qwidam, prenons notre sécurité en main.

Large_v2-couv-1424432597

À quoi servira la collecte ?

Kisskissmoney_copie-1424777262

Thumb_qwidam-avatar-1423840689
qwidam

Le projet est né durant l’été 2014. Henri et Jonathan, 34 ans, sont amis depuis plusieurs années et partagent la même volonté d’innover et de servir l’intérêt général en améliorant la sécurité des citoyens. Tous les deux, entrepreneurs et « connectés », regardent les systèmes existants mais ne trouvent pas un service correspondant à leurs attentes.... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ L'aplication sera-t-elle payante?

Après la période de bêta test, le téléchargement de l’application
sera gratuit. Chaque nouveau qwidam pourra tester gratuitement
le service pendant plusieurs mois. A terme, pour bénéficier de
l’ensemble des fonctionnalités de l’application pour une durée
plus longue, les qwidams devront s’abonner. Le tarif sera rendu
public à cette occasion, il devrait être proche de
2 euros ttc par mois.
Bien que raisonnable, l’abonnement est nécessaire pour assurer
la pérennité du service et l’efficacité de l’application.
qwidam s’engage contractuellement à ne jamais diffuser de publicité sur
l’application.
qwidam à l’ambition de participer financièrement à la défense
de causes majeures, notamment la lutte contre les violences
faites aux femmes et aux enfants. Dans un avenir proche,
chaque membre pourra choisir une association à laquelle
qwidam reversera un pourcentage de l’abonnement.

+ A qui s'adresse l'application?

qwidam peut être utilisé par tous citoyens désireux d'améliorer leur sécurité notamment les femmes, les personnes âgées, les parents de jeunes enfants, les personnes proches d’une communauté religieuse, les commerçants, les salariés d’une entreprise, les pratiquants de sports en pleine nature, les habitants d’une même résidence, etc.
Chacun est libre de se mobiliser en fonction de sa disponibilité, de ses affinités ou de ses capacités à un instant t.

+ Comment est géré l'anonymat?

Les qwidams apparaissent de façon anonyme sur la carte s'il sont inactifs. Personne ne peut les identifier, pas même leurs amis.
L’identité partielle ("Prénom, N....." + miniature de la photo) d’un qwidam est révélée dès lors qu’il agit sur les événements en cours. Le profil complet avec photo (portrait selfie obligatoire) lui, est révélé lorsqu’il émet un SOS. Dans ce cas, les qwidams à proximité ont besoin de l’identifier pour lui porter assistance.

+ Quand l'application sera-t-elle disponible?

La version bêta est toujours en cours de développement à l'heure d'aujourd'hui. Nous espérons pouvoir rendre l'application accessible au grand public courant mai 2015.
Inscrivez vous à la newsletter sur www.qwidam.com ou sur la page www.facebook.com/qwidam pour recevoir des informations sur le lancement officiel.

+ Puis-je me déconnecter?

Absolument, il y a des moments pendant lesquels nous n'avons pas envie d'être connectés et nous ne sommes pas en capacité de rendre service. Un bouton présent dans le menu paramètre vous permet de vous déconnecter quand vous le souhaitez.

+ Comment s'assure-t-on que les qwidams sont bienveillants ?

Le réseau qwidam met en place un dispositif qui permet de s’assurer que les qwidams sont bienveillants :
- Vérification systématique du numéro de téléphone par code d’activation,
- Photo obligatoire dans le profil, modération des photos par un administrateur et vérification de l’identité en cas de doute,
- Système de déclaration des abus,
- Système de notation évolutif indiquant l’activité du qwidam,
- Système de confirmation (à l’instar des « like ») pour garantir l’exactitude de l’information,
- Plusieurs personnes devraient se mobiliser autour d’un SOS et vous êtes toujours connecté au réseau pour communiquer en cas de problème.

+ Sur quel OS l'application sera-t-elle disponible?

L'application sera disponible sur smartphone dans un premier temps sur iOS et sur Androïd.

+ Qu'est ce qu'un réseau public?

qwidam déploie sur le territoire des réseaux publics avec l’aide des sociétés privées ou publiques exploitant des zones à fort trafic. En traversant ces zones, les qwidams recevront des informations officielles qui leur permettront d’améliorer encore leur sécurité. Bientôt, les gares, les campus, les musées, les stades, les salles de concert, les plages, les aéroports, les entreprises privées etc. veilleront sur les qwidams en leur envoyant (s’ils le désirent) des consignes de sécurité, des informations spécifiques liés à des événements ponctuels, des alertes etc.
Pour exemple, un passager traversant une gare recevra une information sur la présence d’un colis suspect ou la position du point d’accueil des secours en cas de besoin. Un spectateur dans une salle de spectacle recevra des consignes « pour sortir prenez les sorties E et F », « métro ligne 14 suspendue » etc.

+ Quelles sont les valeurs de qwidam?

Le réseau qwidam réunit tous les citoyens, sans discrimination ni exclusion. Il rassemble toutes les communautés et toutes les sensibilités ayant la volonté de promouvoir la solidarité et l’entraide dans le respect des lois en vigueur.
Les qwidams sont fiers de porter des valeurs d’entraide, de tolérance et de paix. Un point commun les motive et les rassemble plus que tout : vouloir vivre sereinement !

+ Quelle est la politique de confidentialité?

qwidam est enregsitré auprès de la CNIL et respecte les lois en vigueur en France. Les données personnelles de chaque qwidam restent confidentielles et ne seront jamais communiquées à des tiers.

+ Qui a développé l'application et réalisé le site internet ?

L'application a été réalisée par l'agence PERSPICAPP à Lyon qui porte bien son nom! http://www.perspicapp.com
Le site a été créé par l'équipe de WINSIDERS à Marseille, une agence sympa et dynamique : http://winsiders.fr
Merci à eux qui nous ont accompagné depuis le début du projet!

Pour la réalisation des porte-clés flamme : http://www.remove-before-flight.fr/

Derniers commentaires

Thumb_default
Les béta tests commencent quand ? :-)
Thumb_default
Belle idée de solidarité !
Thumb_default
Bonne idée ! J'espère sincèrement que çà ira au bout et que ça se développera autant que Facebook