Les petits chanteurs de Saint Dominique souhaitent réaliser un projet d'envergure autour du célèbre Requiem de Fauré : un CD avec orchestre.

Large_capture_d__cran_2017-02-14___00.35.48-1487028976-1487029000

Présentation détaillée du projet

Le chœur des Petits chanteurs de Saint Dominique, dirigé depuis 2015 par Mathieu Bonnin, est spécialisé en musique sacrée. Il est composé de 50 garçons, pour la plupart scolarisés du CE2 à la terminale, au sein de l'établissement privé Saint Dominique du Pecq. 

 

 

Pcsd-1487024997

 

Depuis l'arrivée de son nouveau chef, le chœur se fait remarquer en interprétant de grandes œuvres du répertoire symphonique sacré, comme l'Oratorio de Noël de C. Saint-Saëns, le motet Lauda Sion de Mendelssohn, la cantate BWV 140 de Bach...

 

Cette année, le chœur est en plein travail sur le Requiem de Fauré que les garçons présenteront en concert, en juin prochain, en région parisienne.

 

 

Pcsd-1-1487879223

 

 

Le Requiem de Fauré : 

 

Le Requiem op.48 de Fauré fut composé peu de temps après la disparition des parents du compositeur. C’est une oeuvre apaisée et lumineuse, qui existe en deux versions : une première, datant de 1893 dite « de chambre» et une seconde de 1901, dite « symphonique », destinée aux salles de concert, dont l’orchestration est probablement de la main de Roger-Ducasse.

 

 Fauré témoigna à propos de l’esprit de l’œuvre :

 

« Mon Requiem, on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi devant la mort. Quelqu’un l’a appelé une berceuse de la mort. Mais c’est ainsi que je ressens la mort, comme une délivrance heureuse, plutôt que comme un passage douloureux ».

 

Une œuvre a la particularité de ne pas contenir de Dies irae, mais d'inclure en revanche un In paradisum, traditionnellement chanté à l’issue d’une cérémonie d’obsèques.

 

G.faur_-1487026100

 

Fauré écrit son requiem pour chœur (composé à l’époque uniquement d’hommes, enfants et adultes) et orchestre, ce dernier ayant la particularité de ne pas comprendre ni violons, excepté le violon solo dans le Sanctus, ni bois. L’œuvre, du moins la première mouture, fut créée le 16 janvier 1888, à la Madeleine, en mémoire d’un architecte disparu un an auparavant. Louis Aubert, futur compositeur, mais alors maîtrisien, fut l'un des premiers à chanter le Pie Jesu.

 

À quoi servira la collecte ?

L'objectif de cette levée de fond est d'enregistrer un CD de cette œuvre magnifique, qui sera vendu lors des concerts et par différents autres canaux de distribution.

 

Cd2016-1487030908

 

*Graphisme du CD 2016 : Lauda Sion de F. Mendelssohn.

 

Les petits chanteurs souhaitent également enregistrer, pour la première fois, avec un orchestre de chambre, et plus particulièrement un orchestre à cordes ainsi que des cors.

 

Cette orchestration se rapproche de la version de Gabriel Fauré, créée en 1893.

 

 

La collecte servira à :

 

- L'enregistrement du Requiem : 1 500 € (enregistrement prévu début juin 2017)

- La rémunération de 8 musiciens : 2 000 € (1 violon solo, 2 alto, 2 violoncelles, 1 contrebasse, 2 cors pour l'enregistrement et deux concerts les 23 et 24 juin)

- la conception du graphisme et la fabrication des 2 000 CD : 1 000 €

 

Grâce à vos dons, ce nouveau CD des Petits Chanteurs de Saint Dominique marquera un réel tournant dans l'histoire du chœur. 

 

La collecte sera reversée à l'association Les Petits Chanteurs de Saint Dominique. 

 

 

Logo_stdo-1487878752                                           Logo_pcsd-1487878805

 

Thumb_logo_pcsd-1487030142
Mathieu B

La manécanterie des Petits Chanteurs de Saint Dominique est une association loi 1901 composée de 50 garçons de 8 à 18 ans, fondée en 2010 par Vianney Châtillon alors professeur de chant du Groupe scolaire Saint Dominique et Pascale Chavériat, professeur de français et première présidente du choeur, dans la plus pure tradition des maîtrises qui font vivre... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ce super projet !