Aidez-nous à financer la publication d'un petit ouvrage qui tort le cou à bien des préjugés sur les ânes et sur les cancres. Merci.

Large_10565687_272301449629518_371976955_n-1439299747-1439299756

Présentation détaillée du projet

 

 

E526f2f46ac5a31a2442461a63f94750__3_-1439471137

Notre première rencontre à Seyne-les-Alpes (août 2010). Capucin et Capucine ont  alors deux ans.

 

Extrait du livre

 

"J’ai commencé ma vie scolaire sur le banc des ânes mais je n’étais pas alors un vrai âne. Je n’étais qu’un enfant qui trouvait la salle de classe ennuyeuse ; le regard y était emprisonné par plusieurs rangées de carreaux  peints en blanc qui empêchaient de voir ce qui se passait à l’extérieur. Je n’étais que ce sobriquet qui désigne, d’un préjugé tenace, l’élève qui refuse de suivre un maître chez qui il ne perçoit point de bienveillance. C’est bien le refus d’avancer sans consentement qui est au fond du problème. La mauvaise réputation de l’équidé aux grandes oreilles, comme celle du cancre, tient dans sa tendance réfractaire. Refuser d’obéir, voilà bien l’expression d’un esprit mauvais qui justifie sarcasmes et condamnation." 

 

 

 

 

 

 

93570a73869d4ca59ae310ca70077112__1_-1439472699

 

Proviseur, à la retraite depuis peu, je décide d'adopter deux jeunes ânes avec qui je partage beaucoup de mon temps. La familiarité au quotidien avec mes amis aux grandes oreilles va me donner envie d'écrire sur les préjugés qui frappent les ânes mais aussi sur ceux qui accablent le cancre qu'on affuble du bonnet d'âne. C'est l'occasion de revenir sur mon propre parcours scolaire et d'en tirer des enseignements qui ont toute leur actualité.

Convaincu que ma vie avec les ânes et  ma vie d'écolier malheureux peuvent intéresser mes amis connus et inconnus, j'ai adressé le manuscrit de mon ouvrage, "Comment je suis devenu un âne", à quelques éditeurs. Le comité de lecture de La Société des Ecrivains l'a retenu. 

Je m'apprête donc à le publier à compte d'auteur. 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

Détails des opérations à financer:

 

BUDGET     Frais d'édition (forfaitaires)  :  montage des pages, correction. illustration et montage de la couverture. Maquette définitive.  Edition/Diffusion en librairie  = 900€   .

Frais liés aux contreparties       Acquisition de 100 exemplaires papier du livre par l'auteur: 630 € ;  acquisition de 30 exemplaires numériques par l'auteur: 120€  Location d'une salle de conférence dans un hôtel 100€ . Tirage papier de photos: 50€  .   Frais de réception : 75€.     Frais divers (déplacements, communication): 100€.

Total: 1975€

 

- L'ouvrage  de 50 pages est édité à de 500 exemplaires (dans un premier temps) destinés aux librairies au format 110x175 mm, rogne trois faces; couverture en quadrichromie sur  papier couché de 250 grammes, avec pelliculage.

 

- Référencement du titre en librairie au niveau national;

 

- Diffusion numérique sur Ibookstore, Fnac, Amazon et Google.

 

Si la collecte dépasse son objectif, l'excédent sera reversé pour 25% à l'Association des Amis des Anes http://www.assoadada.fr/ et 25% aux Pupilles de l'Enseignement Public http://www.pep06.fr/. Les 50% restants seront employés à financer la publication d'un nouveau texte en préparation.

 

Thumb_10565687_272301449629518_371976955_n-1439301746
Nikaïa2048

Michel Gasiglia est né le 21 novembre 1948 à Nice. Il a effectué des études de philosophie. Il a enseigné cette discipline à Bouaké, comme coopérant, en République de Côte d'Ivoire puis à Nice. Il a ensuite effectué une carrière de chef d'établissement qui l'a conduit dans le Pas-de -Calais, dans les Alpes, dans le Var. Il a terminé sa carrière au lycée... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
J'ai eu la chance infinie de lire des extraits ... Je veux le lire en entier !!!
Thumb_default
Hâte de découvrir ton livre ! A bientôt sur St Martin Pierre et Caroline
Thumb_10565687_272301449629518_371976955_n-1439301746
Merci à Carole FATTAH pour son soutien aux "ânes".