Participez au financement de la 1ère tournée de l'Orchestre Philharmonique du Maghreb

Large_photo_choeur_opm_kisskiss1-1448449026-1448449033

Présentation détaillée du projet

TOURNÉE MAGHREB-FRANCE

 

En janvier 2016, le Chœur régional Vittoria d’Île-de-France, l’Orchestre Philharmonique du Maghreb et le Chœur Philharmonique du Maroc interprèteront le Requiem de Verdi, sous la direction de Michel Piquemal, lors d'une tournée inédite de concerts.

 

La musique est le langage universel par excellence pour faire rayonner les valeurs de partage et de fraternité entre les peuples.

 

C’est un véritable pont culturel que lancent entre les deux rives de la Méditerranée le Chœur régional Vittoria d’Île-de-France, le Chœur Philharmonique du Maroc et l’Orchestre Philharmonique du Maghreb avec 5 représentations exceptionnelles du Requiem de Verdi.

 

Cette grande première à la portée symbolique très forte mobilisera du 12 au 20 janvier 2016 170 acteurs de 4 pays différents. Au total, il y aura 3 concerts au Maroc et 2 concerts en Île-de-France.

 

Les concerts en France seront placés sous le Haut Patronage de Monsieur Jack Lang, ancien ministre de la Culture et président de l'Institut du monde arabe.

 

Cette tournée bénéficiera du talent de solistes prestigieux tels que Norah Amsellem, Clémentine Margaine, Philippe Do et Derrick Ballard.

 

LES ACTEURS DU PROJET

 

Le Chœur Vittoria et Michel Piquemal, porteurs de projet

 

Choeur_vittoria_au_maroc-1447848023

 

Le Chœur Vittoria et Michel Piquemal collaborent depuis plusieurs années à des projets transméditerranéens : tournée de concerts au Maroc en décembre 2013 avec l’Orchestre et le Chœur Philharmonique du Maroc autour de la Symphonie n°9 de Beethoven, concert avec le Cairo Celebration Choir sous la direction de Nayer Nagui en avril 2014 en Ile-de-France.

 

Michel Piquemal a pour sa part dirigé à de nombreuses reprises le chœur et l’orchestre de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée. A cette occasion, il a fait interpréter à des musiciens arabes et européens des œuvres du répertoire sacré catholique, des chants de la tradition orale arabe et des compositions hébraïques.

 

Cette collaboration avec l’Orchestre Philharmonique du Maghreb et le Chœur Philharmonique du Maroc souligne le souhait du Chœur de faire rayonner la musique en France et à l’étranger.

 

L’Orchestre Philharmonique du Maghreb et la Fondation Ténor pour la Culture

 

Photo_opm-1447847904

 

Après 18 années de présence active dans le domaine de la musique, les équipes de la Fondation Ténor pour la Culture souhaitent s’investir dans un nouveau projet d’envergure : la création d’un orchestre philharmonique maghrébin.

 

Ce nouvel ensemble maghrébin, qui a vu le jour en janvier 2015 est un bel exemple pour la construction d’un Maghreb uni et solidaire.

 

Lors de ses premiers concerts, en janvier 2015, l’orchestre, constitué de musiciens algériens, marocains et tunisiens issus des plus grands orchestres internationaux, fut dirigé par le chef franco-tunisien Fayçal Karoui. La soprano algérienne Amel Brahim-Djelloul et la pianiste marocaine Dina Bensaïd, toutes deux diplômées du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), ont également participé aux premiers concerts.

 

Cette formation, créée et impulsée par la Fondation Ténor pour la Culture, constitue une grande première dans la région.

 

Depuis sa création, la Fondation Ténor pour la Culture a pour objectif d’engager en propre et de soutenir plusieurs actions culturelles et artistiques au Maroc et de contribuer ainsi activement à leur développement.

 

La Fondation s’est dotée de moyens techniques, humains et financiers pour lancer, accompagner ou gérer directement des projets de grande envergure, étayant l’image d’ouverture et de modernité du Maroc.

 

Norah Amsellem, Clémentine Margaine, Philippe Do, solistes

 

Solistes_verdi-1447847580

 

Vantée par la revue Opera pour « sa capacité à émettre les pianissimi suraigus les plus éthérés et les plus parfaits  », Norah Amsellem a su se créer une place unique dans le monde de l’opéra. La saison passée, vous pouviez l’entendre dans le rôle de Liu dans Turandot de Puccini à l’opéra de Cincinnati, Micaela dans Carmen de Bizet au Deutsche Oper Berlin ou encore dans les Contes d’Hoffmann à l’opéra royal de Versailles.

 

Consacrée « révélation lyrique de l'année » aux Victoires de la musique classique 2011, Clémentine Margaine incarne cette saison Sara dans Roberto Devereux de Donizetti à l’opéra de Bilbao, Carmen dans l'opéra du même titre de Bizet au Teatro di San Carlo à Naples. En 2016, vous la retrouverez de nouveau dans Carmen au Four Seasons Centre de Toronto, à l’opéra de Sydney et au Deutsche Oper Berlin.

 

Très apprécié pour la « beauté de son timbre de ténor lyrique, ses demi-teintes raffinées et la pureté de son style » (Alan Blyth dans Opera), Philippe Do incarne entre autres cette saison Faust de Gounod, Gianni Schicchi de Puccini au Mainz Staatstheater (Allemagne) et Roberto Devereux de Donizetti à l'Ostrava National Theatre (République tchèque).

 

DATES ET LIEUX

 

Concerts des 12 et 13 janvier 2016 - Église Notre-Dame à Casablanca

Boulevard Mohamed Zerktouni - Casablanca, Maroc

 

Concert du 15 janvier 2016 - Théâtre National Mohammed V

Rue Al Mansour Ad Dahbi - Rabat, Maroc

 

Concert du 19 janvier 2016 - Théâtre de Longjumeau (91) – 20h30

20 avenue du Général de Gaulle 91160 Longjumeau

 

Concert du 20 janvier 2016 - Église Saint-Eustache (75) – 20h30

126 rue Rambuteau 75001 Paris

À quoi servira la collecte ?

CONTEXTE

 

Le Chœur Vittoria est subventionné par le Conseil régional d’Île-de-France et la Drac Île-de-France et reçoit le soutien de la Ville de Paris. Cependant, les subventions diminuent d'année en année. La Ville de Paris a notamment décidé de supprimer notre subvention d'un montant de 5 000 €.

 

Ce projet est exceptionnel et suppose des frais supplémentaires importants, notamment pour l’accueil de nos partenaires artistiques. Par ailleurs, il n’existe pas d’aides spécifiques pour ce type de projets.

 

COUT DE LA PARTIE FRANÇAISE DE LA TOURNÉE

 

Cette aventure nécessite un budget de 71 196 €.

 

Budget_tourne_e_kisskiss-1447845824

 

La part la plus lourde du projet est liée aux dépenses artistiques (47,5% du coût total), réparties entre les cachets des solistes, la location des salles, les frais d’assurance et la location des gros instruments.

 

La part logistique (35% du coût total) est dédiée aux transports et logements.

 

Enfin la part communication (17,5% du coût total) comprend la couverture média des concerts en France.

 

Les recettes prévisionnelles s’élèvent à 28 000 €. Il reste donc 43 196 € à la charge du Chœur, charge que le Chœur ne peut raisonnablement supporter.

Thumb_logo_r_seaux-1447770384
Choeur Vittoria

Le Chœur régional Vittoria d'Île-de-France est un chœur d'oratorio, dont le répertoire s'étend sur plusieurs siècles de musique. Basé à Paris, il est constitué d'une soixantaine de choristes amateurs de haut niveau. Créé en 1987 à l'initiative du conseil régional d'Île-de-France, le Chœur Vittoria est placé, depuis sa création, sous la direction de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
un bon exemple d’échange interculturel et une très belle oeuvre
Thumb_default
C'est super d'échanger la culture !