Aidez-nous à imprimer votre monde, grâce à la combinaison de l'impression 3D et du recyclage.

Large_couverture_test-1424272691

Présentation détaillée du projet

Recycl&Print est une entreprise d'impression 3D fondée par deux graphistes 2D/3D passionnés par les nouvelles technologies.

 

Logo_final-1425570289

 

 

L'impression 3D est un procédé de fabrication additive. Cela veut dire que la matière est déposée par fines couches successives.

Pour d'avantages d'informations sur les techniques d'impression, cliquez ici.

 

Pour fabriquer un objet, il nous faut tout d’abord une idée précise de celui-ci. Rien de tel alors que quelques croquis.

Ensuite, l'objet est modélisé dans un logiciel 3D. Cela veut dire que nous construisons virtuellement l'objet sur un ordinateur.

 

Exemples_de_pieces-1429351807

Quelques exemples de modélisation 3D de pièces techniques.

 

Un second logiciel va ensuite découper l'objet virtuel en couches plus ou moins fines selon les paramètres voulus. Le découpage de l'objet en couche est essentiel, car ce sont ces fines couches que l'imprimante va imprimer.

 

Après cela, il ne reste donc plus que l’impression à proprement parlé. La matière première (sous forme de bobines de filament) est entraînée dans la tête d'impression, celle-ci est chauffée, ce qui a pour conséquence de liquéfier le plastique qui est alors déposé sur le support d'impression.

Une fois la première couche imprimée, la tête d'impression monte d'un cran et imprime la deuxième couche directement sur la précédente. C'est ainsi qu'au fur et à mesure, l'objet prend forme.

 

10367476503_4abfa2f7b6-1425601643

 

L’impression terminée, l'objet a parfois encore besoin d'un post traitement, pour enlever les supports par exemple, poncer légèrement afin d'enlever des bavures ou le rendre lisse. L'objet peut ensuite être peint (avec de la peinture adéquate), verni ou tout simplement laisser brut.

Certains matériaux vont demander un polissage, comme le filament en bronze de ColorFabb, cette étape est nécessaire pour lui donner l'aspect métallique.

 

Et nous dans tout ça ?

 

Notre objectif consiste à proposer différents produits dont la matière première est issue du recyclage, au moyen de l'impression 3D.

 

Nous proposons une très large gamme de produits. Cela peut-être un bouton de machines à laver cassé et à remplacer ou un objet design imaginé par ou pour vous et spécialement conçu pour répondre à vos attentes. En plus de cela, des objets ou goodies en tout genre réalisés en plastique recyclé comme par exemple des emporte pièce, porte clé, bijoux, et tant d’autres choses seront disponibles dans différentes boutiques.

 

Test-1424275676

Voici quelques exemples : emporte pièce, prototype d'un détecteur de caméra espion, une boite de rangement, la réparation d'un drone et une esquisse de pièce technique pour réparation.

 

Pourquoi le recyclage ?

 

Simplement car la pollution liée à la dégradation très lente des plastiques est un des problèmes majeurs de notre société. Il est vrai qu'aujourd'hui une partie de ces déchets sont recyclés en matière première, mais malheureusement la plus grande partie est brûlée pour générer notamment de l'énergie électrique, ce qui a pour conséquence le rejet d'éléments toxiques dans notre atmosphère. Une plus grande partie encore est rejetée directement dans la nature, avec toutes les conséquences que cela implique.

 

Bouteilles-plastique-1425570389

Source : www.soocurious.com

 

Pour information et pour exemple, le gigantesque "continent", situé dans le Nord-est du pacifique et qui atteint 3,5 millions de km², est composé presque exclusivement de plastique (ce qui en représente environ 270.000 tonnes).

source : www.planetoscope.com.

 

En utilisant les déchets plastiques, nous donnons une nouvelle vie aux déchets ! Leur utilisation nous permet de créer de nouveaux objets utiles et personnalisés et ce, grâce à l'impression 3D. Ces déchets ne sont pour nous plus des déchets, ils sont notre source de matières premières.

A plus long terme, nous souhaitons, via ce plastique aujourd'hui inutile, créer des bobines de filament à grande échelle utilisable pour d'autres imprimeurs 3D, le tout, en réduisant sur plusieurs niveaux les déchets plastiques dans notre environnement.

 

Dans un premier temps, les déchets que nous récupérerons seront nos propres déchets d'impression et ménagers. Vous pourrez également nous apporter vos déchets plastiques afin que nous les recyclions en filaments pour imprimante.

 

Filament___dechet2-1425990778

 

Plus tard, quand nous aurons plus de ressources, nous souhaitons conclure un accord avec les intercommunales afin d'en récupérer plus facilement et dans de plus grande quantité. A cette échelle, nous pourrions envisager, avec le soutien et l’accord des pouvoirs publics, installer des « bornes » à plastique, dans le même esprit que ce qui existe pour les piles usagées.

 

Toutefois, notre objectif principal est d’ajouter une plus-value écologique à l’impression 3D. Il ne nous est pas pensable d’entrer en concurrence avec les grands du recyclage plastique, nous pensons plutôt au partenariat avec ces grands centres et surtout à créer une nouvelle filaire de production originale et personnalisée à base de matériau recyclé. 

 

Quelques chiffres :

 

Pour vous donner une idée, pour produire 1Kg de filament de PET (Polytéréphtalate d'éthylène), 33 bouteilles de 1,5l sont nécessaires. En sachant que la consommation Européenne est d'environ 1,4 millions de tonnes par an (pour l'année 2009) et que cela ne représente que 48,4%  de taux de collecte de bouteilles en plastique, cela vous donne une idée de la quantité de matière première qui se trouve à notre portée.

1 Kg de filament, nous permet de réaliser 41 bustes de 60 mm de haut  comme proposée dans la contrepartie de 45 €.

 

Comment faire pour transformer les déchets plastiques en matière première que l'on puisse utiliser dans les imprimantes 3D ?

 

Une fois les déchets récoltés, triés et lavés, il faut les réduire en pellets grâce à un broyeur, ceux-ci sont alors introduits dans une extrudeuse pour les transformer en filament.

 

Exemple vidéo avec l’extrudeuse «strooder» d'omnidynamics : 

 

   

À quoi servira la collecte ?

Pour réaliser cet objectif, nous avons besoin de matériel. Et donc de votre aide. Voici la répartition des fonds.

 

Diagramme1-montage-1424791144

 

Ceci représente le montant minimum qui nous permettra de démarrer notre activité. Ce montant comprend, un broyeur et une extrudeuse qui nous permettront de recycler les plastiques en matière première pour les imprimantes 3D. Une seconde imprimante nous sera également nécessaire pour proposer une meilleure rentabilité et donc un meilleur prix. De plus, cette imprimante sera plus rapide, plus précise et permettra d'imprimer des objets plus grands car nous sommes actuellement limité à 8000cm³ (cube de 20 cm de coté).

 

Dans le cas ou le montant de la collecte atteins 9039,36 €.

 

Nous pourrons alors rajouter une machine d’injection plastique.

 

Ijection-1424778818

source:www.techkits.com

 

Avec cette machine d'injection manuelle, nous pourrons créer des objets d'une finition et d'une qualité plus importante qu'avec le système dit additif de l'impression 3D.

 

Dans le cas ou le montant de la collecte atteins 12045,11 €.

 

Nous pourrons alors rajouter un scanner 3D.

 

 

Ce scanner 3D, performant et transportable, nous permettra de réduire le coût et le temps de certaines modélisations, comme des bustes, animaux ainsi que toutes sortes d'objets complexes. Les fichiers obtenus pourront alors être imprimés.

  

 

Dans le cas ou le montant de la collecte atteins 26234,12 €.

 

Nous pourrons alors rajouter une imprimante 3D CHOCOLAT ET SUCRE.

 

 

Cette imprimante utilise du sucre et/ou du chocolat en poudre en superposant des couches les unes sur les autres. Imaginez pouvoir offrir à vos amis et à vos clients, des logos, des bustes et autres objets personnalisés comestibles... De quoi émerveiller les petits comme les grands.

 

Aidez nous dès a présent à imprimer votre monde.

Thumb_dscn0617_copie-1424202209
Recycl&Print

L'idée derrière Recycl&Print est venue de deux jeunes graphistes passionnés par les nouvelles technologies. Leur but est d'avoir un véritable impacte sur la société et c'est de là que l'idée de fonder une entreprise sur le recyclage plastique est apparue, cela tout en travaillant dans un milieu qui les passionne et en pleine expansion, l'impression 3D.

Derniers commentaires

Thumb_dscn0617_copie-1424202209
Merci à vous ;) Ps Kkomaa: Si c'est pour le grand méchant il sera même fait en phosphorescent ^^
Thumb_default
Bon et j'aimerais aussi une copie de la figurine du grand méchant de Donjon & Dragon siouplait :-).
Thumb_default
Idée géniale, je vous suis à 100% ;)