Soutenez l'enregistrement en première mondiale des sonates pour mandoline de Roberto Valentini, le premier CD de Pizzicar Galante !

Large_immagine_crowdfunding-1440969913-1440969947

Présentation détaillée du projet

Ce projet d’enregistrement est né d’une rencontre à Paris durant l’été 2012. L’enthousiasme et l’énergie qui ont caractérisé notre travail depuis nos premières rencontres et projets aboutissent enfin à la création de notre premier album.

 

L’ensemble Pizzicar Galante est formé par Anna Schivazappa (mandolines), Fabio Antonio Falcone (clavecin), Ronald Martin Alonso (viole de gambe) et Daniel de Moraïs (théorbe) et se consacre depuis sa création à la valorisation du répertoire baroque pour mandoline et basse continue du XVIIIe siècle. Selon les exigences des différents programmes, l’ensemble se produit en formation à géométrie variable, avec des instruments originaux - y compris une mandoline napolitaine construite par le luthier Antonio Vinaccia en 1768 - ou des copies de l’époque. L’amour pour la recherche et la promotion du répertoire historique de la mandoline, selon les canons de l’interprétation « historiquement inspirée », est le point de départ et d’arrivée du travail des quatre musiciens. Anna, Fabio, Ronald et Daniel mettent au service de l’ensemble des formations internationales dans les plus prestigieux conservatoires et universités en Europe.

 

Au début de notre parcours en tant que duo de mandoline et clavecin, nous avons décidé de nous confronter à l’une des œuvres les plus importantes et connues dédiées à cette formation instrumentale inhabituelle, à savoir les sonates de Domenico Scarlatti.

 

Img_1760_2_2_copia_chiara-1440967994

 

C’était sur ce répertoire que nous avons commencé notre recherche sur la couleur instrumentale et sur l’interprétation. Ce travail fondamental et indispensable nous a permis de construire une esthétique commune et en même temps personnelle, fondée sur l’étude des sources historiques. Ce premier projet a été accueilli avec succès et enthousiasme à plusieurs occasions en France et en Italie.

 

 

L’énergie de ce premier projet (sans oublier une dose non négligeable de plaisir à faire de la musique ensemble) nous a motivés à continuer notre chemin ensemble et nous a dirigés vers des sentiers moins battus, à la recherche de répertoires encore peu connus et de nouvelles possibilités de timbre. Nous avons alors commencé à explorer tout le répertoire original pour mandoline et basse continue, et nous avons été particulièrement attirés par deux recueils de sonates publiées à Rome dans les premières décennies du XVIIIe siècle : les Sonate per il flauto traversiero, col basso che possono servire per violino mandola et oboé, op. 12 de Roberto Valentini et les Divertimenti per camera a violino, violone, cimbalo, flauto e mandola op.2 de Pietro Giuseppe Gaetano Boni.

 

 

Au cours des mêmes années où les œuvres d’Arcangelo Corelli enchantent toute l’Europe, ces recueils de sonates marquent la naissance de la sonate pour mandoline et basse continue. À la fin du XVIIe siècle, la Ville Éternelle est au comble de sa splendeur et les familles nobles cherchent à s’entourer des meilleurs artistes de l’époque afin d’augmenter leur prestige. Dans cette période d’effervescence artistique et culturelle fleurit l’Académie d’Arcadie, dans le but de rapporter l’art à un idéal classique et de le libérer des artifices et des excès du baroque. Ces sonates relèvent du style lyrique et équilibré de Corelli, caractérisé par la clarté du discours musical et par l’énergie du langage harmonique. Le caractère distinctif de ces pages est l’équilibre parfait entre la ligne de l’instrument soliste et la basse, qui devient à plusieurs reprises le protagoniste du dialogue contrapuntique, dans un jeu riche en imitations avec le dessus instrumental. C’est pour cette raison que nous avons décidé de souligner l’autonomie de la ligne de la basse avec l’utilisation d’une viole de gambe, dont la voix douce et profonde soutient parfaitement le brillant des cordes pincées.

 

 

Les sonates de Roberto Valentini et de Giuseppe Gaetano Boni sont dédiées à la mandola, un instrument accordé par quartes fréquemment utilisé à Rome dans de grands et de petits ensembles, à partir de la moitié du XVIIe siècle. Au cours de l’enregistrement, nous alternerons deux instruments différents, une mandoline à six chœurs d’après Antonio Monzino (1792) et une mandole à cinq chœurs, fabriquées par le luthier milanais Tiziano Rizzi, spécialiste italien des instruments baroques à cordes pincées.

 

Mandolino-1441057967

 

L’enregistrement de ces sonates, qui sera une première mondiale, aura lieu dans la magnifique église de San Giuseppe à Montevecchio di Pergola, située dans les collines verdoyantes et le calme de l’ancienne région de Montefeltro dans la province de Pesaro et Urbino. L’enregistrement aura lieu durant le mois d’octobre 2015 et le lancement du CD est prévu printemps 2016 avec le label néerlandais Brilliant Classics.

 

Avec ce projet, Pizzicar Galante vous invite à découvrir l’une des pages les plus importantes et fascinantes de l’histoire de la mandoline.

À quoi servira la collecte ?

La réalisation d’un projet discographique comporte un investissement financier important pour couvrir les coûts de production et de postproduction.

 

Plus précisément, la collecte de fonds permettra de financer :

- La location du matériel d’enregistrement et la prestation de l’ingénieur du son : 1089 €

- Le montage : 1210 €

- Le mastering du disque : 363 €

- Les frais de transport pour les musiciens et l’ingénieur du son : 800 €

- Les frais d’hébergement pour quatre personnes pour une semaine : 1200 €

 

Pour tous les frais supplémentaires (à savoir la production et la distribution du disque), Pizzicar Galante recevra l’aide du label Brilliant Classics.

 

Si nous arrivions à dépasser notre objectif et à atteindre 6000 €, ces fonds nous permettraient d’investir dans une séance photo professionnelle et dans une vidéo de présentation pour le lancement de notre CD.

 

La location de l’église pour les répétitions et l’enregistrement nous est gentiment offerte.

 

Nous vous adressons d’avance nos plus vifs remerciements pour votre aide dans la réalisation d’un projet visant à la redécouverte et à la mise en valeur d’un important patrimoine musical et culturel.

 

http://www.pizzicargalante.com

 

Thumb_logo_nero_quadrato-1441054893
Pizzicar Galante

Né comme duo mandoline et clavecin en octobre 2012, Pizzicar Galante s’est fixé comme objectif la promotion et la mise en valeur du répertoire baroque original pour mandoline et basse continue (XVIIIe siècle). Sa démarche vise à la redécouverte d’un répertoire souvent méconnu, issu de recherches musicologiques et d’études sur instruments de l’époque ou... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo_nero_quadrato-1441054893
Crepi il lupo! Grazie mille Alessandro!
Thumb_default
In bocca al lupo! Ale
Thumb_logo_nero_quadrato-1441054893
Merci beaucoup Christian ! Et vous serez l'un des premiers à en écouter le résultat :-)