Prenez part au projet social solidaire à Kpékpéta autour du chantier participatif du « Warka Tower » : l’eau comme moteur de développement !

Large_08_20170512_130737_pixir-1515017792

Présentation détaillée du projet

 

A propos, en quelques dates

 - mars 2015 – Des amis souhaitent mettre en œuvre une structure pour que les communautés des pays en développement deviennent acteurs de leur propre développement : l’accès à l’eau potable, l’éducation, l’éco-habitation, l’agroécologie…  

 

- mai 2016 -  Les amis partent au Togo pour des rencontres sociales et des institutions partageant leurs valeurs et objectifs : DENYIGBA NYO  et TOMOKA, 2 ONG locales ont été identifiées.

 

 - octobre 2016 -  Création de l’association FÉLICITÉ, avec pour mission l’appui des activités des ONG TOMOKA et DENYIGBA NYO au Togo. Il s'agit de faciliter les échanges entre experts dans la SOLIDARITÉ.

 

- février 2017 : Mise en place d’un partenariat entre FÉLICITÉ et TOMOKA pour l’exécution à KPEKPETA, un village du Togo, du Plan de développement rural intégré et durable initié par l’ONG.

 

- du 8 mai au 4 juin  2017  - L’association FÉLICITÉ a demandé à 2 architectes-urbanistes spécialisés en construction en terre, Thierry Bonne et Wilfredo Carazas, de l’aider à réactualiser les techniques de constructions traditionnelles aujourd’hui utilisés à Kpékpéta sur la base des ressources localement disponibles.

 

- 28 septembre 2017Rencontre à Paris de l’association FÉLICITÉ avec Arturo Vittori du Cabinet "Architecture and Vision", fondateur du concept « Warka Tower ». Il s'agit de capter de l’eau dans l’atmosphère dont la réalisation à un impact dynamisant dans la vie socio-économique.

 

- 04 janvier au 5 février 2018 – Nous rassemblons toutes nos forces ainsi que les vôtres pour « Ramener la vie à la source » à Kpékpéta en récoltant les fonds qui permettront le lancement du projet.

 

 - 20 au 26 février 2018 - Départ de l’équipe à Kpékpéta au Togo  pour le lancement du projet!

 

Le contexte

Le plan de développement de KPÉKPÉTA initié par TOMOKA est ensemble de moyens pour mettre en œuvre les besoins clairement identifiés par la communauté et qui s’articulent autour de 4 pôles interconnectés en vue d’un développement global rural, intégré et durable.  

1. LE POLE DE L’EAU - 2. LE POLE DE L’ÉNERGIE & ASSAINISSEMENT - 3.LE POLE DE L’EDUCATION & LA FORMATION - 4. LE POLE DE L’AGRICULTURE & CREATION DE REVENUS

 

La problématique de l’eau 

L’eau est une denrée rare à Kpékpéta. Le milieu étant très peu fourni en cours d’eau réguliers, des hommes, femmes et enfants sont obligés de faire parfois jusqu’à 5 Km de marche (10 km aller/retour) avant de toucher un point d’eau. Mais de quelle qualité ! 

 

 

Le PROJET 803  du plan de développement est un projet d’eau initié en 2010 par l’ONG TOMOKA qui entend mettre en œuvre un système de distribution d’eau potable s’appuyant sur la construction de 21 puits ‘traditionnels’ et de 3 forages. Il s’agit pour chaque habitant de Kpékpéta, d’avoir accès à l’eau dans un rayon de 15 mn de marche, à partir de leur maison, soit 30 min aller/retour. Un coût total qui a été estimé en 2010 à environ 60 000€.

 

Le milieu étant constitué essentiellement de socles granito-gneissiques difficile à percer sans camion foreuse et faute de moyens financiers, TOMOKA n’a construit que 7 puits.

 

C’est en novembre 2017 que l’association humanitaire suisse "123 Action"  a fini par répondre favorablement à la demande d’accès à l’eau potable au centre du village formulée par la communauté. Elle a financé un forage de 110 m de profondeur pour un débit de 5 m3/H à côté du centre de santé du village. Une couverture en eau pour les 1300 habitants du centre du village qui ne couvre pas le reste de la communauté soit environ 5000 personnes.

Le coût de réalisation d’un forage de 100 à 120m de profondeur dans la zone Kpékpéta - où le relief est difficile à percer - est très cher pour la communauté.

Par ailleurs, l'apport d'eau vers le haut nécessite lui aussi des pompes et des équipements coûteux et difficiles à entretenir.  A cela s’ajoute la contrainte du modèle d’installation très éparpillé de la population de Kpékpéta formé d’un village centre, de 10 hameaux et de 3 fermes tous éloignés les uns des autres.

Pour rappel, trente (30) litres d’eau par jour est le minimum de volume d’eau potable universellement recommandé par la norme-PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement).

 

L'intervention complémentaire FÉLICITÉ aux actions précédentes

 

Pour apporter son appui à son partenaire local TOMOKA, l’association FÉLICITÉ a recherché des experts engagés pour une mise en œuvre d’un dispositif à bas coût capable de fournir de l’eau à moindre coût à  toute la communauté de Kpékpéta.  Les points d’eau doivent  être réalisés selon un réseau de distribution qui garantisse une couverture optimale des habitants du village.

 

La rencontre avec Arturo Vittori  en septembre 2017 pour son concept innovant de captage d’eaux dans l’atmosphère  grâce au « Warka Tower – tour Warka»,  est à l’origine du  projet « Ramener la vie à la source ».

 

Rappelons que  l’objectif de  l’ONG « warka water »  est de fournir des sources d'eau durables et abordables à travers les tours d'eau « Warka » construites avec des matériaux locaux, faciles à  entretenir par les villageois eux-mêmes. Des tours  fonctionnant à très faible coût avec un fort impact socio-économique pour la communauté dans leur réalisation :

Ø  Santé : L’eau consommée est moins sujette à des parasites et bactéries qui nuisent à la santé.

Ø Éducation : La population peut s'engager dans des activités génératrices de revenus avec de l’eau potable et mieux contribuer à l’éducation de leurs enfants

Ø Économie : La fabrication de la tour Warka  nécessite un approvisionnement en matériaux locaux et main d’œuvre locale et induit la création d’emplois qui stimuler l'économie locale

Ø Société : Le toit de la tour Warka crée un lieu de rassemblement pour la communauté. En effet le Warka est conçu pour être utilisé comme un espace de rassemblement public.

Ø Agriculture : L'eau produite par la tour Warka peut être utilisée pour l'irrigation et l'agriculture

Ø Environnement : Le programme de formation à la gestion de l'eau peut introduire les concepts de la permaculture et de l’assainissement

 

Lancement du projet

C’est l’étude préliminaire du projet « Ramener la vie à la source» dont l’impact répond en partie aux besoins de Kpékpéta, qui est concerné par ce financement.

 

 

Le projet

 

L'aventure pour la mise en œuvre des  « Warka Tower » pour l’accès à l’eau et les activités induites, se divise en deux étapes.

 

Etape I : Etude préliminaire du projet « Ramener la vie à la source» par une visite à Kpékpéta au Togo du 20 au 26 février 2018  d’Arturo Vittori et d’un membre de FÉLICITÉ, un pré requis important et nécessaire pour avoir une installation réussie de la « Warka Tower ».

Il s’agit d’identifier les données pour les options de conception notamment la durée de vie de la structure. Elle doit pouvoir résister aux différentes conditions météorologiques (une tempête, la chaleur, la poussière…) et pouvoir collecter de l'eau de l’atmosphère de façon optimale.

 

Etape II : La construction de « Warka Tower » pour l’accès à l’eau et ses activités induites seront mises en œuvre  à partir d'hiver 2018. Une étape fortement conditionnée par les résultats de l’étape I.

 

Le programme 

 

Le lancement du projet  « Ramener la vie à la source» se déroulera du 20 au 26 Février 2018, à Kpékpéta, l’un des 9 villages formant le Canton de Dawlotu-Tutu.  Il correspond à la visite à Kpékpéta de M. Vittori et d’un membre de l’association FÉLICITÉ pour l’étude préliminaire de la conception des tours Warka.

Sur place, l’ONG Tomoka et la communauté accueilleront l’équipe pour la réussite de cette étape du projet.

Les éléments suivants doivent y être recherchés ou identifiés  lors de cette mission du 20 au 26 février 2018 :

- Le besoin en eau par famille, par habitation à Kpékpéta par l’ONG « Warka Water » afin d’évaluer  le nombre de Warka Tower nécessaire et leur taille

- Les relevés de l’humidité, de la pression atmosphérique, de la température, vents, pluies, rosée, brouillard….

- L’identification des sites de placements des tours Warka avec une topographie appropriée. Une bonne topographie reste fondamentale pour lancer un prototype réussi qui récolte de l'eau de façon optimale.

- L’étude du paysage est importante car elle permettra à l’équipe de l’ONG « Warka Water » de créer une belle structure qui se fond dans le milieu naturel et culturel de la communauté

- L’identification des ressources à mobiliser pour la construction et la maintenance de la structure Warka. L’objectif de l’ONG est de créer une structure simple pouvant être reproduite par les gens avec le matériel dont ils disposent sur place

- L’identification de matériaux locaux biodégradables et respectueux de l'environnement, adaptés pour la fabrication.

 

Le Lieu

 

Le village Kpékpéta est situé à 150 km de Lomé, la capitale du Togo. C’est l’un des 9 villages, le plus grand du Canton de Dawlotu-Tutu et l’un des plus arriérés en termes d’infrastructures de base.

Il est dirigé par un chef traditionnel de village avec l’assistance de ses notables et d’un Comité Villageois de Développement. Le village compte plus de 6000 habitants dont plus de la moitié est très jeune. Il est réparti en 10 hameaux et 3 fermes, très éloignés les uns des autres et d’accès difficile du fait que les pistes ou sentiers sont quasi inexistants. 

Dans la région des plateaux au Togo, le climat est classé comme tropical. Les étés sont beaucoup plus pluvieux que les hivers.

 

 

 

Et pour la gouvernance de l’étape I du projet …. 

 

L’association FÉLICITÉ, initiatrice du projet « Ramener la vie à la source » représentée par sa co-fondatrice Pia Dosseh.

Pia DOSSEH : Informaticienne, Statisticienne, Présidente de FÉLICITÉ

 

 

L’ONG Warka Water

 

L’ONG est représentée par son fondateur Arturo Vittori qui a accepté d'accompagner l'équipe de Félicité du 20 au 26 février 2018 afin de piloter l’étape I du projet.

Arturo Vittori, Architecte, Designer

 

Très engagé Arturo Vittori est un des fondateurs de l’équipe de design du cabinet « Architecture and Vison ». Il est aussi l’inventeur du concept « Warka Tower » de l’ONG « Warka Water ».

Le « Warka Tower » est une tour qui transforme l’humidité de l’air en eau dans les zones rurales où l’accès à l’eau potable est difficile avec un réservoir qui récupère jusqu’à 100 litres d’eau par jour.

Le tissage fin comme un filet récupère également les gouttes de pluie lors de la saison des moussons ou de pluies.

 

L’ONG TOMOKA

 

 

TOMOKA (abréviation de « TsO-Mia-WOè-DéKA », signifie en langue locale : « Collaborons-ensemble »), est une initiative de quelques personnes dont le Chef du village de Kpékpéta et du Chef Canton de Dawlotu-Tutu.

 

C’est une ONG dont le siège est à Lomé au Togo et qui par ses actions, envisage un développement rural intégré et durable pour améliorer le bien-être socio-économique et culturel de tout le Canton de Dawlotu dont Kpékpéta est l’un des 9 villages.

Elle entend faciliter leur autonomisation, en créant de la richesse à travers la production combinée de produits vivriers et de produits bioénergétiques, et leur transformation agro-industrielle ; ce qui contribuera à l’atteinte des ODD des Nations Unis (Objectifs du Développement Durable) 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,10 adoptés par le Togo, à savoir :

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Cette campagne de financement participatif concerne la première étape du projet qui se déroulera du 20 au 26 février 2018 et qui correspond à la phase d’étude pour la réussite de la mise en œuvre des tours « Warka » à Kpékpéta.

 

 

Le budget total de 4550 € se décompose :                   

En frais de communication = 200 € soit 5 %                    

En frais de billets d’avion = 1700 € soit 39%                   

En frais de vie =  500 € soit 11%                    

En frais d’études  = 2150 € 

 

Les frais de communication sont ceux qui concernent la communication produite pour mener à bien cette première étape du projet.

Les frais de vie comprennent les frais de déplacement, les frais alimentaires, les frais téléphoniques et d’assistance diverse ….,

Les frais d’étude de l’Etape I comprennent la rémunération des journées de mission et de travail des experts associés des ONG Warka Water, TOMOKA, les imprévus et autres frais divers comme celui du crowdfunding. 

 

Mais votre participation consistera à financer parmi ce budget global, les 47% correspondant à la phase d’études.

 

L'objectif est donc de réunir 2150 €  pour pouvoir identifier du 20 au 26 février 2018, les meilleures options pour la mise en œuvre d’un ou de plusieurs « Warka Tower » dans le village.

 

 

Nous comptons sur vous pour nous aider réunir la somme de 2150 €  d'ici le 5 février 2018 !

Cet argent reversé intégralement à l'association FÉLICITÉ sera directement investi dans l'étude préliminaire de la mise en oeuvre des Warka Tower !

 

Si l'objectif est supérieur à 2150 € alors vous nous permettrez de commencer à réunir un peu d'argent pour la deuxième étape concernant la mise en œuvre des Warka Tower à l'été 2018  et de permettre que cette grande aventure puisse continuer!

 

Votre aide et votre générosité nous aideront à apporter des tours « Warka » à Kpékpéta dont le besoin en eau est une vraie réalité.

 

Un grand MERCI pour votre soutien!

 

 

Thumb_flecite_logo_rvb-1514845993
FÉLICITÉ

FÉLICITÉ est une association selon la loi 1901 dont l’objectif principal est de redynamiser et ou de développer les communautés en mettant à contribution leurs savoir-faire. Elle se veut un facilitateur entre un réseau de « sachants » et les communautés locales dans une solidarité permettant à tous les acteurs d’atteindre leurs objectifs.

Derniers commentaires

Thumb_default
Le don de plus. Bon usage.
Thumb_default
Mes encouragements !
Thumb_default
Beau Projet !