Quai de Gare et autres histoires est un spectacle qui entremêle le cirque contemporain, le théâtre et la musique live dans un univers sixties. Pour achever notre création, prévue pour être fin prête au printemps, nous comptons sur vous, potentiels spectateurs de notre aventure ! Rejoignez-nous sur le quai de cette petite gare de campagne énigmatique, pour découvrir qui est le mystérieux homme au chapeau, ou pourquoi ce petit bout de femme en jaune semble lire dans les pensées des personnages...

Large_quai_gare_01_12_3_copie

Présentation détaillée du projet

Quai_gare_01_12_3_copie

 

             What ?

 

L'histoire de Quai de Gare et autres histoires :

Dans une petite gare de campagne, quelques voyageurs attendent leur train. Cette attente va amener chaque personnage à se dévoiler, sous la plume d'un narrateur énigmatique. Cette petite gare – finalement pas si anodine – va devenir le terrain d'une réflexion sur l'écriture, la destinée et les rapports sociaux.

 

 

             

             How ?

 

Nous avons choisi de combiner trois domaines artistiques sur scène.

L'écriture théâtrale a défini des personnages dans leurs désirs et leurs devoirs, la narratrice omnisciente nous parle de ce qui les traverse sur ce quai, pendant cette attente...

Le cirque et les corps viennent exprimer les rêves, les fantasmes et les élans des personnages. Le mouvement parle aux sens, quel que soit l'âge du spectateur.

Et le trio de musiciens, aussi acteurs et parfois circassiens, en live, donne au tout une note sixties jazzy et improvisée.

Sur le quai, tout se combine et se mêle, donnant un objet détonnant et coloré.

N'oublions pas : nous sommes en 1963 !

 

Tiz_stef_noir_et_blanc

 

 

                            Who ?

 

Nous sommes 7 artistes du Collectif Dix par Être dans Quai de Gare et autres histoires :

 

Marie Godart, auteure et comédienne : inspirée par les relations humaines et le quotidien, elle écrit en permanence, même quand elle ne tient pas de stylo. Pour Dix par Être, elle a prêté sa plume, et jouera l'auteure-narratrice un brin sociopathe, pas vraiment un rôle de composition !

Claire Ningres, voltigeuse, cordiste et comédienne : tête artistico-pensante, en même temps qu'aérienne et comédienne, elle permet à chacun de trouver son rôle sur et en dehors de la scène. Claire apporte sa gouaille ravageuse à un personnage unique en son genre, le seul qui osera... enfin, vous verrez bien !

Tiziana Curchod, trapéziste et danseuse : au sein du collectif , sa tête bien pleine et sa corporalité au service de l'émotion alternent entre des propositions chorégraphiques expressives, des mises en scènes inspirées et une organisation sans faille. Ici, Tiziana joue un personnage aérien et attachant, un pari gagnant pour cette mordue du mouvement...

Stéphane Le Bigot, acrobate et porteur : Stéphane apporte au sein du collectif un humour ravageur, une pédagogie fédératrice et un équilibre tellurique de porteur. Son personnage est devenu le pillier autour duquel tout le monde tourne et se (dés)organise.

Arthur Tourenne, "porteur batteur machinoisement orchestral" : Arthur conçoit avec ses deux acolytes l'ambiance musicale de la création à venir, teaser inclus, et apporte sur scène son énergie débordante et ses porté(e)s volontaires. C'est notre clown revisité, tour à tour touché, touchant et amusant.  Quentin Daniel, compositeur, guitariste et multi-instrumentiste : dans le collectif, le foisonnant Quentin vient former un trio efficace avec Arthur et Matéo ; ses notes aux inspirations multiples et un personnage polyvalent viennent alimenter l'univers sixties du spectacle. Mais qui est donc cet étrange balayeur, qui semble oublié de tous et connaître chacun ?

Matéo Langlois, compositeur, chanteur, saxophoniste et multi-instrumentiste : notre dernière recrue du trio musical, et pas des moindres, donne sa tonalité chaude et swingante au spectacle. Avec son personnage de marin en cavale, saxophoniste et chanteur, sur scène, Matéo est la cerise sur notre gâteau.  

 

Autour des artistes gravitent plusieurs personnes dont l'aide est précieuse :

Damien Guizard : scénographe, photographe et conseiller avisé

Léa Ningres : aide diffuseuse et nounou câline du bébé de la compagnie

Manuel Siabato : monteur vidéo de notre teaser 

Julien Friha (Blackcatz Production) : réalisateur des plans de répétition/d'interviews. 

Thomas Armengaud (Blackcatz Production) : monteur des images de répétition

Tous apportent au collectif des compétences différentes et complémentaires...

 

                                                    [Plus de détails sur www.dixparetre.com]

 

 

 

Ci-dessous, quelques images d'entraînements circassiens à Toulouse... en attendant plus de vidéos spectaculaires !

 

 

           

           Where ?

 

Nous répétons le spectacle depuis août 2011. Nous avons fait des résidences de création dans l'ouest de la France, de Saumur (Cie Mesdemoiselles) à Toulouse (La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l'itinérance) en passant par Cugnaux, Valence d'Agen et Saint-Girons (Résidences privées)

Nous avons une résidence à venir en avril à Tarnos avec l'association Cirko-Aqui-Music.

Le Théâtre de l'Etang, proche de Perpignan, nous accueillera durant l'automne pour adapter la création au jeu en salle.

 

Marie_stef_arthur

 

                           Extrait de Quai de gare et autres histoires,

                                                                          Roman de gare mis en corps

 

Hector s'avance sur la scène-quai, et s'assoit à sa place en bout de banc.

 

Voix off : Comme tous les matins depuis 1825 jours, Hector passe le guichet, rentre sur le quai de la gare, s'assied et attend le train de 8h28, voilà tout.

 

Joséphine entre en scène, un peu essoufflée, et s'avance sur le quai. Les deux personnages se saluent. Joséphine observe Hector et le quai, puis va s'asseoir à l'autre bout du banc et pose sa valise.

 

JOSEPHINE, s'avançant en avant scène :

  "N'oublie pas de prendre du pain ce soir. N'oublie pas de prendre du pain ce soir. "N'oublie pas de prendre du pain ce soir" : la femme d'Hector le lui répète tous les matins. Ensuite, elle lui dit "au revoir", avec ses deux mômes pleins de Banania.

Hector a déjà mal au crâne, mais il aime ce moment où il est là, sur le quai, à attendre. Parce qu'ici, il n'y a aucune responsabilité, aucune bataille, il n'y a que le sifflet du chef de gare , que le ronronnement de la motrice du train.

Il l'aime bien, Hector, son train-train. C'est un homme qui aime vraiment ses habitudes.

Joséphine se déplace en centre scène. Alors l'habitude, eh bien c'est une technique d'économie d'énergie. La réflexion s'amenuise, c'est l'habitus qui prend le dessus, le quotidien devient mécanique et laisse la tête libre. Mais libre de quoi, au juste?

 

Voix off : Hector achète son pain dans la meilleure boulangerie de la ville, au 3 bis rue Victor Hugo, à côté des bureaux où il travaille.

 

Camille entre en scène, accueillie par un sourire discret de Joséphine.

[...]

Jean-Edouard entre à son tour, avec toute sa batterie sur son dos, et attend.

Il va commencer à être un "brin nerveux", à battre la mesure, à poser des éléments de sa batterie, à faire tomber ses baguettes. on va percevoir ses "côtés minutieux et maladroit" à travers un numéro de clown.  Jean-Edouard installe petit à petit sa batterie, puis enchaîne avec son numéro de mât chinois.

Musique: pendant le numéro de mât, Lionel joue de la contrebasse et Matéo du saxophone.

 

JOSEPHINE, en avant-scène, pendant le début du numéro de mât :

 Jean-Edouard pense que le monde a un mode d'emploi, comme les instruments qu'il maîtrise. C'est un créatif naïf, un rêveur sans peurs. Quand ses copains le traitent de puceau il dit que c'est "faux", qu'il a "vu des films". D'ailleurs, l'aventure, le road trip, c'est ce qui l'inspire, c'est ce qui l'a poussé à partir. Jean-Edouard croit au destin, il est porté par son rêve américain. Son objectif n'est pas de "fonder une unité de vie rentable". Quelques années après Hector qui, lui, marche dans les pas de son père, Jean-Edouard aspire à vivre d'amour et de blues.

 

Voix off : Jean-Edouard a vu tous les films de Marlon Brando et avoue pudiquement admirer Marilyn.

 

[...]

 

JOSEPHINE, en voix off, au début du trio dansé acrobatique sur le banc :

La distance qui s'établit entre les occupants d'un lieu de transition leur permet de pouvoir fuir une menace éventuelle. Mais sur un quai de gare bondé, compte tenu de l'espace disponible, il est impossible de s'éloigner d'autrui autant que nécessaire. Le stress augmente avec la sensibilité à l'entassement: plus on aurait besoin d'espace, moins il s'en trouve disponible. Paradoxalement, les lieux d'attente les plus peuplés, comme les quais de gare, sont des espaces sociofuges qui ne favorisent pas le contact entre individus. La disposition des sièges, qui place les usagers côte à côte, empêche tout contact visuel entre eux et donc toute communication.

 

 

Pieds_mains_sol

 

À quoi servira la collecte ?

A ce jour, le projet ne perçoit aucune subvention et s'autofinance.

Pour mener à bien notre création, nous avons besoin de vous ; pour l'acquisition du matériel suivant:

 

1000€ sont pour achever la scénographie

800€   seront investis dans du matériel de sonorisation

500€   iront à 2 costumes nécessitant une création sur mesure et adaptés à la pratique du cirque

200€   serviront à investir dans du matériel technique pour notre portique aérien

300€   nous aideront à développer des outils de communication...  

Total : 2800€

 

Si nous dépassons notre objectif, cela nous aidera à financer les frais de déplacement pour notre prochaine résidence de création et nous pourrons encore perfectionner certains costumes !

 

 

 

Thumb_dsc04544
Le collectif Dix par être

Tout le collectif est devenu peu à peu le porteur du projet, sous l’impulsion de Claire et Marie. Le collectif Dix par Être, est, pour nous, jeunes artistes, une aventure [ré]créatrice, une façon de vivre au plus fort cette existence terrienne. Depuis mai 2011, nous nous sommes reliés autour de trois pôles de compétences, trois lignes de force :... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
ahhhh vivement la date du spectacle!
Thumb_default
coucou tout le monde, on vous souhaite pleins de belles représentations et on a hâte de venir vous voir. pour le cd des musiques du spectacle on pourra peut être l'acheter après si c'est possible. en tout cas objectif atteint pour vous : il n'y a plus cas. gros bisous. la famille ricolo
Thumb_dsc04544
99 %!! Wa-ouh !! Merci à tous pour vos encouragements et vos généreux dons ! On vous aime aussi ;-) A très vite ! Love, The Collectif