La femme rousse est un renard pour son poil, une tentatrice à la réputation sulfureuse et demeure précieuse pour son apparente fragilité.

Large_capture_d_e_cran_2013-06-02_a__22.38.28

The project

Elles déploient leurs cheveux de feu comme un trésor, luisent de leur peau diaphane, transparente, et constellée de tâches. Ces spécificités physiques sont depuis longtemps investies d'une forte charge symbolique. Mais la représentation des femmes rousses objets de désirs, mystérieuses, fascinantes, et inapprochables est régulièrement mise à la page.

 

__________

 

 

Agne_s03

 

 

«  Blanche fille aux cheveux roux,

Dont la robe par ses trous

Laisse voir la pauvreté

Et la beauté,

 

Pour moi, poète chétif,

Ton jeune corps maladif,

Plein de taches de rousseur,

A sa douceur.  »

 

A une mendiante rousse

Extrait du poème de Charles Baudelaire (1821-1867)

Tableaux Parisiens des Fleurs du mal (1857)

 

__________

 

Dans une semaine, je présenterai le projet photographique Reliquats à un jury dans le cadre de mon diplôme de fin d'études à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs.

C'est une série d'une cinquantaine de photographies, dont 13 seront présentées sous forme de tirages numériques 50x70cm, et dont le reste sera mis en page dans une édition que je souhaite tirer à au moins trois exemplaires.

 

Capture_d_e_cran_2013-06-02_a__21.34.12

 

Flyer envoyé la semaine passée aux cinq membres du jury.

 

__________

 

L'essence de ce projet repose sur ma curiosité personnelle, sur mon désir de figer ce que représente la femme rousse à mes yeux. Mais dans un cadre comme celui d'un diplôme de fin d'études, j'ai pensé judicieux de documenter cette curiosité avant tout. La "Reflexion sur la question rousse" de Valérie André (éditions Tallandier) ainsi que "Roux et rousses, un éclat très particulier" de Xavier Fauche m'orientèrent dans cette direction. C'est fort de cette préparation que j'ai décidé d'encrer mon sujet dans l'histoire complexe et fortement chargée en symbolique qui le caractérise. J'ai ainsi décidé d'isoler une quinzaine de personnages tirés des mythologies antiques, de contes et d'autres légendes et faits historiques.

J'imaginais alors des mises en scène dans des lieux qui évoqueraient de prêt ou de loin l'histoire et la symbolique de chaque personnage. Certaines images ont donc été réalisées in situ, dans des lieux comme le Musée de la Chasse et de la Nature, l'Hôtel de Sully, ou encore la Maison Deyrolle à Paris.

 

Voici quelques exemples de ma séléction :

 

 

Capture_d_e_cran_2013-06-02_a__22.01.20

 

Capture_d_e_cran_2013-06-02_a__22.05.37

 

 

__________

 

 

Je travaille actuellement sur la réalisation d'une boîte qui accueillera les trois différents exemplaires de l'édition (qui ne diffèrent que par leurs couvertures). Voici les images prises dans les ateliers de sérigraphie textile où j'ai réalisé cette semaine une impression de millar cuivré sur le lettrage des couvertures et sur les couvercles des boîtes (à l'aide de pochoirs profilés à la découpeuse laser de l'école).

 

Capture_d_e_cran_2013-06-02_a__22.18.35

 

 

__________

 

 

Le livre est mis en page par mes propres soins, voici quelques doubles pages tirées de la maquette :

 

 

Capture_d_e_cran_2013-06-08_a__18.10.41

 

Capture_d_e_cran_2013-06-08_a__18.10.02

 

Capture_d_e_cran_2013-06-08_a__18.09.16

 

Les couvertures après rainage à l'imprimerie Launay (format 24x34)

(http://www.imprimerie-launay.fr/)

 

Img_0350

 

 

 

Why fund it?

Grâce à vos généreux coups de pouce, je pourrai assurer la réalisation complète et toute la mise en oeuvre "post-prises de vue" de mon projet. Les frais de consommables (pellicules et papier pour traceur) étant pris en charge par le secteur Photo-Vidéo de l'Ecole, il me reste :

 

- environ 180 euros de papier Colorit, Keaykolour et Conqueror mattes pour les trois exemplaires du livre

 

- plus de 250 euros de matériel pour la scénographie, la reliure et la réalisation des livres, ainsi que pour le contrecollage de mes images (planches de carton-bois de 80x120cm, colle en bombe, colle blanche et fil en nylon pour la reliure, feuilles en matière plastique pour réaliser des matrices de gaufrage, rouleau de papier crystal pour protéger les tirages avant le jour J, etc..)

 

- 150 euros d'impression des livres et leurs couvertures.

 

MERCI d'avoir eu la patience de parcourir cette page, et MERCI à l'avance pour votre générosité !

 

 

 

Thumb_860813_10151342243298445_1717834259_o
MattRocolle

Étudiant en 5ème année aux Arts Décoratifs de Paris, spécialisé en photographie et vidéo.