Aidez-nous à financer ce court-métrage, un voyage quantique à la recherche de nos origines, une plongée vertigineuse entre science et religion.

Large_quantique_affiche_kkbb-1490812471-1490812489

Présentation détaillée du projet

La physique quantique fait peur, elle peut même rendre fou ceux qui ne la comprennent pas, c'est-à-dire l’immense majorité des gens dont je fais partie. Aussi obscure soit-elle, elle n’en demeure pas moins passionnante pour qui se donne la peine de faire le premier pas. Car elle permet de changer notre manière fondamentale de voir les choses. Et pour un cinéaste, elle propose de nouvelles possibilités narratives exaltantes à mettre en scène.

 

Quantique_moodboard_med-1490788186

                                                    Moodboard

 

Ce projet n’a pas pour but de donner un cours de physique ou de vulgariser des formules mathématiques complexes. J'ai puisé mon inspiration dans diverses interprétations philosophiques de la mécanique quantique. Je n'ai donc aucunement la prétention d’être scientifiquement crédible, comme je ne veux pas non plus faire l’apologie des pseudo-sciences et autres doctrines paranormales. Ce récit, qui est avant tout une fiction, décrit l’histoire de deux hommes que tout sépare, deux destins qui finalement se rejoignent par le biais de la physique quantique. Je parle donc avant tout de l’humain, de ses doutes, de ses blessures. Vouloir relier cette histoire à celle de l’Univers, c'est bien-sûr quelque peu prétentieux. Mais je n'ai pas d'autre ambition que de décrire une vision, sans doute naïve, de l'infini, et faire en sorte que vous trouviez peut-être aussi la vôtre. C'est ce qui fait selon moi la force de la science, et de la physique quantique en particulier, loin des formules complexes et des lois dogmatiques... elle nous incite à rêver plus pour imaginer d’autres réponses.

 

 

Synopsis

 

Éminent théologien spécialisé en physique quantique, le Père Charles Everett a été chargé par le Vatican de mettre au point une sphère quantique. Capable de piéger les photons virtuels issus du vide, cet appareil pourrait permettre d’entrevoir l’univers primordial antérieur au big-bang, avant l’apparition du temps et de l’espace. Le Vatican espère ainsi prouver l’existence de Dieu par des moyens scientifiques et relancer un culte en perte de vitesse.

 

Pour faire aboutir son projet, Charles a eu recours aux travaux de Luka, un astrophysicien de renommée mondiale, mais aussi un athée convaincu. Et en décidant de lui montrer la sphère, bravant ainsi le secret absolu imposé par le Vatican, Charles va provoquer la colère de ses supérieurs. Une initiative qui pourrait bien précipiter les évènements.

 

 

Pourquoi ?

 

De 2009 à 2013, Le satellite PLANCK a analysé les rayonnements primordiaux de l’Univers, ce que l’on appelle plus communément le « fond diffus cosmologique ». Les premiers résultats viennent d’être publiés, et les découvertes qu’ils annoncent mettent en ébullition le monde scientifique. On peut même envisager de franchir un jour les frontières de notre univers. Qui avait-il avant le big-bang ? Qu’y-a-t-il au-delà de notre espace, et donc du temps ? Une nouvelle discipline a vu le jour : l’exocosmologie, la cosmologie des autres univers. Car le nôtre n’est peut-être pas unique.

 

A l’autre extrémité de la science, dans le monde de l’infiniment petit, la mécanique quantique bouscule elle aussi notre vision des choses et nous plonge dans de déroutantes interrogations. Le temps et l’espace aux échelles plus petites ne correspondent plus à notre monde macroscopique. Les certitudes sont balayées, les convictions sont ébranlées. Et nous nous retrouvons tous face au même mur infranchissable, celui de l’incertitude et du doute.

 

Etant moi-même rationnel et pragmatique, je défends la démarche purement scientifique qui évite les dérives de toutes sortes. Mais quel scientifique peut passer sa vie à étudier les mécanismes qui nous entourent sans jamais se poser la question de leur origine ? Explorer seulement le « comment » sans s’intéresser au « pourquoi », et s’interdire ainsi toute réflexion métaphysique, me semble dangereux. Car cela peut mener à la frustration, celle qui aboutit le plus souvent aux dérives sectaires et fanatiques. Ce besoin vital de réponses se retrouve chez les croyants et conduit aux mêmes extrémités si les explications restent dogmatiques.

 

C’est donc sans doute la raison première de ce projet, de cette histoire : analyser ce qui divise autant le scientifique et le religieux, et émettre au final l’idée qu’ils sont peut-être plus proches qu'on ne le pense.

 

 

Le chef opérateur

 

Au cinéma la lumière a un rôle à jouer et doit servir le propos. Dans Quantique elle représente la connaissance, la vérité qui tente constamment de percer l’obscurité d’un ancien monastère, dernier vestige d’une pensée moyenâgeuse. Un contraste appuyé, un clair-obscur qui est une composante essentielle de mon univers visuel.

 

Quand j’ai rencontré Sylvain Rodriguez pour la première fois, j’ai été marqué par sa passion de l’image et sa façon d’en parler. Les défis ne lui font pas peur, et je suis sûr qu’il pourra expérimenter des choses nouvelles, prendre les risques nécessaires pour se démarquer et matérialiser à l’écran ma vision.

 

http://www.sylvainrodriguez.com/

 

             Sylvain-1490789263

 

 

La musique

 

Cinéma et musique sont pour moi indissociables, et Alex Cortes aura la lourde tâche de donner un supplément d’âme aux images. Ce n’est pas un choix au hasard, car Alex sait marier comme personne les sons numériques aux instruments plus classiques. Un choix judicieux pour mettre en valeur les relations intimes et complexes entre science et religion.

 

https://soundcloud.com/virtual-scores-orchestra

 

              Alex-1499090536

 

 

Le casting

 

Arben Bajraktaraj dans le rôle de Luka.

 

Arben_bajraktaraj_kkbb-1490812731

 

Filmographie

 

2016     « Lost Exil » Fisnik Maxhuni

2015     « Money » Gela Babluani

             « Mon nom à Pigalle » Hamé & Ekoué

2013     « Eidolon » Balthazar Auxietre

             « La mante religieuse » Nathalie Sarracco

             419 Eric Bartonio

             « Josephine » Agnès Obadia

2012     « L’homme qui rit » Jean-Pierre Ameris

             « Redemption » Alexia Oldini

             « Superstar » Xavier Giannoli

2011     « Whoman who brushed off her tears » Teona Mitevska

             « Mains armées » Pierre Jolivet

             « La cité rose » Julien Abraham

2010     « The hero » Luan Kryeziu

             « Des dieux et des hommes » Xavier Beauvois

             « Polisse » Maïwenn

             « Le jour de la grenouille » Beatrice Pollet

2009     « Harry Potter and the deathly hallows » David Yates

             « Elle s’appelait Sarah » Gilles Pacquet-Brenner

             « Liberté » Tony Gatliff

             « Verso » Xavier Ruiz

2007    « Harry Potter and the order of Phoenix » David Yates

             « Taken » Pierre Morel

             « Les insoumis » Claude Michel Rome

             « Edenlog » Franck Vestiel

1999-2004 « Les chevaliers du ciel » Gérard Pires

                   « Solidtaire » Bahram Gueranfar

                   « La chatte à deux têtes » Jacques Nolot

                   « La mécanique des femmes » Jérome de Missolz

 

http://www.arbenbajraktaraj.net/

 

 

Ivan Gonzalez dans le rôle de Charles.

 

Ivan_gonzalez-1490791070

 

Filmographie

 

2017      « Cold Skin » - Xavier Gens

2016      « The crucifixion » - Xavier Gens

2016      « Achoura » - Talal Selhami     

2013      « Open windows » - Nacho Vigalondo

2011      « The Divide » - Xavier Gens

2011      « Errors of the human body » - Eron Shean

2007      « Taxi 4 » - Gérard Crawzyck

2005      « El borde del tiempo » - Jorge Rocca

2000      « Rockabilly » - Sebastian de Caro

2000      « Chicos ricos » - Mariano Galperin

1997      « Sabes nadar ? » - Diego Kaplan

1995      « Caleuxhe : La nave de los locos » - Ricardo Wurlicher

 

 

 

Les décors

 

Le tournage aura essentiellement lieu en studio, dans des décors minimalistes. C’est la sphère quantique qui capitalisera l’essentiel des moyens. Le découpage, les plans choisis permettront d’économiser les besoins et de limiter les coûts. Mais un décor en dur, même partiel, est essentiel.

             Photo_montage-1490790215

                              Photomontage de la sphère quantique

 

Une journée de tournage en décor naturel est également prévue, dans une cathédrale. En plus d’apporter une « production value » au projet, cela permettra d’appuyer l’atmosphère oppressante d’un lieu fermé, cloîtré, que la lumière extérieure tente par tous les moyens de pénétrer. Comme les prémisses de la vie qui illuminent l’espace, la sphère quantique doit pouvoir éclairer un édifice chargé d’histoire, et par son biais un obscurantisme toujours d’actualité, qu’il soit religieux… mais aussi parfois scientifique.

 

Decor_monastere-1490790368

 

7-2-1490790400

 

 

Le chef décorateur

 

Marc Pacon se chargera des décors en studio, dont l’impressionnante sphère quantique.

 

Durant 10 ans Marc a vécu sur les plateaux de Cinéma, "Elisa" ou "les Enfants du Marais" de Jean Becker, "Le Créateur" d'Albert Dupontel, "Le prince du pacifique" d’Alain Corneau ou "Une chance sur deux" de Patrice Leconte, ce ne sont que quelques uns des réalisateurs avec qui il a eu le plaisir de travailler, d'apprendre et de comprendre le dur labeur de Décorateur et de créateur d'effets spéciaux.

 

A présent il se consacre presque exclusivement à aider et soutenir par son travail et son expérience les nouveaux réalisateurs et leurs projets courts ou longs, espérant apporter par son vécu et son savoir faire, la touche qui permettra à leurs films de trouver leur place et à un nouveau cinéma de prendre corps.

 

http://legendesinterieures.blogspot.fr/

                Marc_pacon-1503065740

 

 

Les effets spéciaux

 

Les effets spéciaux sont un défi technique pour un court-métrage. Dans Quantique ils doivent apporter le souffle et la démesure inhérents à un tel projet. C’est pourquoi le nombre de plans sera réduit, mais chacun d’entre eux doit marquer les esprits.

 

L’utilisation d’éléments réels peut permettre d’éviter le manque de réalisme du tout numérique, d’y ajouter de la poésie. C’est ce que je veux obtenir pour mon projet : une vision magnifique et fantasmée, mais aussi crédible, de l’univers. Pour un résultat optimal, il me semble donc judicieux d’incorporer aux effets spéciaux numériques des clichés haute définition des instruments astronomiques les plus récents, la plupart du temps libres de droit. Et pour le reste il n’y a pas de mystère, il faut des gens compétents, du temps… et donc bien-sûr de l’argent.

 

Tree_of_life10_min-1504965576

 

Lagoon_nebula_min-1504965807

 

2-1490790501

 

Andromede_min-1504966012   

 

 

Storyboard

 

J'ai réalisé un storyboard complet en 3D. C’est ma méthode de travail pour bien préparer les choses en amont et perdre le moins de temps possible pendant le tournage. Voici quelques plans emblématiques.

 

Shot_25_-_scene8_plan4_35mm-1490790829

 

Shot_29_-_scene9_plan2_50mm-1490790838

 

Shot_32_-_scene9_plan4-2_75mm-1491055093

 

Shot_37_-_scene10_plan2_50mm-1490790864

 

Shot_67_1_-_scene22_plan1_100mm-1503586558

 

 

Qui suis-je ?

 

 

A noter que la musique de ma bande démo est signée Alex Cortes, ce qui donne un petit aperçu de ses talents.

 

site web

 

facebook

 

 

Production

 

Quantique est soutenu par AS&M Productions:

 

Depuis sa création, il y a un peu moins d’une décennie, AFFREUX, SALES & MECHANTS s’est efforcé de privilégier les scénarii de courts métrages qui offraient, outre des sujets forts approchés de manière originale, de véritables défis de production. Qu’ils soient logistiques, financiers ou de tout ordre, nos cœurs de producteurs vibrent toujours à l’approche de territoires inconnus. C’est inscrit dans nos gènes. Notre société de production a été fondée sur un amour profond du cinéma de genre, comprendre transgressif, et, avec les années, malgré une passion intacte, notre conception du genre a forcément évolué au fur et à mesure que nous prenions de la maturité. Cette ouverture de conscience nous permit de décrocher nos premières subventions, de mieux produire nos films et de gagner en qualité à tous les niveaux. Et pourtant, malgré nos premiers longs actuellement en financement et une trentaine de courts métrages produits à ce jour dans des conditions plus confortables, comme la Collection BORIS VIAN en coproduction avec NOLITA FILMS, nous parvenons difficilement à nous retenir de « repartir au front », lorsque de courtes histoires nous renversent, nous obsèdent ou nous font rire.

 

http://www.asm-prod.com/

 

Planning

 

Le tournage est prévu début 2018 près de Paris, ce qui nous laisse plusieurs mois pour une pré-production sans failles. Ensuite la post-production s'étalera au moins jusqu'en Septembre 2018, la partie la plus longue étant celle consacrée aux effets spéciaux.

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte représente une grosse partie du budget total qui s'élève à 20 000 €. Votre soutient est donc essentiel, sans vous le film ne pourra pas se faire. Outre la location du studio, du matériel technique (éclairage et machinerie), de la caméra et des optiques (tournage prévu en Alexa XT pour un export final UHD), les défraiements, les repas indispensables au tournage, il faut penser aussi à la post-production (montage image, montage son, sound design, mixage, étalonnage, musique...).

Deux postes vont coûter particulièrement cher : les décors (estimés à 4000 euros) et les effets spéciaux. Mon scénario et mon découpage ont été optimisés pour minimiser les besoins, mais ce qui se verra à l’écran devra convaincre. Et cela dépend des moyens que l’on pourra y mettre.

Nous voulons également payer au moins une journée de salaire pour chaque membre de l'équipe, plus si cela est possible, ce qui représente au minimum 3000 euros.

A noter que sur cette collecte, 640 euros reviendront à Kiss Kiss Bank Bank (commision + frais de transactions bancaires). C'est l'association FEARYPROD, dont je suis le président, qui récoltera l'intégralité des fonds.

 

Et si je dépasse l’objectif de 8000 € ?

 

8000 €, c'est la somme minimale qu'il nous manque pour que le projet soit viable. Car avec 12 000 €, on peut avoir une journée de tournage en plus, le Graal de tout réalisateur: peaufiner ses prises de vue et le jeu des acteurs, sculpter la lumière, tenter des choses nouvelles... Un tournage c'est un train à grande vitesse, le temps est toujours ce qui nous manque le plus.

 

Si on atteint 15 000 €, on pourra mieux payer les membres de l'équipe et améliorer les effets spéciaux.

 

Et avec 20 000 €? Et bien on peut optimiser les effets spéciaux, faire appel aux meilleurs techniciens. Et si on obtient encore plus, ces effets n'auront rien à envier aux plus grosses productions. Car plus le film aura les moyens de ses ambitions, plus ce voyage quantique nous mènera loin.

Thumb_profil-1490813612
Patrice GABLIN

Autodidacte, tout a commencé le jour où j’ai reçu par erreur une caméra numérique à la place de l’appareil photo que j’avais commandé. Mais l’envie de faire des films remonte à loin, émerveillé dès mon plus jeune âge par les mondes imaginaires de la TV en noir et blanc (et oui, je suis né en 1975 !). Attiré par sa poésie et son mystère, le fantastique a... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Vais-je recevoir l'illumination divine après avoir vu ce film?

J'en doute, mais peut-être que le résultat aura "illuminé" ton envie de produire mes prochains films.

+ Vais-je devenir un spécialiste en physique quantique après avoir vu ce film?

J'en doute, mais peut-être que tu ne prendras plus tes jambes à ton cou dès qu'on te parlera d'intrication quantique ou de chat de Schrödinger.

+ Tu es fou, la zététique et les intégristes catholiques vont te sauter dessus!

C'est déjà fait...

Derniers commentaires

Thumb_default
Je veux voir la fin deja .... et surtout construit tes reves fait ce film et ne t arrete pas la, Fonce
Thumb_normal_normal_542143_352706688124674_1890478064_n-1506065361_1_-1506065366_1_-1506065376
Beau projet Monsieur Patrice. De tout Coeur avec toi !!
Thumb_default
Bon courage Patrice et bravo pour ton beau projet. Assia