Financez l'enregistrement de mon quatuor pour hautbois, basson, trompette et piano !

Large_img_0788-1491161223-1491161251

Présentation détaillée du projet

MERCI A TOUS POUR VOS DONS !

 

Votre soutien nous a permis d'atteindre 128% de l'objectif initial, soit 664€ de plus !

Grâce à vous, je pourrai enregistrer ce quatuor pour hautbois, basson, trompette et piano dans de très bonnes conditions.

 

Maintenant que le budget est finalisé, je vais pouvoir démarcher différentes salles et loueurs de piano afin d'organiser la séance d'enregistrement, en fonction de la disponibilité des musiciens qui m'accompagnent.

 

Comme expliqué dans le texte de présentation du projet, je passerai une bonne partie de l'été qui vient à composer la pièce.

 

Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure de l'avancement du projet, en publiant régulièrement des nouvelles (accessibles en cliquant sur l'onglet "actualités", juste au-dessus de ce texte).

 

 

 

 

Le but

 

Votre soutien me permettra d'enregistrer pour la première fois avec une équipe de professionnels, me donnant la possibilité de faire entendre ce que j'écris à un auditoire plus vaste hors-concert, et d'envoyer un exemple sonore de qualité aux différents organismes susceptibles de programmer ma musique, ou de me faire une commande.

 

 

Où j'en suis

 

Aujourd'hui un mouvement existe déjà. Il s'agit d'un premier jet, spécialement composé pour la programmation "Freshly Composed" du Centre de Musique de Chambre de Paris, dirigé par Jérôme Pernoo.

Il a été créé les 23, 24 et 25 mars derniers à la salle Cortot, à Paris.

 

Destiné à donner un avant-goût de ce que sera l'oeuvre finale, ce mouvement de 5 minutes sera retravaillé en profondeur, et s'insérera dans un ensemble de 20 à 25 minutes en tout. C'est un travail de longue haleine, qui va me prendre plusieurs semaines de travail intensif, et pour lequel l'été qui vient ne sera pas de trop.

 

Voici la captation de notre prestation du 25 mars : 

 

 

Un grand merci à Marie-Ange Carrez, Louis Machto, Luc Montaudon et Nicolas Widmer de la Formation Supérieure aux Métiers du Son du CNSMD de Paris, pour leur excellent travail de captation et de post-production. Ils étaient là pour enregistrer les deux autres concerts de la soirée, et nous avons eu la chance de pouvoir en profiter !

 

 

L'origine du projet

 

Le Centre de Musique de Chambre de Paris m'a proposé de présenter mon travail lors de trois soirées successives à la salle Cortot. Les règles de ce Freshly Composed étant les suivantes :

-  Le compositeur doit jouer, chanter ou diriger lui-même une oeuvre originale de 10 minutes maximum, composée spécialement pour l'occasion.

- Un financement participatif pour un projet du compositeur doit être lancé à l'issue des trois représentations sur Kiss Kiss Bank Bank.

- Si la somme visée est atteinte, le projet du compositeur est programmé dans la saison officielle suivante du Centre de Musique de Chambre de Paris.

 

Je ne pouvais laisser passer cette opportunité de jouer dans une si belle salle, idéale pour la musique de chambre !

 

 

Une formation insolite

 

Je n'ai trouvé aucun autre exemple dans le répertoire d'un quatuor pour hautbois, basson, trompette et piano.

Ce sera donc vraisemblablement le premier du genre !

Certaines mauvaises langues diront qu'il y a une raison à cela : qu'un tel ensemble est déséquilibré, et qu'il est donc illusoire de penser pouvoir en faire quelque chose de bien...

Il est vrai que dans cette formation la trompette pourrait, de par sa puissance et l'éclat de son timbre, éclipser le son doux et chaleureux du hautbois et du basson.

 

Mais c'est sans compter sur les ressources des instruments et de ceux qui les jouent !

La trompette a certes d'énormes facilités pour jouer fort, mais elle est aussi capable de donner des sons d'une grande douceur, sans parler des multiples sourdines à disposition du trompettiste, lui permettant d'obtenir de magnifiques (et douces) sonorités supplémentaires.

 

En outre, au delà du cas de l'équilibre entre hautbois et basson d'une part et trompette d'autre part, j'ai développé la conviction que l'on peut composer pour toute formation, la clé étant d'étudier patiemment les caractéristiques de chaque instrument avant d'écrire, puis d'en tenir compte le plus ingénieusement possible.

Le travail de composition sur la forme, la texture, les registres, etc., permettant de mettre en valeur tel ou tel instrument tour à tour.

 

Enfin, ce petit jeu de contrainte permet d'être plus à même de découvrir de nouvelles sonorités, en explorant des associations peu usitées.

 

 

Un recrutement "à l'envers"

 

Cette conviction m'a amené à recruter mes musiciens pour le Freshly Composed d'une manière particulière :

Au lieu de choisir une formation, puis de trouver les interprètes correspondants, j'ai envoyé un message à quelques amis interprètes (tous instruments confondus), disant en substance : 

"Qui est libre pour jouer avec moi une pièce de mon cru les 23, 24 et 25 mars au soir, salle Cortot ?"

L'idée étant d'écrire pour tous ceux qui répondraient présent.

 

Ainsi, vous avez échappé à un violoncelle, deux altos, deux trompettes et deux (voire trois) clarinettes supplémentaires ! (finalement pas libres tous les soirs proposés : ce sera pour la prochaine)

 

 

Les musiciens qui m'accompagnent dans cette aventure

 

Ainsi, je suis fier de vous présenter les trois personnes qui étaient à la fois partantes et disponibles pour l'expérience : 

 

 

Ariane Bacquet, hautbois

 

734115_555892811105193_1403912316_n__2_-1491243814

 

Ariane a commencé le hautbois à l'âge de 8 ans. Elle est passée par le CRR de Cergy-Pontoise où elle a obtenu un DEM de hautbois et de musique de chambre à l'unanimité. Depuis 2015, elle étudie le hautbois et la musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans les classes de David Walter et de Michel Moragues.

Ceux qui sont familiers du Centre de Musique de Chambre de Paris auront peut-être eu le plaisir de l'entendre cette année dans Le Bal Masqué de Francis Poulenc, ainsi que dans une cantate de Bach lors d'un Bach & Breakfast. Ce fut mon cas, et je suis très heureux qu'elle ait accepté de faire partie du projet.

 

 

Lomic Lamouroux, basson

 

Images.duckduckgo-1491242714

 

Lomic a débuté ses études musicales à Nîmes par la flûte traversière, puis a découvert le basson quelques années plus tard. Il a mené la pratique des deux instruments jusqu’à son DEM de basson et de musique de chambre. Il a ensuite étudié à Paris dans la classe de Philippe Hanon, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, dans la classe de Gilbert Audin. Depuis qu'il est sorti du conservatoire (avec les meilleures récompenses), Lomic a été nommé Révélation classique de l'ADAMI en 2014, et collabore régulièrement avec des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de l'Opéra de Paris, l’Orchestre National de France ou l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, et a joué sous la direction de plusieurs grands chefs en France, au Royaume-Uni, au Japon, etc.

Il mène également une activité importante de musique de chambre : outre une collaboration avec l'ensemble Le concert impromptu, il est membre permanent du quintette à vents Néodyme et s’est produit notamment aux côtés de solistes tels que Gilbert Audin, Michel Lethiec, Jean-Louis Capezzali, André Cazalet…

Musicien curieux, il possède également une solide formation d’écriture musicale et d’orchestration, ainsi qu’en basson historique et en improvisation, affirmant ainsi sa volonté d’explorer toutes les richesses de son instrument.

Son CV parle pour lui, vous aurez bien compris que Lomic est un super bassoniste ! Lui aussi jouait cette année dans la production du Bal Masqué du Centre de Musique de Chambre de Paris, ainsi que dans plusieurs cantates.

 

 

Julia Boucaut, trompette

 

Version_2__1_-1491244315

 

Julia a commencé l’apprentissage de la trompette auprès d’Alain Loustalot à Grasse, puis a poursuivi ses études au Conservatoire Régional de Bordeaux avec Pierre Dutot et Jean-Pierre Duffau. Elle y a obtenu un prix de trompette à pistons (mention très bien avec distinction), et s'est initiée à la trompette baroque sous les conseils avisés de Serge Tizac. Cette dernière rencontre fut décisive pour Julia, qui va décider très vite de se perfectionner dans la pratique sur instruments d’époque. Elle intègre alors la classe de Jean-François Madeuf au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, obtenant sa Licence, puis son Master. Tout au long de ses études, elle a participé, à plusieurs formations professionnalisantes privilégiant le travail sur instruments d’époque, dans tous types de répertoires (Jeune Orchestre Atlantique, Académie d’Ambronay, Académie du Périgord Noir, Orchestre Français des Jeunes Baroque).

Julia se produit régulièrement en Europe avec des ensembles tels que La Grande Ecurie et Chambre du Roy, Le Concert Spirituel, Les Siècles, Les Talens Lyriques, Insula Orchestra et sous la direction de musiciens tels que Christophe Coin, Sigiswald Kuijken ou David Grimal, continuant son exploration des répertoires du XVIIè siècle à nos jours sur instruments historiques (trompettes naturelles, à coulisse, à palettes, cornets, clairons, etc.). Passionnée par le chant, elle se forme auprès d’Isabelle Eschenbrenner puis de Cécile Dalmon. Elle a participé à plusieurs projets de musique vocale, notamment la création pour 40 voix et percussions d’a6=at de Robert Pascal. Elle enseigne dans le cadre de l’orchestre à l’école à la Cité scolaire internationale Honoré de Balzac à Paris. Julia est boursière Adami.

Elle aussi a fait une participation remarquée dans Le Bal Masqué de Poulenc cette année et dans plusieurs Bach & Breakfast.

C'est ma trompettiste préférée !

 

Merci à eux pour leur participation, à Jérôme Pernoo pour m'avoir donné l'opportunité de venir jouer au Centre de musique de Chambre de Paris, à Jean-Baptiste Caspar pour avoir fait écouter ma musique à Jérôme, et à tous ceux qui soutiendront ce projet, d'une manière ou d'une autre !

À quoi servira la collecte ?

C'est moi (Thomas Lépilliez) qui recevrai directement vos dons, lesquels me serviront à :

 

- Rémunérer les interprètes pour la séance d'enregistrement  : 880€ (4 musiciens, 220€ brut/ personne, soit 110€ net/personne)

 

- Rémunérer un ingénieur du son pour la prise de son, le travail de post-production et la location du matériel : 800€ (500€ brut pour une journée d'enregistrement et 300€ brut pour une journée de travail de post-production).

 

- Payer la location du piano et du lieu de l'enregistrement : 500€

 

- Payer la commission de Kiss Kiss Bank Bank sur vos dons

 

- Les dons supplémentaires serviront à :

 

Si vous êtes très généreux : améliorer les conditions d'enregistrement (choix du lieu, choix du piano, etc), nourrir les musiciens (quand on a bien joué, on a faim et soif !), payer les frais de SACEM, élaborer et imprimer un visuel de présentation de CD, etc.

 

Si vous êtes très très généreux : financer l'organisation d'un concert de création de l'oeuvre, dans la foulée de l'enregistrement.

 

Si vous êtes très très TRÈS généreux : rémunérer mon travail de composition et initier de futurs projets, comme par exemple le Cantique des Créatures de St-François d'Assise, pour choeur de chambre de chambre à 16 voix solistes, dont voici le n°1 (il y en aura 10 en tout !), toujours enregistré avec les moyens du bord, et quelques amis chanteurs lyonnais : 

 

 

 

 

Ou encore cette Étude pour 9 trompettes baroques (sans pistons), écrite à l'origine pour la classe de trompette baroque du CNSMD de Lyon, que j'aimerais développer en une pièce plus conséquente, avec ajout de timbales, et donner un jour en concert (désolé, ici c'est mon ordinateur qui joue la partition, et non des musiciens réels et bien vivants...) : 

 

Thumb_img_0723-1491047513
Thomas Lépilliez

Thomas Lépilliez a grandi à Compiègne en Picardie, où Il a été initié au piano par Claire Guillerez. Il s'est formé au CRR d'Aubervilliers dans la classe de piano de Jasmina Kulaglich, puis à l'ENM de Issy-les-Moulineaux dans la classe d'écriture d'Isabelle Duha. En 2004 il intègre la classe d'écriture musicale de Loïc Mallié et Pierre Pincemaille au... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
sons originaux , beau lien entre passé et futur ...
Thumb_default
Bravo Thomas pour ce beau projet original ! Bon courage pour la suite...
Thumb_default
Bonne chance, on est impatients d'entendre !!!