L’idée est de partir à la découverte de trois continents afin de s’imprégner des différentes architectures ainsi que des conditions d’habitat de populations hétéroclites, tout en ayant un regard plus cartésien envers le marché de l’immobilier et son évolution dans les pays visités.

Large_fhworld2

Présentation détaillée du projet

En considérant que notre premier objectif est de vivre chez l’habitant où nous nous retrouverons en immersion totale, ce qui est un atout majeur pour constituer un tel projet.

 

Notre parcours débutera par la découverte de l’Indonésie, pour s’envoler ensuite vers l’Inde après une halte de quelques jours à HongKong.

 

Passionnés depuis toujours par la culture indienne et ce pays partagé entre une grande pauvreté et un développement économique récent qui se fait ressentir au sein des grandes villes, nous avons le projet d’y rester deux mois durant.
Ce sera le temps nécessaire pour découvrir les conditions de vie et d’habitat de villes importantes telles que Bombay, Calcutta ou New Dehli, de s’émerveiller devant les grands monuments architecturaux, mais aussi d’arpenter les zones les plus rurales afin d’avoir une réelle approche des autochtones. Après cette aventure, une étape à Melbourne permettra d’avoir un rapide regard envers l’habitat et le marché immobilier australien influant sur des nouvelles évolutions
en terme d’architecture.

 

Notre prochaine destination sera les Amériques. En commençant par l’Amérique latine du Chili au Pérou, puis l’Amérique Centrale à travers le Costa Rica, le Panama, La Jamaïque et Cuba - un nouveau continent pour de nouvelles civilisations et un mode de vie différent qui se fera ressentir au sein des logis et monuments.

 

Notre projet, axé sur l’architecture et l’habitat lié à un marché de l’immobilier diversifié, aura pour objectif de nous donner une synthèse des modes de vie face à un mobilier et une habitation changeante en fonction d’une culture propre au pays.

 

Celui-ci prendra la forme de recueils, de témoignages, de photos et de vidéos, dans le but d’aboutir à un ouvrage illustré rendant compte de la situation dans différents continents.

 

Dates du projet: 

 

Du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2011. 


 Le Projet se déroulera sur six mois avec un départ de Paris pour s’achever en Amérique Centrale. Cependant, après ces six mois de voyage et de recherches nous passerons un an à New York, dans un cadre professionnel. Cette dernière étape ne figure pas dans le budget mais nous avons l’intention d’y continuer nos recherches afin de clore cette analyse, lien entre architecture et habitat local sur un contexte de marché immobilier, par une grande ville d’Amérique de Nord. Cette année sera aussi le temps de réunir toutes nos données récoltées au cours de cette aventure afin de rentrer en décembre 2011 avec un projet abouti.

 

Itinéraire

 

Au retour: 


A notre retour, le résultat de nos recherches prendra la forme: 

     - d’un ouvrage illustré 

    - d’une exposition photographique 

  - d’une série de films courts et de témoignages audio  

Qui suis-je ?

François HILLMEYER est étudiant en Droit Immobilier et de la Construction à l’Université Paris II Panthéon Assas. Il aspire à devenir avocat spécialisé dans ce domaine. Déjà diplômé d’un Master II en Droit des Affaires à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, un stage chez Bouygues Bâtiment IDF lui a permis de se spécialiser dans l’immobilier et la construction. Aujourd’hui, François effectue un stage en cabinet d’avocats chez CMS Bureau Francis Lefevbre, dans le département immobilier. 

 

« L’immobilier et l’habitation m’ont toujours intrigué. Ce domaine est omnipreésent dans ma famille. Avec un frère architecte et un autre conducteur de travaux dans une entreprise de monuments historiques, la question de l’habitat m’a toujours intéressé. Toutefois, ayant d’abord envisagé une carrière juridico-juridique, c’est un stage chez Bouygues Bâtiment IDF qui m’a réorienté dans la sphère de l’immobilier.  

 

Ainsi, mes compétences juridiques et mon intérêt pour l’immobilier et l’habitat constituent une source d’inspiration et de motivation, qui s’ajoutent à mon cursus classique de juriste. 

 

Partir autour du monde sans but ne m’intéressait guère. C’est pourquoi l’idée de lier un bagage professionnel à un intérêt de découverte grandissant m’a semblé pertinente. Je souhaite ainsi mettre à profit mes connaissances pour construire un regard nouveau sur l’habitat, les conditions de vie, et le marché de l’immobilier dans différents pays du monde. Par un recueil de photographies, de témoignages et une étude détaillée et comparative de plusieurs marchés de l’immobilier, j’envisage de faire de cette expérience unique un souvenir riche et cohérent avec mon parcours professionnel ».

 

 

Hélène Ferrand est assistante à la galerie Jousse Entreprise à Paris depuis deux ans. Elle a suivie trois ans d’études à l’ IESA, L’Institut d’Etudes Supérieures des Arts, en se spécialisant dans le marché de l’art et plus particulièrement dans le mobilier. Cette école lui permi d’obtenir une équivalence en licence d’histoire de l’art ainsi que de nombreuses expériences de stages au sein de Maisons de Ventes aux Enchères, au coeur des Puces de Paris Saint Ouen, dans un atelier d’ébennisterie, chez une spécialiste de vêtements anciens ainsi que sur de nombreuses foires artistiques (Fiac, Art Paris, Pavillon des Antiquaires, ect...).  

 

«Depuis toujours j’entretiens une passion pour le mobilier, son histoire, sa restauration ou sa création contemporaine, le mobilier m’a toujours intriguée et inspirée. Récemment mon intêret s’est principalement dirigé vers la création mobilière du XXe siècle; marqué par le développement d’une nouvelle conception du mobilier, par l’émergence de nouveaux matériaux et de formes innovantes ainsi que par la naissance de la pensée en termes de design, toutes ces caractéristiques que l’on retrouve aussi dans le domaine de l’architecture. Ce siècle est riche en histoire et en créateurs, faisant de l’objet du quotidien une oeuvre d’art. Par le biais de mon travail à la Galerie Jousse Entreprise j’ai pu cotoyer des objets qui, lourds d’un passé et de voyages, témoignent du passage d’un architecte ou d’un designer à une époque ou à un endroit précis, mettant à profit son savoir et sa culture. 

 

Mon enthousiasme pour cette aventure est lié à un désir puissant qui m’habite depuis longtemps, celui de parcourir le monde. Mon souhait est aussi de découvrir la façon de vivre de ces gens d’Inde ou d’Amérique Latine, d’observer leur mobilier,leur habitat, vestiges de la création d’architectes ou de designers authoctones. J’ai aussi cette curiosité du marché immobilier que je partage avec François, l’envie de  découvrir les conditions de vie qui nous entourent et la place que prend la notion de logement dans les différents pays. 

 

Je pense qu’au fond de moi notre projet est avec cette découverte des villes de Brasilia et Chandigarh....villes mères d’architectures fantômes qui abritent du mobilier dessiné par Pierre Jeanneret, faisant aujourd’hui l’objet d’un marché de l’art européen.»

À quoi servira la collecte ?

Nous avons aujourd'hui besoin de 1000€  afin de mettre en place notre projet: en effet, pour réaliser ce projet, il nous faut du matériel de photographie notamment, et les coûts d'impression sont également à prendre en compte.
Par ailleurs, la vie dans les différents pays visités nécessite d'avoir un minimum de ressources.
Nous avons établi un budget précis de nos dépenses à venir et votre soutien serait tout aussi remarquable qu'indispensable!

Thumb_habitation_940x705
fhworld

L’idée est de partir à la découverte de trois continents afin de s’imprégner des différentes architectures ainsi que des conditions d’habitat de populations hétéroclites, tout en ayant un regard plus cartésien envers le marché de l’immobilier et son évolution dans les pays visités. En considérant que notre premier objectif est de vivre chez... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je suis la first! Je souhaite que ce soit noté et dûment récompensé! (Bon ok c'est aussi parce que je m'ennuie). Bisous les jeunes, bon voyage et surtout revenez vite, j'ai hâte de la voir cette expo et puis... vous allez me manquer...