Nous proposons des ateliers créatifs pour créer ensemble le récit d'un futur à la fois sobre et désirable.

Large_kisskissbankbankcompo2

Présentation détaillée du projet

Quel monde voulons-nous ?

Créons ensemble le récit d’un futur durable et désirable

 

Des ateliers conviviaux ouverts à tous

 

Nous regardons l’avenir… Et nous nous interrogeons : quel monde voulons-nous ?

 

Le climat se dérègle, nous connaissons les solutions pour y remédier, mais que nous propose-t’on… ? L’eldorado du gaz de schiste, un prix du charbon qui défie toute concurrence, d’avoir toujours plus, pour polluer plus !

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à critiquer les décisions de ceux qui sont aux manettes, à réclamer plus de sens pour cette société ! Qu’on lui donne du corps, de la hauteur, de l’espoir ! Pourtant, toujours pas d’herbe qui verdoie ni de soleil qui rayonne, non rien qui ne vient nous éclairer sur l’avenir qui s’offre à nous, du moins qui ne fasse très envie... Si on prend la peine de lire les études d’écouter les « experts », oui il y a des choses qui font sens, mais voilà… les bonnes idées remplissent les armoires,  et ne sont que trop peu divulguées.

 

Or ça nous concerne ! Nous n’avons pas envie que notre avenir soit synonyme de moins de satisfactions, ni de moins de liberté. Un futur durable, sobre et désirable à la fois : c’est possible. Grâce aux développements technologiques, aux  nouveaux modes de communication, à l’ouverture au monde, aux autres, à l’accès à la culture… tout en préservant les richesses naturelles, l’air, les paysages qui nous émerveillent et qui espérons le, nous émerveilleront encore longtemps … pour le plus grand nombre et pas seulement pour quelques-uns. Grâce à notre imagination, notre intelligence, notre volonté… collectives.

 

Nos désirs sont-ils éco-incompatibles ? Pas sûr ! Ouvrons l’imaginaire sur notre futur…Panneau-3

 

 

 

Quelles sont les possibles vies réussies, pour chacun d’entre nous, dans le futur ?

Ce que nous mangeons, nos logements, nos moyens de transports, nos outils de communication évoluent déjà… souvent bien plus vite que nous n’oserions le croire. En 2050, serons nous tous devenus des conso-collaboratifs ? Auto-producteurs, et financeurs des projets qui nous animent ?  … Les graines du futur sont déjà là, elles tracent les voies du changement et de la transition. Mais la donne économique et politique demeure pour le moins peu prévisible…  Face aux incertitudes, il faut se réapproprier notre futur. 

Panneau-2

 

 

 

Petit exercice de projection : imaginons 2050 (c’est pas très loin, c’est dans 37 ans… A titre comparatif, il y a 37 ans, en 1976, c’étaient les  premières émissions TV en couleurs, la sortie de Taxi Driver,  la sonde américaine « Viking-1 » sur Mars… la naissance de The Clash, The Cure, U2…  si proche et si loin à la fois.

 

 

 

 

Les Ateliers du futur

 

 

Kissimage1

 

Pour cela 4D propose cinq ateliers créatifs et conviviaux (« ateliers de consensus » et « write shop ») entre janvier et mars 2014 pour montrer ce que peut être concrètement un système plus économe en ressources, ancré dans son environnement et redonnant un sens à l’humain.

 Encadre-ateliers

 

A l’issue du cycle d’ateliers, une conférence sera organisée pour partager et raconter à un public encore plus large une esquisse de ce que pourraient être nos vies... L’occasion aussi de rappeler le nom de tous les « auteurs ». 

 

 

 

Un bloggg !!! Les contributions de chaque atelier viendront nourrir un blog dédié. Un support adéquat pour permettre aussi à d’autres participants de proposer des contributions libres.

 

 

Qui peut participer ?

Tout le monde ! Citoyens, artistes, élus, associations, chef d’entreprises, enseignants, syndicalistes, voisins, étudiants, journalistes…

Chaque atelier rassemblera une trentaine de participants.

 

Citation

 

Et après ?

Essaimons ! A l’issue de ce premier cycle d’ateliers, chaque participant pourra reprendre l’initiative dans son quartier, son organisation, son activité, son engagement… et contribuer librement à la poursuite du projet !

 

Cap 2015 ! Les récits seront publiés et diffusés largement : dans les réseaux institutionnels, société civile, éducation, et auprès de la presse et réseaux sociaux… dans la perspective notamment de la Conférence internationale sur le changement climatique qui se tiendra en décembre 2015 à Paris.

C’est la date fixée pour s’entendre sur un accord global impliquant l’ensemble des pays pour lutter contre le changement climatique qui entrerait en vigueur en 2020… L’implication de tous pourra influencer positivement les trajectoires : en racontant concrètement, quelles peuvent être les perspectives de vie réussies dans un monde qui doit diviser en moyenne par deux ses émissions de gaz à effet de serre. Ici et dans les autres pays. Une histoire qui n’est pas seulement celle d’experts. Des grands rendez-vous sur des enjeux d’avenir qui implique l’opinion publique.

Et le plus important négo ou pas, c’est qu’on s’y mette, qu’on y croit et qu’on ait une belle histoire à opposer aux récits catastrophes, aux replis identitaires…

 

Visions 2050, de quoi parle-t-on ?

Derrière cette volonté d’ouvrir les récits il y a une étude menée depuis 2011 sur les différentes visions de notre futur : Comment, en France et en Europe et dans le monde, voit-on 2050 ? Nous avons recensé et cartographié les scénarios existants, économiques, sectoriels, sociologiques, bref une large revue de littérature… des plus catastrophistes (là où le monde s’effondre) au plus optimistes (là où certains n’y voient que bonheur dans une réalité augmentée).

 

A partir de là, nous avons appliqué la recette suivante :

 

Prenez les grandes tendances de l’évolution du monde, celles sur lesquelles on ne tergiversera pas : la fin de la transition démographique, la mondialisation, l’accroissement des besoins, les évolutions technologiques Soyez lucides, regardez la réalité en face : l’épuisement de certaines ressources naturelles, l’accroissement des risques liés au réchauffement climatique… Soyez toujours lucides : 9 milliards d’êtres humains auront envie de bien vivre en 2050, de bien se nourrir d’être en bonne santé, de pouvoir se déplacer, de se sentir en sécurité, de voyager, découvrir de nouveaux horizons, avoir accès à de nouvelles richesses… bref profiter de l’intensité d’un monde pluriel et de ses potentiels créatifs. Placez les niveaux d’incertitudes : liés à la crise économique et financière notamment, les instabilités géopoliques Mesurez les exigences :

- L’exigence environnementale : la prise en compte des contraintes et limites qui pèsent sur  les ressources naturelles : énergie, minéraux, biodiversité, milieux et espaces, climat, sols, eau.

- L’exigence démocratique : un cadre démocratique d’élaboration des politiques publiques.

- L’exigence sociale : l’affirmation d’un contrat social équitable, entre les pays et à l’intérieur des  pays.

- L’exigence culturelle : la recherche d’une source de satisfaction individuelle et collective compatible avec la contrainte de départ, dans la prise en compte d’une diversité culturelle grandissante.

Restait à résoudre l’équation : vie durable + désirable pour chacun d’entre nous en 2050…

 

Nous avons ainsi réussi à identifier 3 visions possibles, d’une France dans son contexte international, qui répondrait à tout cela… Fortement différenciées, elles illustrent la gamme de choix possibles pour notre avenir. Caricaturales sous certains aspects, elles sont un outil pour la créativité et non une fin en soi.

Depuis nous sommes persuadés que parer à la panne de perspectives consiste à éclairer l’avenir pour soutenir concrètement un changement des modes de productions et de consommations et donc de modèle économique et culturel.

 

Pour en savoir plus sur les visions 2050

http://www.association4d.org/?p=29

 

Perso

À quoi servira la collecte ?

Nous avons besoin de 10 000 euros pour :

- Organiser 5 ateliers créatifs : logistique, animation, restitution. + une conférence de restitution

- Mettre en place et animer des outils de dialogue : un blog (création, mise en ligne et alimentation).

- Nous donner les moyens de la convivialité Nous permettre d’en vivre sobrement et joyeusement

Thumb_logo_4d_avatar
Asso 4D

4D, “Dossiers et Débats pour le Développement Durable”, est un think tank” citoyen sur la transition vers un développement durable. Créée après le sommet de la Terre de Rio de 1992, 4D construit un savoir et une expertise sur le développement durable et contribue à faire connaître ses enjeux, vitaux pour le 21e siècle. Elle développe son activité à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour cette initiative !
Thumb_default
Un élément intéressant pour le projet, une journée en 2053 : http://www.anticipolis.eu/presentation.gen.php?book=18#
Thumb_logo_4d_avatar
La connaissance est un bien qui se multiplie en se partageant. Les biens matériels, eux, se divisent en se partageant. On a tout à gagner à pousser la création, la culture, l'innovation culturelle pour parler de demain !