Récital pour jupons est un projet de spectacle de musique de chambre pour voix, alto et piano, avec décor et costumes.

Large_voxpiato2

Présentation détaillée du projet

Dsc_0055

 

VoXpiato présente

Récital pour jupons

 

Des jupons peuvent-ils amener à la musique de chambre ? C’est ce drôle de défi que se sont proposées de relever trois jeunes musiciennes charmeuses et loufoques. Elles vous proposent une promenade originale à travers un ensemble de tableaux riches et variés. Vous serez saisis par des inquiétudes nocturnes, intrigués par un jardin tantôt espiègle tantôt rêveur, enthousiasmés par un Noël dans le Tyrol, conquis par les séductions espagnoles ou encore bercés par des incantations afro-cubaines !

 

Les costumes de ces trois musiciennes virevoltent tout au long de ce spectacle pour vous en mettre plein la vue. Mais quelle musique se cache encore sous leur jupon ...?

 

 

La compagnie VoXpiato

 

 

Audrey Sedano (mezzo-soprano)

 

Dsc_0051

 

Née le 25 Février 1988, elle étudie dès 1994 le piano dans la classe de André Millecam, et le violon avec Solange Dessane puis avec Yves Desmons dans les Conservatoires régionaux de Toulon et Marseille. Mais c’est en obtenant son diplôme de formation musicale dans la classe de Franck Pantin, qu'elle découvre le plaisir de la voix. 

 

Son choix de carrière ne lui a permis de se consacrer au chant que récemment. Après avoir obtenu une licence d’informatique à l’Université de Toulon et du Var, puis un master d’informatique fondamentale à l’Ecole Polytechnique, elle obtient en 2013 une Thèse de Doctorat de Bioinformatique dans le laboratoire de biochimie de l'Ecole Polytechnique. Parallèlement à ses études scientifiques, elle s'implique dans l’orchestre symphonique de l’Ecole et monte des projets tels que le final de l’opéra Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, un spectacle de comédies musicales américaines, et s’essaye à la direction d’orchestre. Elle s’investit également dans l'Ensemble vocal de l'Ecole Polytechnique pendant plus de cinq ans en tant que choriste et soliste.

 

Elle est soliste dans diverses oeuvres religieuses telles que le Requiem de G. Fauré en 2010, la Passion selon St Jean de J.S. Bach en 2011, la Messe du couronnement et le Requiem de W.A. Mozart en 2012, le Stabat Mater de A. Dvorak en 2013. Elle tient le rôle de Frasquita dans l’opéra Carmen de G. Bizet en 2011 avec l’opéra du Lys sous la direction de Carlos Dourthé.

La composition musicale prend également une place importante dans son univers musical. Plusieurs oeuvres ont été créées lors de concert, telles que le poème lydien la Métamorphose d’Arachné pour violon et orchestre à cordes, ou Nuit d’été pour sextuor à vent, piano et violon.

 

Aujourd'hui, elle se perfectionne en chant lyrique avec Carole Marais et s'investit dans une carrière musicale, à travers des récitals et la musique de chambre avec le trio VoXpiato.

 

 

 

Alexandra Jacobs (alto)

 

Dsc_0026

 

Née le 11 Novembre 1989, elle étudie le piano dès 1996 dans la classe d’Isabelle Henriot, puis l’alto dans la classe de Caroline Lecoq au Conservatoire d’Antony. Elle obtient en 2004 le diplôme de fin d’étude dans les deux disciplines.

 

En 2006, elle obtient un baccalauréat scientifique et entre en classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand. En 2008, elle intègre l’Ecole Polytechnique. Parallèlement à ses études scientifiques, elle s’engage tout d’abord dans la chorale de l’Ecole en tant que soprane. Elle s’investit avec passion dans l’orchestre du campus, où elle s’essaye à la direction, et dans bien d’autres formations de musique de chambre.

 

Elle s’intéresse en autodidacte au saxophone en tant que membre du Platypus Braxx Band de l’Ecole Polytechnique. Elle y démontre toute son ouverture d’esprit et ses qualités humaines à travers la participation à de nombreux événements caritatifs (Téléthon, etc.). 

 

Depuis 2011, elle fait partie du pupitre d’alto de l’orchestre symphonique du campus d’Orsay. Et s’implique encore activement dans la musique, grâce au trio VoXpiato, tout en menant une carrière d’ingénieur au sein d’Areva.

 

 

 

Jessica Papasidero (piano)

 

Dsc_0083

 

Née le 17 Novembre 1986, Jessica étudie le piano dans la classe de Marcelle Dedieu à l’Académie de Musique Prince Rainier III de Monaco à partir de 1990. En 1994, elle intègre la classe de musique de chambre de Philippe Favergeaud. S’intéressant également à la composition, elle suit des cours d’écriture musicale dans la classe de Jean-Louis Luzignant de 1998 à 2003.

 

Au cours de sa formation musicale, elle a eu l’occasion de participer à de nombreux concerts dans la région de Nice. Elle a notamment été soliste dans le Petit Concerto en Do Majeur K336 de Mozart avec l’orchestre de l’Académie de Musique Prince Rainier III en 1995, ainsi que dans le 1er mouvement du Concerto pour piano et orchestre en la mineur op. 54 de Schumann, avec l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo, en 2002. Elle a reçu le 1er prix du concours Steinway & Sons à Cannes la Bocca en 2001.

Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique et son diplôme de perfectionnement à l’unanimité en piano en 2004, elle entre en classe préparatoire scientifique au lycée privé Sainte-Geneviève de Versailles. En 2006, elle intègre l’Ecole Polytechnique. Parallèlement à ses études scientifiques, elle suit des cours de piano dans la classe de Patrice Holiner, jusqu’à sa sortie de l’Ecole en 2009. Elle a ainsi l’opportunité de jouer, en soliste ou en musique de chambre, et d’accompagner l’Ensemble Vocal de l’Ecole Polytechnique dans Carmina Burana de C. Orff en 2008, ainsi que dans le Stabat Mater de Dvorak en 2009 et en 2013, sous la direction de P. Holiner. En 2009, elle remporte le premier prix et le prix du public du 24e concours international de piano amateur de l’Ecole Polytechnique en interprétant le 4e concerto pour piano de Beethoven, accompagnée de l’Orchestre de la Garde Républicaine.

 

En 2010, Jessica débute une Thèse de Doctorat en Mécanique, au Laboratoire de Mécanique des Solides de l’Ecole Polytechnique et obtient son doctorat en 2014, tout en poursuivant ses activités musicales, en particulier, en musique de chambre, ainsi que dans le cadre du trio VoXpiato.

 

 

Dsc_0091

À quoi servira la collecte ?

Confection des décors : 250 €

Confection des costumes : 600 €

Maquillage et coiffure : 50 €

Achats de percussions : 50 €

Achats d’accessoires de magie : 150 €

Frais de communication (dossiers, flyers, affiches) : 200€.

Frais de déplacements / location de salles : 200 euros.  

 

TOTAL : 1500 €.

 

La création d’un projet artistique de ce genre engendre de nombreux frais. Une partie est couverte par nos propres tirelires mais nous avons besoin de vous. Cette somme de 1500 € est le montant minimum pour que notre projet puisse voir le jour. Si toutefois vous nous aidez à dépasser ce total, nous pourrions organiser d'autres concerts. Cela nous permettrait également de développer davantage notre communication, améliorer nos costumes, faire un enregistrement, ou même envisager un cachet pour chacune.

 

  Img_0075

Thumb_voxpiato2
VOXPIATO

Trio VoXpiato L’idée de la création de VoXpiato provient de la rencontre en 2009 de ces trois musiciennes au sein de l’Ecole Polytechnique. Ces trois tempéraments toujours insatiables de créations en tout genre voient leur passion commune de la musique se concrétiser avec ce projet à la fois ambitieux, ludique et artistique. Leur curiosité les pousse à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Avec tous nos encouragements et nos félicitations !
Thumb_default
Félicitations pour cette belle initiative.
Thumb_default
Encore une fois toutes nos félicitations ! En espérant avoir le plaisir de vous voir en concert à Monaco.