RU vous emmène dans les souterrains parisiens: entre street art et explo urbaine, le film raconte la passion de deux voleurs des catacombes.

Large_rosaunderground-ecran2-visage-ok

Présentation détaillée du projet

     

Synopsis

 

Perdus dans un monde qui ne les comprend pas, Rosa et Alex sortent peu des souterrains ; sauf pour voler, survivre mais aussi défier la « surface » étrange et oppressante. Dans la boue, sous les rues, entre les rats, s'écrit peu à peu la légende de Rosa.

 

Rosaunderground-ecran2-rosa

 

Le projet

 

  Rosa est une jeune femme déterminée dans son mépris pour le monde de la « surface » ; elle vit sous terre et ne ressort que pour voler. Jusqu'à sa rencontre avec Alex, un jeune homme perdu en quête d'aventures et de sens. Son parcours initiatique guidé par Rosa va lui permettre de s'affirmer, et à deux ils vont chercher un équilibre entre leur mode de vie souterrain, reclus, et la dure réalité de la « surface ».

 

  Rosa is in her early twenties, and determinate in her despise for the « surface »; she lives underground and only goes aboveground to steal. Until she comes accross Alex, a twenty year old in search of adventures and a form of meaning in his life. Rosa will lead and guide him through her world, and together they will try to find a balance between their seclusive undeground life and the harsh reality of the surface, on which they depend.

 

  Rosa Underground sera l'une des premières fictions de qualité professionnelle tournée dans les carrières sous Paris : inspirée de la vie du poète Jean Genet, l'histoire est un conte urbain moderne, un essai réchauffé par la passion entre nos deux voleurs.  Filmer dans un tel décor est une gageure, à mi-chemin entre le street art et l'exploration urbaine.

 

  Rosa Undeground will be one the first professional fiction short shot in the quarries under Paris, the « catacombs », at the end of June 2014. Inspired by the life of French poet Jean Genet, it wishes to tell a modern urban tale about two thiefs and the passion which drives them. Being able to film in such an environment is a challenge to us, it ties together filmmaking, urban exploration and street art ; it wishes to expand the visual possibilites of indie film making, which according to us has lost a lot of its exploratory potential in the recent years.

 

  Nous souhaitons montrer qu'un film tourné dans les souterrains boueux de Paris peut être d'une grande qualité, visuelle et narrative. C'est pourquoi nous avons décidé d'être les plus rigoureux possibles en termes de préparation et d'organisation. Nous vous tiendrons au courant des différentes avancées du projet, du moment de votre contribution jusqu'à la sortie du film ; toutes les étapes seront documentées et diffusées auprès de l'ensemble de ceux qui soutiennent le projet d'une manière ou d'une autre.

 

  We want to show that a film shot in the muddy underground tunnels under Paris can be of high visual and narrative quality, and hence we decided to be as rigourous as possible in terms of pre production and organisation. We will keep you updated on our ongoing work, from the time you contribute until the final release of the movie.

 

Rosaunderground-ecran2-underground

 

Tenez vous au courant !

 

  On vous dit toujours de lever le nez quand vous marchez dans la rue, nous vous demandons le contraire, de baisser le regard et de fixer vos pieds. Imaginez ce qui peut se passer sous la surface lors de votre passage, et peut-être que vous remarquerez une trace du nôtre...

 

  Everybody tells you to lift up your nose when you are walking in the street, we are asking you to do quite the opposite, lower your gaze and stare at your feet. Imagine what lies beneath, under the concrete surface, while you are strolling, and you might notice a trace of our passage.

 

Renseignez vous sur les lieux de tournages, les tests visuels, le travail de l'équipe sur notre tumblr ! Notre campagne de financement se déroule également sur Twitter: nous soutenir, c'est aussi nous retweeter!

 

Stay informed about our work on our tumblr ! Our Kisskissbankbank campaign is also on Twitterretweet us to support us!

 

L'équipe :

 

  Elle sera constituée principalement de jeunes talents : Sophie Le Garlès et Martin Van Eeckhoudt sont de jeunes diplômés du cours Florent ils joueront les rôles de Rosa et d'Alex respectivement ; le teaser ci-dessus vous les présente « en situation ». 

 

 L'acteur français Denis Lavant, que vous avez pu voir dans les films de Leos Carax, récemment dans Holy Motors (2012) , jouera quant à lui le rôle de Barrington, le mentor de nos deux voleurs.

 

Alex

 

Martin

 

Rosa

 

Sophie

 

Barrington

 

Denis-lavant

 

 

  Our team gathers young French talent and technicians : Sophie Le Garlès et Martin Van Eeckhoudt are two new graduates from the Cours Florent in Paris and will be playing repsectively the roles of Rosa and Alex ; our teaser introduces them in one of our locations.

 

French actor Denis Lavant, whom you might have seen in movies such as Holy Motors (2012) directed by Leos Carax, will play the role of Barrington, our two heroes' mentor.

 

 

 L'image sera à la charge de Noé Bach, en dernière année à la Femis en section image et qui vient de finir de réaliser son projet de fin d'études,/renseignez vous sur son travail ici.

 

 Noé Bach will be the director of photography, he will graduate from la Femis at the end of June and has just shot his projet de fin d'étude,you can learn more about his work on his webpage.

 

 Simon Beyer est un ancien élève de l'ENS Paris, son premier film, There Were Ruins on Every Hand, fut réalisé en 2013 à San Francisco et traite de l'influence du tremblement de terre de 1906 sur la relation naissante entre deux jeunes femmes. Ce second projet vise à approfondir la recherche d'un univers esthétique et moral souterrain, dans ses interactions avec notre vie urbaine quotidienne.

 

Simon Beyer recently graduated from ENS Paris, his first short movie, There Were Ruins on Every Hand, was  shot in San Francisco in 2013 and dealt with the influence of the 1906 earthquake on a blooming passion between two young women. Through this new project, the young director wishes to dig deeper into an aesthetic and moral underground universe, and its interactions with our daily urban life.

 

 

Rosaunderground-ecran2-legende

 

 

À quoi servira la collecte ?

Financements :

 

  Nous souhaitons que la majeure partie de nos dépenses soit couverte par cette campagne de financements, les fonds levés serviront à couvrir les 6 jours de tournage, et en particulier :

 

- Location de la caméra, 1500 euros. Filmer sous terre nécessite une caméra sensible et légère, et nous souhaitons travailler avec une Canon C500.

 

- Lumière (500 euros) et objectifs (1000 euros). Comme nous éclairerons principalement avec des lampes à acétylènes (« acétos » dans le jargon), nous avons besoin d'objectifs de grande qualité pour conserver la texture particulière que donne une telle lumière aux pierres et aux visages, d'où le choix d'une série d'objectifs GO Zeiss. Nous utiliserons en compléments des panneaux LED à batterie.

 

- Frais de régie: 500 euros pour les frais divers, nourriture, eau et déplacements.

 

Most of our expenses for the 6 days of shooting are expected to be covered by this crowdfunding campaign, chiefly :

 

- Camera rental, 1500euros. Filming underground requires a highly sensitive, lightly portable camera and we have decided to work with a Canon C500.

 

- Lighting (500 euros) and lenses (1000 euros). We will be lighting mostly with acetylene lamps (« acetos »), and we need high quality, large aperture lenses to respect the visual texture created by such lights : hence our choice of a series of large aperture Zeiss lenses. Complementary LED lite pannels will be rented to help with some scenes.

 

-Logistics : 500euros for various expenses, food, water and transportation costs.

 

 

N'hésitez pas à nous contacter si le projet vous intéresse ou vous intrigue !

rosaunderground@gmail.com

 

 

Merci pour votre attention, l'équipe :

 

- Ecriture et réalisation : Simon Beyer

- Assistant de réalisation : Cornelius M.

- Image : Noé Bach

- Son : Quentin Bourgeois.

- Chef décoratrice : Emilia Stepien

- Productrices déléguées : Juliette Hirtz, Anna Maria Kristensen

- Producteur exécutif : Hugo Monnet-Darras

- Graphisme : Sébastien Marchal

- Et nos guides cataphiles sans qui rien de cela ne serait possible !

 

Rosaunderground-affiche-rvb2

Thumb_cv
simon.beyer

Simon Beyer, né en 1988 est l'auteur et le réalisateur de Rosa Undeground, il s'agit de son deuxième court métrage, après There Were Ruins on Every Hands tourné en 2013. Mise à part ses travaux de réalisateur, Simon a une longue expérience dans le domaine du cinéma, en tant que scénariste, cadreur, monteur et chef opérateur. Il prépare actuellement en...

Derniers commentaires

Thumb_default
Ole ! Bonne chance !
Thumb_default
En mémoire du jus versé
Thumb_default
Vive ce projet !!!!