Participez à la création d'une coopération Sud-Sud inédite à travers le partage des valeurs de l'agro-écologie !

Large_photo_couverture_finale-1455688701-1455688747

Présentation détaillée du projet

Contexte-1455536698

Suite à la création d’une ferme expérimentale en agro-écologie en Inde, nous sommes une équipe de l’ONG franco-indienne INDP à vouloir partager et reproduire cette initiative auprès de deux associations partenaires en Afrique qui en ont exprimé la demande ! 

Sch_ma1-1455345354

 

Projet-1455536728

Nous avons pensé le projet sur deux ans, de 2016 à 2018, autour de trois missions de terrain au Cameroun et en RDC. Les deux villages concernés sont : Pitti Gare au Cameroun (à 35 km de Douala, région du Littoral) et Kinseki en RDC (à 50 km de Kinshasa, région du Bas Congo). A savoir que ces deux villages comptent environ 500 habitants, ne disposent d'aucun système d’électrification et d’aucune structure de santé.

Fl_che-1455537001

 

_quipe-1455536747

AUGUSTIN BRUTUS JAYKUMAR, fondateur et directeur d’INDP

 

Augustin-1455189048

 

La vocation d’Augustin Brutus s’est déclarée assez tôt, lorsque le jeune Franco-Indien prend conscience de la misère qui l’entoure à Pondichéry. Après des études en France, il œuvre pendant quatre ans pour l’association Frères des Hommes et en devient le directeur pour l’Asie. Déçu par la distance qu’il ressent entre cette organisation et les populations, mais aussi par le déficit de projets concrets, il fonde ses propres ONG comme INDP (Intercultural Network for Development and Peace), qui opère dans le domaine de l’éducation et de la formation, et BRWD (Base for Rural Women Development), avec son système de microcrédit permettant l’émergence de microentreprises.

 

AUDREY SAID HACHIM, directrice de l'association AJIRA 44 (gestion de projets de développement territorial, animation d'ateliers d'éducation populaire, etc.) et ancienne stagiaire d’INDP

 

Audrey1-1455189880  

« Construite et passionnée par la rencontre des cultures, les danses du monde et l'intervention sociale, j'ai trouvé au sein d'INDP une approche les reliant avec cohérence : le développement holistique. J'ai alors à mon retour réinvesti cette force d'action auprès de la jeunesse des quartiers sensibles nantaise par le biais de l'éducation populaire, de l'insertion sociale et professionnelle et de la solidarité internationale. A travers ce projet, je veux vivre une nouvelle expérience sous le signe de l'échange de savoirs. Un modèle à partager, une pierre de plus à l'édifice de la création d'un monde lié et juste. »

 

MEGANE VECHAMBRE, étudiante ingénieure agronome à Montpellier et ancienne stagiaire d’INDP

 

Meg1-1455190011

 

« Agronome en formation et à la recherche de modèles alternatifs, travailler avec INDP en Inde a été une expérience particulièrement enrichissante. Je suis donc d’autant plus motivée à prendre part à la construction de liens entre pays du Sud à travers ce nouveau projet avec l’Afrique. Participer à la création d’échanges entre ces pays et avec des acteurs motivés mais souvent trop peu appuyés sur le terrain, est, pour moi, un moyen fort d’inscrire des actions dans une dynamique de changement durable. Sans parler bien sûr de la richesse que cela m’apporte personnellement d’aborder les problématiques agricoles dans un environnement stimulant et interculturel ! »

 

Pourquoi cette équipe ?

 

Depuis l'Inde et à partir d'une rencontre interculturelle au sein d’INDP, nous avons donc formé un groupe pluridisciplinaire. Ensemble, nous avons décidé :

 

     x D'unir nos ressources rassemblant l'expertise de son fondateur et directeur Augustin Brutus Jaykumar et les compétences techniques et artistiques de ses deux stagiaires ;

     x De renforcer la coopération des pays du sud en reliant l'Inde, le Cameroun et la RDC ;

     x De soutenir les alternatives agricoles pour qu'elles deviennent les solutions de demain.

 

Pour nous, il ne s’agit plus seulement d’informer et de sensibiliser le grand public face à ce type d’initiative - de nombreux documentaires existent déjà - mais de créer du lien entre des acteurs prêts à s’engager, en soutenant et en renforçant leurs actions sur le terrain !

 

Origine-1455536778

 « Nous mettons en place depuis des années, avec mon équipe et mes partenaires, de nombreux projets de développement principalement destinés aux populations marginalisées, de l’Inde comme d’ailleurs. Au fil de mes rencontres, j’apprends à identifier des besoins, des attentes.

 

C’est en Afrique, au Cameroun puis en RDC, que j’entends des paysans demander du soutien pour faire de leurs fermes des modèles pour leur entourage, pour les générations futures. Cette demande rejoint l’approche d’INDP, sans parler du fait qu’il existe entre l’Inde et ces deux pays africains des similitudes évidentes en matière de climat, de conditions du sol et d’agriculture !

 

Nous débutons en octobre 2015 la construction d’une ferme expérimentale en agro-écologie dans la région du Tamil Nadu (Inde du sud) avec des agriculteurs intéressés. Cette ferme est  destinée à devenir un outil de formation pour les paysans de la région, et elle sert de base à l’élaboration de supports pédagogiques de vulgarisation des pratiques agro-écologiques.

 

Dsc_0007-1455259894

FERME D'INDP A MOUNJAR (TAMIL NADU, INDE DU SUD) DÉBUT 2016

 

C’est l’occasion pour moi de relancer mes partenaires africains. Pour bien répondre à leur demande, je cherche d’abord un technicien capable de les former en français aux pratiques agro-écologiques, technicien qui doit être doublé d’un animateur pour les aspects information et sensibilisation. Je me tourne alors vers mes anciens stagiaires, formés en Inde et qui connaissent les principes de l’ONG. Deux personnes volontaires et motivées se joignent à moi ; Audrey et Mégane. Au lendemain de la COP21, ce projet est pour nous trois une occasion à ne pas laisser passer ! »

 

Agro_co-1455458295

Des enjeux climatiques actuels est née la nécessité de repenser les modèles agricoles. Plusieurs personnes l’affirment : l’agro-écologie peut nourrir l’humanité sans détruire la planète.

 

Par exemple, Olivier De Schutter démontre que l’agro-écologie peut doubler la production alimentaire de régions entières en dix ans, tout en réduisant la pauvreté rurale et en apportant des solutions au changement climatique (Olivier De Schutter, Rapport du Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, 2011). C’est en s’appuyant sur les trois piliers que sont la viabilité économique, le développement de lien social et le respect de l’environnement qu’elle devient une solution évidente face aux enjeux de notre génération.

Agro_co2-1455010664

 

NOS PARTENAIRES

 

Le Cercle des Ingénieurs Congolais de France (CEICF)

 

Logo_ceicf-1454995238

 

Cap Sud Emergences (CASE)

 

Logo_case-1454995254

 

Avec le soutien technique de :

 

- Le collectif d’étudiants en agronomie « Les Agro’nautes » (lien Facebook)

 

- L’association AJIRA 44 (ou encore sur Facebook)

À quoi servira la collecte ?

POUR VOUS - LES 2 BONNES RAISONS DE NOUS DONNER UN COUP DE POUCE :

 

* Participer au lancement d’un projet de solidarité internationale entre pays du sud ;

* Participer à la diffusion et application des principes liés à l’agro-écologie, destinés à permettre l’accès à une nourriture de qualité pour des paysans à faible niveau de revenu tout en préservant leurs outils de travail ; la terre et son environnement.

 

Dsc_0114-1455273302

FERME D'INDP A MOUNJAR (TAMIL NADU, INDE DU SUD) DÉBUT 2016

 

POUR NOUS :

 

C’est le financement de la 1ère mission au Cameroun et en RDC prévue pour juillet 2016. INDP et chacun de ses partenaires africains apportent leur propre contribution en prenant en charge une partie des frais de la mission, ce qui n'est cependant pas suffisant pour la mener à bien. 

 

Voici donc les postes pour lesquels nous sollicitons votre aide (pour 10 jours de mission et 3 personnes) :

 

BILLETS D'AVION : 4100 

DÉPLACEMENTS SUR PLACE : 100 

NOURRITURE : 180 

LOGEMENT : 300 

SUPPORTS DE TRAVAIL (livrets pédagogiques, matériaux divers, reportage vidéo, etc.) : 600 

COMMISSION KISSKISSBANKBANK (8% TTC du montant de la collecte, pour nous ) : 420 

 

            > POUR UN TOTAL DE 5700 

 

A SAVOIR : INDP est une association d'intérêt général et nous vous délivrerons sur demande un bordereau vous permettant d'obtenir une réduction d'impôts à hauteur de 66% des sommes versées. 

 

Ex :

Un don de 10 € vous coûte seulement 3,84  .    

Un don de 25 € vous coûte seulement 8,5 €.

Un don de 100 € vous coûte seulement 34 €.

Etc.

 

Si nous dépassons l'objectif fixé, la collecte servira à financer :

 

- L'organisation des missions de terrain suivantes prévues pour 2017 et 2018

- La mise en place de projets similaires chez d'autres agriculteurs intéressés au Cameroun et/ou en RDC

- La mise en place de projets similaires dans d'autres pays d'Afrique !

 

Pourquoi un financement participatif ?

 

K15538362-1455274510

 

 

Pour chacun de ses projets, INDP fait le lien entre trois intervenants qui se choisissent pour travailler ensemble : une communauté qui exprime un besoin, INDP et un ou plusieurs donateurs. Aujourd’hui, c’est de vous que nous avons besoin pour soutenir le lancement d’un projet d’une ampleur nouvelle, pour l’ONG comme pour ses partenaires africains qui ne demandent qu’à être appuyés dans leur démarche !

Thumb_indp_logo-1454998732
INDP

INDP s’engage depuis sa création en 1999 par Augustin Brutus Jaykumar dans le soutien et l’accompagnement des populations vivant sous le seuil de pauvreté en Inde (dalits et tribaux), prioritairement en milieu rural. Ses programmes sont basés sur une approche holistique du développement avec la prise en compte des aspects qui touchent à la vie de l’être... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour votre projet ! Bonne chance
Thumb_default
Vas y poulette, on va remuer les troupes
Thumb_default
Nos vœux de réussite de votre projet vous accompagnent. Jean et Françoise