"Route du jazz" raconte l'histoire du jazz de l'Afrique aux Amériques, à travers des portraits photographiques de musiciens et d'entretiens.

Large_routedujazz_snk_couv1234__1_

The project

Routedujazz_snk_couv1234__1_

Lorsque j’ai entendu parler du programme la « Route des esclaves » lancé par l’UNESCO, je me suis senti concerné. Étant journaliste, j’ai cherché à rencontrer l’initiateur de ce projet, Monsieur Doudou Diène. Nous avons discuté de la résultante culturelle de l’esclavage dans les pays où il était institué. Ainsi, je me suis de plus en plus intéressé à ce pan de l’histoire. Je me suis mis à faire des recherches.

A l’école, je n’avais jamais entendu parler de l’esclavage. Je savais qu’il y avait des Noirs en Amérique, aux Antilles, dans les Caraïbes, à Cuba, Au Brésil, mais je ne savais pas que le point commun entre tous était l’Afrique. Alors, comme j’aime la musique, et plus particulièrement le jazz, j’ai voulu en savoir plus. Comment est née cette musique ? Quel rapport avec l’Afrique ?

Ainsi en 1998, je rencontrais le pianiste américain Randy Weston. Il venait de sortir un album intitulé “Khepera”. Lors de notre entrevue, j’apprends qu’il a été plusieurs fois en Afrique et qu’il considère sa musique comme un rythme purement africain. Ainsi est né le projet « Route du jazz ».

Pendant plus d’une dizaine d’années, j’ai interviewé et photographiés des musiciens et musiciennes de jazz. Certains m’ont révélé, comment ils ont été amenés à jouer de leur instrument, leur passion pour l’Afrique, les questions qu’ils se posent, des anecdotes.

 

Cette création musicale, que j’appelle “jazz” se confond avec l’histoire des esclaves africains. Elle démarre en Afrique, donnant l'occasion d'un état des lieux de la culture musicale avant l'invasion européenne, pour s'achever en 1917, une année arbitrairement fixée, mais décisive.

Produit d'une synthèse entre la création européenne et la tradition africaine, rendue possible sur le sol américain, le jazz porte en lui les stigmates de l'histoire.

Comment, une fois déportée, a évolué la culture musicale africaine ? Victime d'une tentative d'homicide, comment a-t-elle pu être recréée et renouvelée au contact des Européens et des Américains ? Comment a-t-elle pu donner naissance au jazz ? Quelles traces africaines reste-t-il dans le jazz actuel ?

 

Autant de questions auxquelles ce beau-livre, préfacé par Manu Dibango, tentera humblement de répondre. Pour cela, une large place est consacrée aux acteurs de cette épopée, de l'Afrique aux Amériques, en passant par l'Europe. le projet est aussi soutenu par l'association ORIG'IN

 

Archie_shepp_Bennie_maupinHugh_mas_k_laManu_dibangoLiz_mccombCassandra_wilsonHerbie_hancock_lMiriam_mak_ba_light

 

Why fund it?

La collecte servira à la fabrication du livre qui se détaille comme suit :

Maquette du livre : 1200€

Attaché de presse: 300€

Impression du livre : 6000€ 

Total 7500€

Thumb_moi_par_a._temp__en_n_b
Samuel64

Samuel Nja Kwa est né à Paris. Il travaille et vit entre la France, et l’Afrique. Suite à des études en science politique (Université du Québec à Montréal), il devient journaliste et se spécialise aux cultures africaines. Au fil des années, il est à la fois journaliste et photographe. Il effectue des reportages à travers le monde et collabore avec des... See more

FAQ Questions about the project

+ Quand le livre sortira-t-il ?

Si j'atteins mon objectif, le livre sortira en décembre

+ Avez-vous prévu des expositions qui accompagneront la sortie du livre ?

Oui, une première exposition est prévue à Paris. D'autres expositions seront prévues en 2014 à Lille, Marseille, Lyon, et d'autres villes en France, en Belgique, à Montréal et en Afrique.
Parfois des expositions auront lieue lors des festivals de jazz

+ Combien de pages aura le livre

Environ 280 pages

+ Les photos sont-elles toutes en N&B ?

Non. Plus des 2/3 des images sont en N&B et le reste en couleur

+ Quelle est le nombre d'exemplaires ?

Dans un premier temps, j'espère tirer 1000 exemplaires.

Newest comments

Thumb_default
Done! Sorry for the delay Mister Nja Kwa! Fingers crossed!
Thumb_default
Allez Samy Avanti !!!!!
Thumb_default
Samy, je te félicite pour cette aventure merveilleuse ! cela ne m'étonne pas de toi, avec cette sensibilité qui te caractérise. J'espère de tout coeur que cela réussira et appelle toutes les bonnes volontés à t'assister ! Toute mon amitié, Chantal