La problématique guidant notre projet est simple : comment faire voler un bateau ? Pour recréer le phénomène, nous avons besoin de vous !

Large_pr___

Présentation détaillée du projet

Étudiants en Classes Préparatoires Scientifiques au lycée Joffre de Montpellier, nous préparons les concours d'entrée en école d'ingénieur. Une des épreuves est la présentation d'un Travail d'Initiative Personnel Encadré (TIPE).

 

Tous deux férus de voile et de technologie, nous avons choisi de traiter la problématique suivante :

 

Comment faire voler un bateau ?

 

Il s'agit évidemment de s'intéresser à l'hydroptère, cette machine fantastique qui bat tous les records de vitesses à la voile. Comment ce bateau de plusieurs tonnes peut-il voler au dessus de l'eau ? Comment arrive-t-il à franchir la barre des 100km/h seulement grâce à la force du vent ?

 

Ces questions nous ont poussés à étudier le phénomène de portance, qui permet au bateau de "décoller". Nous souhaitons respecter la démarche de l'ingénieur : analyse théorique du phénomène, simulation informatique, puis simulation sur une maquette en conditions réelles.

 

C'est cette dernière partie qui doit retenir toute votre attention : nous voulons recréer le phénomène de portance exercé sur les hydrofoils, et faire "voler" au dessus de l'eau une maquette que nous avons construite.

 

La maquette sera munie de capteurs afin de relever différentes grandeurs physiques lors de la phase de décollage.

 

Cela constituera notre expérience, nécessaire à tout TIPE.

À quoi servira la collecte ?

Nous avons besoin de vous pour terminer la construction de la maquette.

 

Elle est constituée de trois éléments principaux :

 

- Deux coques, faites en bois, seront assemblées en un catamaran. Entièrement réalisées par nos soins, elles sont aujourd'hui terminées (et flottent !). Voici une photo de leur construction :

 

Pr_sentation_2

 

- Deux foils latéraux (dits "en V"), grâce auxquels le bateau "s'envole". Ces pièces sont au cœur du phénomène de portance, donc le cœur de notre étude. Nous les avons, après calculs et raisonnements, conçus en 3D sur un logiciel de CAO, afin de pouvoir réaliser une simulation informatique.

Seulement, pour pouvoir recréer le phénomène de portance sur notre maquette, nous avons besoin de fabriquer ces pièces, et ce avec une grande précision. C'est pourquoi nous avons décidé d'utiliser l'impression 3D.

 

Foil

 

- Deux foils horizontaux (aussi appelés "plans porteurs"), se situant à l'arrière du bateau. Ceux-ci garantissent la stabilité de l'ensemble pendant la phase de vol. Ces deux pièces, une par coque, sont évidemment indispensables. Conçues en 3D, nous souhaitons aussi les imprimer en 3D.

 

Projet_1

 

 

Projet_2

 

Nous avons pu déjà imprimer quelques pièces, mais, pour des raisons financières, pas toutes. Notre projet nécessitant toutes les pièces pour être mené à bien, il ne nous reste qu'une seule solution : faire appel à une entreprise privée, spécialisée dans l'impression 3D. Cette technologie étant encore à ses balbutiements, cela coûte cher.

 

Mais si nous réussissons, nous pourrons réaliser notre expérience en conditions réelles : faire voler notre maquette.

 

C'est pourquoi nous faisons appel à votre générosité, à vos dons, afin de financer les dernières pièces manquantes à ce projet. Notre problématique "Comment faire voler un bateau" sera alors parfaitement illustrée !

Thumb_sans_titre
hx219

Victor et Florian, étudiants en Classes Préparatoires Scientifiques au Lycée Joffre, Montpellier