manonp présente

REDOUTABLE

Aidez nous à réaliser REDOUTABLE court métrage portant à la fois un message fort et une image très picturale.

Large_red-1409141459

Présentation détaillée du projet

              REDOUTABLE est un court-métrage affichant une croyance forte en l'art pictural. Le choix d'utiliser des technologies numériques pour le mener à terme n'est donc pas un hasard. Le scénario de REDOUTABLE demande à sa réalisatrice et à son chef-opérateur d'être très attentifs à la trajectoire du soleil et de la lune, à la diffusion de leur lumière en milieu naturel (ici la campagne) jusqu'à sa propagation sur l'eau. C'est ainsi, et sans d'autres alternatives, qu'il faudra travailler.

 

Avec REDOUTABLE nous irons à la conquête de l'image, à la source même de sa composition, autrement dit comment raconter par l'image ? En d'autres termes, établir un lien direct avec l'élément essentiel des débuts du cinématographe (le soleil) et ses outils les plus récents. Nous avons ici choisi la Red Scarlet pour ses capacités très développées (elle figure en tête des productions cinématographique contemporaines) et son poids très léger. En extérieur, on a tout intérêt à travailler avec du matériel léger ! Pour réaliser les mouvements, le steadycam (technologie développée sur Shining de Stanley Kubrick) sera roi.

 

 

Enfin, la musique sera assurée par le jeune et talentueux compositeur Jean-Baptiste Doulcet qui rassemblera plusieurs musiciens de la SACEM pour interpréter la musique originale du film. 

 

Synopsis

 

Une jeune fille représentant toute la pureté et l’innocence de la société se promène tranquillement dans un champ quand tout d’un coup un appel intérieur l’incite à s’aventurer dans l’ombre de la forêt où elle trouve sa place et redécouvre son vrai état de nature avant d’être rattrapée brusquement par la lumière qui apparait dès lors comme une menace. Ne trouvant d’autres options elle trouve refuge dans les sombres profondeurs d’un lac. 

 

 

Scénario (extrait)

 

Séquence 1

 

« Toute notre vie on se cache. Toute notre vie on s’expose

Mais la vie ce n’est qu’une triste comédie où vous avez tous un rôle à jouer et dans laquelle on porte tous un masque.

Mais qui sommes nous vraiment à l’intérieur, derrière nos apparences souvent trompeuses ?

La réponse vous seuls la connaissez.

Les hommes se divisent en 2 faces, l’une vraie exprimant notre liberté affranchie des contraintes et du regard des autres, l’autre est un mensonge relevant de notre enchaînement face aux attentes et dis des autres.

Une face visible et une face invisible

Deux personnalités

Une personnalité extérieure et une personnalité intérieure qui sont souvent incompatibles

Pour certains nous avons l’apparence d’une de nos personnalités mais l’âme de l’autre. Ainsi nos caractéristiques de vie vont s’assimiler à l’image que l’on tient à transmettre.

Alors qu’en dessous, juste sous cette facette remplie de vérités et de mensonges réside une toute autre personne.

Nous ne sommes qu’une usurpation cachée derrière un masque

Il est alors très dur de se dévoiler tel que nous sommes car ainsi nous sommes plus vulnérables et les autres deviennent une menace.

Tout le temps nous jouons un jeu, comme une pièce de théâtre, nous interprétons un personnage qui s’adapte à ce que les autres attendent de nous.

Mais à un moment donné l’acteur veut reprendre le contrôle et abandonner le personnage de cette comédie qui a assez durée.

Mais c’est trop tard. Toute notre vie s’est construite autour de ce rôle. On est alors prisonnier de notre propre illusion.

Nous sommes des manipulateurs d’âmes pris à notre propre piège.

Si vous parvenez à découvrir la véritable personne qui se cache derrière l’apparence souvent trompeuse alors vous pourrez découvrir le meilleur comme le pire.

Alors un conseil méfiez vous des apparences, et surtout des plus belles. »

 

 

note d'intention

 

 

          La majeure partie de mes scénarios sont centrés sur une approche psychologique des personnages et de la vie en société en général. Pour ce scénario je me suis inspirée des personnes m’entourant, de ce que j’observais et ressentais vis-à-vis des autres. Ce rapport à autrui est très omniprésent de fait par le regard de l’autre mais aussi par ses jugements qu’il peut avoir à mon égard. A mon avis nous accordons trop d’importance aux regards des autres ce qui nous contraint et nous enferme nous et notre propre personnalité, car l’on veut entrer dans les codes de la société. J’ai voulu mettre en avant ce regard que porte les autres sur nous, ce regard qui nous oppresse et nous manipule. Et comment notre personnalité enfouie se bat pour refaire surface et affronter ces regards manipulateurs et à quel prix ? Je pose également la question : « qui sommes nous ? » au fond, savons nous seulement qui nous sommes ? Nous connaissons nous bien ? La société nous façonne à son image mais qu’elle est cette image ?

 

      Toutes ces interrogations j’ai souhaité les extériorisés à travers des images et un texte. Un texte pour commencer profond de sens et de sous entendus, ayant pour but de remettre chacun d’entre nous en question. Et des images explicites illustrant le texte et racontant une histoire avec des métaphores et personnifications.

 

      Les images sont pour plusieurs au ralenti et les plans sont assez longs mais ils s’encrent dans une continuité logique et pleine de sens.

Je souhaite une qualité d’image et de mise en scène pour la partie film car les images parleront d’elles mêmes, aucun dialogue ne pourra les appuyer. Seule une musique fera régner le rythme de succession des plans.

 

     La musique qui m’a beaucoup inspirée et qui s’approprie à la perfection les images est : « White hart » extrait du film « Snow white and the huntsman », c'est à partir de plusieurs musiques déjà existantes que le compositeur va s'axer.

 

 Le texte sera sans support musical les mots seuls créeront une musicalité et sera une voix off présentée sur la séquence 1 tournée à Paris rue de rivoli. 

 

Le choix du personnage est aussi symbolique, une jeune fille blonde dans une robe blanche représente la pureté et l’innocence même, elle représente l’idéal et l’honnêteté et c’est pour cela que les derniers mots du texte lui font échos : « méfiez vous des apparences et surtout des plus belles ». Nous vivons dans un monde de préjugés et d’idées reçues uniquement basées sur l’aperçu physique des uns et des autres, et souvent nous faisons nos propres opinions par l’intermédiaire du physique uniquement sans connaître la personne. Cette jeune fille aussi belle et naturelle soit elle à l’extérieur à peut être des défauts innombrables à l’intérieur.

 

La succession de gros plans et de plans plus éloignés est exprès, elle crée une discordance, un aller retour continuel entre son physique caractérisant la société et le regard d’autrui et sa véritable personnalité enfouie en elle que l’on tente de percer à jour.

 

Le titre REDOUTABLE initialement prévu RED qui signifie la couleur rouge est un symbole à l’écran, ses significations sont nombreuses et pour moi le rouge représente l’ambiguïté, elle s’arme en contradictions et paradoxes. Elle peut représenter aussi bien l’amour et la confiance que le danger et l’enfer. Rouge signifie la terre, le retour aux bases et à la vraie nature comme nous le voyons dans la forêt. Le titre s'est transformé pour devenir « REDOUTABLE » car c'est ainsi que je perçois le personnage et en elle toutes personnes qui n'affichent pas leur vraie nature aux yeux du monde.

 

 

Les objectifs

 

 

Envoyer le film en festivals dès son achèvement comme : la bobine d'or, ose ce court, festival de Clermont ferrrand, festival de cergy pontoise, festival du film européen, … et ainsi permettre la diffusion du film au plus grand nombre.

 

Affiches et shooting photos 

 

Nous avons effectué une séance photo en studio pour la communication et pour ainsi faire les affiches du film.

 

10447237_10203556726508204_1400969276_n-1409138680

 

Nous ne pouvons mettre qu'un extrait des photos et affiches officielles dans l'attente de la sortie du film et du lancement de la campagne de diffusion. 

 

 

Les 2 productions :

 

Cinesept : Contact : cinesept@yahoo.fr

 

Cinesept-1409139012

 

Le septième art à l'honneur

Depuis sa création en 2003, l'association Cinésept s'attache à rassembler les étudiants de Paris 7 et d'ailleurs autour de leur passion commune pour le cinéma. Sa mission officielle : « la promotion, la diffusion et la production d'évènements et d'activités à caractère cinématographique ». Afin de remplir au mieux la mission qu'elle s'est fixée, l'association comporte quatre pôles qui permettent de couvrir la plupart des domaines liés au septième art.

 

Le Pôle Production rassemble les étudiants intéressés par la création concrète de films. Grâce au partage et au mélange des différents talents, des expériences et des moyens, le pôle produit et aide à la réalisation de projets étudiants. Ont ainsi été réalisés des courts ou longs métrages de fiction, des documentaires et même films d'animation.

L'organisation de plusieurs concours de réalisation de films à thème imposé ou proposé constitue également une activité importante de ce pôle.

Chaque année sont également organisés des ateliers d'initiation au scénario, à l'image, au son et au montage, des opportunités rares (et appréciées) pour tout ceux qui ne suivent pas d'études cinématographiques.

 

Le Pôle Presse édite depuis octobre 2012 une revue mensuelle gratuite de cinéma, Le Septième, disponible en libre service à Paris Diderot dans les UFR, à la bibliothèque et au service culture. Les étudiants dont l'envie est plutôt journalistique trouvent leur compte dans ce pôle qui leur propose d'écrire critiques de films, compte-rendus d'événements, interviews, et dossiers thématiques. L'équipe s'arrange pour que chaque étudiant puisse écrire sur les sujets qui l'intéressent le plus ; ainsi sont abordés des thématiques variées comme la musique au cinéma, les adaptations littéraires ou encore les films d'animation. Le Septième est complété par un site internet contenant à la fois du contenu exclusif et les articles de la version papier.

 

Le Pôle Festival organise tous les ans depuis 2003 un festival international de court-métrages: L'Inconnu Festival. Toute l'année une équipe d'étudiants s'occupe de la préparation de l'événement : recherche de films, sélection, recherche de lieux, communication,.. Le festival lui même se déroule généralement sur trois ou quatre soirées au mois d'avril. Les projections ont lieu dans une salle parisienne et plusieurs prix sont attribués, non seulement par l'équipe du festival mais aussi par le public et un jury de professionnels.

L'Inconnu Festival permet de faire découvrir au public des court-métrages contemporains, rares, insolites et de toutes origines dans la volonté de faire dialoguer entre elles des oeuvres de cinéastes aux parcours divers, amateurs ou professionnels, français ou étrangers.

Le Concours Tout Court qui est né en parallèle se déroule en ligne et met en compétition des films de mois de trois minutes. Les films ayant reçu le plus de votes de la part des internautes sont finalement projetés pendant le festival. Une chance de plus pour les esprits créatifs de faire découvrir leur talent !

 

Le Pôle Ciné-club quant à lui a été relancé cette année et permettra aux étudiants d'assister à des projections spéciales suivies d'un débat, parfois en présence des auteurs. Des réunions entre passionnés qui permettront aux membres des trois autres pôle de se retrouver et d'échanger autour de ce qui les unis tous : le Cinéma.

 

 

Improv production Logo-improv-video-color1-e1402322058927-1409138924

 

Jeune société de production spécialisée dans la production et réalisation de clips et de courts métrages. Leurs nombreux contacts dans les domaines musicaux et cinématographiques leurs permettent la concrétisation de projets porteurs de nouveaux espoirs. Connus pour la réalisation de clips comme twist de Matt Houston, Damien straker …

 

Ob_0a79ec_matt-houston-ft-dj-assad-twist-2k14-mez-one-cl-1409138951

 

 

Le rôle unique et principal sera interprété par Alix Benezech

 

Jeune actrice très habituée des tournages depuis plusiseurs années, elle est visible autant dans les longs métrages que les courts en passant par les clips, séries et publicités. Connue pour ses interprétations dans la Venus de Kechiche, la vie nous appartient de Alex lee, un tour de cheville de Guillaume levil. Se sera un privilège de tourner avec une actrice telle qu'Alix. 

 

400141_2-1409139161

 

 

A l'image Guillaume Duchemin,

 

Directeur de la photographie reconnu dans le milieu cinématographique, très habitué des tournages, son savoir faire et ses connaissances seront plus qu'un privilège sur le tournage nécessitant une bonne maîtrise de la lumière pour un tournage uniquement en extérieur.

 

10437456_781323281888836_2363690278012015327_n-1409139272

 

 

A la steady Cam Sacha Naceri,

 

Opérateur steady cam formé par Noël Very précurseur du steady cam en France. 

 

Cropped-sacha-6-1409139664

 

 

Porteuse de projet et scénariste - réalisatrice Manon Pichereau,

 

Jeune réalisatrice passionnée du septième art depuis des années, présidente de l'association CINESEPT ( wwww.cinesept.fr), formée à l'écriture des scénarios, elle est également une habituée des festivals auxquels elle participe comme Paris Cinéma, côté court, silence on court, le festival de Deauville et le Festival de Cannes. Également assistante journaliste de cinéma pour vodmania. Déjà réalisatrice de plusieurs courts métrages elle souhaite donner une dimension professionnelle à REDOUTABLE dans le but de l'envoyer dans de nombreux festivals internationaux. 

 

 

Photo_use-1409139883

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte 

 

 

Grace à la collecte des 500€ nous pourrons :

 

- louer une caméra : RED Scarlet, la RED est une caméra très prisée dans les tournage et utilisée dans un tournage sur deux, la RED est une caméra HD à la texture et au grain très cinématographique, parfaite pour les scènes au ralenti comme il est prévu sur le tournage, de même la Red possède une grande capacité d'enregistrement dans les faibles et hautes lumières. 

 

Red.scarlet.1-1409140397

 

 

- pour louer les objectifs Zeiss de caméra

 

- pour avoir une steady cam, la steady cam permet des mouvements fluides et stables de la caméra. La steady cam nous permettra de marcher et de courir en filmant sans recourir à un travelling. 

 

 

 

Thumb_photo_use-1409143328
manonp

Manon PICHEREAU Présidente de l'association Cinesept, passionnée de cinéma depuis de nombreuses années, c'est sous forme de scénarios et de courts métrages qu'elle exprime son idéalisme et sa vision de la vie.