Ray Richardson est une figure majeure de la peinture figurative britannique.

Large_photo_kiss_v3-1485899213-1485899220

Présentation détaillée du projet

16780568_10212261008024553_2392933_n-1487193870

 

                         OBJECTIF ATTEINT! MERCI À TOUS

New Goal: 150% pour un meilleur matériel technique et une diffusion dans toute la Belgique.

 

Nous sommes 5 étudiants belges en dernière année en technique de l'image à la Helb-prigogine (anciennement INRACI). Notre film de fin d'étude intitulé "Ray Richardson: Our side of the water" que nous souhaitons tourner en Avril 2017 est le projet le plus important sur lequel nous allons travailler en trois ans d'études. Mais pour ce faire, nous avons besoin de vous. Notre documentaire est ambitieux et les maigres sommes d'argents accordées par notre école de cinéma ne permettent pas de satisfaire nos besoins artistiques et techniques. Nous nous tournons vers votre générosité pour que notre projet puisse aboutir.

 

Sans_titre-1484586708

 

Si nous voulons tourner à Londres, ce n'est pas pour aller faire du shopping ou pour goûter le légendaire thé anglais, mais bien pour vous présenter Ray Richardson, figure majeure de la peinture figurative britannique. Diplômé de la Saint-Martins School et du Goldsmith College, ses œuvres se retrouvent dans les collections de plusieurs musées et fondations (National Portrait Gallery, Albert & Victoria Museum, Fondation Sainsbury). Le travail de Ray est une réflexion sans compromis sur Londres et plus particulièrement Woolwich, la banlieue Sud-Est dont il est originaire. 

 

13600072_1087419174670477_4123463844460978736_n-1485903230

 

Ayant baigné dans une culture urbaine et populaire, il utilise la réalité comme matière première de son œuvre et transpose dans sa technique picturale traditionnelle, des techniques cinématographiques propres au langage du « film noir ».

 

« In a really weird way the images I was more interested in looking at were from films. So I wanted to combine the traditional stuff of painting with cinematic ways of looking things.» - Ray Richardson

 

Ce documentaire vous plongera au cœur de Woolwich, un monde en soi, où l’on peut saisir toute la complexité d’une société en mutation. Ray Richardson dépeint avec exactitude le langage des corps à travers des scènes de vie telles que : des conversations dans les recoins de rues, des petits arrangements entre dealers, des attentes dans le métro ou sur le bord des docks, … C’est sûr, entre tension et mystère, il se trame quelque chose...

 

Searching_for_the_young_soul_rebels_copy-1484581398                                                               

L'équipe du film:

 

Nina DEGRAEVE: La réalisatrice:

 

Nine_degraeve-1485904638

 

Après une expérience en documentaire au sein de la RTE-NEWS Belfast en 2013, Nina poursuit ses études de cinéma en production et réalisation à la HELB. Elle collabore à la prospection ainsi qu’à la sélection d’artistes pour la «Zedes Art Gallery». Amatrice d’Art contemporain, son premier documentaire est consacré au peintre biélorusse Igor Tishin. En 2016, elle réalise son second documentaire intitulé "Boris Lehman : portrait de l’inachevé."

 

Mégane FORNER: La directrice de production:

 

Me_gane_forner-1485904655

 

Bien que venant de Charleroi, Mégane a su s'adapter à la vie bruxelloise pour ses études. Egalement en dernière année en production à la HELB, elle fut la directrice de production du dernier documentaire de Nina "Boris Lehman, portrait de l'inachevé" qui s'est tourné en 2016 à Bruxelles. A partir de ce jour, elle a trois mois pour devenir bilingue. 

 

 Lionel CALLEWAERT: Le cadreur: 

 

14633366_10208907745403284_949770801106183041_o-1484581486

 

Véritable caméléon de la prise de vue, Lionel a su arriver en dernière année grâce à sa technique. Il fut le chef opérateur du premier court-métrage de Nina. Challenger dans l'âme, il n'a pas caché son enthousiasme pour ce projet: Ray Richardson a un rapport solide avec les films et les romans noirs, c'est pourquoi Lionel travaillera l'image afin de se rapprocher des atmosphères retrouvées dans les scènes des toiles de Ray Richardson. 

 

Cyril MARBAIX: Le preneur de son: 

 

Cyril_marbaix-1485904676

 

Bien que le travail du son ne soit pas toujours reconnu à sa juste valeur dans les fictions et les documentaires, Cyril est un élément majeur de notre film. Il sonorisera les oeuvres de Ray afin de les rendre vivantes. Cyril est un amoureux de la ville de Londres et des oeuvres de Ray Richardson, c'est donc une expérience enrichissante qui l'attend. 

 

Adrien BUE: Le monteur: 

 

Adrien_bue-1485904695

 

Originaire d'Amiens, il est aujourd'hui installé à Bruxelles pour suivre ses études. Adrien est passionné par le domaine de l'art depuis toujours. Responsable du montage sur le projet, le documentaire prendra la forme d'une balade à travers le quartier de Woolwich et à travers les peintures de Ray. 

 

À quoi servira la collecte ?

OBJECTIF ATTEINT: MERCI.

NEW GOAL: 150%

 

La somme déjà récoltée servira pour:

 1) Nous loger. En effet, Londres est un repère majeure pour les artistes du monde entier mais est malheureusement très coûteux pour les étudiants. 

 

 2) Le sous-titrage en français et néerlandais de notre film. La barrière linguistique de notre pays à provoqué la création de deux cultures cinématographiques totalement différentes au nord et au sud. La nouvelle génération d'étudiants en cinéma souhaite s'ouvrir et découvrir le travail qui se fait chez nos voisins ou dans le monde. C'est pourquoi nous voulons rendre notre documentaire accessible à tous. 

 

 3) Le matériel image et son. 

MAIS si nous atteignons 150%, nous pourrons utiliser un meilleur matériel afin de garantir une qualité et un rendu OPTIMAL

 

Si nous atteignons 150%, nous pourrons également assurer la diffusion de notre documentaire en festivals belges et internationaux.  

 

Les 8% restant  seront prélevés par KissKissBankBank comme commission. 

 

 

 

Thumb_photo_film1-1484583275
Nina, Mégane, Lionel, Cyril and Adrien

Passionnée de peinture, Nina travaille en tant qu’assistante à la galerie « Zedes » à Bruxelles. A l’occasion de la préparation d’un vernissage, elle a rencontré le peintre anglais Ray Richardson. Après avoir conversé avec lui, elle a été interpelée par sa détermination et son esprit combatif à défendre la peinture figurative.Son attachement pour ce... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je te souhaite le meilleur pour ton projet! A bientôt!
Thumb_default
Bonne chance et réussite pour votre travail de fin d'étude. Clara BONDUEL
Thumb_default
I wish you great success. Knowing Nina I'm sure it will be perfect as usual ! With all my friendship Maud.