Act up-Paris), Maryssa Rachel (auteure comédienne), Front de luttes LGBT, centre LGBT de Paris, centre LGBT de Lille, centre LGBT de Tourraine, La Mutinerie, My Tiger is Rich.

 

310957_10151411796987057_856832794_n

 

CALENDRIER

 

En avril, lancement du Kisskissbankbank, recherche de financements complémentaires, repérage des lieux, des décors.

 

En mai, découpage technique du scénario et des séquences, storyboard, casting en région parisienne.

 

En juin, révélation du casting, casting figuration, essais costumes et maquillage pour les comédiens

 

En juillet, le tournage approche, répétitions avec les comédiens et la réalisatrice, réunions de l'équipe technique. Réglages des derniers préparatifs et... 

 

En août, tournage!

   

- LES AUTEURES

 

Elsa Aloisio, co-scénariste du projet et comédienne, elle joue le personnage de Jihane.

 

Elsa

 

Membre fondateur de la compagnie Têtes à Rêves, elle joue dans plusieurs pièces de théâtre issues de sa compagnie et d’autres collaborations artistiques (Compagnie Actes, théâtre et maison de la culture de Gennevilliers). A l’initiative de plusieurs créations théâtrales, elle se lance dans l’écriture avec une pièce de théâtre pour enfants qui tournera dans différents lieux culturels. Elle tourne aussi dans divers téléfilms et courts métrages.

 

Filmographie sélective:

Ça fait mal à mon cœur - Stéphanie Noel (court métrage)

Tout aura lieu sur fond de nuit - Gilles Perru (court-métrage)

Le commerce de pain - Bernard Sobel (théâtre)

Jean et Béatrice - Brigitte Guérineau (théâtre)

Marion Mazzano - Marc Angélo (téléfilm)

Les bleus - Stéphane Clavier (téléfilm)

 

Forte de toutes ses expériences, elle se lance dans l’écriture de son premier court métrage « Jihane » qui deviendra un diptyque suite à sa rencontre avec la réalisatrice Patience Priso. Elle prépare en parallèle un documentaire sur Fred Navarro, co-président de l’association Act-up Paris.

 

Patience Priso, productrice, co-scénariste et réalisatrice du projet, membre fondateur du collectif et de la jeune production indépendante « Goodstuff ».

Patience_kkbb

 

Elle a à son actif plusieurs réalisations dont deux courts métrages et plusieurs clips musicaux . Après des études en production cinématographiques à Londres puis en image à Paris (Ecole Louis Lumière), elle occupe différents postes dans l’industrie audiovisuelle. Sa polyvalence lui permet de passer avec aisance de la technique à l’artistique et la pousse à se lancer dans l'écriture de ses futures réalisations. Actuellement, en écriture sur deux projets de longs dont Super Heroes Never Die sur la vie de DJ Sextoy, elle vient de finaliser la co-écriture d’une série (dramédie) et travaille sur le développement de ses futurs courts métrages.

 

Filmographie sélective:

Courts-métrages réalisés :

Non Assistance – Thriller Psychologique

Un Art de famille – Comédie (48 Film Project)

 

Projets (en écriture/développement) Scénariste/réalisatrice:

Super heroes Never Die – co-scénriste Apolline Piccadaci

Another Me – co-scénriste Maryssa Rachel

Les Confidences de Raquel M – Série, co-auteure Maryssa Rachel

 

Membre du collectif SPAM (collectif de scénaristes), et de la Maison des Scénaristes.

Membre de la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants (FJPI).

 

 

- LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES :

 

Regina Demina, comédienne, scénariste et réalisatrice, elle joue le personnage d’Iris dans ce projet.

 

Regina

 

Née à Kaliningrad en Russie, arrivée en France à l’âge de quatre ans, Regina Demina grandit entre deux cultures : celle de ses parents – une mère pianiste, un père officier dans l’Armée rouge – et celle de son pays d’adoption. Sa sensibilité artistique la pousse très tôt à collaborer avec des artistes pointus de la scène française. Parallèlement, elle réalise des courts-métrages, dont « Die Frau ». Mais plus encore que la réalisation, c’est l’interprétation qui intéresse Régina Demina. Trois ans d’apprentissage dans différentes écoles lui ont permis de développer un jeu couvrant une large gamme d’émotions tout en restant naturel et spontanée.

 

Filmographie sélective:

Da Coda - Chloé Bourges (moyen métrage)

Bye Bye Blondie - Virginie Despentes (long métrage)

Trois cent pour cent - Comédienne / Réalisatrice (court métrage)

Salmacis - Comédienne / Réalisatrice (court métrage)

Pony girl R - Guillaume de Sardes – modèle marque de lingerie “Mise en cage”

Pocket-cabarel – Thomas Lewis

 

Cecile Friedmann, directrice de la photographie et associée de la jeune production indépendante « Goodstuff ».

Site internet: Chill Okubo

 

299530_268847826467317_1915128199_n

 

Vidéaste et photographe par ailleurs, Cécile affirme son expérience au fil des collaborations.

Dynamique, rigoureuse, technique, et artiste, Cécile a l'oeil et le savoir faire pour exprimer un concept fort.

Après avoir étudier à l'école I.I.I.S. (3is) elle multiplie les postes dans l'industrie cinématographique, d'électricienne à cadreuse, et signant en tant que chef-opératrice plusieurs clips et court-métrages, elle signe la lumière et les cadres des récentes productions de Goodstuff.

Jeune vidéaste, elle est selectionnée hors compétition au festival "filmpocket" et est projetéeau Centre Pompidou en 2008 pour son projet "A to Z".

 

Photographe de talent ( aka Chill O.), elle expose "Fukai Shizukesa" en 2011 lors des rencontres photographiques du 10e arrondissement sur la thématique du tsunami au Japon et rencontre une belle reconnaissance pour ses oeuvres.

Filmographie selective / direction photo:

Black M (Sexion d'Assaut) - Ugo Mangin. Screampark production.

You and me (Two bunnies in love) - Ugo Mangin. E. Belkeddar production.

Making of "Classique X collection, Parfum" (J-P Gaultier , sous la direction de J-B Mondino) - Ugo Mangin. Screampark production.

Un Art de famille –  Patience Priso. Comédie (48 Film Project)

Super heroes Never Die (teaser) -  Patience Priso.

Trois pour cent - Régina Demina. Candid and Young production.

Una Cartolina - Régina Demina. Candid and Young production.

À quoi servira la collecte ?

A produire 2 court-métrages contre l'homophophie galopante. Mais faire du cinéma coûte cher! Nous avons déjà démarré la production et toute l'équipe travaille bénévolement sur ce projet.

 

Pour le réaliser, nous avons besoin au minimum de 6500 euros pour lancer le tournage

 

Vos soutiens financeront :

- La location du matériel de tournage (caméra, objectif, travelling, éclairage).

- La location des décors, costumes et accessoires  

- Les frais de transport en région

- Les frais de cantine et de régie...

 

Si nous arrivons à obtenir PLUS que l'objectif fixé, nous pourrons lancer le tournage des deux films dans la foulée plus sereinement. Cela nous permettra la location de matériel plus sophistiqué, d'une plus grande qualité, et un meilleur confort pour l'équipe et prestataires sur l'ensemble du tournage.

 

Nous vous rermercions d'avance pour vos dons, commentaires, partages de nos pages facebook et kisskiss auprès de vos amis.

Vous aiderez une jeune production indépendante et professionnelle afin de conserver une liberté artistique, riche des différentes expériences de ces membres.

 

 

Thumb_579254_218590774928831_1195054730_n
Goodstuff

GOODSTUFF PRODUCTION SOUTIENT LE PROJET! Goodstuff a été crée en 2010, par Apolline Piccadaci, Patience Priso et Cécile Friedmann d’abord sous la forme d’un collectif qui regroupe divers talents de la communication, graphisme, de l’audiovisuel et du cinéma. En 2013, le collectif évolue en une société de production indépendante. Elsa Aloisio fait... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci pour les dernières nouvelles. Bon courage pour le montage :)
Thumb_default
Continuez le combat! Solidairement. Marcelle.
Thumb_default
Bonne chance à toute l'équipe et tous mes vœux de réussite pour ce beau projet!