Un projet autour du monde porté par de jeunes passionnés désirant faire découvrir au grand public et aux jeunes les mammifères marins, les menaces auxquelles ils doivent faire face et les solutions existantes pour leur protection. Ce projet a besoin de votre soutien pour se concrétiser!

Large_regards_sur_nos_oceans

Présentation détaillée du projet

Nature du projet :

 

 

  Le projet "Regards sur nos océans" est une initiative d'Aaléco, association composée de jeunes passionnés désireux de s'impliquer concrètement dans la protection du milieu marin. Pour cela, nous avons décidé de partir à la rencontre des acteurs œuvrant pour la sauvegarde des mammifères marins à travers le monde afin de mieux connaitre et promouvoir les actions menées en faveur de ces derniers et de sensibiliser le public en abordant des thématiques plus ou moins connues concernant les menaces pesant sur ces derniers.

 

Nous souhaitons nous rendre dans les endroits de la planète présentant des enjeux importants en terme de biodiversité marine : dans les sanctuaires marins, les aires marines protégées, les zones de migration ou encore les zones à risque pour certaines espèces. Ceci devrait donc nous amener à parcourir les océans de chaque continent.

 

Nous envisageons de nous concentrer principalement sur les figures emblématiques des océans, les cétacés, mais pas seulement. En effet, ils ne représentent qu'une partie des écosystèmes marins dont le fragile équilibre repose sur une multitude d'espèces qui elles aussi sont actuellement menacées. Un très grand nombre de ces espèces marines reste encore relativement peu connu et risque de disparaitre dans l'indifférence générale.

 

Notre but est de faire connaitre le travail trop souvent peu connu des chercheurs et des autres acteurs qui œuvrent en faveur de la protection des océans et de répondre à certaines questions concernant la conservation des mammifères marins.

 

Au cours de ce tour du monde, nous souhaitons aborder un maximum de sujets liés à la protection des cétacés et des pinnipèdes afin de présenter un panorama des problématiques existantes et des solutions envisageables ou déjà mises en place dans le monde. Ceci nous permettra de sensibiliser le grand public par le biais de documentaires vidéo et d'expositions photo sur les espèces rencontrées et sur les actions méconnues des scientifiques ou des associations. Nous souhaitons attirer l'attention du public sur ces travaux afin de susciter un intérêt pour ces derniers en espérant changer le regard des gens sur l'état de nos océans par le biais de la découverte.

 

 

Porteurs du projet

 

 

Adélie Geoffroy, technicienne de laboratoire et plongeuse autonome niveau 2, est passionnée depuis toujours par la mer et plus particulièrement par les cétacés. Elle s'est engagée depuis plusieurs années pour leur protection en diffusant des pétitions et en participant bénévolement à plusieurs suivis scientifiques en Méditerranée. Son goût du contact et son dynamisme sont des atouts essentiels pour ce projet où nous serons amenés à rencontrer et échanger.

 

 

Jérémy Drelon, ingénieur écologue diplômé de l'Université des Sciences de Montpellier et plongeur autonome niveau 2, est spécialisé en biologie marine. Ayant travaillé sur les oiseaux marins et les cétacés en Méditerranée, sur les récifs artificiels ou encore sur les poissons récifaux en Nouvelle-Calédonie, il possède une bonne connaissance des océans et des espèces les peuplant. Ses expériences dans la pédagogie au sein d'un aquarium en Nouvelle-Calédonie et en Angleterre lui ont permis d'apprendre à vulgariser le langage scientifique auprès du public.

 

 

Lucie Geoffroy, diplômée d'une licence en psychologie et passionnée de photographie, a beaucoup travaillé auprès des personnes âgées et des enfants. Créative et appréciant le contact avec les gens, elle sait transmettre les connaissances et dialoguer avec aisance. Ses qualités de photographe lui permettront d'immortaliser les moments importants de notre projet et les espèces dont nous croiserons le chemin.

 

 

Parcours et durée

 

 Ce projet autour du monde se déroulerait en deux parties. La première, en 2012, se concentrera sur la France et la Norvège. Les problématiques abordées dans ces deux pays sont générales et concernent l'ensemble des océans du monde.

 

Commencer par deux pays nous permettrait d'avoir un retour sur nos premiers résultats afin de mieux nous préparer pour la seconde partie du projet, en 2013. Cette dernière se déroulera sur une durée d'environ 4 mois et 2 semaines. Nous partirions de mai à mi-septembre 2013 afin d’être présents en même temps que les animaux migrateurs dans chaque pays.

 

De nombreux lieux ont été choisis pour mener à bien ce projet. En effet, il existe un très grand nombre de sites dans le monde qui présentent une forte attractivité pour les mammifères marins et de nombreuses autres espèces (oiseaux, requins...) et présentant des enjeux importants en termes de conservation. Voici la liste des pays sélectionnés pour la réalisation de ce projet :

 

- la Norvège : l'Andfjord, le Tysfjord et l'archipel du Svalbard,

 

- la France : la Méditerranée nord-occidentale,

 

- le Québec : le fleuve et le golfe du Saint-Laurent,

 

- la Colombie-Britannique : l'île de Vancouver,

 

- la Californie : la baie de Monterey,

 

- l'Argentine : la Péninsule de Valdès,

 

- la Nouvelle-Zélande : la baie de Kaikoura, la péninsule de Banks, Manukau Harbour,

 

- le Japon : Honshū et l'archipel d'Ogasawara,

 

- l'Afrique du Sud : la ville d'Hermanus,

 

- et la Réunion.

                

 

 

A notre retour :

 

  A la fin de ce projet, nous compilerons l'ensemble des informations et des médias récoltés afin de réaliser une sorte de documentaire/carnet de route retraçant notre parcours et les différentes problématiques et actions de chaque pays. Nous souhaitons que ce dernier soit original en ce qui concerne les sujets qui y seront traités et qu'il fasse clairement ressortir l'idée d'actions locales ayant une portée globale. En effet, nous souhaitons réellement démontrer que bien que les personnes rencontrées travaillent sur des thématiques très différentes ou agissent sur des zones géographiques plus ou moins grandes, leurs actions sont d'une importance primordiale et que la sauvegarde de notre patrimoine naturel marin mondial en dépend très fortement.

 

Nous avons pour objectif de diffuser ce documentaire dans des salles de classe, des médiathèques, des maisons d'étudiants, des aquariums ou tout type de structure intéressée, mais aussi sur des web TV ou même des chaînes de télévision si possible.

 

Nous souhaitons également établir des partenariats avec certaines classes qui le souhaiteraient afin que des élèves puissent nous suivre tout au long de notre parcours. Pour cela, nous organiserons des visioconférences depuis les lieux où nous nous rendrons afin de parler des problématiques sur lesquelles nous tentons d'en savoir plus. Si cela est possible, nous ferons en sorte d'être en présence d'un chercheur, d'un bénévole ou toute autre personne travaillant pour la protection des mammifères marins afin que les élèves puissent directement leur poser des questions. Ceci permettra d'avoir des échanges permanents avec les jeunes.

 

 

(Pour plus de détails sur ce projet, et notamment les thématiques abordées, notre dossier de présentation est disponible à cette adresse : http://www.aaleco.org/docs/Presentation_projet_Aaleco.pdf)

À quoi servira la collecte ?

. Billets d'avion pour la Norvège (3000€) :

Ces billets comprennent les vols France-Norvège (Oslo) puis les vols Tromso-Svalbard, archipel situé dans le cercle polaire où sont présentes les équipes du Norwegian Polar Institute et les espèces polaires qu'ils étudient.

 

 

. Déplacements (France + Norvège, 1400€) :

Cette partie comprend tous les déplacements à prévoir en France ou en Norvège. Pour ce dernier pays, nous irons d'Oslo à Bergen plus précisément à l'Institute of Marine Research, où sont présents plusieurs chercheurs étudiant les mammifères marins. Ensuite, nous nous dirigerons vers Andenes et le Tysfjord pour y rencontrer les guides de whale-watching et réaliser les prises de vue dans les fjords. Enfin, nous irons à Tromsø afin de rencontrer les chercheurs du Norwegian Polar Institute spécialisés dans l'étude du réchauffement climatique.

 

 

 

. Caméras GoPro HD2 + 3D Hero System (600€) :

Ce système nous sera très utile car il permet de filmer sous l'eau en enregistrant des vidéos en haute définition au format 3D. Cette dernière caractéristique pourrait être très intéressant si nous avons la possibilité de diffuser nos vidéos dans des salles équipées de matériel de diffusion 3D.

Thumb_aaleco_logo
Aaleco

Aaléco (Association "A l'écoute de l'Océan"), association loi 1901, a été créée par trois jeunes passionnés désireux d'agir concrètement pour la protection du milieu marin. Parce que l'état de nos océans se dégrade de jour en jour et parce que l'avenir de notre planète dépend en grande partie des générations futures, Aaléco souhaite faire connaître... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Longue à votre projet! biz
Thumb_aaleco_logo
Merci dauphinbri77 et Maymay pour votre soutien et vos encouragements! On espère également que ce projet verra le jour et qu'on pourra faire prendre conscience au plus grand nombre à la fois de la richesse et de la vulnérabilité de nos océans et de ces animaux emblématiques que sont les mammifères marins.
Thumb_default
Merci pour ce projet. Valoriser les actions bénéfiques, qu'elles soient locales ou plus larges, est un message d'une belle valeur qui devrait atteindre les consciences plus profondément, directement ou indirectement. C'est mon souhait pour votre projet.