Depuis le Mali, la parole des sages et les traditions ancestrales sur votre ordinateur ou dans votre smartphone !

Large_teaserquandlevillageserevei

Présentation détaillée du projet

Les nouvelles technologies de la communication (NTIC) et les traditions ancestrales peuvent apparaître comme deux mondes opposés.

 

J'ai décidé de les réunir dans le projet "Quand le village se réveille".

 

Il s'agit d'un projet de collecte et de diffusion des traditions et de la culture malienne des villages, à travers des textes, des images, des vidéos et des témoignages des sages, diffusées et préservées grâce aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. 

 

Filage traditionnel, pays Dogon, mai 2014

 

 

Des activités traditionnelles telles que la production du beurre de karité, le cardage et le filage du coton à la main par les femmes, le battage du mil à la main par les hommes et beaucoup d'autres activités traditionnelles et culturelles se tenaient dans les villages.  

 

Toutes ces activités étaient accompagnées de cérémonies, de danses et chansons traditionnelles qui occupaient une place importante dans notre société. Aujourd'hui, ces activités ne se font plus à la main, mais avec des machines modernes. Elles ont réduit le temps de travail, mais en contribuant en même temps à accélérer la disparition de ces évènements culturels dans nos villages.

 

 

L’Afrique est un continent d’oralité

 

Les connaissances traditionnelles et culturelles se transmettent de bouche à oreille et de génération en génération au Mali. Aujourd’hui, via les technologies (surtout les téléphones) dans les villages, les jeunes passent une grande partie de leur temps à écouter de la musique, à regarder des vidéos sur leur écran et n’ont plus le temps de s’assoir à côté des sages pour apprendre ces connaissances africaines

 

Il est alors nécessaire et urgent de préserver ce riche patrimoine culturel malien mais en l'adaptant aux nouvelles technologies, qui deviennent alors alliées de la préservation et de la diffusion des traditions et de la culture.

 

Un exemple de question sur la culture Dogon au Mali posée sur la page Facebook du projet.

 

Le projet a pour objectif de sauver les traditions et la culture malienne en voie de disparition  du monde moderne et de les diffuser via un blog et une application smartphone accessible à toutes les générations. 

 

Pour atteindre cet objectif, le projet consistera à :

 

- Installer des équipements informatiques et des panneaux solaires dans trois (3) villages  de trois (3) régions différentes du Mali (Tombouctou, Kayes, Ségou), à la culture différente.

- Donner accès à Internet dans ces villages à partir des clés 3G

- Former cinq (5) personnes de chaque village à la prise de photos, de vidéos, à l’enregistrement sonore et à la mise en ligne des contenus.

Ces jeunes habitants recrutés dans les trois villages seront les points focaux du projet. Ils animeront les comptes de réseaux sociaux du projet avec des articles, des images, des vidéos, des sons, des témoignages de sages, depuis leurs différentes localités.

Le projet comprend également l’organisation d’une fête en ville avec démonstration de la culture villageoise par des vidéos, des photos et des témoignages des sages réunis dans les villages. Elle est destinée au grand public et particulièrement aux enfants des villes, pour qu'ils n'oublient pas leur culture; L'événement aura lieu dans la capitale Bamako.

1606943_244463225754736_6599873836369347858_n

Que veulent dire ces lignes ? Il faut préserver le sens caché des carrés de prédiction, et seule la parole des sages peut permettre de transmettre ces trésors aux nouvelles générations.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à assurer :

 

Le matériel : L’achat de trois ordinateurs ou tablettes neufs ou d'occasion, des panneaux solaires, des batteries, des convertisseurs, des régulateurs, des clés 3G, des forfaits Internet, d'appareils photos numériques, de dictaphones.

 

Les déplacements : Les  frais de transport et de séjour du concepteur du projet pendant les formations dans les villages.

 

 

Thumb_boukarykonate
Fasokan

Boukary KONATE Enseignant et blogueur à Bamako, au Mali. Pionnier des blogs et réseaux sociaux au Mali, Boukary Konaté blogue et tweete en français, anglais et bambara (langue africaine). Il est formateur aux nouveaux médias et consacre beaucoup d'énergie à préserver la langue et les traditions de la culture rurale du Mali sur le Web (Contes,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_boukarykonate
Merci beaucoup boreya pour ce commentaire et pour votre soutien au projet.
Thumb_default
Projet interessant, Compagnie Boreya vous suit :)